Livre: Vivre à la campagne, l’essentiel

Un couple d’amis vient de m’offrir un livre assez exceptionnel pour m’aider dans la décroissance, et pour me préparer un peu mieux à la vie à venir dans ce sens, le livre de John Seymour: « Vivre à la campagne, l’essentiel », et rien à redire, le contenu s’apparente plus à une petite Bible qu’autres choses.

Ce sont 255 pages qui abordent un nombre conséquent de sujets, divisés en plusieurs catégories principales:

  • L’autarcie avec son explication, des aides pour y parvenir, etc…
  • Le jardin: nous y trouvons la préparation du sol comme les semis, les différentes cultures, les plantes et herbes aromatiques, les saisons, l’ensemble des plantes exploitables, etc…
  • La ferme et la nature: l’ensemble des animaux de la ferme avec l’élevage, l’entretien, l’apiculture, les arbustes et les plantes sauvages, etc…
  • La cuisine: les réserves, la récolte et les stockages, les techniques pour faire son pain, les confitures, la préparation des viandes et des légumes, le brassage de sa bière, etc…
  • Energie et déchets: le compost et les angrais, le recyclage, les différents types d’énergie, et bien plus…
  • Artisanat et travaux divers: pour apprendre à réaliser soi-même certains travaux sur le bois, avec les cordes, et j’en passe…
  • Et enfin, comment « réussir son projet »

61BPhnNtXOL._SS500_

Tout y est détaillé, expliqué de manière claire avec des schéma compréhensibles au premier coup d’oeil, une véritable référence à avoir dans sa bibliothèque!

   C’est ce qu’a pleinement réalisé John SEYMOUR, communiquant son expérience de façon pratique et réaliste, maintenant transmise par sa fille dans un livre aux très jolis  et évocateurs croquis et illustrations.

Auteur optimiste, John SEYMOUR  explique que, même en ville, avec un tout petit espace, il est possible de cultiver des légumes en utilisant des jardinières surélevées, et même  d’entretenir une ruche, en toute légalité, précise-t-il !

Ne pas oublier non plus les jardins dits « ouvriers », ou « communautaires », qui ont de plus en plus de succès.

Plus sur Le Figaro

Et pour les intéressés, si vous souhaitez compléter un peu votre bibliothèque dans le domaine, d’autres livres pourront être utiles, petite sélection par un connaisseur du genre:

43 commentaires

  • SURICATE

    En effet Benji le rêve c’est çà ! le VIVRE à la Campagne à l’ancienne.

    Je crois vous avoir ouï- dire que vous étiez à la recherche d’un terrain ? pour après …VIVE les MARIES ! Un conseil, jamais au bord de l’eau, et jamais isolé au milieu d’une forêt.

    Prévoir les pluies parfois torrentielles et ce qu’elles détruisent sur leur passage lorsqu’elles font sortir de leur lit l’eau des rivières. Et prévoir ces DINGUES qui circulent librement et pour qui il est jouissif d’incendier nos belles forêts.

    Peut-être que votre bonheur sera celui « LE BONHEUR est DANS LE PRE ». Plus rassurante la prairie…

    • Dubitatif

      Ni choisir d’être au pied d’une montagne (éboulement, glissement de terrain)
      vérif aussi les forces telluriques avant…
      si on va pas dans 10 ans construire un aéroport, ou voie ferrée…
      ou si il y a pas eu meurtres dans la maison…
      pas près d’une rivière en cas de fortes pluies peut déborder
      … bon ben je crois que j’ai rein oublié ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

      • xeos839

        Désolé des vous contredire mais les grande civilisation se sont former au abord des fleuve ( Paris Lyon )après vous dénigrer forêt et montagne sauf que la montagne étant difficile d’accès moins de monde pour vous voler surtout qu’avec deux mètre de neige je vois mal un voyou se taper deux jour de marché dans la neige pour piller votre refuge et la forêt sur que celle de fontainebleau n’est pas conseiller mais pour contredire en ne Sitant que celle de Chaux essayer de retrouver quelqu’un bon courage ( n’oublie pas que seul un être humain peut porter atteinte à votre vie alors pour vivre heureux vivons cacher!!) surtout qu’en temps de conflit les villes se font bombarder et les campagne piller !!!

      • alliance

        Bonjour
        Je réagi aux commentaires précédents :
        J’ai sauté le pas il y a trois ans, parfait citadin (ignare mais plein d’enthousiasme) j’ai acheté (avec ma femme) un terrain avec ferme isolé dans la fôret, au bord d’un lac et longé par une rivière !
        Ma conclusion au bout de 3 années : C’est le MEILLEUR des emplacements : les sols alentours étant forestiers, ils absorbent très bien même les grosses pluies = jamais de crue dans la rivière.
        Quand à l’isolement forestier, si la maison est à l’abri des regards, personne ne vous trouvera (même nos amis ont du mal malgré des indications complètes)
        Je manque de place ici pour développer tous les avantages de ce types d’emplacements, mais à vivre, c’est le REVE, surtout après avoir habité en immeuble http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Bonjour les M.E.
    Il y a un bouquin très intéressant aussi:  » vivre au temps jadis « …bourré de trucs utiles et de conseils.

