Dialogue Cheminade avec Marche Solidaire pour les migrants…

Rémi L désire partager cette réflexion avec nous. Écoutons cette intervention avec lucidité car, nous avons mille raisons de ne pas être d’accord. À cause de décisions politiques, nous devons subir les conséquences de cette immigration non choisie qui fait peur. Les données que nous avons mettent l’accent sur la montée de la criminalité, de l’insécurité. Sans faire dans le rejet systématique, que faudrait ou faut-il faire ? Je pense que vous avez un avis sur la question. Un tsunami migratoire de cette envergure, a de quoi interpeler et inquiéter, surtout que certains comportements de cette population exogène, posent problèmes. Avant de répondre, écoutez jusqu’au bout. Merci de rester polis et d’essayer d’être constructifs, ça nous concerne tous. Peut-on mélanger des cultures qui n’ont rien a voir avec la nôtre ? Que faudrait-il faire pour arrêter ce que d’aucun qualifie d’invasion et, intégrer ceux qui ont choisi de rester? Vaste débat ouvert à tous, quelles que soient vos idées, car tout le monde a droit à la parole. Voir les articles sur Jacques Cheminade, que nous avons relayé depuis 2011. Volti

************

Img/Pixabay

Le message envoyé par Rémy L :

Bonjour,

je me permet de vous faire parvenir ce dialogue entre l’équipe de Solidarité et progrès, avec Jacques Cheminade, et l’équipe de la Marche Citoyenne et Solidaire pour les migrants.

Elle intéressera toute personne humaine, et tout particulièrement les moutons engagés ^^ La discussion éclaire en effet sur l’importance du militantisme dans la réflexion sur un sujet tel que la crise des réfugiés.

Si vous pouvez partager la vidéo, n’hésitez surtout pas.

Salutations militantes

Rémy L

Solidarité et Progrès

Une équipe de Solidarité & progrès, avec Jacques Cheminade, est allée à la rencontre des volontaires de la Marche Citoyenne et Solidaire pour les migrants, organisée par François Guennoc et les associations « Auberge des migrants » et « Utopia 56 ».

Retrouvez toutes les informations sur cette Marche ici : https://www.laubergedesmigrants.fr/fr…

Lisez le nouveau texte de Jacques Cheminade sur le droit d’asile et les migrations ici : http://jacquescheminade.fr/Droit-d-as…

Et retrouvez toutes les propositions de S&P en matière de co-développement et d’immigration ici : https://www.solidariteetprogres.org/p…

24 commentaires

  • predateur

    nadine morano et les migrants ,surement une des meilleurs interventions sur le sujet d une femme politique ….
    quand il y aura des hopitaux ,des écoles , des routes , de l électricité ……
    https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/migrants-l-europe-dos-au-mur-1084175.html

    • Excellente intervention. A partir du moment où elle aborde le vrai problème à savoir les conditions de vie sur le continent africain, on lui répond: « on est à côté du problème, on botte en touche » J’ai des envies de meurtrehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Merci predateur pour cette vidéo. C’est rare autant de bon sens chez un politicien.

