Oubliez les douches courtes …

Réflexion proposée par Sylvain Rochex. Partagez ! Volti

***********

Colibri/Pixabay

Oubliez les douches courtes – VOSTFR (Derrick Jensen)

Deep Green Resistance France – Le Partage

Lire la transcription de la vidéo en français

Derrick Jensen (né le 19 décembre 1960) est un écrivain et activiste écologique américain, partisan du sabotage environnemental, vivant en Californie. Il a publié plusieurs livres très critiques à l’égard de la société contemporaine et de ses valeurs culturelles, parmi lesquels The Culture of Make Believe (2002) Endgame Vol1&2 (2006) et A Language Older Than Words (2000). Il est un des membres fondateurs de Deep Green Resistance. Plus de renseignements sur l’organisation Deep Green Resistance et leurs analyses dans cet excellent documentaire qu’est END:CIV, disponible en version originale sous-titrée français en cliquant ici. Article source: https://orionmagazine.org/article/forget-shorter-showers/

 

 

8 commentaires

  • Nimbus.

    J’arrete de me laver pour sauver les industries.

  • gnafron

    c’est l’armée allemande qui a viré le tsar (guerre de 14), et c’est l’armée russe qui a viré Hitler (Stalingrad)…

    le reste est pure illusion (et douches courtes) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • dreadcast

    C’est simple et tellement vrai ! Même si je n’échangerais pas mon vélo pour une Peugeot https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • GROS

    Puisqu’on vous dit que c’est l’ail bio qui va sauver la planète !
    Ne soyez pas si négatifs.

  • osdeseiche

    oui, enfin, il me semble qu’il oublie que si les industries fabriquent des produits, c’est que nous les leur achetons, non?
    et puis, il faut bien commencer par quelque chose, et donc par soi-même…

  • logic

    normalement, c’est le boulot des terroristes….. ah merde! c’est vrai que maintenant ils travaillent pour eux! pas de bol!

  • mianne

    Evidemment, c’est tous ensemble, pas par un simple comportement individuel, que nous pouvons renverser un système, et encore !
    Comme la finance n’est plus reliée à l’économie réelle, on a l’impression qu’ils continueront de jouer à la Bourse-Casino avec des produits dérivés même si dans le monde plus rien ne se vend ni ne s’achète . Le brave peuple ne peut que les regarder jouer . Ah si, pour rigoler un peu, un pauvre peut s’amuser à lancer de temps en temps une rumeur, fake news, sur une valeur sensible, comme une banque, pour tester l’effet domino . C’est bien pour cela qu’ils veulent tant pénaliser les fake news financières .

    Même si c’est stupide de gaspiller l’eau, on prend les pauvres pour des pommes . L’élu local écolo bien-pensant qui nous a demandé d’utiliser des pommes de douche économisant l’eau , de ne pas laisser couler l’eau du robinet pendant que nous nous brossons les dents mais de remplir un verre dédié à cet usage, a une piscine personnelle dans son jardin . Combien de verres d’eau gaspille-t-il chaque fois qu’il remplit sa piscine et qu’il la nettoie ?
    Pendant ce temps, les gros agriculteurs de maïs du coin réclament égoïstement que l ‘on construise des barrages sur les rivières pour leur ménager des réserves d’eau personnelles dédiées aux périodes de sécheresse avec également une autorisation de pompage dans la nappe phréatique. Et les autres habitants ? Pourquoi, parmi toutes les céréales, cet engouement absurde pour le maïs avide d’eau ? L’assèchement des rivières et de la nappe phréatique transformera rapidement la région en désert avec, pour quelque temps seulement, quelques oasis de maïs .

    Pour ma part, je suis contre le gaspillage des ressources de la nature, pour une vie simple, saine et naturelle, sans gadgets inutiles , sans sports à la mode avec leurs dépenses somptuaires, sans souci de mode ou d’apparence (sans maquillage ni fréquentation de coiffeurs, esthéticiennes, boutiques de fringues etc) et si cela n’enrichit pas la sphère capitaliste, c’est tant mieux . Les jeunes du quartier se sont fait leur propre mode originale et colorée en découpant et en recombinant somptueusement des fringues récoltées à la braderie Emmaüs, ce qui les rend imperméables (les jeunes) aux publicités des designers.

    Comme dans mon enfance, je me suis remise, l’été, à la fabrication , si simple et si économique , de mon savon de Marseille . En le râpant en copeaux dans un flacon de trois litres d’eau chaude additionnée de trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude et de quelques gouttes d’huiles essentielles, il suffit de quelques minutes pour en faire, pour une dizaine de centimes, la lessive liquide parfumée écologique idéale pour le lave-linge . Si l’on combine ces copeaux avec du vinaigre blanc et un peu de bicarbonate, c’est un produit vaisselle et un nettoyant ménager écologiques en deux minutes pour quelques centimes . Quand on voit les prix astronomiques des lessives du commerce (et les sommes astronomiques que doivent engranger les grands groupes de lessiviers, Henkel et Cie, ), ce sont des sommes que les bénéficiaires du RSA ne peuvent plus dépenser pour se maintenir propres.
    Il devient de plus en plus urgent de se préserver de la bêtise médiatique ambiante, de préserver au mieux sa santé et la nature, en attendant que la folie financière qui s’accélère implose d’elle-même . Pourrons nous nous opposer à la guerre mondiale que la finance mondiale déclenche un peu partout et qu’elle cherche à tout prix pour pouvoir repartir de plus belle ?

Laisser un commentaire