  • mais a la campagne tout le monde il s’aime et s’entraide et on partage tout dans le respect et les petit cuicui des noiseaux, non ?
    pas besoin de manuel, les gens qui vivent à la campagne sont déjà la pour vous apprendre, non ?

    sans parler du décrochage avec le reste du monde qui avance, comme le souligne GROS.

    décrochez du net les gars, y a une vie réelle …

    • Vous avez totalementrraison tous les deux, il y a une vie réelle et il faut passer à l’action, alors montrez nous l’exemple au lieu de passer votre temps à critiquer le blog, faites quelques chose d’utile, çacchangera un peu…

      • domi26 domi26

        salut mon AMIS BENJI

        je ne comprend pas que ces deux NAZE ne soit pas encore BANNI du site ?????
        Je croyais qu’il y avait un modérateur qui s’en occupais , moi perso je ne les lis même plus ces deux cucu ( s ) bon c’est vrais qu’il y en a d’autres , mais ces deux là ….. LOIN DE MOI ….

        Tu devrais les bloqué je pense que beaucoup de moutons serais RAVIS , enfin déjà MOI PERSO …

        COURAGE L’AMIS , dans une semaine vers le 5 , 6 , ou 7 AOUT je serais en convalescence pas très loin de chez toi ,( enfin pas très loin tout est en rapport ) je serais a ST DIDIER tout proche D’AVIGNON pour 3 semaines , mais je n’aurais pas ma voiture !!!!! mais je continurais a vous lire comme d’hab’

        BISOUS L’AMIS A PLUS

      • voltigeur voltigeur

        Tu veux tenter de prendre ma place?
        Au bout d’une heure tu prends la fuite.. :)
        Il y a ce que tu vois, et ce dont personne n’a idée :)
        C’est toujours plus facile quand on est tout seul face
        à son clavier, que de gérer des dizaines de commentaires… :)

      • domi26 domi26

        non merci VOLTI je ne veut pas ta place , tu fait de ton mieux et certainement mieux que je ne pourrais le faire !!!

        milles bisous a toi

        a plus VOLTI

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

      • Et donc cela t’autorise à te montrer aussi méprisant et à pourrir le blog avec tes commentaires? Non mais tu es sérieux là? Selon tes dires, le blog ce n’est que pessimism-porn, que la majorité des sujets sont inutiles, et quand on propose des idées et solutions, tu te permet de démolir le tout, un comportement que je n’accepte pas et que je ne comprend pas! Malgré ton « très bon salaire » et ton domaine forestier, tu ne dois pas être heureux pour autant dans la vie pour te comporter ainsi…

      • gros en somme t’es un nanti? Ce n’est pas un reproche mais ça expliquerait que des réalités t’échappent.
        Ne plus dépendre d’un employeur, d’un proprio, échapper aux embouteillages aux heures de pointe, aux bruits incessants, à la pollution…et j’en oublie font que ceux qui ne font pas une fixette sur le fric, sur les plans de carrière ni sur les derniers i-phones sortis rêvent de campagne et de tranquillité.
        Une dernière chose; tout le fric que tu as accumulé…tu veux être enterré avec?

      • alliance

        +1
        Mais après, décrocher un peu du matériel pour re-remplir sa vie de spirituel, c’est une démarche difficile et un peu traumatisante au début…Il faut laisser chacun aller à son rythme sans juger.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • XlmTuga

        Gros tu parle de tes gosses…tc’est justement eux que un jour de cracheront à la figure en te disant: « tu savait tout et t’as rien fait?merci pour le monde que tu m’as construit »

      • Equitameon

        Salutation jeune GROS,

        Ce qui compte ce n’est pas la technologie mais ce qu’on n’en fait.
        Idem avec ce livre. Ce n’est pas parce que j’achète ce livre que je vais m’enfermer seul dans mon coin à cultiver mes patates.
        Autre exemple, ce n’est pas parce que je me suis inscrit à un club de tir que je veux tuer quelqu’un.
        Etc…

        Acheter un produit apple neuf tout en sachant que les produits apple osbolètes sont envoyés en afrique n’est pas excusé par l’innovation.

        Par contre on peut acheter un t-shirt simple à 30 euros qui est conçu dans un coton cultivé dans le respect de la nature et fabriqué par des personnes payées, respectées et ayant des droits élevés dans leurs entreprises.

        Tout dépend de la philosophie de vie.

