CORSICOIN – Le bitcoin corse pour l’indépendance économique de la Corse …

Une nouvelle monnaie numérique pour la Corse, qui permet d’acheter et vendre des biens ou des services sans Euros et sans banques. C’est le projet de Corsicoin. Donnez votre avis à nos amis corses. Partagez ! Volti

******

Communiqué de presse http://corsicoin.com/

Corsicoin est un projet ambitieux de moyen de paiement numérique pour la Corse, au service de son économie. Il s’agit d’une monnaie décentralisée épaulée d’une application mobile permettant de s’échanger des Corsicoins très facilement – et ainsi d’acheter et vendre des biens ou des services sans Euros et sans banques.

Corsicoin pourrait être le premier cas réel d’adoption massive d’une crypto-monnaie par la population.

Une monnaie locale entièrement dématérialisée

Corsicoin permettra aux clients comme aux commerçants d’utiliser leurs smartphones pour envoyer et recevoir de l’argent, et donc s’échanger des biens et des services, sans banques ni autres intermédiaires financiers. 0 frais de tenue de compte, 0 commission sur les transactions du réseau.

Relocaliser l’économie et favoriser l’emploi sur le territoire

L’association « Corse Blockchain » a pour objectif de développer une version numérique de monnaie locale, en relocalisant l’économie Corse. Elle compte pour cela exploiter des technologies de dernière génération, notamment la Blockchain, registre distribué servant de base aux crypto-monnaies comme le Bitcoin. Nous avons choisi la plate-forme de financement participatif Move pour financer une application de paiement numérique, permettant d’échanger cette monnaie locale dématérialisée.

Au Pays Basque, l’Eusko a rencontré un franc succès, devenant la plus importante monnaie locale d’Europe, avec plus de 700 entreprises et 158 communes adhérentes à l’eusko. En Sardaigne, le Sardex permet à plus de 3500 entreprises locales de travailler ensemble en se faisant des crédits tout en se passant des banques, à travers une application mobile qui génère 0.3 point de PIB régional.

Corsicoin s’inspire de ces deux points de vue pour en condenser les avantages dans une solution simple et accessible à tous, adaptée à la Corse et ses problématiques.
Augmenter le pouvoir d’achat des consommateurs Corses

Corsicoin fonctionnera grâce à une application de paiement, qui permettra aux utilisateurs de gagner en pouvoir d’achat. Pour chaque achat effectué en Corsicoins plutôt qu’en Euros, l’utilisateur se verra octroyer une réduction de l’ordre de 10% sur ses dépenses.

Un système de fidélisation des clients est également prévu, en débloquant des remises supplémentaires selon les montants dépensés chez un même commerçant.
Plus de visibilité pour les petits commerçants

Pour les commerçants, c’est la possibilité d’augmenter leur chiffre d’affaires en gagnant de nouveaux clients, en effet dès le lancement de l’application prévu pour début 2019, plus de 3000 utilisateurs de l’application auront l’équivalent de plusieurs dizaines de milliers d’Euros en crédits Corsicoin à dépenser uniquement auprès de commerces participants.
Plus un commerce propose de réductions pour le paiement en Corsicoins, plus il est visible au sein de l’application. C’est gagnant-gagnant.

Financé intégralement par la population, pour la population

Le projet Corsicoin est déjà un succès : la levée de fonds ciblait un minimum de 15 000 € en 43 jours, or elle les a atteint en 24 heures. Le compteur est aujourd’hui à plus de 30 000 € grâce à une population locale très enthousiaste.

Notre objectif est désormais d’atteindre les 60 000€ avant la date symbolique du 8 décembre, fête nationaliste, fin du financement participatif sur https://www.move.corsica/fr/corsicoin

Si ce seuil est atteint, rien n’arrêtera le projet, déjà de nombreux commerces du centre ville d’Ajaccio ont choisi d’accepter les règlements en Corsicoin dès la sortie de l’application (Globo, Bar des sports…).

Si l’utilisateur le choisit, les bénéfices qu’il génère au sein de l’application seront reversés à une association Corse de son choix afin de soutenir le tissu économique et associatif local. Les associations ont donc tout intérêt à participer à l’initiative Corsicoin afin d’obtenir une source de dons régulière auprès de leurs membres.

A terme, vers une monnaie virtuelle entièrement décentralisée

A long terme, en fonction du succès du projet, et si le cadre légal le permet, une monnaie virtuelle décentralisée sera également intégrée à l’application, sous le nom de CSC. Les CSC seront basés sur la Blockchain, la même technologie que le Bitcoin. Ils pourront grâce à cela s’échanger au sein de l’application Corsicoin, mais aussi en dehors, ce qui rendrait cette monnaie virtuelle totalement décentralisée, sans intermédiaires.

Leur cours pourra fluctuer comme celui des autres crypto-actifs, dont le célèbre « Bitcoin », dont on a constaté une augmentation de la valeur de plus de 10000% en quelques années.

