Selon un sondage, 80% des Français font confiance aux citoyens plutôt qu’aux politiques

80% des français font donc plus confiance aux citoyens eux-même qu’aux politiques, même si la plupart de ces sondages sont orientés suivant qui les finance, celui-ci a néanmoins le mérite de faire réfléchir. Et si maintenant ces 80% s’unissaient plutôt que de se contenter à répondre à des sondages, et prenaient le pouvoir en France? Ils pourraient même être soutenus par les militaires qui en ont plus que marre du travail de sape des gouvernements successifs, par les pompiers dont la colère reste silencieuse car trop dérangeante, et par beaucoup d’autres corps de métiers qui n’en peuvent plus!

Nous sommes les 99%, mais nous serions également les 80%…. De quoi nous diriger vers une constitution citoyenne telle qu’en parlait Étienne Chouard.

06-constituante

Une enquête Harris Interactive, réalisée pour le jeune mouvement citoyen LRF, révèle que 8 Français sur 10 jugent que les citoyens sont plus capables de trouver des solutions que les hommes politiques.

L’étude réalisée par Harris Interactive pour Le Réveil de la France (LRF), un mouvement citoyen nouvellement créé, ne flatte pas l’ego des politiques et confirme la défiance des Français déjà constatée à leur égard. Quels que soient l’âge, la catégorie sociale ou la nuance politique des personnes sondées, 80% d’entre elles jugent aujourd’hui les Français «plus capables de trouver des solutions efficaces à leurs problèmes et ceux de la France» que les personnalités politiques.

Les chiffres atteignent 84% chez les 50-64 ans et 91% chez les sympathisants du Front de gauche.

»

Pour les cofondateurs de LRF, Nicolas et Sébastien Taupin, ce résultat confirme un pressentiment qui avait provoqué la création de leur «mouvement citoyen» en juin dernier, après les attentats de janvier. Les deux jeunes ingénieurs ont lancé leur initiative pour proposer une autre manière de concevoir l’action politique.

«Indépendamment des partis politiques, deux Français sur trois pensent que les personnalités politiques n’ont pas les solutions à leurs problèmes», constate Nicolas Taupin en pointant une «crise de confiance» entre les citoyens et les responsables censés les représenter. Il estime ainsi que ce sondage «légitime» leur démarche et trace des pistes pour inventer de nouveaux moyens de «démocratie directe».

Article intégral+Enquête sur Le Figaro

 

11 commentaires

  • Le veilleur

    Sans l’armée les gouvernements restent de simples hommes sans pouvoir. Si les militaires étaient du côté des 80 % de la population qui souhaitent reprendre le pays en main et créer une nouvelle constitution citoyenne en France, nul toute que cette population pourrait changer les choses, mais sans l’armée que peut-on faire réellement contre le pouvoir en place qui cherche à nous contrôler et nous réprimander sans cesse lorsqu’on sort des sentiers battues ?

    Ceci dit je pense qu’actuellement l’humanité arrive à un réveil de sa vie où elle n’a plus envie, ni besoin qu’on la gouverne car elle est tout à fait capable de se gouverner toute seule et un jour il se pourrait que nous vivions la fin des gouvernements tel que nous les connaissons.

  • Chèvre intello

    C’es débile, un politique est un ciyoyen

    • Le veilleur

      Les politiques vont contre les intérêts des citoyens, contre la constitution et les droits de l’homme en cela ce ne sont pas des citoyens mais des traitres qu’il faut déchoir. Dans l’histoire nous avons vu souvent l’armée tenter des coups d’états pour reprendre le pouvoir, je te conseille de regarder en exemple le film « Walkyrie » pour te faire une idée et de faire quelques recherches sur internet pour sortir de tes certitudes mal placés.

      http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=127129.html

  • Graine de piaf Graine de piaf

    les Français font confiance aux citoyens ? hum ! ce sont quand même eux qui élisent les politiques non ? ! si c’était le cas ils ne voteraient plus….

