Pétition: Protégeons nos enfants contre Linky dans les crèches et écoles…

La fronde contre Linky ne cesse de s’étendre. Avec une rétrospective dans le temps pour suivre l’évolution. Partagez ! Volti

*************

Par CLACC LEMAN

Pétition adressée à Mme le Ministre des Solidarités et de la Santé, M. le Ministre de l’Éducation Nationale

La Société ENEDIS impose des compteurs communicants, ou « capteurs connectés », dits « Linky » dans tous les bâtiments des communes de France, y compris les crèches et les écoles, suscitant ainsi l’inquiétude des familles.

1. La sécurité des enfants
La sécurité matérielle

Avec l’installation de ces nouveaux compteurs, la sécurité des enfants n’est pas garantie.
– De nombreux constats et témoignages diffusés dans les médias font état de pannes, mais aussi d’incendies sur ces compteurs ;

– Des installateurs de compteurs sont recrutés par petites annonces, sans diplôme et sans expérience. Or, la Loi (décret n°98-246) impose que ces personnes doivent être titulaires d’un diplôme (CAP, BEP) ou justifier de 3 années d’expérience professionnelle.
S’ils n’ont pas ces qualifications règlementaires, ils sont en infraction avec la Loi, et peuvent être à l’origine de situations à risques techniques et matériels.
Nous ne pouvons pas accepter que la sécurité de nos enfants accueillis dans les crèches et les écoles soit ainsi mise en péril.

La sécurité des données personnelles
– Le dispositif Linky permet de collecter et transmettre les données personnelles de tous les consommateurs, ce dont s’enorgueillit M. Monloubou, Président du Directoire d’Enedis : « Nous sommes désormais un opérateur de Big Data qui va bientôt gérer 35 millions de capteurs connectés » (JDN – 11 juillet 2016).
– « Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés… Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups…» (Convention ERDF-ADEME – 9/07/2015) .
– Les données personnelles des enfants sont sans doute une manne commerciale attractive, mais les enfants ont aussi droit au respect de la vie privée, consacré par bon nombre de lois et de conventions.
– Toutes les informations concernant les enfants et leurs familles (résultats scolaires, situation familiale, comportement, suivi médical, …) sont à présent numérisées dans les écoles par le Livret Scolaire Numérique.
– Par conséquent, que ce soit par le CPL injecté par le dispositif connecté Linky ou par l’ERL (Emetteur Radio Linky), module WiFi dont sera équipé le compteur, toutes ces données seront techniquement accessibles, transmissibles et aisément piratables.
Ce serait une atteinte à la sécurité et une violation de la vie privée des enfants et de leurs familles que nous ne pouvons pas accepter.

2. La santé des enfants
Le dispositif Linky peut porter atteinte à la santé des enfants qui, en pleine croissance, sont physiologiquement les personnes les plus vulnérables.
– Que ce soit par le CPL injecté dans toute l’installation électrique, de façon continue, sur des câbles non blindés, ou que ce soit par l’Émetteur Radio Linky installé à court terme, le dispositif émet des radiofréquences et génère des champs et ondes électromagnétiques (CEM/OEM) : rapport du CSTB (27/01/2017), rapport de l’ANSES (juin 2017), décision du TGI de Grenoble (20/09/2017) ;
– Ces radiofréquences sont nocives : le rapport du CIRC/OMS (31/05/2011) classe les champs électromagnétiques des radiofréquences « comme peut-être cancérogènes pour l’homme » ;
– Le TGI de Grenoble (20/09/2017) écrit : « la mise en place du compteur « Linky » causera un trouble qui peut être qualifié de manifestement illicite au regard de l’atteinte portée à la santé … » ;
 Des alertes sont lancées concernant les dangers des radiofréquences sur la santé des enfants, par des centaines de scientifiques : rapport BioInitiative 2012, Appel de l’EMF Scientist auprès de l’ONU (aout 2017), …
– La Résolution 1815 du Conseil de l’Europe (27/05/2011) indique qu’il faut « réduire l’exposition aux champs électromagnétiques, et particulièrement l’exposition aux enfants et adolescents qui semblent être plus à risque pour des tumeurs au cerveau. »
– Les témoignages d’électro-sensibilité se multiplient en France (Cf. Témoignages Linky France)
– L’assurance AXA (9 millions de souscripteurs) a exclu de ses garanties « les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques », au même titre que l’amiante, le plomb ou les OGM, exprimant clairement que les CEM/OEM peuvent causer des dommages ;
– sur le site de l’ANSES (8/07/2016) « l’Agence conclut à un effet possible de l’exposition aux radiofréquences sur le bien-être des enfants et leurs fonctions cognitives (mémoire, fonctions exécutives, attention). »
– Les enfants accueillis dans les crèches et les écoles seront exposés à ces nuisances de façon permanente, en raison de leur proximité aux sources de diffusion (installations électriques dans les murs, sols et plafonds), de la diffusion dans tous les espaces (classes, espaces de sommeil, réfectoires, bibliothèques, …), de la durée d’exposition journalière, durant les mois et les années où ils fréquenteront les crèches et les écoles.
– De nombreux médecins, en France et par le monde, attestent qu’une exposition continue aux OEM peut entrainer des nausées, migraines, insomnies, acouphènes, vertiges, troubles de l’attention et de la mémoire, hyperexcitation, …
Nous refusons que la santé de nos enfants accueillis dans les crèches et les écoles soit mise en péril.

