En Belgique, un couple recycle des palettes pour aider les sans-abris…

Une initiative solidaire, qui sera d’un grand secours à l’approche de l’hiver. Nous n’avons pas d’argent, la plupart d’entre nous galérons pour boucler les fins de mois et ça risque de ne pas s’arranger. Pourquoi ne pas mettre en commun  le savoir de ceux qui ont des « doigts de fées »? Aider est valorisant dans la mesure où, on valorise celui que l’on va aider en lui redonnant confiance en lui. Comme il ne faut rien attendre de ces « branquignols » du gouverne-ment, qui ne comprennent rien à rien, autant faire en sorte de se parler et de se rencontrer pour initier des actions communes. Il y a sur le site la carte des moutons, qui permet de se rencontrer par régions, beaucoup de succès au lancement, comme toujours!! puis le silence, Pourtant MoutonGrain y a passer du temps et s’est investi pour créer la deuxième mouture de cette carte. Ça laisse penser que les crocs des enragés, se sont émoussés au fil du temps. Une autre initiative que nous devons à Abes qui a créé un « espace vocal » Mumble où vous pourrez vous parler, pour y accéder hera.mumble-serveur.com port : 18737 mot de passe : lalilulelo. Pour les t-r-o-lls et autres indésirables, passez votre chemin, il y a des règles et un filtrage. Mais revenons à l’initiative de nos amis belges.

Récupérer des palettes pour en faire des meubles, c’est plus tendance que jamais. À Braives, Dominique Lenaerts donne une dimension sociale supplémentaire à ce concept : il fabrique du mobilier dans le but d’aider les sans-abris.

Derrière ce projet qui a pris le nom de « Palettes et Vous », se cache aussi Stéphanie Botton, la compagne de Dominique. Il est restaurateur, elle est coordinatrice d’un centre pour sans-abris et personnes précarisées à Louvain-La-Neuve. « Notre structure est ouverte la journée mais rien n’existe pour la nuit. Un peu sur le même modèle que Denis Uvier à Charleroi, l’idée est venue de construire une cabane en palettes sur LLN pour permettre à l’un ou l’autre de dormir au sec et au calme pendant les périodes plus froides. » Cette petite cabane construite à l’abri des regards (on peut la voir dans le documentaire « Sur un petit nuage (gris) » de Bertrand Vandeloise) peut accueillir 2 personnes et sert depuis lors régulièrement pour dépanner l’un ou l’autre en difficulté. Et c’est autour de cette construction particulière que des liens se sont tissés entre Dominique et l’un de ceux que Stéphanie et ses collaborateurs préfèrent appeler les ADLR (les amis de la rue) plutôt que les SDF.

Ensemble, ils ont eu l’idée de ne pas se limiter aux cabanes, et se sont lancés dans la construction de meubles d’intérieur et d’extérieur : chaises, tables, tabourets, étagères, et même paniers pour chien, compost de jardin, poubelle de rue et autres éléments de mobilier urbain…

Le recyclage est poussé bien au-delà de la simple récupération des palettes puisque même les clous des palettes démontées sont réutilisés pour assembler les nouveaux meubles. Si aujourd’hui « Palettes et vous » reverse une partie du bénéfice de ses ventes pour l’aide aux sans-abris, son objectif est de développer une véritable petite entreprise viable, sous forme d’asbl, pour permettre l’engagement de celui qui sort lentement mais sûrement de cette vie dans la rue en travaillant à ce projet.

Les réalisations de « Palettes et vous » sont uniques, peuvent être réalisées sur mesure, et leurs prix vont de 30 € (cadre photo) à 200 ou 300 € pour les plus grosses pièces. Elles sont visibles chaque mercredi sur le petit marché local de Braives, ou sur rendez-vous…

Pour plus d’infos, consultez le site de « Palettes et vous » et sa page Facebook.

Source GreenPaper.be via Un-Nouveau-Paradigme

Voir aussi chez nos amis belges:

Recyclez votre vieux vélo

Système récup anti-soif pour les plantes en pot

Un rideau de douche artistique et anti-gaspi

 

3 commentaires