    C’est un peu comme ceux qui, interrogés sur ce qu’ils regardent à la TV, disent la main sur le cœur « oh moi je regarde les documentaires, les émissions « intellectuelles »  » Ah oui ? et pourquoi ce sont les navets qui ont le plus de téléspectateurs ?

    • Le veilleur

      Graine de piaf tu n’as pas tort, ce sont les citoyens qui élisent les politiques mais ils les élisent naïvement sur des promesses et non en pensant qu’ils seront trahis, hors la plupart du temps les promesses fondent comme neige au soleil dés que celui-ci est élu.

      En ce sens je suis d’accord avec toi, il faut arrêter d’élire tous ces pseudos politiques menteurs mais les lois sont faites de telle sorte que même si 20 % des citoyens votaient, les 80 % n’auraient pas d’autre choix que de les accepter, ce qui n’est plus normal à l’heure actuelle d’où l’importance pour les 80 % de changer ces lois dépassées pour nous diriger vers une constitution citoyenne plus juste et équitable.

      • voltigeur voltigeur

        D’où l’intérêt de voter pour des textes et non pour des grands parleux et petits faiseux… L’homme est corruptible, on en a des exemples à foison, et ces $£€££€$ ne connaîtrons jamais la prison malgré leur forfaitures.
        PS: des textes écrits par NOUS et POUR NOUS ça va de soi.. :)

    • Bonjour GdP http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Ben, près de la moitié des Français ne votent déjà plus …

      Les Zélectrices et Zélecteurs perçoivent plus ou moins consciemment l’escroquerie du système électif.

      Et nous arrivons peu à peu à faire passer Le Message : http://www.le-message.org/?lang=fr

      Les Gentils Virus continuent à s’activer : http://gentilsvirus.org/

      Et les propos d’Etienne Chouard se diffusent : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

      NOUS avançons. CONTINUONS !

      NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      Pour rappel : Appel à la Mobilisation Générale http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

      79 réponses / 17 604 Vus http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      GREVE DES ELECTIONS ! GREVE GENERALE !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    je suis d’accord avec ton commentaire Le Veilleur, et aussi en partie avec le tien Fenrir, mais nos concitoyens sont ainsi faits qu’il y aura toujours des naïfs qui ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez, voteront, d’une part, de l’autre, parmi eux certains votent non par conviction mais pour des raisons très anciennes, celle du droit de vote pour les femmes par exemple, ou simplement parce qu’ils pensent que c’est leur « devoir » ! les raisons sont multiples et souvent difficiles à comprendre et à faire comprendre aux intéressés !

    Grève générale du vote ? oui, mais s’il y a seulement 20 pékins qui vont voter ceux qui se présentent diront « on a gagné « , jamais on obtiendra 100% d’abstention, c’est un beau rêve, mais un rêve !

    Volti, voter pour des textes, je suis pour, mais combien de textes ont été détournés et/ou oubliés ?.. ce n’est, actuellement, pas une garantie du tout.

    Je pense que nous sommes dans un sacré m**** et pas prêts d’en sortir, pour moi seules une guerre ou une révolution, pourront, au moins je l’espère, tout remettre à plat, à la condition que sortis de là, on n’aille pas encore une fois faire les mêmes erreurs, or l’histoire est un éternel recommencement !

    • C’est là que nous avons un important travail d’explications et d’éducation à la citoyenneté à effectuer.

      Déjà concernant la différence entre le droit de vote, et le système électif.

      Nous ne sommes pas contre le vote, c’est l’essence de la démocratie.

      Mais contre le système électif des représentants des citoyennes et citoyens, qui est par essence de principe aristocratique.

      Voter pour un texte : OUI ! A condition qu’il soit écrit par NOUS.

      Elire un Maître parmi les oligarques que nous proposent les Partis : NON !

      Voter n’est pas seulement élire. Et c’est là le principe même de l’escroquerie que Nous subissons.

      La Grève de l’élection peut fonctionner.

      Mais il y a à cela deux conditions :

      1/ Qu’elle soit clairement manifestée devant les Bureaux de vote lors des diverses élections.

      2/ Qu’elle soit portée par une unique revendication consensuelle : La Convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort.