  • J’ai arrêté après 14 minutes pas convaincue du tout.
    Voici une intervention de Michel Drac sur le problème migratoire. Vidéo qui est un bon complément à la vidéo ci-dessus. https://www.youtube.com/watch?v=bL_odnfGzEs&t=6s écouter à partir de 1h07
    Depuis une quinzaine de jour, j’ai beaucoup bougé, j’ai fait beaucoup de kilomètre entre l’Espagne et la Belgique. Une chose m’a choqué pour moi qui vit en France, c’est l’état de ce pays. On dit que l’Espagne est économiquement dévasté, le salaire moyen y est de 600euros, les villes où je me suis arrêtée(Tolède, Saragosse, Valence, dénia, Lerida, Caceres, Madrid, etc) sont propres, pas de mendiants, pas de clochards qui dorment dehors, tu ressens la culture espagnole, les jeunes ados espagnols ou immigrés ne sont pas habillés en survet et ne se la jouent pas racailles des banlieues. A Bruxelles, pareil, il y a pas mal d’immigrés mais mieux intégrés, ils se fondent plus dans la masse. En France, rien de tout ça, l’identité culturelle de beaucoup de jeune de souche, c’est survet, parler comme un banlieusard. Ce pays est en train de disparaître. En espagne, je me suis sentie en Espagne car malgré le mondialisme économique(mêmes enseignes partout macdo, zara, …) la culture espagnole est encore bien présente. En Belgique, c’est pareil, plus subtile mais la culture belge est encore bien présente, le belge à une forte personnalité. En France, tu prends le tram à Montpellier, tu vois la culture d’un pays qui se meurt et dont l’identité est celle d’une immigration raté! Bon Dieu, triste France! Ce n’est peut-être pas encore partout comme cela en France car mon fils a été à Besançon qui est encore préservé pour le moment.
    Pour ce qui est du problème de l’accueil de migrants, si ces associations pouvaient s’attaquer autant aux causes qu’aux conséquences, ce serait bien différent! Faut pas rêver…
    Michel Drac(voir vidéo ci-dessus) l’explique très bien.

  • Leveilleur

    Non mais ces gens croient que la France est un eldorado comme les migrants d’ailleurs cependant ils oublient de dire que c’est le Français moyen qui va payer pour ces migrants et non de Rothschild et rien ne garanti que ces migrants trouveront un jour un emploi surtout lorsque l’on voit le taux de chômage qui explose. Moi ce que j’entends là c’est, vous Français, serrez-vous encore plus la ceinture pour nourrir ces milliers de personnes qui affluent sans avoir la garantie qu’ils vous le rendront un jour !

    Lorsqu’il dit qu’il y a des régions qui ont des entrepreneurs qui ne trouvent pas de salariés et des locations vides, ce n’est pas raisonné, pour ce qui est du travail, beaucoup de français sont prêts à déménager pour un emploi et des appartements vides il y en a mais ils appartiennent à des propriétaires qui n’ont pas l’intention de louer et personne ne peut les y contraindre, dont comment ce monsieur compte-t-il résoudre la crise du logement avec plus de migrants et avec quel argent ? Qu’il nous explique ça et qu’il s’occupe d’abord de la misère en France après on en reparlera !

    Si pour lui y a tant d’argent que ça pour les migrants pourquoi alors personne ne les aides dans leur pays en développant des infrastructures ? Et je suis certaine que ces gens préféreraient ça, plutôt que de laisser femmes, enfants, vieillards pour venir se les geler ici, qui plus est, dans un pays qui a perdu tout sens des valeurs. La solidarité c’est, donner moi du poisson, la fraternité c’est donner moi une canne à pêche pour que j’attrape mon poisson, or nous en sommes loin car la France n’a plus d’argent pour que les gens deviennent autonomes mais seulement pour qu’ils deviennent de plus en plus dépendants des autres et en situations de précarités.

    Je n’ai rien contre les migrants malgré que je ne pense pas que l’on puisse tous se mélanger, moi même je suis issue d’immigration italienne, mais autrefois il y avait du travail pour tous les immigrés et tous les français, aujourd’hui nous n’avons plus rien et il est évident que les magouilles et autres délits vont devenir de plus en plus fréquent pour la survie. Cependant les migrants de maintenant ne sont pas là pour travailler, la plupart sont des migrants économiques qui pensent que la France et l’Europe c’est encore l’eldorado et où il suffit de tendre la main pour avoir de l’argent, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

  • Balou

    Trois pays protègent la moitié des nouveaux réfugiés dans le monde

    […]
    Par Jan Egeland

    OSLO, Norvège, (IPS) – La Turquie, le Bangladesh et l’Ouganda ont accueilli à eux seuls plus de la moitié de tous les nouveaux réfugiés l’année dernière. Jamais auparavant le monde n’a enregistré un plus grand nombre de personnes déplacées par la guerre et la persécution.

