Voyager dans le temps, c’est possible selon une étude….

Mon ami Merlin,  m’a envoyé ce nouvel article qui je l’espère, vous fera voyager aux frontières du possible. N’hésitez pas à développer, les voyages dans le temps, si nous pouvions en faire, sont remplis de paradoxes qui interpellent…

Voyager dans le temps: possible selon une nouvelle étude…

Pour commencer voyons le résultat de cette récente et nouvelle étude, qui prouverait que voyager dans le temps est possible.

Voyager dans le temps, l’un des plus grands rêves de l’homme, pourrait-il un jour devenir réalité ? Des physiciens ont récemment simuler un tel voyage… dans le monde de l’infiniment petit.

Une équipe de chercheurs australiens de l’Université du Queensland étudiant le comportement des particules de lumière, ont simulé un voyage dans le temps avec un photon (une particule de lumière). Dans cette recherche publiée dans Nature Communications, les physiciens ont en fait simuler le déplacement d’un photon dans une « boucle d’espace-temps ». Un récit de science-fiction? Pas bien loin…

Sur les traces d’Einstein.

Bien qu’il est amusant de réfléchir au voyage dans le temps, les scientifiques eux, prennent ce sujet au sérieux. Il faut savoir qu’avant la théorie de la relativité d’Albert Einstein, on pensait que le temps était absolu et universel, c’est-à-dire le même pour tous, peu importe les circonstances. Dans sa théorie de la relativité restreinte, Einstein explique que l’intervalle de temps entre deux évènements dépend de la façon dont l’observateur évolue. Par exemple, deux observateurs dont les vitesses diffèrent ne ressentent pas les mêmes durées entre deux évènements.

Pour expliquer ce phénomène, prenons le paradoxe des jumeaux. Imaginez des jumeaux, Marc et Annie. Annie monte à bord d’une fusée et voyage à très grande vitesse jusqu’à une étoile, tandis que Marc reste sur Terre. Pour Annie, la grande vitesse a laquelle elle a voyagé, fait en sorte qu’une seule année s’est écoulée, tandis que neuf ans se sont écoulés pour son frère Marc. Ainsi, les jumeaux n’ont plus le même âge et on peut dire qu’Annie a fait un saut dans le futur.

Ainsi, en suivant la théorie de la relativité d’Einstein, il est possible d’envisager le voyage dans le temps, ou plutôt, un retour dans le passé en suivant un « chemin d’espace-temps » qui se replie et revient à son point de départ dans l’espace, mais à une époque antérieure. Les physiciens appellent ces chemins, ou boucles temporelles, des « courbes de genre temps fermées »

Les chercheurs expliquent avoir mené deux versions de l’expérience.

Dans la première version, ils ont observé ce qui pourrait arriver si un photon voyageait à travers un trou de ver (un genre de raccourci à travers l’espace-temps) vers le passé, puis interagissait avec une ancienne version de lui-même.

Dans le second cas, les chercheurs ont tenté d’observer ce qui pourrait se produire si un photon voyageait à travers l’espace-temps normal, mais interagissait avec un autre photon emprisonné à l’intérieur d’une boucle temporelle.

Un avenir prometteur ?

Les physiciens sont parvenus à démontrer que le voyage dans le temps, au plan théorique en physique quantique et dans le monde de l’infiniment petit, est possible. Évidemment, il faudra attendre encore de nombreuses années avant de savoir si des atomes entiers et des objets complexes peuvent en faire autant.

Si partir à la rencontre de nos ancêtres n’est pas pour demain, notre descendance lointaine en aura peut-être l’occasion…

Passons maintenant au voyage dans le temps avec trois cas fascinants…

Comme nous l’avons déjà vu, il y a des scientifiques sérieux comme par exemple le Dr John Cramer, professeur émérite à l’université de Washington qui pense que nous devons penser au voyage dans le temps mais sans se presser. Le Dr Cramer croit possible d’envoyer des messages à travers le temps et il travaille sur ce projet.

Nous tentons de découvrir des moyens de retourner dans le passé, mais en le faisant, nous affectons une très importante partie de notre univers physique, qu’on appelle une causalité. « Si nous voulons retourner dans le temps, nous devons trouver un moyen d’empêcher la causalité d’être violée », a expliqué l’astrophysicien Charles Liu.

