9 plantes médicinales à cultiver chez soi …

Un peu de verdure à cultiver chez soi pour se soulager de petits maux et se faire plaisir.
Partagez ! Volti

**************

Auteur Audray Sommazi pour Futura-Sciences via Aphadolie

Thym, menthe, persil… Ce sont des plantes condimentaires et médicinales. Les herbes aromatiques qui embaument la cuisine, sont aussi de précieuses alliées pour nous guérir de certains maux. Notre sélection de neuf plantes à faire pousser chez soi très facilement.

Que diriez-vous de faire pousser quelques plantes, peu encombrantes, qui se contentent d’un petit carré de potager ou d’une jardinière de balcon ? Avec un peu d’attention et en y mettant un peu d’huile de coude, vous obtiendrez des ingrédients pour des infusions, des décoctions et des baumes qui contribuent à soulager quelques maux bénins.

L’Aloe Vera

L’Alœ vera, réputé pour ses vertus hydratantes et cicatrisantes, est aussi utilisé en agro-alimentaire. Pour cultiver cette plante chez soi, il est préférable de la mettre dans un pot en grès rempli de terre et de tourbe sans oublier de placer un lit de graviers qui facilitera le drainage. Il est essentiel de l’exposer à la lumière directe du soleil et de la protéger du froid en hiver.

La menthe

La menthe, idéale pour les douleurs stomacales, est aussi un tonifiant avec des effets calmants. À n’importe quel moment de l’année, procurez-vous un pot en terre dont le fond sera rempli de graviers, puis d’un mélange tourbe et terreau. La menthe préférant la mi-ombre, ne l’exposez pas directement au soleil.

La sauge

Savez-vous que le mot sauge signifie « être en bonne santé » ? Pour bénéficier de ses bienfaits relaxants, vous devez la planter dans une terre argileuse. Il convient de la mettre sur le balcon dans un endroit presque toujours ensoleillé.

Le persil

Le persil nettoie les reins, élimine la mauvaise haleine et protège notre système immunitaire. Pour le cultiver, il suffit de placer le pot au soleil au moins cinq heures par jour. Son seul défaut est qu’il grandit lentement, il ne faut donc jamais oublier d’arroser la terre, préalablement mélangée avec de la tourbe et du terreau, même si vous avez l’impression que la plante ne pousse pas.

La camomille

La camomille réduit l’anxiété et régule les problèmes cardiaques. Un conseil : il faut toujours la planter en été, au moment le plus chaud, avec une portion de terre noire et de sable afin de faciliter le drainage de l’eau. Puis, l’entreposer dans un endroit de la maison où il y a de la lumière, sans exagération.

Le basilic

Le basilic, antispasmodique naturel, soulage des problèmes gastriques quotidiens. Il possède des propriétés anti-inflammatoires. Placée sur un balcon ou à l’intérieur, cette plante aromatique aime la lumière du soleil mais pas ses brûlures. Il faut lui conserver une motte toujours humide. Très parfumé, on l’utilise frais et cru, juste après l’avoir coupé.

L’estragon

Aux amateurs de bonne chère, l’estragon, roi de la sauce béarnaise, leur a fournit l’antidote car il favorise la digestion. Vermifuge naturel, efficace contre les spasmes musculaires, l’estragon agit sur les troubles du sommeil.

L’aneth

L’aneth, auquel on accorde des propriétés diurétiques et antiémétiques, s’utilise en cuisine et en infusion. D’un feuillage fin et aérien, cette plante méridionale aime le soleil et a besoin de chaleur. Placez-la à l’abri du vent et, si possible, en pleine terre, mais elle se cultive aussi en pot dans un mélange sable et terreau.

À votre tour de mettre les mains dans la terre !

Source Futura-Sciences via Aphadolie

https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/sante-9-plantes-medicinales-cultiver-chez-soi-9779/

https://www.medisite.fr/dictionnaire-des-plantes-medicinales/8

https://www.floramedicina.com/25-plantes-medicinales-connaitre

 

Et aussi :

 

Voir sur Futura-Sciences:

Bien-être et santé par la nature

Régimes et produits amaigrissants : comment détecter les arnaques ?