3. La protection des enfants
Des lois protègent les enfants et, en tant que Ministres, il est de votre devoir absolu de les appliquer :
– La Loi Abeille (9/02/2015) incluse dans la Loi relative à la sobriété.
Pour protéger les enfants contre les émissions d’OEM, la loi Abeille interdit l’installation de dispositifs sans fil pour les enfants de moins de 3 ans, et exige que ces dispositifs soient désactivés dans les écoles primaires.
Or, le dispositif Linky émet des OEM par le CPL injecté ; il est aussi sans fil par l’Emetteur Radio Linky qui émet des OEM comme un module WiFi, et personne ne peut le désactiver.
Avec ce dispositif, les crèches et les écoles ne peuvent pas appliquer la Loi.
– La Loi sur la refondation de l’Ecole – Amendement n°163 (5 mars 2013) : «… le principe de précaution doit pousser l’État et les collectivités territoriales à protéger les enfants, notamment les plus jeunes, de l’influence des ondes. »
– Le Principe de Précaution est inscrit dans la Constitution depuis 2004 et il est appliqué pour les OGM ou les gaz de schiste. Il peut l’être pour ce dispositif comme l’exige la Loi sur la refondation de l’Ecole mentionnée ci-dessus.
Par conséquent, les enfants doivent bénéficier de ces lois qui les protègent et qui doivent être appliquées dans toutes les crèches et les écoles.

Pour la sécurité, pour la santé et pour la protection de nos enfants, nous vous demandons, Mme le Ministre des Solidarités et de la Santé, M. le Ministre de l’Éducation Nationale, d’interdire l’installation des compteurs communicants « Linky » dans toutes les crèches et toutes les écoles, maternelles et primaires, publiques et privées, et de retirer les compteurs qui ont déjà été installés dans ces lieux, tant que leur innocuité totale n’a pas été démontrée de façon irréfutable.

SIGNATURE

    • 11 juillet 2018, Montivilliers (Seine-Maritime)
      Un incendie s’est déclaré dans une école de Montivilliers, près du Havre, dans l’après-midi du mercredi 11 juillet 2018. Le feu est parti d’un compteur électrique situé dans la cuisine de l’école maternelle Louise Michel, située rue Henri Rousseau à Montivilliers. (lien) / vidéo (lien)
    • 22 juin 2018, Fontaine (Isère)
      L’école Anatole-France, située rue des Alpes à Fontaine, a été brièvement évacuée ce vendredi vers 13 heures à la suite d’une odeur de brûlé sur un compteur électrique (lien)
    • 26 avril 2018, Gond-Pontouvre (Charente)
      Gond-Pontouvre : feu de compteur, les écoliers aux premières loges. A l’origine de la « leçon de choses », un feu de compteur électrique, à l’extérieur de l’établissement. (lien)
    • 9 mars 2018, Mirefleurs (Puy-de-Dôme)
      Les enfants de l’école maternelle de Mirefleurs, située rue de Quercy, dans le bas du bourg, ont dû être évacués par mesure de sécurité et momentanément regroupés dans la cour, ce vendredi matin. Un feu s’est en effet déclaré peu avant 10 heures sur un compteur électrique, à l’extérieur de l’établissement. (lien)
    • 2 février 2018, Fismes (Marne)
      Ce vendredi après-midi, une école primaire de Fismes a dû être évacuée car un début d’incendie s’y était déclaré. Le départ de feu était localisé au niveau d’un compteur électrique de l’école Eustache Deschamps, située avenue Jean-Jaurès. (lien)
    • 4 septembre 2017, Auch (Gers)
      Un feu de compteur électrique perturbe la rentrée à l’école Saint-Exupéry d’Auch. (lien)
    • 3 mars 2017, Hornoy-le-Bourg (Somme)
      Un compteur électrique a pris feu devant l’école d’Hornoy-le-Bourg ce vendredi 3 mars. Tous les élèves ont été évacués par mesure de précaution. (lien)
    • 1 mars 2017, Vaux-le-Pénil (Seine-et-Marne)
      A Vaux-le-Pénil, environ deux-cent écoliers ont été évacués de leur établissement. En cause, un compteur électrique qui a pris feu hier midi dans la cantine du groupe scolaire Gaston-Dumont. (lien)
    • 27 février 2017, Pleudihen-sur-Rance (Côtes d’Armor)
      Les pompiers de Dinan sont intervenus ce lundi matin, peu avant 9 h, à Pleudihen-sur-Rance (22), près de Dinan, pour un départ de feu qui s’était déclaré dans un compteur électrique, situé dans la garderie de l’école publique. (lien) / Photo : Catherine Davy (lien)
    • 2 janvier 2017, Noves (Bouches-du-Rhône)
      Un feu a pris ce jeudi matin à 6h00 dans un compteur électrique au sein du groupe scolaire Jules Ferry à Noves, dans les Bouches-du-Rhône. Le feu est parti du hall d’entrée de l’école maternelle, s’est propagé à l’établissement provoquant des fumées qui ont fait des dégâts importants. (lien)

Inconscience ? Irresponsabilité ? Alors, quand va-t-on arrêter de « jouer avec le feu » ?

Le 4/07/2018 :

Bonjour à tous,

Si vous avez manqué le magazine d’Envoyé Special du 14 juin 2018, consacré au compteur Linky, vous pouvez le visionner par ce lien :
https://www.youtube.com/watch?v=IcXvuX4VrFI

Pour la santé et la sécurité de nos enfants, merci de poursuivre la diffusion de notre pétition.
A très vite.

Le 23/05/2018 :

Bonjour,
Voici le 2ème épisode de l’analyse sur les données personnelles.

Question : Est-il possible d’avoir accès aux données personnelles ?