Il y a quand même des gens qui prétendent avoir une preuve de voyage dans le temps. Peu importe que vous croyiez ou non aux voyages dans le temps, il y aura toujours des histoires de gens qui disent venir d’une autre époque.

Que nous les croyons ou non reste personnel mais on ne peut nier que ces histoires sont intéressantes.

Le maréchal de l’armée de l’air Sir Victor Goddard visite le futur …

Dans son livre Voyage temporel : une nouvelle perspective, J.H. Brennan raconte une curieuse histoire d’expérience d’une échappée dans le temps qui est arrivée au maréchal de l’air Sir Victor Goddard.

Brennan écrit : « en 1935, alors qu’il était commandant d’escadre, il fut envoyé inspecter un terrain d’atterrissage désaffecté près d’Edinbourg à un endroit nommé Drem. Il le trouva dans un état très délabré avec des vaches broutant le gazon, ce qui avait créé des fissures sur le tarmac…..[…]

Lire la passionnante suite

Auteur Merlin pour Homme-et-Espace

Voir aussi:

Perturbations du champ magnétique terrestre et réduction de la ceinture de Van Allen

Mystères et secrets en Alaska, mais que se passe t’-il ?

Russie: Qui a construit cette structure et pourquoi ? Mystères…

49 commentaires

  • SURICATE

    L’expérience vécue par Goddard qui visite le FUTUR a ma préférence. Je ne sais pourquoi mais le passé m’effraie.

    Jules Vernes a visité le Futur. Léonard de Vinci a visité le futur.

    MOZART ? uniquement le Passé avec rencontre de GENIES !

    Félicie ? Félicie aussi…!

  • Zugzwang

    Je trouve ce sujet très intéressant, on a eu des débats un peu fous et passionnants entre amis concernant ce débat.

    Je trouve cependant que le titre est un peu présomptueux par rapport au texte. L’un annonce que c’est possible, tandis que l’autre dit que ça pourrait être possible.

    « Les chercheurs expliquent avoir mené deux versions de l’expérience. »,  » ils ont observé ce qui pourrait arriver », « les chercheurs ont tenté d’observer ce qui pourrait se produire ».

    Et donc, qu’ont-ils vu ? Qu’ont-ils observé ? Pas de réponse. C’est pourquoi je trouve un peu rapide de dire (comme dans le titre) que c’est possible. Il faudrait peut-être ajouter « éventuellement » dans le titre.

    Puisque le sujet porte à controverse, j’en profite aussi pour dire que je trouve qu’on (encore) zappé une étape dans la construction de l’article :

    L’expérience des jumeaux est intéressante, j’avais par exemple entendu le même genre d’histoire avec des horloges atomiques qu’on envoi dans l’espace et qu’on ramène sur terre pour constater qu’elle se sont « déréglées » par rapport au temps terrestre. MAIS s’il y a eu une « contraction » ou « dilatation » du temps d’un référentiel à un autre, il n’y a pas pour autant de rupture temporelle et donc pas de bond dans le passé ou le futur. Je trouve que la conclusion des jumeaux est trop rapide : « et on peut dire qu’Annie a fait un saut dans le futur »…

    Pour moi, le principe de causalité reste une valeur en laquelle j’ai foi (sans dire qu’elle existe réellement).

    Par exemple : quand on me dit « le voyage dans le passé est impossible car si je tue mon père dans le passé avant ma date de naissance, alors je ne peux pas être né et donc je ne peux pas tuer mon père ».

    Il y a dans cet exemple un paradoxe dans le principe de causalité : on accepte de casser le paradigme de causalité pour se donner la possibilité de voyager dans le passé (non respect de la causalité) et on invoque au même moment ce même principe pour dire « il n’est pas possible de tuer mon père, sinon ça ne respecte pas le principe de causalité ».

    S’il n’y a vraiment pas de causalité, d’après le voyage dans le temps est possible, il est possible de tuer son père, sa mère et même de se transporter avant sa propre naissance, quitte à ce qu’il y ait un jour 2 versions de moi-même.

    S’il y a vraiment un phénomène causalité alors, d’après moi, il est impossible de voyager à travers le temps, au mieux accélérer ou ralentir l’espace-temps.

    Bref, sujet à controverse mais que je trouve très intéressant.

    • Zugzwang

      Et il est où ce p.tain de bouton « Editer » ?!

