Ces milliards de dollars cachés dans des paradis fiscaux …

Alors que Bruno Le Maire propose de taxer les GAFAM à 3% en Europe (beau cadeau). Qu’un système d’évasion fiscale accusé d’avoir coûté des milliards aux pays européens est dénoncé. Le racket fiscal n’a pas de limite pour les citoyens. Ne pas payer d’impôts ou le moins possible c’est le but pour ces géants. Partagez ! Volti.

******

pour STATISTA

Pixabay

Tim Cook, le CEO d’Apple, est reçu aujourd’hui à l’Élysée par Emmanuel Macron. D’après le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances, Mounir Mahjoubi, les deux hommes devraient aborder, entre autres, le thème de la fiscalité et de la relation du géant de la tech avec les PME françaises.
Le projet européen de taxation des géants du numérique défendu par la France est un sujet qui divise actuellement l’Europe : l’Allemagne s’y est montrée récemment plus frileuse et des pays comme l’Irlande ou la République tchèque y sont fermement opposés.
D’après les chiffres de la Commission européenne, les GAFAM dont Apple ne s’acquittent en moyenne que de 9 % d’impôts sur les sociétés dans l’UE, contre 23 % pour le reste de l’économie, en grande partie grâce à des opérations d’optimisation fiscale.
D’après la dernière étude de l’Institut sur la fiscalité et la politique économique, les 30 plus grandes entreprises américaines détenaient quelques 1 765 milliards de dollars dans des paradis fiscaux en 2016.
Comme le montre notre graphique, c’est la firme à la pomme qui était en tête du classement des entreprises américaines ayant stocké le plus d’argent offshore, avec 246 milliards en 2016, suivi du groupe pharmaceutique Pfizer (199 milliards de dollars) et Microsoft (142 milliards de dollars).

Infographie: Ces milliards de dollars cachés dans des paradis fiscaux | Statista Vous trouverez plus de infographies sur Statista

Voir:

Les GAFAM et la bataille des câbles sous-marins

 

2 commentaires

  • Bormes

    Pourtant la solution est tres simple:

    IL SUFFIT DE TAXER TOUTES LES MULTINATIONALES SUR LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES, en fonction de la rentabilité de leur secteur industriel.

    Pour le taux de taxation, il doit donc être différent suivant la rentabilité du secteur concerné.
    Par ex, une compagnie aérienne, n’a pas le même rentabilité Résultat / CA que Carrefour ou Total.

    SAUF QUE, l’europe interdit de faire cela seul dans son coin, et comme certains pays européens se gavent (LUX, Malte etc…) en spoliant les autres pays Européens , et qu’il faut l’unanimite, on est pas près de voir cette taxation mise ne place.

    SI elles ne sont pas contente, qu’elles se cassent ! le marché sera pris par d’autres… donc pour la plupart, elles ne se casseront pas d’un marché important.

    Il y a près de 20% de différence de taxation entre une PME PMI et une MULTI, mais lesquelles font tourner l’économie, payent les infrastructures et lesquelles laissent l’argent dans le pays ?
    C’est qui les cons ?

    Bormes

  • engel

    On reparlera de tout ceci, quand tous ces capitaux de « millionnaires » auront été remis à leurs valeurs débullées…

Laisser un commentaire