    1. Techniquement, c’est possible.

– ENEDIS se vante de pouvoir, grâce au compteur Linky, piloter à distance les appareils : « Il transmet des données de consommation et reçoit des ordres à distance. » Enedis

– le concentrateur (qui regroupe toutes les données) est loin d’être invulnérable puisqu’il est équipé du logiciel Java, le logiciel le moins sûr du marché (Cf. Secunia et Flexera), ce que confirme la presse spécialisée :

« Java : un logiciel vulnérable à désactiver plus que jamais » ZDnet – 11 janvier 2013

    1. Pratiquement. D’autres l’ont fait.

En Espagne et en Allemagne, des hackers se sont introduits dans le système des compteurs.
En Espagne

« On peut aussi rajouter des fonctionnalités, en modifiant le firmware, ou simplement siphonner les données des autres compteurs pour se constituer une petite base de données. » 01net – 17/10/2014
En Allemagne

« des Hackers viennent en effet de démontrer qu’il était possible d’intercepter les données transitant entre un compteur d’électricité de nouvelle génération et la compagnie d’électricité.
Et si l’on analyse ces données, on peut alors connaître le nombre d’ordinateurs ou de téléviseurs présents dans un domicile […] Ces bidouilleurs ont aussi pu modifier les données envoyées …» Nikopik – 12 janvier 2012

« Des compteurs, de la marque allemande Discovergy (déployés en Allemagne), ont été piratés. Par la suite, les hackers pouvaient identifier le nombre exact d’appareils connectés dans un foyer, connaître le programme regardé à la télévision, trafiquer les données envoyées par le compteur (pour faire croire par exemple à une non-consommation d’électricité). Bref, une fois piraté, le feu est vert et tout est possible. » Cnet –  20 février 2013Lors du 33° Congrès sur « le chaos des communications internet », qui a réuni à Hambourg prés de 10 000 hackers et experts de la sécurité, un responsable d’une entreprise de sécurité informatique a passé en revue tous les dangers que font courir aux utilisateurs les « compteurs intelligents ».
« Pour ce spécialiste, ces nouveaux moyens de mesurer les consommations présentent surtout un risque élevé de piratage. Soit pour lire frauduleusement les données recueillies, soit pour les modifier… ces compteurs ne sont en général protégés que par des codes à six caractères qu’il est facile de casser pour prendre leur contrôle… les vendeurs ou installateurs des compteurs intelligents choisissent les solutions de protection les plus simples et donc les moins coûteuses. La plupart du temps, ces engins ne présentent d’ailleurs aucune protection particulière et il suffit de les relier à distance avec un réseau pour se procurer la liste des mots de passe censés les protéger. » […]
« Pour ce spécialiste, nous allons devoir faire face à une croissance rapide des tentatives de hacking. » Politis – 3 janvier 2017

(Suite au prochain épisode)
Pour nos enfants, merci de continuer à diffuser cette pétition.

Bien à vous.
Le 13/05/2018 :

Bonjour,
En raison de sa longueur, je vous propose une analyse sur les données personnelles en plusieurs épisodes.

Il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que le cœur du dispositif Linky repose sur la collecte des données personnelles, pour placer ENEDIS sur le marché concurrentiel des détenteurs de données.
1. Les revendications d’ENEDIS.

Philippe Monloubou, président d’ENEDIS, n’en fait pas mystère :
– « Nous sommes désormais un opérateur de Big Data qui va bientôt gérer 35 millions de capteurs connectés » Journal du Net – 11/07/2016

– « Nous sommes d’ores et déjà un opérateur de Big Data … Nous pouvons rentrer dans la catégorie des acteurs de 2 ou 3.0  » Interview vidéo à Capgemini Consulting – 6/01/2015– « les compteurs intelligents tels que Linky sont autant de capteurs connectés … ENEDIS est devenu un producteur important de données … Nos données peuvent être transformées et croisées avec d’autres … » (La Tribune – 13/09/2017)
2. Les moyens de collecter des données par le dispositif Linky

Le CPL (Courant Porteur en Ligne) injecté dans toute l’installation et les appareils électriques des bâtiments, et qui permet de piloter les appareils à distance ;
L’ERL (Emetteur Radio Linky), module WiFi, sans fil, intégré au compteur Linky, chargé de récupérer les données et les transmettre au concentrateur ;

Le concentrateur qui recueille et analyse toutes les données avant de les transmettre au centre de supervision par téléphonie mobile.
3. La protection des données

Depuis des années, la presse spécialisée met en garde contre la vulnérabilité du système Linky :
– « Des hackers remettent en cause les pratiques des compteurs électriques intelligents. » Clubic – 12/01/2012

« Linky et les compteurs intelligents : bientôt un mouchard chez vous »  Cnet – 20/02/2013– « Les compteurs Linky à la merci des pirates ? »  Techniques de l’ingénieur – 14/03/2016– « Linky : nos données seront-elles en sécurité ? » Social Mag – 20/12/2016– « les dangers que font courir aux utilisateurs les compteurs intelligents … ces nouveaux moyens de mesurer les consommations présentent surtout un risque élevé de piratage ...» (33ème Congrès de Hambourg sur la sécurité Internet) Politis – 3/01/2017
(Suite à la prochaine mise à jour)
Bien à vous.

Le 18/04/2018 :
Bonjour,

Il y a près de 7 millions d’enfants accueillis dans les crèches et les écoles, maternelles et primaires, publiques et privées.
Que nous soyons parent, enseignant, éducateur, assistante maternelle, médecin, pédiatre, personnel de santé, animateur, association, collectif, ou citoyen … nous sommes tous concernés par le présent et l’avenir de nos enfants.

Analyses, études et témoignages ne laissent plus aucun doute sur la nocivité des ondes sur la santé des enfants :

    • Article maisonsaine.ca– Le CPL (injecté dans toute l’installation électrique) et l’ERL (module WiFi) offrent des possibilités techniques, laissant grand ouvert l’accès à ces données.
    • Lettre ouverte du Dr Magda Havas, Professeur à l’Université de Trent au Canada
    • Article sur le Dr Thomas Rau, Directeur de la Clinique Paracelsus en Suisse
    • Vidéo du Dr Martin Blank, Docteur en physique chimie de l’Université de Columbia (USA) :

Médecins et scientifiques mettent tous l’accent sur la nocivité des ondes en fonction de la distance par rapport aux sources d’émission et de la durée d’exposition.
A la crèche ou à l’école, les enfants sont particulièrement exposés.

Distance : que ce soit par les ondes du CPL circulant dans les câbles électriques non blindés, placés dans les cloisons, sols et plafonds, ou que ce soit par les ondes propagées par l’ERL, module WiFi intégré dans le Linky, il n’est pas de lieu ou d’espace à la crèche ou à l’école qui soit préservé des OEM.
Durée : le temps passé par les enfants à la crèche ou à l’école est considérable, de 8 à 10 heures par jour, pendant des semaines, des mois et des années (8 à 10 ans pour la plupart).