    • voltigeur voltigeur

      Je voulais mettre un (?), car la possibilité est
      encore loin, c’est pour cela que je parle de paradoxes et
      au conditionnel..Avec des « si » que ne pourrions nous
      accomplir d’impossible, la liste est looongue… :)

    • GROS

      Pour le paradoxe du grand-père, le paradoxe apparent peut tout à fait être levé en considérant que l’on ne vit pas dans un univers, mais un multivers. Ceci est d’ailleurs en accord avec les principes de la mécanique quantique : toutes les configurations possibles de l’univers existent simultanément tant qu’un événement (une « observation », au sens quantique du terme) ne provoque pas l’application du principe de décohérence, rendant effective et réelle une configuration donnée et rendant irréelle l’infinité des autres configurations.
      Ainsi, si tu retournes dans le passé et que tu tues ton grand-père, tu introduis un événement qui change l’orientation de la voie du « réel » dans le multivers. Pour autant, l’univers dont tu viens n’est pas détruit, il est juste passé dans un état irréel du multivers (ou potentiel non réalisé, si tu préfères).

      C’est ce principe qui donne lieu à la théorie des univers parallèles.

      Ainsi il faut rester prudent avec l’image d’illustration de l’article montrant un plan replié sur lui-même avec un trou de ver : cela n’est vrai que si l’on ne considère l’existence que d’un seul et unique univers. Sauf que c’est faux : on sait très bien qu’il existe bien plus que 4 dimensions.

      • voltigeur voltigeur

        C’est l’explication la plus rationnelle, il
        me semble. A défaut de tests :)

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonjour volti,

        Il y a une possibilité que les ovnis viennent du futur, sa expliquerait leur capacité de disparaître ou d’apparaître soudainement. Qu’en pense tu?

        Les visiteurs de Roswell étaient des humains venus du futur

        http://www.elishean.fr/?p=1659

        Contact avec un OVNI : un message extraterrestre déchiffré !

        http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/2014/10/contact-avec-un-ovni-un-message-extraterrestre-d%C3%A9chiffr%C3%A9.html

      • voltigeur voltigeur

        Attention à mettre des ?????, pour l’instant ce n’est
        que « rumeurs », mais pourquoi pas
        La NASA dissimulerait une incroyable découverte au sujet de la Lune
        http://www.youtube.com/watch?v=vFp8jVIBjw0

      • GROS

        Merde…
        Pour une fois qu’on avait un semblant de discussion sérieuse… :-(

      • GROS

        Des tests, dans un sens il y en a eu.
        L’expérience théorique des jumeaux a été mise en oeuvre par l’expérience des horloges atomiques placées dans des avions surpersoniques volant dans des directions opposées.

        On a effectivement constaté un décalage quand on a remis les horloges cote à cote. Sauf que…
        Si vous aviez accompagné l’horloge 1 dans son voyage, vous auriez constaté que l’horloge 2 avait de l’avance.

        A contrario, si vous aviez accompagné l’horloge 2, vous auriez constaté que c’était l’horloge 1 qui avait de l’avance : tout simplement parce que l’horloge 1 s’était déplacé par rapport à votre référentiel dans lequel vous et l’horloge 2 étaient immobiles.

        Donc, finalement, on se retrouve avec deux situations à priori incompatibles, mais qui pourtant sont toutes deux réelles de leur coté. En fait, les deux horloges ont évolué dans le multivers selon deux chemins différents et finalement se retrouvent dans deux univers « réels » différents.
        On voit ainsi concrètement que l’événement à la base de l’expérience (rester avec l’horloge 1 ou l’horloge 2, ou meme rester au sol) amène à vivre dans un univers donné considéré comme réel et à ne pas vivre les autres univers considérés comme potentiels non réalisés. Et pourtant, pour l’horloge qui s’est déplacée, un de ces autres univers s’est bien réalisé.

        Minkowski, au début du XXe siècle, le mettait d’ailleurs déjà en évidence, sans y mettre les mots, avec ses fameux diagrammes.

        En fait, pour généraliser, tout ce qui bouge par rapport à vous évolue dans un univers différent.
        Bougez votre main devant vos yeux : vos doigts ont évolué dans un univers différent de celui de vos yeux. Perturbant, non ?
        Et quand on sait que tout est en mouvement relatif (les particules, les atomes, les molécules, les cellules organiques, les objets, les planètes, les systèmes d’étoile, les galaxies, etc…), on comprend assez vite que ce que nous percevons n’a de cohérence que parce que notre esprit lui en donne.

