Missiles étasuniens en Europe, le retour…

Qui la Russie a-t-elle agressé ? Il semble que notre vieille Europe soit le nouveau « terrain de jeu » des USA, avec l’encerclement de la Russie par les missiles dirigés vers ce pays et avec la complicité des pays  affidés de l’OTAN, Russie qui n’a pas d’autres choix que de faire de même pour assurer sa défense mais, ses projectiles sont dirigés vers nous. On nous prépare le hors d’œuvre, quant au plat de résistance, il risque d’être très indigeste pour les peuples européens, s’ils continuent leurs conneries. Va-t-on les laisser déclencher un énième conflit, en acceptant d’être conditionnés à cette possibilité, par la russophobie déversée par tous les médias subventionnés, à la botte du pouvoir ?

Le plan avait été pré-annoncé il y a trois ans, pendant l’administration Obama, quand des fonctionnaires du Pentagone déclarèrent que “face à l’agression russe, les États-Unis sont en train de considérer le déploiement en Europe de missiles avec base à terre” (“Les missiles reviennent à Comiso”, Il manifesto, 9 juin 2015). A présent, avec l’administration Trump, ce plan se trouve officiellement confirmé.

Dans l’année fiscale 2018 le Congrès des États-Unis a autorisé le financement d’ ” un programme de recherche et développement d’un missile de croisière lancé depuis la terre par plate-forme mobile sur route”. C’est un missile à capacité nucléaire de portée intermédiaire (entre 500 et 5500 km), analogue aux 112 missiles nucléaires de croisière (cruise) déployés par les USA à Comiso (Province de Raguse, Sicile) dans les années 80. Ils furent éliminés, en même temps que les missiles balistiques Pershing 2 déployés par les USA en Allemagne et les SS-20 soviétiques basés en URSS, par le Traité sur les forces nucléaires intermédiaires (Inf), stipulé en 1987. Le Traité interdit le déploiement de missiles avec base à terre et portée comprise entre 500 et 5500 km.

Washington accuse maintenant Moscou de déployer des missiles de cette catégorie et déclare que, “si la Russie continue de violer le Traité Inf, les États-Unis ne seront plus ligotés par ce traité”, c’est-à-dire seront libres de déployer en Europe des missiles nucléaires à portée intermédiaire avec base à terre.

Un fait déterminant se trouve cependant ignoré : les missiles russes (en admet tant qu’ils soient à portée intermédiaire) sont déployés en fonction défensive en territoire russe, alors que ceux des USA à portée intermédiaire seraient déployés en fonction offensive en Europe au bord du territoire russe. C’est comme si la Russie déployait au Mexique des missiles nucléaires pointés sur les USA. Comme l’escalade USA/OTAN continue, le déploiement de ces missiles en Europe est de plus en plus probable.

Pendant ce temps l’Ukraine a testé début février un missile à portée intermédiaire avec base à terre, réalisé certainement avec l’assistance des USA. Les nouveaux missiles nucléaires étasuniens -beaucoup plus précis et rapides que les “cruise” des années 80- seraient déployés en Italie et probablement aussi dans des pays de l’Est, venant s’ajouter aux bombes nucléaires USA B61-12 qui arriveront en Italie et dans d’autres pays à partir de 2020.

En Italie, les nouveaux missiles de croisière seraient selon toute probabilité à nouveau positionnés en Sicile, même si non nécessairement à Comiso.

Il y a dans l’île deux installations USA de première importance stratégique. La station Muos (Mobile User Objective System) de Niscemi, une des quatre existantes à l’échelle mondiale (2 aux USA, 1 en Australie et 1 en Sicile) du système de communications satellitaires qui relie à un unique réseau de commandement toutes les forces étasuniennes, nucléaires comprises, se trouvant dans n’importe quelle partie du monde. La Jtags, station de réception et transmission satellitaire du “bouclier anti-missile” étasunien, qui est sur le point de devenir opérationnelle à Sigonella. C’est une des cinq à l’échelle mondiale (les autres se trouvent aux États-Unis, en Arabie Saoudite, Corée du Sud et Japon). La station, qui est transportable, sert non seulement à la défense anti-missile mais aussi aux opérations d’attaque, conduites depuis des bases avancées comme celles qui sont en Italie.

“Les États-Unis -explique le Pentagone dans le rapport “Nuclear Posture Review 2018”- engagent des armes nucléaires, déployées dans des bases avancées en Europe, pour la défense de l’Otan. Ces forces nucléaires constituent un lien politique et militaire essentiel entre Europe et Amérique du Nord”.