Les enfants des crèches ou des écoles maternelles y dorment même, et l’on connait la vulnérabilité des corps exposés aux ondes pendant le sommeil.
En refusant l’installation des compteurs dans ces lieux, nous épargnons aux enfants de subir les effets nocifs des ondes émises par le CPL et l’ERL, pendant ces 8 à 10 heures quotidiennes passées dans les crèches et les écoles, ce qui réduira considérablement le temps d’exposition et préservera leur santé.

Pourquoi agir pour les crèches et les écoles ?
Parce que de nombreuses actions générales contre ces compteurs sont menées pour l’information de chaque citoyen, et que nous ne devons pas oublier les enfants.

Parce que, dans les crèches et les écoles, les enfants ne sont plus sous la responsabilité des parents, mais confiés à d’autres autorités, censées les protéger et garantir leur santé et leur sécurité.
Parce que chaque citoyen est libre de vivre comme il l’entend au sein de son domicile, mais ni l’état ni Enedis ni les maires ni quiconque n’ont à imposer dans toutes les crèches et toutes les écoles, à tous les enfants qui y sont accueillis, un dispositif à risques que les parents n’ont pas choisi, en connaissance de cause.

Parce qu’il existe des lois spécifiques qui protègent nos enfants contre les ondes, et qu’il est urgent de les rappeler à nos élus pour en exiger l’application : Loi Abeille, Loi sur la refondation de l’école, Principe de précaution.
Merci de poursuivre et étendre la diffusion de cette action.

Bien à vous et à nos enfants.
Clacc Léman

La Société ENEDIS impose des compteurs communicants, ou « capteurs connectés », dits « Linky » dans tous les bâtiments des communes de France, y compris les crèches et les écoles, suscitant ainsi l’inquiétude des familles.

1. La sécurité des enfants
La sécurité matérielle

Avec l’installation de ces nouveaux compteurs, la sécurité des enfants n’est pas garantie.
– De nombreux constats et témoignages diffusés dans les médias font état de pannes, mais aussi d’incendies sur ces compteurs ;
– Des installateurs de compteurs sont recrutés par petites annonces, sans diplôme et sans expérience. Or, la Loi (décret n°98-246) impose que ces personnes doivent être titulaires d’un diplôme (CAP, BEP) ou justifier de 3 années d’expérience professionnelle.
S’ils n’ont pas ces qualifications règlementaires, ils sont en infraction avec la Loi, et peuvent être à l’origine de situations à risques techniques et matériels.
Nous ne pouvons pas accepter que la sécurité de nos enfants accueillis dans les crèches et les écoles soit ainsi mise en péril.

La sécurité des données personnelles
– Le dispositif Linky permet de collecter et transmettre les données personnelles de tous les consommateurs, ce dont s’enorgueillit M. Monloubou, Président du Directoire d’Enedis : « Nous sommes désormais un opérateur de Big Data qui va bientôt gérer 35 millions de capteurs connectés » (JDN – 11 juillet 2016).
– « Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés… Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups…» (Convention ERDF-ADEME – 9/07/2015) .
– Les données personnelles des enfants sont sans doute une manne commerciale attractive, mais les enfants ont aussi droit au respect de la vie privée, consacré par bon nombre de lois et de conventions.
– Toutes les informations concernant les enfants et leurs familles (résultats scolaires, situation familiale, comportement, suivi médical, …) sont à présent numérisées dans les écoles par le Livret Scolaire Numérique.
– Par conséquent, que ce soit par le CPL injecté par le dispositif connecté Linky ou par l’ERL (Emetteur Radio Linky), module WiFi dont sera équipé le compteur, toutes ces données seront techniquement accessibles, transmissibles et aisément piratables.
Ce serait une atteinte à la sécurité et une violation de la vie privée des enfants et de leurs familles que nous ne pouvons pas accepter!

2. La santé des enfants

Le dispositif Linky peut porter atteinte à la santé des enfants qui, en pleine croissance, sont physiologiquement les personnes les plus vulnérables.
– Que ce soit par le CPL injecté dans toute l’installation électrique, de façon continue, sur des câbles non blindés, ou que ce soit par l’Émetteur Radio Linky installé à court terme, le dispositif émet des radiofréquences et génère des champs et ondes électromagnétiques (CEM/OEM) : rapport du CSTB (27/01/2017), rapport de l’ANSES (juin 2017), décision du TGI de Grenoble (20/09/2017) ;
– Ces radiofréquences sont nocives : le rapport du CIRC/OMS (31/05/2011) classe les champs électromagnétiques des radiofréquences « comme peut-être cancérogènes pour l’homme » ;
– Le TGI de Grenoble (20/09/2017) écrit : « la mise en place du compteur « Linky » causera un trouble qui peut être qualifié de manifestement illicite au regard de l’atteinte portée à la santé … » ;
 Des alertes sont lancées concernant les dangers des radiofréquences sur la santé des enfants, par des centaines de scientifiques : rapport BioInitiative 2012, Appel de l’EMF Scientist auprès de l’ONU (aout 2017), …
– La Résolution 1815 du Conseil de l’Europe (27/05/2011) indique qu’il faut « réduire l’exposition aux champs électromagnétiques, et particulièrement l’exposition aux enfants et adolescents qui semblent être plus à risque pour des tumeurs au cerveau. »
– Les témoignages d’électro-sensibilité se multiplient en France (Cf. Témoignages Linky France)
– L’assurance AXA (9 millions de souscripteurs) a exclu de ses garanties « les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques », au même titre que l’amiante, le plomb ou les OGM, exprimant clairement que les CEM/OEM peuvent causer des dommages ;
– sur le site de l’ANSES (8/07/2016) « l’Agence conclut à un effet possible de l’exposition aux radiofréquences sur le bien-être des enfants et leurs fonctions cognitives (mémoire, fonctions exécutives, attention). »
– Les enfants accueillis dans les crèches et les écoles seront exposés à ces nuisances de façon permanente, en raison de leur proximité aux sources de diffusion (installations électriques dans les murs, sols et plafonds), de la diffusion dans tous les espaces (classes, espaces de sommeil, réfectoires, bibliothèques, …), de la durée d’exposition journalière, durant les mois et les années où ils fréquenteront les crèches et les écoles.
– De nombreux médecins, en France et par le monde, attestent qu’une exposition continue aux OEM peut entrainer des nausées, migraines, insomnies, acouphènes, vertiges, troubles de l’attention et de la mémoire, hyperexcitation, …
Nous refusons que la santé de nos enfants accueillis dans les crèches et les écoles soit mise en péril.