        Et c’est ce qui, personnellement, me donne la foi en la force de l’esprit humain : avec suffisamment de volonté, on peut se rendre possible et réelle n’importe quelle évolution d’univers.
        (pour caricaturer, un peu comme Néo dans Matrix)
        Et c’est pour cela que ceux qui voient tout en noir et se projètent dans un univers tout noir finissent par se mettre en place une réalité où ils sont insatisfaits et malheureux.
        Au contraire des optimistes, qui malgré tous les déboires qu’ils peuvent rencontrer, savent que la vraie source du bonheur est en soi, et l’appliquent.
        Pas la peine que je développe davantage, Benji aura compris le message.

        Bref, étonnant modèle que ce multivers, où nous sommmes mis en interface, mais où chacun construit en permanence sont propre monde et donc dans lequel existe une infinité de chacun de nous. Dans ce contexte, qu’est-ce donc que notre esprit et notre ame si ils ne sont pas uniques ? Que sommes-nous finalement, comment pouvons nous nous définir ?

        Allez, je vous laisse méditer et philosopher là-dessus, et en tirer les conséquences qui en découlent…

        Bonne nuit.

      • GROS

        Allez, petit indice sur les conséquences qui en découlent (entre autres) :
        Quelle est notre relation à l’autre, et notre capacité à influencer ?

        — vous avez 3 heures —

      • Pas 3 h devant moi mais 5 min pour le plan :
        Thèse :
        Notre capacité à influer sur autrui vient de son observation de nous même.
        Anti-thèse :
        Notre capacité à influer sur autrui vient de notre observation de lui même.
        Synthèse :
        Notre capacité à influer sur autrui vient de son observation de nous même, de notre observation de lui même et surtout de la connaissance de notre univers commun (point d’intersection multivers).

        Finalement ça redevient de plus en plus sérieux cette discussion … Peut être le cern serait-il intéressé par ces réflexions mathématico-philosophiques…

      • As tu des sources ou liens sur cette expérience avec les horloges ? Car quid de 3 horloges avec 1 observateur dans chaque référentiel ???….
        La dernière fois tu t’es moqué de l’article sur la glande pinéale, aujourd’hui la science ne sait pas quel est son rôle pour l’Homme.
        Serait-il possible que cette glande soit un « point de convergence » entre différents univers, le fameux voyage hors corps (ou astral) pourrait donc venir de là et cette glande ne serait qu’un émetteur/récepteur d’ondes d’autres dimensions …
        Ce qui pourrait expliquer pourquoi le dalaïlama va au cern pour discuter méditation, glande pinéale et liaisons avec les autres dimensions (univers) …

      • Je te rejoins à 100% sur cette théorie mais mettrai un bémol sur l’interprétation de l’image. En effet, si tu considères que l’image représente un univers et le cercle fermé représente la dimension temps, alors tu considères que tu voyages dans le temps dans le même univers. C’est juste que les autres univers ne sont pas représentés.
        Question très intéressante : considérons nous que chaque univers est une dimension ou qu’une dimension peut représenter l’ensemble des univers (infini bien sûr)?
        J’ajouterai ma note personnelle en complément de cette théorie ; Nous sommes tous des voyageurs du temps et des multivers. En effet, en concordance avec la théorie des univers parallèles, on peut considérer que à chaque évènement un univers se crée, celà signifie donc qu’à chaque unité de temps de la dimension temps, nous créons chacun un univers parrallèle, la réalité étant la composée de tous ces évènements. Ce qui signifie qu’à chaque unité de temps nous sommes en train de passer d’un univers à l’autre. En bref, nous ne voyagerions pas à travers le temps mais nous « sauterions » en permanence d’un univers à l’autre à chaque évènement, le temps n’étant finalement que secondaire (mais une dimension quand même) dans ces évolutions voir même créer pas le changement d’univers.
        Si nous reconsidérons l’image par le cercle infini représentant non plus le temps mais une dimensions contenant tous les univers et la feuille comme le temps, alors le dessin devient juste sans avoir besoin de complément.

        Cette théorie de voyage permanent dans les univers permettrai donc, en accord avec les théories d’univers parallèle, d’expliquer les témoignages de voyages dans le temps, les ET, bref tout ce qui n’est pas logique. En effet, celà ne serait « que » des collisions d’univers ayant lieu dans la dimension temps.