L’intégration du CSC permettra à la Corse d’avoir sa propre monnaie virtuelle, avec un cours décorrélé de l’Euro et basé sur l’offre et la demande monétaire sur le territoire. Un pas de plus vers l’autonomie économique. Durant ce mois de novembre 2018, chaque investisseur sur la plateforme Move.corsica se verra octroyer une somme en Corsicoins ainsi que des CSC en fonction de son apport. Participer au financement du Corsicoin signifie donc s’investir sur le projet à long terme, avec une forte valeur ajoutée en cas d’adoption massive de la monnaie. Commerçants, consommateurs, associations : toute la société Corse y trouve son compte. Une vraie révolution pour revitaliser notre économie locale.

Visitez le site pour les explications détaillées:  https://www.move.corsica/fr/corsicoin

Vous pouvez contacter Guillaume F. corsicoin@gmail.com

Note: ** Contacter Volti pour le numéro de téléphone

 

L’optimiste invente l’aéroplane, le pessimiste le parachute (Georges Bernard Shaw)

 

13 commentaires

  • marabout marabout

    L’optimiste invente l’aéroplane, le pessimiste le parachute (Georges Bernard Shaw)

    et le réaliste évite de planer

  • matmatol

    Après avoir créée le changement en étant à l’origine des constitutions française et américaine par pascal paoli, notre ile peut créer la surprise, on sait jamais.
    L’autre solution c’est de mettre un gilet jaune sur le pare brise le 17/11.

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    L’idée n’est pas nouvelle, déjà une monnaie alternative devait voir le jour « i soldi  » un peu à l’image de la monnaie frappée sous Paoli. Elle était prévue pour septembre 2016 , puis repoussée début 2017 ……Mais pour l’instant c’est l’arlésienne . Ou tout du moins est-elle en gestation prolongée .
    https://www.corsematin.com/article/article/i-soldi-corsi-acte-ii-reecrit
    Je suis conscient que toute tentative de se soustraire au système bancaire ne se fera pas sans douleur et sans bâtons dans les roues , mais il faut tenter le coup quitte à y mettre le temps .
    Ce qui me dérange dans le corsicoin c’est son aspect dématérialisé et donc sa traçabilité/vulnérabilité/piratabilité . Les paiements par téléphone ……non merci . Toutes les propositions de crypto-monnaies ne sont qu’une variante du système bancaire actuel . La seule valeur qui nous appartient vraiment est celle que l’on peut avoir en main, cacher sous un matelas et avec laquelle on peut acheter ou vendre sans se faire tracer .

    • fautoubenner

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      Cette dématérisation me dérange aussi .

      • Plus de 90 pour cent de l’argent en circulation sur cette planète est dématérialisé. L’argent(pièces, billets), dont tu parles, est quasi inexistant et est voué à disparaître bientôt.
         » Toutes les propositions de crypto-monnaies ne sont qu’une variante du système bancaire actuel . « C’est Faux, la monnaie libre est un nouveau système monétaire qui n’a rien à voir avec le système actuel.

    • matmatol

      Je pense bien que c est un projet de la fac, c est pour ca que j aime bien l idee.
      Concernant le « dematerialisé », j utilise souvent paypal et je pense qu il faudra s y faire de toute façon.
      maintenant la monnaie n est que le reflet de la confiance d un peuple en une « monnaie d echange », ca pourrait etre en clementines ca serait pareil, c est symbolique.
      Maintenant pour le systeme economique c est fait pour favoriser le circuit court, toutes les regions devraient en avoir une de monnaie, rien que pour que ceux qui veulent favoriser ça, le fasse sans que le producteur soit lésé.
      Enfin, nous verrons bien.
      ha au fait, vu que maintenant il faut justifier un depot de 1000€, quand ca leur prendra et qu ils changeront les billets juste pour « la securite », quand tu vas arriver avec tes billets a changer, tu risques bien de les perdre, fais quand meme gaffe.
      Et puis, pour ceux qui le savent, la premiere monnaie utilisee au monde est…la dette par le credit et c est de la que le bat blessera.

      • Il y a un point primordial que vous oubliez tous, c’est la création monétaire. Pour qu’une monnaie soit équitable, il faut impérativement que cette création soit au main de tous. La Monnaie libre est une monnaie qui est co-produite par chaque humain. Autre chose qui vous échappe, pour qu’une monnaie soit de confiance, il faut une valeur de référence qui rassure, il y avait l’étalon or par exemple. Un système financier ne peut fonctionner équitablement si cette valeur de référence est basé sur une valeur économique(or, dollars,…). Ceux qui possèdent majoritairement ces valeurs de références seront avantagés et auront plus à dire que les autres.
        La valeur de référence en monnaie libre n’est pas une valeur économique. Je ne vois pas ce qu’il y a de compliquer à comprendre, quand on vous dit que c’est un tout nouveau système financier, c’est parce que ça l’est, CQFD!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        • Le bitcoin n’a rien à voir avec la monnaie libre.