3. La protection des enfants
Des lois protègent les enfants et, en tant que Ministres, il est de votre devoir absolu de les appliquer :
– La Loi Abeille (9/02/2015) incluse dans la Loi relative à la sobriété.
Pour protéger les enfants contre les émissions d’OEM, la loi Abeille interdit l’installation de dispositifs sans fil pour les enfants de moins de 3 ans, et exige que ces dispositifs soient désactivés dans les écoles primaires.
Or, le dispositif Linky émet des OEM par le CPL injecté ; il est aussi sans fil par l’Emetteur Radio Linky qui émet des OEM comme un module WiFi, et personne ne peut le désactiver.
Avec ce dispositif, les crèches et les écoles ne peuvent pas appliquer la Loi.
– La Loi sur la refondation de l’Ecole – Amendement n°163 (5 mars 2013) : «… le principe de précaution doit pousser l’État et les collectivités territoriales à protéger les enfants, notamment les plus jeunes, de l’influence des ondes. »
– Le Principe de Précaution est inscrit dans la Constitution depuis 2004 et il est appliqué pour les OGM ou les gaz de schiste. Il peut l’être pour ce dispositif comme l’exige la Loi sur la refondation de l’Ecole mentionnée ci-dessus.
Par conséquent, les enfants doivent bénéficier de ces lois qui les protègent et qui doivent être appliquées dans toutes les crèches et les écoles.

Pour la sécurité, pour la santé et pour la protection de nos enfants, nous vous demandons, Mme le Ministre des Solidarités et de la Santé, M. le Ministre de l’Éducation Nationale, d’interdire l’installation des compteurs communicants « Linky » dans toutes les crèches et toutes les écoles, maternelles et primaires, publiques et privées, et de retirer les compteurs qui ont déjà été installés dans ces lieux, tant que leur innocuité totale n’a pas été démontrée de façon irréfutable.

Source

À prendre en compte, le dernier AVIS À TOUS LES MAIRES

posté sur Stop-Linky Var Est  avec les argument pour un arrêté municipal contre le déploiement linky non conforme qu’un préfet ne pourra pas déférer. D’après des textes de lois qui ne peuvent être contestés. Merci à Henri

 

 

44 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Nous pouvons nous saisir de ce sujet, comme réel point de départ d’un mouvement de désobéissance civile.
    Je me permets de rappeler l’appel à résister partout, ici en Charente Maritime, mais nous pouvons absolument nous coordonner et hors rézosocios pour un mouvement d’ampleur, plus profond, non violent, d’une prise de conscience politique individuelle d’abord collective ensuite ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/08/22/non-aux-linky-gazpar-cie/

    Affiche pour la manif du 6/10 (et vous savez que pour moi, si manifester pouvait changer quelque chose, y’a longtemps que ce serait interdit) mais servons-nous en comme point de départ pour nous coordonner et nous mutualiser ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/08/pouvoir-dire-non-et-donc-refuser-detre-gouvernes-de-zad-a-zomia/

  • manguetsou

    Article d’une longueur monautomne. Dommage
    Pétition, manifestation ?
    Non, merci !

    • Voltigeur Voltigeur

      La longueur c’est ce qui était dans le message d’origine pour faire la rétrospective de ce qui s’est passé depuis. Maintenant si tu sais déjà tout, la lecture est inutile. C’est pour ceux qui ne savent pas.. ;)

    • Pinpin

      Mais bon sang Manguetsou….

      « Article d’une longueur monautomne. Dommage »….???

      Vraiment….. Il faut quoi…. une lecture Youtube avec une hotesse et des pub pour te distraire…? Mais c’est pas possible….. Cette société du sans effort, du tout cuit qui tombe dans le bec….

      Effectivement, si lire deux pages dépasse la capacité d’effort disponible, mieux vaut ne pas s’engager dans ce combat…. Et de mon point de vues, ce peu de volonté, cette flemme monumentale qui te rend ‘las’ à la lecture ne te permettra aucun combat….. sauf peut être celui d’essayer de te réveiller… progressivement… un neurone à la fois….

      Je pense Qu’AUCUN COMBAT n’est facile !!! Que un changement SANS EFFORT n’existe pas….. Les changements ne peuvent au minimum qu’être à la mesure de l’energie qu’on y met…!!!!

      Il est vrai que nous sommes vraiment proche de la décadence Romaine…. Je suis las…las…las…. que l’on me passe les grillades et fasse venir les danseuse….. je suis las…..

      Bonne journée a tous ceux qui sont arrivé à lire les 11 lignes de ce commentaire….!

  • Graine de piaf Graine de piaf

    je pense que cet article est fait non seulement pour alerter ceux qui ne seraient pas au courant, il y en a encore tellement, mais aussi afin que chacun puisse se manifester auprès des Préfets qui ne jouent pas leur rôle étant trop permissifs envers Enedis sans doute pour de « bonnes raisons », que je ne nommerai pas ici ne voulant pas que le bloc subisse des « représailles » mais j’espère avoir été comprise à mi-mot !

