Les ultrasons, un pas de géant pour la neuro-imagerie fonctionnelle chez le bébé…

Pour la première fois, des chercheurs français sont parvenus à réaliser une imagerie fonctionnelle permettant de suivre l’activité cérébrale de bébés grâce à une technique par ultrasons.

Visualiser l’activité cérébrale d’un bébé était presque impossible jusqu’à aujourd’hui. Lélectroencéphalographie (EEG) permet bien de mesurer l’activité électrique cérébrale par le biais délectrodes, mais la technique ne livre pas dimage fonctionnelle du cerveau à proprement parler, il s’agit d’une analyse de signal. Le seul outil capable de percevoir lactivité neuronale, c’était l’imagerie par résonance magnétique dite fonctionnelle. Immobiliser un bébé dans un appareil d’IRM est possible, mais loin d’être souhaitable… 

Pour pallier cette lacune dans l’étude du développement cérébral chez les très jeunes enfants et les prématurés, une équipe française vient de réaliser une percée. Une technique de neuro-imagerie par ultrasons ultrasensibles mise au point par l’équipe  de Mickael Tanter (Unité physique des ondes pour la médecine Inserm/ESPCI/CNRS) a été testée sur des nouveau-nés au service de néonatalogie dirigé par le Pr Olivier Baud à l’hôpital Robert-Debré (Paris). Une première scientifique et médicale tout juste publiée dans Science Translationnal Medicine.

La technique, inventée en 2011, n’avait jusqu’ici été testée qu’en phase préclinique chez des animaux. Elle fonctionne sur le même principe qu’une échographie classique. Celle-ci permet en effet de voir les flux sanguins dans plusieurs organes, mais pas la vascularisation très fine du cerveau.

…/…

Lire l’article complet

Auteur Hugo Jalinière pour Sciences et Avenir

Voir aussi:

Des enregistrements de l’attaque sonique à Cuba ont été dévoilés

Un tissu de camouflage inspiré par la peau des poulpes

Pourquoi la couronne solaire est aussi chaude

Un commentaire