Foie gras : à consommer avec modération ?

 

17 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Alors par expérience je dirai que le persil n’est pas facile du tout à faire pousser. J’en ai acheté de multiples pots au cours des années, en ai mis en terre lorsque j’avais un jardin, ou replanté dans des pots , il n’a jamais rien donné, j’avais fait part de mon étonnement à des jardiniers qui m’ont confirmé que cette plante pousse là où elle veut bien le faire sinon cela échoue toujours. Mes voisins m’ont dit la même chose.
    L’aloe Vera développe de grandes feuilles donc il faut avoir beaucoup de place, sinon, petites, elles ne servent à rien.

    Dans cette énumération il manque le romarin qui se cultive très bien dans de la terre ordinaire, surtout pas du terreau, mais il lui faut un grand pot, 40×40 est excellent pour son développement on peut commencer avec un petit pot et le transplanter au fur et à mesure, mais autant le mettre tout de suite dans un grand.
    Il soigne tous les troubles gastro-intestinaux, hépatiques, réduit l’hypertension, améliore la mémoire etc… bref a de nombreuses indications.

    Autre point important, très important même pour la santé : achetez des plantes bio et mettez-les dans de la terre pour culture biologique ! vous trouverez tout ça chez Botanic.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      l’aloe pousse en fonction de la taille de son pot et c’est aussi vrai pour pour la majorité des plantes (et préférez des pots en terre cuite au plastique.)
      j’en ai deux en pots et d’autres en mini pots en « sauvegardes ». ils ont le même ages et les tailles sont complètement différentes.
      et attention au terreaux dis bio … on est d’accords que ça n’existe pas comme l’eau « bio » mais vendu avec la marge qu’il se doit … on peut juste dire au mieu moins de résidu chimique dedans
      Et je suis plus pour l’achat de graines que de plants pour une question économique déjà et hormis pour des variétés difficiles à faire germer vous avez le plaisir de voir vos plants se développer (idéal aussi pour faire découvrir la vie des végétaux aux enfants)

      et on prend évidemment des variétés anciennes.
      Et on oublie pas de conserver des graines d’une années sur l’autre ;)
      et quand on en a trop on distribue https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      Un sage jardinier me disait à propos du persil, que les graines devaient descendre plusieurs fois en enfer avant de lever. Le truc pour arriver à ce qu’il lève plus vite, mettre les graines à tremper dans de l’eau tiède 24 heures avant plantation.. Le persil acheter en pot à déjà pris sa place, et est très difficile à réinstaller ailleurs. Il vaut mieux partir de graines. :)

      • On dit que pour réussir son persil, il faut être amoureux…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif Mais c’est vrai que c’est pas facile le persil. C’est très long à sortir, et perso, chaque fois que j’ai du super beau persil, les rats taupiers me les attrapent par la racine et emportent toutr en-dessous. Le matin il reste un parterre propre, sans rien dessus, prêt à planter autre chose…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

        Petite rectification, il est préféablede garder son aloe vera à mi-ombre plutôt qu’en plein soleil, car il crame, les feuilles (et le jus) deviennent jaunes, moins efficace.
        La plante a besoin de 4 ou 5 ans pour posséder toutes les vertus en interne. Mais en externe, même de toutes petites feuilles calmeront les brûlures et piqures d’insectes et autres démangeaisons.
        plus d’infos : http://www.calaloe.fr