        Tu parles de tes enfants. A-t-on avis, laquelle de ces deux pratiques amènera à une qualité de vie optimale quand à la technologie disponible?
        La deuxième bien évidemment. C’est bien joli d’innover, mais si cette innovation à court terme est un poids à long terme c’est toujours une innovation dans son domaine mais une régression dans l’autre.

        Et pour finir, tu te plains de l’environnement négatif du blog mais tu es le premier à t’en réjouir (ironie noire ou jaune); si tu cherches un peu il y a beaucoup de solutions positives sur ce blog.

        A bon entendeur.

      • MeCha

        Dsl GROS mais ça sent le mytho…

      • engel

        Oh gros…sière erreur.

        Tant que tu te cantonnais dans la provoc niaise et bon enfant, cela avait un certain charme.
        Mais là,…
        Étaler sa situation sociale et familiale comme le fruit d’une sage réussite contemporaine… il y a un pas, d’un orgueil grossi fort déplacé.

  • Va pourrir un autre blog avec tes comms de #€#&#&, perso j’en ai marre. Basta.

    • Dubitatif

      @Benji, quelque part je comprends l’idée de gros.
      C’est vrai que c’est anormal de tout quitter, alors que si
      tout va mal, c’est à cause de nos dirigeants qui se font
      diriger par le bout du nez par qui on sait.

      c’est à nous de virer le métier de dirigeants, leurs lois
      et plus besoin alors de tout quitter.

      je pense que c’était là le fond de l’idée de gros.

  • Graine de piaf

    Ma maison dans la montagne méditerranéenne est à vendre, kiki la veut ? belle construction, paysage grandiose, et routes faciles, pas toutes en virages. Et surtout plein soleil du matin au soir les fenêtres ouvrant sur les quatres points cardinaux.Et calme garanti !
    Voilà j’ai fait ma petite pub http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Merci Benji pour le bouquin, je sens qu’il va m’intéresser dès que j’aurais pu l’acheter.
    Bon courage pour tes recherches, la vie à la campagne il n’y a que ça.
    Quand je travaillais encore, je faisais 50 kms matin et soir pour rentrer dans mon paradis, et j’ai des voisins, jeunes, qui font de même. Et route dégagée, peu de circulation et un paysage merveilleux, ça requinque après une journée de travail !

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif Ta raison Gros sac à brun reste dans ton meilleur des mondes, et va =(#&(() (@ avec tes OGM et ton transhumanisme 2.0 de merde ! …bon débarras ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • gros où est le déclin? Cultiver sa terre, élever ses poules, nourrir sa famille dans un environnement sain loin du tumulte des villes c’est un déclin?
    Moi j’y vois de la noblesse.
    La terre, elle, ne ment pas. j’Emprunte cette phrase à Pétain
    scuse-moi, hein.
    Ton mépris pour les gens simples qui rêvent d’espace et d’autonomie est tout simplement honteux. Tu peux te regarder dans une glace?

  • SURICATE

    BRAVO GROS ! z’êtes pour les cités du genre CLAPINOX ? (anciens dortoirs dans les fermes pour les lapins, entassés les uns au-dessus des autres).

    C’est vous qui voyez après tout. VIVE un clapinox pour GROS.

  • Michele

    Je ne vois pas pourquoi il faudrait vivre à la campagne pour apprendre à faire des conserves, des confitures, du pain, de la charcuterie (pour les omnivores lol) apprendre à bricoler avec des choses simples, réparer ce qu’on a, fabriquer ses propres vêtements etc….je vis en appart et je fais tout ça sans problèmes!!
    Ce n’est pas en allant vivre à la campagne que vous aurez le temps d’apprendre tout ça, en autarcie si vous n’avez pas des bases, il est trop tard pour expérimenter

    • Il n’est jamais trop tard pour apprendre et évoluer.

      Il n’y a que bien peu de choses à expérimenter dans les faits.

      • Michele

        ben ça dépend
        Si une personne est à l’aise avec ces choses là, elle expérimentera au fur et à mesure, seulement si c’est pour vivre en autarcie, chaque chose compte et on ne peut se permettre de rater en permanence quelque chose qu’on n’a pas compris ou qu’on ne connait pas, surtout quand la matière première est limitée
        C’est pour ça que tant qu’on peut encore avoir accès à tout, mieux vaut apprendre, et ne pas attendre d’être devant le fait accompli

  • lebancduvillage

    Je possède aussi ce livre sous le nom « revivre à la campagne » un peu plus gros (310p.). C’est de tous les livres que je possède sur l’autonomie celui que je préfère, car il aborde tous les domaines (agriculture, construction, fromagerie, brassage, énergie, filage, etc…) de manière claire et imagée.
    Loin d’être un livre de mode (rien que le titre fait vieillot) il fut publié pour la 1ère fois en 1976, puis 1996, 2003, et 2013. Son auteur John Seymour est un des pères de l’autarcie.
    Loin de prôner l’isolement comme certains l’avancent sans rien y connaître, il recommande au contraire de tisser le plus de liens sociaux possibles pour favoriser l’entraide.