          • matmatol

            deja quand je lis « vous oubliez…vous pensez…vous vous vous… » j ai l impression d avoir un de nos minitres qui parle, un de ces donneurs de leçons.
            Et puis ce que tu dis sur les monnaies n est pas vrai, ca fait bien longtemps que les monnaies ne sont plus etalonnées sur quoi que ce soit.On est dans le systeme de la reserve fractionnaire et de la croissance par le credit, en ce qui concerne les monnaies libres ça n existe pas, la monnaie prend sa valeur quand elle reconnue pour representer quelque chose.
            Ce que tu appeles monnaie libre est en fait la capitalisation du travail humain qui sera echangé avec un autre, et comme une heure de travail restera toujours une heure, on en voudra pour son travail.
            Donc si faillite des banques il y a, tous les milliardaires n auront pas assez pour acheter une baguette, vu que le papier des usuriers n interresse personne, juste le travail a la valeur du travail.
            Et cette monnaie credit/dette actuelle est un poison vu que le seul « vrai argent » est celui des interets que les banquiers se partagent vu que le credit est detruit au fure et a mesure du remboursement.
            C est ca le probleme, les interets et les impots pour les interets de dette nationale sont l aspiration vers le privé des heures de labeur.
            le principe des monnaies locales est de faire passer tes heures de travail vers un producteur a hauteur de ses heures de travail sans gaver les autres.

            • -je n’ai pas dis que les monnaies étaient ENCORE étalonnées mais qu’elles l’avaient été et que notre système financier se basait sur une valeur de référence économique. C’est compliqué de résumer en un com, j’ai schématisé. Réserve fractionnaire, création monétaire par l’emprunt; c’était un peu long à expliquer et pas vraiment le sujet. Tant qu’on a compris que le système est basé sur une valeur de référence éco, que du coup, c’est un système qui ne peut-être qu’inégalitaire, c’est bon.
              – Capitalisation du travail humain, pour le coup, c’est toi qui n’a pas compris. La monnaie libre n’a rien à voir avec ça.
              Pour faire simple, la valeur de référence est un nombre, nombre obtenu par une équation. On va calculer en nombres relatifs. C’est une valeur relative qui évolue dans l’espace et le temps. Le travail n’a rien à voir dans ce calcul, on se base sur le nombre d’individus, l’espérance de vie et la masse monétaire. Je schématise à nouveau car c’est vraiment complexe d’expliquer cela sur un com.
              Tu m’as l’air bien au courant du système argent dette donc si tu as le temps d’écouter ceci, ça m’intéresserait de savoir ce que tu en penses : https://www.youtube.com/watch?v=kPxmbseOmHM
              C’est long et prise de tête car il s’agit d’un tout autre paradigme, il faut bien intégrer la notion de relativité.
              Au fait, madame la ministre te saluehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • M.G. M.G.

    Voici les deux questions primordiales auxquelles l’article ne réponds pas, et que tous les Corses devraient se poser avant de plonger dans ce qui pourrait être un projet totalement inégalitaire comme le sont toutes les crypto-monnaies du monde adossées aux monnaies-dette (Euro, Dollars, Yen …) :

    1) Qui aura le pouvoir de créer cette monnaie ?
    2) Qui aura accès à cette monnaie ?

    Si la réponse à ces deux questions n’est pas : « tous le monde sans distinction aucune », cela veut dire que certains s’octroieront le pouvoir de création et de distribution (comme les banques actuelles). Cela veut aussi certainement dire que les personnes sans ressources en Euros à la base n’y auront pas accès et se retrouveront évincées du circuit faute de moyens.

    Je conseille vivement aux Corses de se pencher sur le développement de leur propre Monnaie Libre basée sur le logiciel Duniter et sécurisée en blockchain. C’est la seule et unique monnaie aujourd’hui totalement déconnectée des monnaies d’états et des banques. Issue de la création monétaire citoyenne elle est également la seule monnaie réellement égalitaire dans le temps et dans l’espace …

    M.G.

    • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
      C’est fatiguant de voir que des questions aussi évidentes doivent encore être posées et que les réponses à ces questions n’ont, de toutes évidences, pas été bien intégrées par les intéressés.

      • M.G. M.G.

        Pourtant ce n’est pas faute d’expliquer encore et encore. Perso je me lasse et je n’ai plus envie de convaincre qui que ce soit quand je me rends compte à quel point je passe pour un kon en voulant aider mon prochain. Et cela ne concerne pas que l’argent. Maintenant j’attends paisiblement le GROS coup de pied dans la fourmilière pour observer tous ces ridicules z’humains affolés courir dans tous les sens en criant « mais que fait le gouvernement ! » …

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif M.G.

Laisser un commentaire