Un couple transforme un vieux bus en une magnifique maison

Trouvée sur Survivre au système

Çà pourrait peut-être donner des idées à certains…
Mira et Jeremy Thompson ont choisi de retaper entièrement un vieux bus scolaire américain pour en faire leur foyer.
Le résultat est magnifique.

Ce projet fou a débuté en 2011, lorsque Mira et Jeremy ont récupéré un vieux bus d’école datant de 1989.

Créatif et désireux de vivre une autre vie, plus libre et proche de la nature, le couple a entamé l’expérience incroyable de créer une « tiny house » de A à Z à partir du véhicule.

Pendant plus de quatre ans, Jeremy a mis ses compétences en carrosserie et en menuiserie au service de cette entreprise gigantesque, pour que cette habitation hors norme se concrétise.

Long de 11 mètres, le bus offre l’espace nécessaire pour vivre à deux confortablement. Équipé d’une cuisinière au gaz, d’un grand lit et même d’une mezzanine, il possède est doté d’un poêle pour le chauffage et un nombre incroyable d’espaces de rangements. Un endroit idéal, donc, pour allier le mode de vie nomade et le besoin de confort dont Mira et Jeremy ont toujours rêvé.

>>>Voir plus de photos ici.

Le moindre espace libre y est rentabilisé, et rien ne semble avoir été oublié dans un esprit d’éthique écologique.

Au niveau des matériaux, le plancher est composé de bois de sapin, les tuiles extérieures de cèdre, et le toit a été recomposé à partir de matériaux récupérés d’une ancienne maison.

De plus, Mira et Jeremy ont écumé les marchés aux puces et les vides greniers pour décorer leur intérieur sans rien acheter chez un industriel, gardant ainsi un prix d’aménagement assez bas, et apportant un petit charme « vintage » qui n’est pas sans rappeler le style des cottages américains.

« C’est ce qui est beau avec les petites habitations. Cela vous donne le coup de pouce dont vous avez besoin pour sortir du canapé et aller dehors, ou avec vos proches » explique Mira au site Goodhousekeeping.

Et c’est là tout l’intérêt d’un tel mode de vie : reconsidérer le lien avec l’extérieur et les autres, refuser l’entassement de produits, considérer le bonheur dans le liberté plutôt que dans l’accumulation. Un rapport à l’existence qui reste cependant très personnel bien que de plus en plus partagé par la génération Y.

Le couple explique également à quel point les réactions des cieux sont fortes face au travail accompli.

Les personnes qu’ils rencontrent éprouvent généralement un sentiment d’heureuse nostalgie en voyant ce vieux bus d’école, familier à tout un chacun dans la région, qui leur rappelle leur enfance et l’insouciance.

Maintenant accompagnés de leur petite fille Carys, Mira et Jeremy peuvent jouir d’une relative liberté et déplacer leur habitat au grès de leurs envies.

Une magnifique leçon d’humilité, de patience et de créativité qui, on l’espère, en inspirera plus d’un…

>>>Voir plus de photos ici.

>>>Voir plus de photos ici.

2 commentaires

  • BA

    Vendredi 13 novembre 2015, vers 23 heures :

    Nous sommes en guerre.

  • lapinblanc lapinblanc

    Source d’origine

    http://ourcorabean.blogspot.fr/2014/10/tiny-house-extravaganza-house-bus-tour.html

    Bien que « blogspot.fr », il s’agit d’un blog anglosaxon et vu le bus scolaire, ça se passe aux states.

    C’est beau, ça fait envie, mais pour beaucoup ça reste du rêve, pas au niveau envie ou main d’oeuvre mais la législation française se met en travers … il faut un permis bus (+ de 3.5t et + 9 places assises) pour conduire et assurer ce type de véhicule, non ?

    Et en cas de bus immobile dans un terrain privé ? comme les mobile-home, il ne peut rester en permanence au même endroit … pour dissuader les contouneurs des lois liberticides de voleurs gouvernementaux.

    Alors oui, c’est beau, mais c’est … tout, et surement pas une soluce viable et légale

    C’est bien pour ça que par chez nous, l’exemple reste le fourgon aménagé, moins de 3.5t, souvent conduit par des « hors société » avec dreadlocks et toutou.