  • hello,
    ce qui n’est pas dit c’est que le compteur linky doit etre piloté depuis un quartier general pour influer le fonctionnement de votre installation intérieure. Autrement dit Enedis veut delester une partie des installations domestiques les jours de forte consommation electrique sans vous demander votre avis et sans ristourne sur votre facture. c’est des milliards en jeu. il y a longtemps, edf proposait un tarif qu’il avait baptisé effacement jours de pointe. en echange de votre non consommation ces jours la edf vous faisait une ristourne consequente sur le tarif. aujourd’hui avec linky, non seulement le compteur coupera de lui meme certains appareils domestiques qu’il aura identifiés mais la facture sera plus salée car il ne corrige pas la consommation enregistrée de certains appareils car il ne tient pas compte du facteur cos phi. tout benef pour enedis. c’est juste une histoire de tres gros sous. et bien sur rien ńest explique car c’est du vol. les politiques sont bien sur complices de cette martingale au profit d’enedis qui en retour doit etre genereuse pour recompenser la collusion des politiques…

    • Graine de piaf Graine de piaf

      @ schuss, ceci est mentionné sur le blog : http://stoplinkyvarest.canalblog.com/

    • inam56

      « Autrement dit Enedis veut delester une partie des installations domestiques les jours de forte consommation electrique sans vous demander votre avis »

      Dans mon coin de bretagne (fragile au niveau électrique car loin des centrales nucléaires) il y a eu des tests d’écrêtement de puissance (diminution de la puissance du disjoncteur), c’est pénible mais si cela permet d’éviter une coupure totale de la région, c’est bénéfique, non ?

      Le linky est aussi étroitement lié au développement des énergies renouvelables, intermittentes donc nécessitant un pilotage de la demande, tout anti nucléaire devrait être pour, non ?

      Il permet aussi à tous les particuliers d’installer des panneaux solaire en auto-consommation ou partagés au niveau d’un quartier, il faut faire attention de ne pas jeter bébé avec l’eau du bain ! (si vous voulez diminuer la production nucléaire et développer les énergies renouvelables)

      • Voltigeur Voltigeur

        Diminuer la production nucléaire ?? Et qu’est ce que tu fais des cinq EPR qui vont être construits ? Si c’est ce « concept » qui permet de diminuer l’usage du nucléaire, je dois avoir perdu le sens, de ce que les mots employés signifient… :)

        • inam56

          « Diminuer la production nucléaire ?? Et qu’est ce que tu fais des cinq EPR qui vont être construits ? »

          Bonsoir volti

          Si on arrête les 56 vieux réacteurs actuels, j’accepterai peut être la construction d’uniquement 5 nouveaux. Mais de toute façon leur production sera insuffisante pour nous fournir du jus 24/24 365/365 comme actuellement sans une gestion fine de la demande avec une production massivement basée sur des renouvelables intermittentes. Il va nous falloir apprendre à caler notre consommation sur la production, tu ne pourras plus lancer ton lave linge n’importe quand à n’importe quelle heure, c’est ton linky qui répartira les heures de lessive entre toi et tes voisins !

      • M.G. M.G.

        Ah bon !
        Il faut un Linky pour installer des panneaux solaires en auto-consommation ? J’ai dû sauter une page de la notice quand j’ai installé mon système photovoltaïque. Va falloir que je téléphone à Bernard pour qu’il me livre un Linky. Il le font en bleu ? …

        M.G.

        • C’est un faux prétexte en effet. L’Allemagne est bien en pointe sur les énergies renouvelables, ce qui ne l’a pas empêcher de refuser les Linky, sauf pour les gros consommateurs.

        • nux nux

          bah oui , moi pendant 16 ans j’ai utiliser mes panneaux photovoltaïque en auto-consommation ( avec vente du surplus) , et sans linky , comme dejas dis C’est un faux prétexte !

          • inam56

            « avec vente du surplus »

            Oui, et pour ça vous avez dû payer un deuxième compteur pour l’injection, ce n’est plus nécessaire avec le Linky.

            L’avantage du Linky, c’est aussi que vous auriez pu vendre ce surplus localement, à vos voisins.

            • Pinpin

              comme ici, on passe une rallonge par la fenetre et on vend l’electrité au voisin qui est dans une ‘tranche supérieure’….

              Comment ca illégal..? Meeuh non….

              Le seul avantage du linky…. c’est qu’il fait travailler les troll…. Merci pole emplois….

              • inam56

                Salut Pinpin

                Imagine toi sur une ile ou nous serions 1000 habitants produisant en autonomie totale notre électricité, avec quelques éoliennes, des panneaux solaires sur chacune de nos maisons, un système de batteries communal et un groupe électrogène au méthane pour les périodes creuses. On utilise pas de CPL pour piloter nos compteurs mais nos lignes téléphones et donc y’a pas d’enedis ou de big data.

                T’es d’accord que si l’on ne veux pas se ruiner en sur-dimensionnant le parc de batteries et le groupe électrogène, il faut répartir la demande entre chaque maison ? Un compteur communicant est la solution la plus simple, dans ce scénario sans CPL et sans Enedis, tu coinces encore ?

                • Pinpin

                  Bhen oui je coince mon ami….

                  « Imagine toi sur une ile ou nous serions 1000 habitants produisant en autonomie totale notre électricité, avec quelques éoliennes, des panneaux solaires sur chacune de nos maisons »

                  Jusque là…. mon imagination te suit…. et même très bien…. Puis PATATRAS….
                  « un système de batteries communal et un groupe électrogène au méthane pour les périodes creuses »….

                  Mon imagination se bloque….
                  Un système communal ? Bhen communautaire et d’entraide oui, communal, avec des administrateur, des guichets et tout…waouw…. c’est un rève ou un cauchemar ??

                  Tu t’es déjà intéressé peu ou prou aux panneaux solaires…? Ils doivent être calculés en fonction des besoins pour adapter les batteries en fonction de la charge/decharge…. Plus le cablage est court, moins il y a de perte….

                  Si mon imagination imagine une ile de 1000 personne, elle imagine aussi la décroissance, un mode de vie différent…. Si mon imagination crée une île de 1000 personnes, il n’y aurait effectivement, ni linky, ni compteurs…..