    Quand à parler de déclin, il faudrait déjà se mettre d’accord sur les définitions. Si que 99% de la population ait la possibilité de rester stérile et ahurie 24h/24 devant un écran est le contraire du déclin, alors ce livre prône le déclin, puisqu’il demande du travail concret.
    Le vrai progrès, il est dans le fait de mettre un grain de blé dans la terre et d’en récolter cinquante.
    Les premiers économistes « libéraux », les physiocrates, l’avaient bien compris. La seule vraie classe productive était pour eux celle des paysans. Les marchands et les propriétaires sont des classes stériles ou parasitaires.
    Stoppez l’agriculture machiniste et industrielle pour la rendre à l’homme, vous stopperez le déclin, ou plutôt les déclins actuels.

  • Sur ce coup la, je suis plutôt d’accord avec le commentaire de Gros.

    • xeos839

      Également d’accord avec GROS le problème n’est pas tant l’autonomie mais plutôt cet oppression qui nous impose son mode de vie de me…!!
      Après j’comprend que benji râle il y a d’autre façon de le dire

      • verisheep

        Personne ne t’impose ton mode de vie sauf toi.
        Le courant dominant t’es fortement suggéré, mais tu as ton libre-arbitre et tu peux choisir d’autres voies.

  • alternative

    Mon rêve, vivre en totale autonomie et loin de la ville!
    NOus avons fait construire sur les hauteurs d’une ville, trop prêt de la ville à mon goût! Mon mari voulait être près des commodités moi non, plus on engouffrait dans la montagne mieux ça aurait été pour moi.
    Bref, l’autonomie c’est encore zero, mais ça avance, prochain pas, un poulailler, une serre, un potager, j’en peux plus de ce monde de consommation, le nœud au ventre à la fin de chaque mois…la simplicité, revenir à l’essentiel. Ce livre je vais me le procurer! merci de nous l’avoir fait connaître

  • Désolant de vous voir agresser encore une fois Benji.

    Il fait les choix qu’il veut pour lui et sa famille, et je l’encourage à trouver son site, et à mener la vie qui lui correspond.

    L’important n’est-il pas d’être en congruence ?

    En plus, il nous fait profiter de ce bouquin qui me semble bien utile, et surtout, pratique.

    Merci à toi, encore une fois.

    Autrement, cessons de confondre les choses. Je ne suis pas partisan de l’autarcie. Elle est d’ailleurs quasi irréalisable dans les faits pour une seule unité familiale.

    Mais rechercher une autonomie optimum, là oui.

    Elle n’est pas exclusive de relations sociales en tous genres.

    Il ne s’agit pas de vivre comme un ours dans ses montagnes, mais de s’intégrer dans une communauté existante, car vous dépendrez toujours d’un village.

    A titre d’exemple, je viens de m’inscrire au tirage au sort de parcelles de bois d’affouages proposées par ma commune et avec l’intervention de l’ONF pour le marquage des arbres qui ne seront pas à abattre.

    Elle est pas belle la Vie ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Quel déclin ?

    Vivre à la campagne est-il un déclin ?

    N’est-ce point plutôt de vivre dans un milieu urbain le déclin de l’espèce ?

    Alors que nous savons que les villes ont au mieux 4 jours de stocks alimentaires si le flux quotidien d’approvisionnement est interrompu pour une raison ou une autre.

    Et vivre à la campagne n’empêche pas d’avoir un réseau social développé, et riche de diversité.

    Tu as une profession qui te permet d’avoir une vie confortable à la ville, et ton pied à terre dans tes bois.

    Tant mieux pour toi.

    Mais cela ne t’autorise pas à critiquer ainsi celles et ceux qui rejettent le mode de vie urbain.

    Ce n’est pas pour autant que nous rejetons la technologie, ni certains progrès.

    Simplement, ils ne sont pas une finalité en tant que tels, mais uniquement des outils permettant d’améliorer notre confort de vie.

    Je te trouve bien aigri pour un individu qui possède autant de biens matériels…

  • verisheep

    Pour ceux que ça intéresse, pas mal de pdf téléchargeables du même genre:
    http://toutbox.fr/verisheep/AUTONOMIE-DIY

    Les ouvrages généralistes dans la même veine que celui-ci sont dans le dossier pluridisciplinaire (en cours d’upload).
    Si quelqu’un a le Larousse ménager, je suis preneur…

  • Natacha Natacha

    +1
    Ce livre est une bible, je l’ai écrit ici, il y a peu.
    C’est un utile et joli cadeau qu’on vous a fait là. :)