    Le partage international des responsabilités pour les personnes déplacées s’est complètement effondré. Les pays riches construisent des murs contre les familles fuyant la guerre, en même temps, moins d’argent est disponible pour l’aide aux personnes dans les zones de conflit.
    […]

    https://reseauinternational.net/trois-pays-protegent-la-moitie-des-nouveaux-refugies-dans-le-monde/

  • Tyr

    La France a connu des conflits très violents sur son sol. Le pire en date était il y a cent ans.
    Question bête: combien de bateaux remplis de jeunes français migrants ont-ils été sauvés du naufrage à l’autre bout du monde?
    Réponse simple: zéro, parce que en temps de conflit, les jeunes hommes se battent pour défendre les leurs, leur famille, leur terre, etc..

    Oui mais les migrants, me diront certains, sont les victimes de la guerre et fuient les zones dangereuses.
    Certes, sauf que dans ce cas, les migrants devraient être principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées. Regardez les photos des migrants, vous y voyez des jeunes hommes dans la force de l’âge, en majorité.

    Reprenons un autre exemple: 1940, en France. France battue par l’Allemagne, grand mouvement de population appelé l’exode… vers quels pays riches les français sont-ils partis en masse pour fuir les combats et l’occupation? Ils sont restés dans le pays, en fait, et sont revenus dès que les choses se sont calmées.

    C’est simple, c’est clair, les mouvements de migrants sont organisés et voulus pour ariver à un objectif politique (un migrant est quelqu’un en train de migrer, comment doit-on l’appeler quand il a fini de migrer parce que arrivé à destination? Pourquoi ne le dit-on pas?)

    • Balou

      Et un réfugié, tu sais ce que c’est ? Tu sais faire la différence entre un migrant économique et un réfugié ?

      • Balou

        D’autre part, tu sembles oublier dans ton exposé que De Gaulle s’est réfugié en Angleterre pendant la deuxième guerre mondiale… ça en dit long sur ton objectivité.

        • Tyr

          Alors celle là elle vaut une médaille d’or d’ignorance et de mauvaise foi.
          Le colonel De Gaulle a été nommé à titre temporaire au grade de général pour être plénipotentiaire avec le gouvernement anglais.
          Il n’est pas arrivé échoué sur la plage après avoir traversé la Manche à la nage…
          Il a d’ailleurs été rappelé à la suite des tractations pour revenir se battre, et n’ayant obéi à cet ordre du président du conseil, il fut jugé comme déserteur (par la 3ème république, pas par Vichy).
          Rappelons d’ailleurs que l’armistice était signée le 22 juin, et que donc des soldats français continuaient à se battre et à mourir quand De Gaulle lança son fameux appel du 18 juin (dont il n’y a aucun enregistrement à la BBC, quel dommage).

          • Balou

            Il n’a pas traversé la Manche à la nage ? Elle est pourtant moins large que la Méditerranée..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

            […] De Gaulle s’indigne et se réfugie en Angleterre, protégé par Churchill: des micros de la BBC, il lance le célèbre appel du 18 juin pour inviter les Français à résister.[…]

            http://data.over-blog-kiwi.com/0/66/84/30/20170430/ob_88e762_charles-de-gaulle-resistance.doc

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • Tyr

            Pourtant l’information n’est pas dure à trouver:
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle
            « Le 16 juin, il est en mission à Londres et dicte au téléphone la note de Jean Monnet à Paul Reynaud, intitulée Anglo-French Unity, d’une Union franco-britannique votée le jour même par la Chambre des communes, consistant dans la fusion des armées, notamment des marines, des territoires, des colonies et du gouvernement français dans l’Empire britannique. »

            « Les actions de De Gaulle à Londres se font sans aucun ordre de mission. Le 19 juin, le général Weygand, qui est ministre de la Guerre et son supérieur hiérarchique, lui donne l’ordre de revenir de Londres et le 22 juin il annule sa promotion au grade de général à titre temporaire. Le 23 juin, le président de la République Albert Lebrun prend un décret décidant de mettre le colonel de Gaulle à la retraite d’office par mesure disciplinaire, et de le traduire devant le Conseil de guerre qui le condamne à quatre ans de prison et la perte de la nationalité française »

            C’est dans le wikipedia. Le comparer à un migrant est juste ridicule.