En nous liant à leur stratégie non seulement militairement mais politiquement, les États-Unis transforment de plus en plus notre pays en base avancée de leurs armes nucléaires pointées sur la Russie et, ainsi, en cible avancée sur laquelle sont pointées les armes nucléaires russes.

Manlio Dinucci

 

Article original en italien :

Torna l’incubo dei missili a Comiso

Edition de mardi 27 février 2018 de il manifesto

https://ilmanifesto.it/torna-lincubo-dei-missili-a-comiso/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio.

Publié par Mondialisation.ca

A qui sont utiles les “guerres inutiles”

En Europe l’Otan est en train de déployer des forces croissantes (y compris italiennes) sur le front oriental contre la Russie, présentée comme une puissance agressive menaçante…./…

Cela implique une dépense militaire croissante : l’Italie la portera de 70 à 100 millions d’euros par jour ; l’Espagne à 50 millions avec une augmentation de 73% d’ici 2024 ; la France l’augmentera de 40% en dépassant les 135 millions par jour. Pour accroître la puissance de son propre arsenal nucléaire la France va dépenser 37 milliards d’euros d’ici 2025…/…

**Voilà à quoi sert le matraquage fiscal, pas pour réinvestir dans le mieux être du peuple, mais pour préparer la guerre, en finançant l’industrie des armes. Et la misère prend de l’ampleur, on meurt de froid, dans les rues de France.**

11 commentaires

  • Les premières cibles russes ne seront pas les villes. La Russie n’y voit aucun intérêt stratégique. Comment neutraliser un ennemi? empêchez le de communiquer. Donc les datas center sont des cibles privilégiées. Les relais radio France, disséminés sur le territoire français car ils sont tous a proximité des CDER de la DCRI et servent de relais pour les agents aussi bien pour l’étranger qu’en france. Les centrales nucléaires ne seront pas visée, par conte les thermiques il y a des chances, de même que les dépôts de carburant et les casernes abritant les dépits de munitions. Donc regarder ce qu’il y a et déménagez en fonction de l’environnement.

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Cette chanson est dédicassée à la fin du monde…
    Et à la 3ème Guerre Mondiale!
    Youpi!
    C’est la fête!

    On va tous crever, on va tous crever,
    Y’a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête!
    On va tous crever, on va tous crever,
    La fin du monde nous attend et nous on fait la fête tout l’temps!

    Didier Super
    On va tous crever
    Album : Vaut mieux en rire que s’en foutre
    Quel visionnaire ce Didier https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • engel

    Il va bien y avoir des abrutis lessivés par la propagande pour nous affirmer doctement « qu’une guerre nucléaire est si horrible qu’elle ne peut pas avoir lieu ».

    …Et ainsi, permettre qu’elle est lieu!
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • L’empire est tout nu face aux nouvelles armes des russes, qui n’existent que pour protéger cette pauvre planète de la pathologie morbide des chefs de l’empire…

    Comme l’a très pertinemment remarqué un analyste que j’apprécie, nous sommes tous devenus des nords-coréens à la merci de la folie meurtrière d’oligarques en fin de course.

    • En réfléchissant un peu et en lisant les annonces faites au niveau scientifique par la Russie et la Chine, l’europe n’est plus rien.
      Les avancées qu’avait fait JPP sont confirmées par le Kinjal.

  • Enki13

    Pendant la coupe du monde de foot en Russie, il y aura un gros risque de grabuge en Syrie…

    ps: false flag et intervention de l’otan…

  • Enki13

    ——————————————————————————————————————————————-
    Syrie : le régime de Damas armé par la Corée du Nord ?
    https://www.francetvinfo.fr/monde/coree-du-nord/syrie-le-regime-de-damas-arme-par-la-coree-du-nord_2633624.html
    ——————————————————————————————————————————————-

    « Plus le mensonge est gros, plus il passe. »
    Joseph Goebbels

  • Tom France

    L’oligarchie veut la 3 ème guerre mondiale pour sauver son système en faillite et empêcher coûte que coûte de nouvelles puissances émergentes de lui piquer sa place de dominant. D’ailleurs, le machin appelé ue a toujours servi à emprisonné les nations d’Europe sous la coupole d’un grand marché transatlantique ta,dis que l’otan veille à menacer militairement tout ceux qui aurait idée de sortir de ce marché! Nous sommes emprisonnés et pas près de s’en sortir, surtout par voie démocrateuse.