  • Graine de piaf Graine de piaf

    j’ai aussi essayé les graines de persil, mises avant soit au frigo comme cela m’avait été dit, ou dans l’eau tiède, pour lever que ce soit dans un cas ou dans un autre, elles avaient levé, mais le persil ne s’est jamais développé correctement. En fait quand j’en ai eu dans mon jardin, cela a été l’effet du hasard, des graines tombées là sans que je m’en rende compte, tout simplement.
    Une petite anecdote, mon voisin m’a dit qu’il fallait faire semer le persil par un petit enfant et qu’ainsi il devenait superbe, ce que j’avais d’ailleurs constaté chez lui, mais comme c’est un coquin qui met tellement de produits chimiques dans ses plantations j’ai eu un très gros doute ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    Wolf spirit je suis d’accord pour le bio, sauf pour le prix car là où je l’achète il n’est pas plus cher que l’autre. Qu’il y ait des résidus chimiques c’est presque « normal » l’eau du ciel en est déjà chargée, mais il y en a tellement peu par rapport aux terres non bio, que c’est le jour et la nuit, alors je préfère quand même le jour et même si je devais le payer plus cher.

    Bien sûr que les pots en terre cuite sont préférables, simplement parce que les racines respirent le pot étant poreux, ce qui ne se passe pas dans le plastique. Je prends ce dernier, car moins lourd, surtout pour les grandes jardinières ou les grands bacs que je ne pourrais bouger sans cela.

    Cette année mes deux pieds de tomates, bio, en bacs, ont superbement donné, elles étaient moins grosses qu’en pleine terre, mais excellentes et avec un goût que je n’avais plus retrouvé depuis… oh là là ! je ne sais plus combien de temps, même en les achetant bio car cueillies trop tôt je pense. Même succès l’an dernier avec les poivrons, seules les aubergines, pourtant en plein soleil n’ont pas été très nombreuses, bonnes, bien mûres et grosses, mais il y en a eu peu, aussi je n’ai pas renouvelé leur culture.
    Je ne suis pas douée pour les semis aussi je préfère prendre des plants déjà développés, cette année j’ai acheté des Marmandes étant arrivée trop tard pour les cœurs de bœufs que je voulais, j’agirai plus tôt l’an prochain.

  • GROS

    Persil, thym, menthe et basilic poussent très bien dans mes jardinières de balcon.
    Au grand bonheur du cochon d’inde des gamins.

  • chat noir

    Aolé vera pour la peau et irritations également et partout disponible le saule remplaçant l’aspirine

    • Aloe vera pour les animaux aussi. On m’a pris un litre de jus d’aloe vera samedi pour soigner les chevaux. (ils font souvent des ulcères à l’estomac)
      Mais chaque fois que mon chien ou mon chat on des irritations je leur passe du gel. J’ai soigné un grosse pelade sur le chat avec, et en une semaine son poil avait repoussé normalement. Pareil sur une chienne pyrénées de 13 ans qui ne bougeait plus, grosse purulence sur la patte. En 10 jours elle remontait l’escalier !

  • jesuis

    Vos graines proviennent de … Monsanto bêê bêê

    • GROS


      Non, des potagers de mes parents et grand-parents.
      Bêêê bêêê

      Sinon, c’est connu mais on le répète quand même : vous pouvez passer commande chez Kokopelli :
      https://kokopelli-semences.fr/fr/

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Très bon taux de germination et surtout un catalogues exceptionnel. J’ai fait dont de graines de différentes varitées de tomates et une de meulon à une famille « pauvre » de fermier à l’autre bout de la planète et ils n’en sont pas revenu de la quantités qu’ils ont obtenus. Ils étaient septiques quand je leur ai dit de préférer d’anciennes variétés au truc d’aujourd’hui mais je pense les avoir convaincu :) . consommer ce dont vous avez besoin et vendez le reste sans oublier de conserver des graines a été mon dernier conseil.
        du coup le proverbe apprend à pécher à un mendiant et il aura à manger toute ça vie c’est sympa de pouvoir le mettre en application

    • marco marco

      « Vos graines proviennent de … Monsanto bêê bêê »

      perdu !! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      elles viennent de mes récoltes, parents, amis, ferme de sainte marthe, bio germe, la bonne graine, etc
      je ne prends que les graines en bio pour partir sur une bonne base et les garder d’années en années si la variété me plait

      bêê bêê

      au chiotte monsanto
      du moins chez moi !

Laisser un commentaire