                  Mais bon, Je te laisse bien volontiers à ta passion du lincky, mais de mon point de vue, celui ci ne peu mener qu’a l’opposée de mes rêves de liberté, de libre arbitre, de décroissance et de solidarité….

                  Bonne journée

                  • inam56

                    « Tu t’es déjà intéressé peu ou prou aux panneaux solaires…?  »

                    Oui, et c’est en toute connaissance que je sais que même surdimensionnés, tu ne peux être autonome 24/24 365/365 !

                    A part remplacer de façon caricaturale « communale » par « communautaire », tu me donnes ta solution détaillée pour assurer notre autonomie électrique à 1000 personnes sur notre île ?

            • nux nux

              @ inam56 je cite et repond en majuscule >>>

              « avec vente du surplus »
              Oui, et pour ça vous avez dû payer un deuxième compteur pour l’injection, ce n’est plus nécessaire avec le Linky.

              OUI TOUT A FAIT JE PAYAIS MEME UN ABONEMENT ANNUEL , PAR RAPORT A TOUTE LES MERDES QUE LINKY VAS APPORTER Y COMPRIS LES SURFACTURATIONS , CE PETIT PLUS QUE JE PAYAIS ETAIT TRES PEU ….

              CE QUI EST DROLE C’EST LE CHANGEMENT DE CAP , AU DEBUT ON NOUS DIS QUE SI PAS E LINKY PAS POSSIBLE DE VENDRE NOTRES PROD SOLAIRE , PUIS ENSUITE ON DIS AUTRES CHOSE POUR SE RATTRAPER .. PEU CREDIBLE TOUT ÇA .

              L’avantage du Linky, c’est aussi que vous auriez pu vendre ce surplus localement, à vos voisins.

              AH BON ??? MAIS MON CHER LE SURPLUS QUE JE PRODUISAIT ALLAIT AU CONSOMATEUR LE PLUS PRES DE CHEZ MOI , DONC SA NE CHANGE RIEN AVEC OU SANS LINKY ..

              • inam56

                « AH BON ??? MAIS MON CHER LE SURPLUS QUE JE PRODUISAIT ALLAIT AU CONSOMATEUR LE PLUS PRES DE CHEZ MOI , DONC SA NE CHANGE RIEN AVEC OU SANS LINKY  »

                Ouille, ça fait mal les majuscules !

                En auto consommation collective, votre injection locale est consommée par vos voisins MAIS pas facturée par Enedis à vos voisins.

                • nux nux

                  @ inam56

                  >>Ouille, ça fait mal les majuscules ! << . desolé de t'avoir un peu perturbé avec mes majuscules , mais ce n etait pas mechant ni agressif du tout ... c'est juste que j'ai trouvé cela plus simple pour faire les ''' questions / reponses ''' .

      • @inam66
        en theorie la finalite du compteur est intelligente car eventuellement ca peut permettre d’economiser une ou deux centrales nucleaire. en theorie seulement. car c’est une affaire de gros sous, par pour nous, pour enedis et ses partenaires. si enedis est disposee a ecreter nos consommations lors des jours de pointe, enedis produit moins donc gagne moins. car enedis ne perd pas d’argent actuellement. ds l’avenir il y aura le parcs des vieilles centrales a demanteler. le demantellement n’a js ete provisionné par edf pour maintenir artificiellement son prix de production le plus bas possible et faire du nucleaire une solution faussement économique. le demantellement d’une centrale coute aussi cher que sa fabrication. en tenant compte de cette realite le prix du kwh devrait tres nettement augmenté. aujourd’hui hors demantellement le prix du kwh electrique nucleaire est tres impacté par l’ investissement de la construction de la centrale qui le produit. comme je n’ai pas les chiffres en tete , si on prend une hypothese de 50 pourcent pour la part construction ds le prix du Kwh d’aujourd’hui, demain il faudra rajouter autant pour le demantellement soit une augmentation de 50 pourcent sur le prix du kwh produit demain. On a donc bien affaire a des maffieux car ils ont truque les comptes pour etre en competition avec des formules qui aujourd’hui ne paraissent pas competitives car elles integrent ds le prix de production les vrais couts. le lobby nucleaire n’ai pas plus sympa que celui des labos pharmaceutiques , les deux sont tres interessés par notre argent un point c’est tout. donc revenons a notre propos de depart, enedis ne peut pas partager le gain degager par le compteur linky car le prix du kwh doit en theorie augmenter de 50 pourcent. si aujourd’hui ma facture annuelle est de 1000€ demain ce sera 1500€ ! vous avez compris pourquoi ils font tout en catimini parce qu’is ont tout magouilles depuis le debut et tout expliquer revellerait un enorme scandale industriel, financier, politique, social et ecologique…

        • inam56

          Je suis d’accord, il faut sortir progressivement du nucléaire et c’est bien nous qui allons payer la facture du démantèlement (et les investissements dans les EnR)

          Pour que notre facture ne passe pas de 1000€ à 1500€, il va aussi falloir diminuer notre consommation.

          • Pinpin

            Ha bon…. Quel est le plan du démantèlement…..? Il n’en existe pas de cohérent a ma connaissance…..!!!
            C’est bien le problème…. Les centrales ont été conçues, en se disant que d’ici 30 ans, la science nous permettrait facilement de traiter, a moindre cout, le démantèlement des centrales et l’élimination des déchets……
            Et bhen….non…. On a rien inventé depuis…! On creuse des trous et on laisse au futur le soin de se démerder…!!

            http://www.natura-sciences.com/energie/centrales-nucleaires-demantelement512.html

            • inam56

              « Ha bon…. Quel est le plan du démantèlement…..? Il n’en existe pas de cohérent a ma connaissance…..!!! »

              Je suis bien d’accord et dit bien que la facture va être pour notre pomme ! :-/

  • M.G. M.G.

    @Volti. T’as oublié le « lire la suite » ou c’est volontaire ?

