La vache et le prisonnier…

Il ne s’agit pas du film avec Fernandel, mais d’une vidéo réalisée pour mettre en garde contre les gros industriels du lait, comme la ferme des mille vaches,  de la disparition des petits producteurs et des bovins dans nos champs. Le lait aliment indispensable pour les veaux, mais….. Financé par des sociétés comme Altalis, Sofiprotéol etc. On se demande….. Merci Cat.D…..

Mis en ligne par OfficeduLaitNational

12 commentaires

  • Dubitatif

    le lait.. indispensable pour les veaux VRAI

    certainement pas indispensables pour les humains !!!
    j
    e comprends pas que les agriculteurs aient acceptés ce
    types de ferme BARBARE. car d’ autres fermiers refusent et
    refusent de fait les fausses aides de Bruxelles et leur
    mot RENDEMENT, COTA ….
    là encore s’il y avait UNION dans la corpo….

  • SURICATE

    Superbe vidéo, avec un chant de désespoir émouvant qui doit nous faire réagir. Chantons tous le retour des méthodes traditionnelles d’élevage des vaches et de leurs petits, comme les anciens de la Paysannerie Française savaient les pratiquer avec Fierté !

    Les Paysans d’avant…n’avaient pas l’U.E au « cul » pour leur dicter comment savoir faire du BON et du VRAI LAIT !

    Les Primes allouées à la Paysannerie Française ont permis de flinguer un savoir faire ancestral !

    Les Eleveurs vont-ils aller jusqu’au bout de leurs exigences ?

    Une chose est sûre c’est que la bonne VACHE QUI RIT, rit JAUNE !

    ALTALIS en Mayenne s’appelait jadis LES LAITERIES BESNIER
    et leurs produits étaient médaillés. Une partie de ma famille résidait à Laval…

    Alors s’il en est un qui doit se retourner dans sa TOMBE aujourd’hui, c’est le FONDATEUR de la LAITERIE BESNIER en 1933 ! voir ce qu’en a fait un de ses descendants…

    19 octobre 1933: André Besnier démarre l’activité 52, rue d’Avesnières à Laval, 1 employé, 35 litres de lait collectés et 17 camemberts fabriqués le premier jour

    Plus tard Chiffre d’affaires : 12 millions AF (120 000 F), 25 salariés.
    La société personnelle André Besnier devient une SARL et prend le nom de « Société Laitière de Laval A. Besnier et Cie »

    lL faut voir sur le net ce qu’est devenue LA LAITERIE BESNIER…

    LES VACHES PRISONNIERES de l’U.E. C’est aussi çà les vaches d’aujourd’hui !

  • gnafron

    charmante chanson….presque à nous rendre sympathiques les
    Danone et autres Sofiprotéol…mais on connaît la chanson…..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • voltigeur voltigeur

      Concert en plein air, personne n’a quitté le…… pré…
      http://www.youtube-nocookie.com/embed/lXKDu6cdXLI?rel=0

    • Mata Hari Mata Hari

      Ah ! Marguerite, gentille vache de KG, je ne l’oublie jamais car mon troisième prénom est justement Marguerite, j’adore les vaches. Et j’aime nos paysans, que je soutiens, ils font partie de notre histoire, de notre patrimoine et de notre nation.
      Quand à cette version de la chanson occitane  » Se canto que canto  » de Gaston Phébus ( Comte de Foix et Seigneur de Béarn, 1331-1391 ) que j’ai apprise il y a fort longtemps en colo, bijou de notre patrimoine des régions elle est géniale pour nos paysans, une belle façon de se faire entendre !

      Voici la version originale :

      http://www.youtube.com/watch?v=FO5ZQSftGCk

      Et une des traductions en français :

      Dessous ma fenêtre
      Il y a un oiselet
      Qui toute la nuit chante
      Chante sa chanson

      Refrain :
      S’il chante, qu’il chante,
      Il ne chante pas pour moi
      Il chante pour ma mie
      Qui est loin de moi

      Au-dessus de ma fenêtre
      Il y a un amandier
      Qui fait des fleurs blanches
      Comme du papier

      Refrain
      Ces fleurs blanches
      Feront des amandes
      On s’en remplira les poches
      Pour moi et pour vous

      Refrain
      En bas, dans la plaine
      Il y a un peuplier troué
      Le coucou y chante
      Peut-être y a-t-il niché ?

      Refrain
      Ces montagnes
      Qui sont si hautes
      M’empêchent de voir
      Où sont mes amours

      Refrain
      Abaissez vous, montagnes
      Plaines, haussez vous
      Pour que je puisse voir
      Où sont mes amours

      Refrain
      Alors ces montagnes
      Tant s’abaisseront
      Qu’à la fin, ma mie,
      Mes yeux reverront.

      Refrain
      S’il chante, s’il chante….

      • SURICATE

        AH que je l’aime cette chanson ! Merci de nous l’avoir chantée MATA HARI !

        Une autre moins jolie (très coquine) que j’ai pu entendre lors d’une soirée campagnarde en Dordogne. Risque la censure mais je me lance,les enfants ne peuvent pas traduire…

        LO TURLUTUTU
        L’autre jorn iò me permenava
        Tot lo long daus … turlututu !
        Tot lo long daus lon lon la la lireta
        Tot lo long daus boissons.
        2 – Iò rencontrei una bargiera
        Que me gardava … turlututu !
        Que me gardava lon lon la la lireta
        Que gardava sos motons…

      • Mata Hari Mata Hari

        Merci Suricate http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif Je ne connaissais pas cette chanson, j’ai trouvé çà :

        http://www.youtube.com/watch?v=r_E5nAONYKA

        Et la traduction des paroles :

        L’autre matin, je me promenais
        Tout le long des … Turlututu (bis)
        Tout le long des Loulounla lalirète,
        Tout le long des buissons. (bis)

        Je rencontrais une bergère
        Qui gardait ses … Turlututu (bis)
        Qui gardait ses Loulounla lalirète,
        Qui gardait ses moutons. (bis)

        Tout doucement m’approchai d’elle
        Pour lui parler … Turlututu (bis)
        Pour lui parler Loulounla lalirète,
        Pour lui parler d’amour. (bis)

        “Mon bon Monsieur, me dit-elle,
        Vous n’êtes pas … Turlututu (bis)
        Vous n’êtes pas Loulounla lalirète,
        Vous n’êtes pas mon berger . (bis)

        Mon berger (ne) porte pas d’épée
        Ni de chapeau … Turlututu (bis)
        Ni de chapeau Loulounla lalirète,
        Ni de chapeau pointu (bis).

        Mon berger porte une cabrette
        C’est pour me faire … Turlututu (bis)
        C’est pour me faire Loulounla lalirète,
        C’est pour me faire danser.” (bis)

        Mais là, ce n’est pas la version coquine http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif Bisous.