      • Tyr

        Oui, les vrais réfugiés vont en général au plus près de chez eux, c’est à dire dans les pays limitrophes, comme tu aurais pu le comprendre avec l’article que tu as cité, les pays recevant le plus de réfugiés correspondant à cette définition.

        Ceux qui viennent en Europe viennent principalement pour des raisons économiques, et d’ailleurs la plupart des migrants sont originaires de pays qui ne sont pas en guerre…
        J’ai bien dit la plupart, il y a effectivement de véritables réfugiés dans le lot.

        • Balou

          Les réfugiés vont là où ils peuvent et où ils espèrent être reçus, décemment si possible. Après avoir risqué leur vie dans des embarcations de fortune, quand ils traversent les mers. Ceux-là je les appelle «réfugiés désespérés et extrêmement courageux», pas migrants économiques. Par souci de rester honnête .

          • Tyr

            Tu peux les appeler comme tu veux si ça t’amuse.
            Après il y a un truc qui s’appelle la réalité.

            Je vais prendre pour expliquer un article d’un média bien pensant de gauche, l’obs, pour te faire plaisir et surtout prouver que ce n’est pas un vilain complot de méchants racistes.
            https://www.nouvelobs.com/monde/20170319.AFP9626/l-europe-et-les-migrants-faits-et-chiffres.html

            Citation: « En 2016, toujours selon l’OIM, le total d’arrivées par la mer a chuté à plus de 363.000 (sans compter 24.000 arrivées par des routes terrestres).
            Un accord conclu en mars 2016 avec la Turquie a en effet permis de faire chuter considérablement les arrivées par la mer Egée. Mais l’afflux a atteint lui un niveau record en 2016 sur les côtes italiennes, avec plus de 180.000 arrivées.

            Contrairement aux migrants débarqués en Grèce, qui peuvent prétendre au statut de réfugié, ceux qui rejoignent l’Italie, venant d’Afrique subsaharienne le plus souvent, sont surtout des migrants économiques aux yeux de l’UE. »

            C’est bon,j’ai fini tu peux te remettre en PLS.

  • Balou

    Le statut de réfugié

    Le statut de réfugié est reconnu par l’Ofpra en application de l’article 1er A2 de la Convention de Genève du 28 juillet 1951 qui stipule que :

    « le terme de réfugié s’applique à toute personne craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays; ou qui, si elle n’a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels évènements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner ».

    https://www.ofpra.gouv.fr/fr/asile/les-differents-types-de-protection/le-statut-de-refugie

    • Tyr

      Oui oui, mais dans le cas présent:
      https://francais.rt.com/international/26266-allemagne-refugies-allocataires-partent

      Je cite le début pour les allergiques au clic: « Selon une enquête de l’hebdomadaire allemand Die Welt am Sonntag, des réfugiés enregistrés en Allemagne, et à ce titre bénéficiaires d’allocations, feraient de courts séjours dans leurs pays d’origine. On note parmi ces destinations la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan. »

      • Balou

        Et alors ? T’aurait-il échappé que ces trois pays subissent le terrorisme jour après jour ? Combien sont partis malgré eux, pour mettre leur famille à l’abri ? La plupart des réfugiés syriens, par exemple, n’aspirent qu’à rentrer dans leur pays lorsque la sécurité sera revenue. Beaucoup sont déjà sur le retour..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        • engel

          Sans blague et c’est déja le cas!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
          Et c’est pour cela que l’immense majorité des réfugiés syriens sont restés dans les pays limitrophes (Liban, Turquie etc….). Ces gens honnêtes n’avaient qu’un désir, revenir.
          Seuls les lâches opportunistes sont venus en Europe et on sciemment abandonné leur pays.

          ….Mais tout cela tu le sais parfaitement.

          C’est beau la solidarité avec l’argent des autres.

Laisser un commentaire