Un citoyen poursuivit pour avoir distribué un tract à St Jean de Maurienne …

Tout se met en place … Merci pour l’alerte et le commentaire de Sylvain Rochex, qui nous rappelle la conférence suivante (qui se tiendra peut-être aussi à La Table le 18 ou 20 avril — si les élus ne me bloquent pas —) :

Il est impossible d’obtenir autre chose de nos Élus qu’un esprit de censure et de clôture. C’est quantiquement IMPOSSIBLE. C’est lié à la psychopathologie profonde de ceux qui ont désiré le pouvoir et qui l’ont obtenu. Dans ce mouvement qui consiste à vouloir gouverner puis à recevoir une réponse positive de la population, une psychopathologie démente s’installe dans tous les cas : l’idée d’une préséance permanente. Les Élus sont-ils juristes ? Non, ils ne connaissent pas mieux les lois que nous autres et ils y portent le même intérêt un peu accessoire, ce qui compte c’est leur opinion, leur sentiment. Car ils ont voulu le pouvoir précisément pour cela : pour que leur opinion prévale, pour jouir d’une préséance qui leur donne un énorme sentiment d’exister et d’être quelqu’un d’important. C’est tout. Les Élus combattront toujours la démocratie et l’activité politique du peuple, puisque ça leur fait de l’ombre automatiquement.

« Il faut savoir, il faut dire, que tous les pouvoirs sans exception iront toujours à fermer toutes les portes. » Alain.

L’humanité n’ira nulle-part tant qu’elle n’aura pas collectivement réglé cette question du pouvoir. Nous serons toujours le bec dans l’eau, retenus, empêchés, bloqués, par « les hommes de pouvoir » qui n’ont pas voulu le pouvoir par hasard : « un homme de pouvoir plaide pour lui-même, il est juge et partie, il est entouré de flatteurs, et il exerce le pouvoir, chose enivrante, aveuglante. » (Alain)

​Dire constamment : il y aura toujours des chefs, c’est ainsi​. C’est s’autoriser d’exprimer une loi de pesanteur dont il nous faudrait débattre et qu’il faudrait surtout décortiquer. On a toujours l’impression que celui qui dit : « il y aura toujours des chefs, c’est ainsi​. » nous parle soit de la folie des tyrans, soit de la lâcheté des gens en général à laisser les chefs gouverner à leur place. Il serait temps de prendre conscience que celui qui dit cela, nous parle uniquement de sa propre lâcheté et il suppose que les autres ont la même — comme un mec qui a des fantasmes Sado Maso qui supposerait que tout le monde a les mêmes fantasmes que lui —.

Sylvain Rochex pour Déscolarisation.org

3 commentaires

  • soubiemyriam

    Que la paix vous accompagne.

    Ben oui les SS sont pas content qu’on distribue des tracts pour la résistance.

    Papi avait un visage tellement triste… Je kiffe son caractère bien trempé!!

    Allons enfants de la patriiiiiiiiie… Il est l’heure de se réveiller.

  • suzanna

    Et qui a embêté illégalement cet homme, « un keuf ».

    Mais n’oubliez pas d’être solidaire quand eux, manifestent un quelconque mécontentement ou que l’un d’eux tombe honorablement face au terrorisme.

    Ça ne tardera sans doute pas, il est évident que les attentats reprennent, car les citoyens recommencent à sortir, s’amuser, et grand dieu à se rebeller, oulala vite, Daesh faîtes quelque chose. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • jules vallés jules vallés

    Euh… Il est Charlie le maire???