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif M.G.

  • Excellent travail, Volti ! Parents et grands-parents, allez voir les directeurs et directrices des écoles et des crèches, intervenez ! Allez voir les maires, écrivez au Président du Conseil général…
    A condition aussi de refuser ces compteurs chez vous, et de supprimer le wifi. Car si vous refusez l’intoxication de vos rejetons à l’école, encore faut-il que vous ne les intoxiquiez pas chez vous.

    A partir de l’article mentionné plus bas (Avis aux maires), écrivez aux préfets de vos départements respectifs: signalez-leur que l’article 51 du Règlement Sanitaire Départemental n’est pas respecté, notamment parce que les Linky sont souvent posés sur des platines en bois -mais pas que- et que c’est interdit.

    Ce règlement a été signé par les préfets, il les engage donc. A eux de faire remonter l’info à l’Etat, on s’en moque. Ce qu’on veut, c’est une mise en conformité des installations, aux frais bien entendu de l’installateur (Enedis, les sous-traitants, peu importe, mais pas aux frais du client !)

    Une simple lettre qui pourrait bien faire basculer le système !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    JBL, à condition que le Maire ne se place pas au milieu en disant benoîtement :  » je ne peux empêcher ceux qui le veulent de l’avoir, ni ceux qui n’en veulent pas d’en être dispensés » il se tient sur le fléau de la balance et n’agit ni dans un sens ni dans un autre ne « voulant pas se mettre hors la loi » or, justement il n’y a pas de loi imposant cet appareil ni ses petits frères ! Ponce Pilate quoi !

    • Balou

      Les maires peuvent être tenus responsables en cas d’accident, d’après l’avis à tous les maires mis en ligne par Stop-Linky Var Est : http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2018/08/30/36666954.html
      «
      • Le conseil municipal, sous l’autorité du maire, peut donc délibérer ou prendre arrêté pour interdire toute infraction à la législation ou aux normes sans que le préfet puisse le déférer devant le tribunal administratif. L’arrêté municipal n’étant que la mise en application de l’arrêté préfectoral.

      • En cas de refus d’intervention et sur plainte de ses administrés auprès du tribunal administratif la responsabilité du maire peut être engagée en cas de sinistre.

      – Articles L 2211-1 et 2212- 4 du Code Général des Collectivités Territoriales.
      – Article L.2215-1 du Code général des collectivités territoriales
      – Article L2215-5 du Code Général des Collectivités Territoriales

      – L’arrêt du 14 mars 1986 est édifiant à cet égard. La responsabilité de la commune est engagée si « l’insuffisance de mesures de prévision et de prévention prises par la commune, a constitué une faute de nature à engager sa responsabilité vis à vis des victimes.
      »
      Si des maires ne veulent pas agir, il faut leur bouger le … !

  • inam56

    Pour la liste des incendies, en regardant le calendrier de déploiement sur le site d’enedis, la plupart sont dans des villes où le linky n’était pas encore déployé lors de l’incendie !

    Parler de sécurité des données personnelles des enfants alors qu’il s’agit du compteur installé dans la crèche ou l’école ??

    De toute façon le signal CPL circule dans tout le réseau électrique d’une commune où les linky sont installés, même dans les habitations où il n’est pas installé.

    Pour ce qui est de la protection de la santé des enfants, c’est sur les téléphones portables et les tablettes wifi qu’il faut agir dont les ondes sont bien plus puissantes et nocives.

    Et pour la protection des données c’est de bien les informer sur les GAFAM qu’il faut agir.

    • Tu as la liste des incendies d’origine électrique, Inam ? Je l’attends, en test sur quelques villes. Nous verrons bien.

      Le CPL est moins puissant dans un logement sans Linky. Mais tu as partiellement raison. C’est pour cela aussi qu’il faut le refuser en masse. Le wifi et le portable sont plus dangereux ? Oui et non. Là, il s’agit d’une pollution presque 24h/24 (dixit le rapport du CSTB). On a le choix pour le wifi et pour le portable. Là, on ne coupera pas son compteur histoire de vivre un peu en paix, c’est certain ! Tu vois la différence ?

      Quant aux données personnelles, il s’agit d’entrer dans ton intimité, que tu le veuilles ou non. Là encore, tu peux raconter ta vie sur les réseaux sociaux ou laisser ta webcam de ton ordinateur ouverte, c’est ton choix. Différent du Linky qui recueillera toutes les données de tes appareils électroménagers et informatiques, que tu le veuilles ou non !

      Bon sang de bonsoir !!! Informez-vous, merde !!! Je sens que je vais m’énerver !!
      Si vous me dites: je connais tous les inconvénients de la Bête et je la veux quand même, je dirais ok, tant pis pour vous. Mais pas là !!

      • nux nux

        @ biquette

        que dire de mieux que ce que tu as écrit ????? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        de mon coté , j’ai abandonner le combat contre le linky , et j’ai investit dans mon autonomie électrique et deconection du resaut nucléaire .. ( pas simple , financièrement , et pour ceux qui sont locataire encore plus compliqué malheureusement ..)

      • inam56

        « Différent du Linky qui recueillera toutes les données de tes appareils électroménagers et informatiques, que tu le veuilles ou non !  »

        Non, vos appareils électroménagers et informatiques ne sont pas équipés pour communiquer avec le CPL du linky !

        « Bon sang de bonsoir !!! Informez-vous, merde !!! Je sens que je vais m’énerver !! »

        J’essaye, mais pour cela il faut vérifier les informations, idem pour les incendies, vérifiez la liste donnée dans cet article, c’est pas sérieux !

  • le Babalou

    Linkyhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif, gazparhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif, compteur d’eau communiquant « dit intelligent »https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif, smartphonehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif, Wifihttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif,
    Loi Marlène Schiappahttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif, « Pauvres Gosseshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif » !!!!

  • logic

    Des parents responsables ne mettent pas leurs enfants dans des écoles, et encore moins dans des crèches……