      Sinon, ainsi que tu l’évoques, nous assisterons une fois de plus à l’effet de balancier de l’Histoire : Révolution/Répression ; Guerre Civile/Dictature…

      Les survivants écriront l’histoire, et j’espère que s’il y a un prochain tour, ils seront suffisamment nombreux à avoir entendu parlé de la Démocratie Participative, pour vouloir enfin un instaurer une.

      D’ici là, je m’emploie, avec d’autres, à vous convaincre qu’il ne tient qu’à NOUS de la faire dès maintenant.

    • Ukubi13

      La raison est assez facile à comprendre de part le mensonge démocratique et la propagande acharnée dont nous sommes victimes, depuis au moins 150 ans. Difficile de combattre des modèles tordus et des stratégies pensées bien avant encore pour avoir la main sur le peuple (écrites noir sur blanc, étudiées, appliquées). Surtout qu’elles nous vendent liberté, égalité et fraternité.. on s’y accroche mais c’est quoi la démocratie? Un tour sur wikipedia et on comprend vite la complexité de la chose : un régime politique, un idéal, un système de valeurs, un gros leurre qu’on instrumentalise? (même la démocratie dans l’antiquité refuse le vote aux femmes : c’était pas mieux avant, c’est du gros rien maintenant)

      On est totalement conditionné par cette notion de « souveraineté du peuple ». Est-ce que l’humain n’est pas juste en train de transcender ça, de dépasser cette idée de « pouvoir »? C’est la souveraineté du peuple VS la souveraineté du roi, d’un groupe privilégié , d’ un méchant à la conquête du monde pris de spasmes (ah! aH! AH!).. On ne veut pas que des individus non élus exercent un droit d’autorité sur un peuple ou un état mais ça revient au même, est ce possible pour le peuple d’ exercer un droit d’autorité sur lui-même? Ok ça fait un peu anarchiste mais est ce qu’on a besoin d’une autorité? (Si la réponse c’est de dire que sans elle les gens se taperaient sur la tronche bah on n’en sait rien, je doute que ça puisse être pire que la mise en place d’un régime totalitaire à l’échelle mondiale > un extrême ou une conséquence inévitable?).

      Il y a ce texte d’Alexis de Tocqueville que j’avais découvert dans un ptit bouquin « ni Dieu ni maître! » à une époque lointaine ou j’étais très naïve (mais déjà bien révoltée). La vision d’une démocratie despotique annoncée il y a 175 ans..

      « […] Nos contemporains sont incessamment travaillés par deux passions ennemies: ils sentent le besoin d’être conduits et l’envie de rester libres. Ne pouvant détruire ni l’un ni l’autre de ces instincts contraires, ils s’efforcent de les satisfaire à la fois tous les deux. Ils imaginent un pouvoir unique, tutélaire, tout-puissant, mais élu par les citoyens. Ils combinent la centralisation et la souveraineté du peuple. Cela leur donne quelque relâche. Ils se consolent d’être en tutelle, en songeant qu’ils ont eux mêmes choisi leurs tuteurs. Chaque individu souffre qu’on l’attache, parce qu’il voit que ce n’est pas un homme ni une classe, mais le peuple lui-même, qui tient le bout de la chaîne.
      Dans ce système, les citoyens sortent un moment de la dépendance pour indiquer leur maître, et y rentrent.

      Il y a, de nos jours, beaucoup de gens qui s’accommodent très aisément de cette espèce de compromis entre le despotisme administratif et la souveraineté du peuple, et qui pensent avoir assez garanti la liberté des individus, quand c’est au pouvoir national qu’ils la livrent. Cela ne me suffit point. La nature du maître m’importe bien moins que l’obéissance.

      Je ne nierai pas cependant qu’une constitution semblable ne soit infiniment préférable à celle qui, après avoir concentre tous les pouvoirs, les déposerait dans les mains d’un homme ou d’un corps irresponsable. De toutes les différentes formes que le despotisme démocratique pourrait prendre, celle-ci serait assurément la pire. […] »

      Je vous conseille le texte entier trouvé ici : http://www.panarchy.org/tocqueville/democratie.1840.html