La pionnière de la lutte contre les pesticides : Rachel Carson …

La première « lanceur d’alertes » qui n’a pas été écoutée et que les empoisonneurs mondiaux, ont essayé de discréditer . Faut-il que les gens soient  stupides, pour écouter ces vendus criminels. Si vous voyez un champ de blé avec des coquelicots, c’est que les grains de blé ne sont pas enrobés de pesticides, sinon c’est un champ uniforme sans rien d’autre que du blé, qui pousse contaminé par les pesticides, que l’on retrouvera où ?? Partagez ! Volti

***********

Source France Culture

Fabrice Nicolino, journaliste écologiste et auteur du manifeste « Nous voulons des coquelicots ! » (Les Liens qui Libèrent), rappelle l’incroyable histoire d’une femme trop oubliée : Rachel Carson.

Scientifique américaine, elle fut la première, en 1962, à dénoncer publiquement les dangers des pesticides dans une enquête de vulgarisation. Son histoire est symptomatique de la puissance des lobbys industriels qui manipulent l’image et la notoriété des scientifique, pour ou contre eux, et ce jusqu’à aujourd’hui.

France Culture

Au cas où   https://www.youtube.com/watch?v=8f_HORSTPYg

6 commentaires