        Ceci dit ca ne change rien à NOTRE univers, des gros cons (non pas toi gros, et non ce qui suit n’est pas du pess porn, c’est NOTRE réalité) qui dirigent et trahissent leurs peuples, des banquiers qui ruinent les peuples, une nature décimée, etc …

        Bref, il paraît qu’il existe, à des années lumières dans la dimension temps, d’autres dimensions (ou univers) où les peuples vivent en paix, sans famine et dans le respect de l’autre … Il paraît …

      • p***** de bouton éditer, pardon à tous pour les fautes de frappes, orthographe et autres !

      • GROS

        Je ne te rejoins pas quand tu dis NOTRE univers. En fait, c’est TON univers.

      • GROS

        Et on pourrait aussi prendre en compte les notions de métrique considérée.
        Car si la flèche du temps existe dans une métrique lorentzienne (+++-), ce n’est plus le cas dans une métrique plate d’euclide (++++). Dès lors, cela relativise notre perception du temps comme un écoulement inexorable.

        En fait nous errons dans une soupe mathématique dont nous ne faisons que des interpretations subjectives.

      • Je persiste dans mes propos car NOTRE univers n’est que le « point de fusion » de MON univers, TON UNIVERS, celui de Volti, etc … Le NOTRE est le point « d’intersection (ou fusion) de chacun de nos propres univers…

        Ex : Si chacun voit la vie morose et même si toi tu es hyper optimisme, ton univers sera « morosé » (même un peu) car il est en lien avec les autres univers à travers ce point d’intersection multivers.
        CE point d’intersection est donc NOTRE univers.

  • Dubitatif

    je sais pas pour le monde macro donc les hommes
    mais ce cher Platon le savait déjà pour le monde des quantas et sans avoir le matos ….
    c’est inouï que le monde des quanta !
    – être à plusieurs endroits en même temps
    – communication, transformation à distance (intrication)
    – être ou ne pas être… si on me regarde ou pas
    – remonter le temps
    – voyager dans le futur
    et des tas d’autres bizarreries
    -dépasser la vitesse de la lumière (Einstein le COPIEUR n’a
    qu’a aller se rhabiller…)

    sans compter… les comportements que je suppute pas encore observés.

    aah… que je souhaiterais vivre dans ce petit Monde….Laisser sa mob à notre nain-locatairehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • L’expérience de Philadelphie indique que des voyages dans l’espace temps ont déjà été réussis dans le passé par les américains.

    • Zugzwang

      Je croyais que cette expérience était destiner à « rendre invisible » certains bâtiment, pas à leur faire faire un bond temporelle.

      • « Au début des années 40 , la marine américaine se lancera dans une série d’ expériences dont le but était de soustraire des radars ennemis un navire de guerre . Mais le 12 AOUT 1943 , cette réalité prendra un étrange tournure lorsque le bateau en question se dématérialisera complètement suite à l’ intensification du champs magnétique.

        Deux des marins qui composèrent les membres d’ équipages s’ affolèrent et décidèrent de sauter par dessus bord . Pensant plonger dans les eux de l’ océan , ils se retrouveront en fait propulser dans un vortex qui les conduira 40 ans plus tard au milieu d’ une autre opération d’ invisibilité qui se déroulait dans la base de MONTAUK , le 12 AOUT 1983. »

        http://forum.planete-astronomie.com/philadelphia-experiment-un-voyage-dans-le-temps-t1017.html

      • effectivement, a la suite de cette expérience, certains membres d’équipages se sont mélangés a la matière,d’autres devenus fous et d’autres manquaient carrément,sur ce fameux navire de guerre de l’experience de philadelphie

      • je pense qu’au départ ils travaillaient sur l’invisibilté mais les résultats ont amenés d’autres problèmes ,notamment de l’espace et du temps,donc je pense que vous avez tous les deux raisons si je ne m’abuse

  • Emy Emy

    moi je retarde ma montre comme ça je suis toujours a l’heure.
    puis des fois j’avance les réveils comme ça je suis en avance sur mon temps.

  • GROS

    Ca me rappelle le film « Nimitz, Retour vers l’Enfer ».

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=36164.html

    Ou encore « Les guerriers de l’Apocalypse ».

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=31182.html

  • engel

    Dixit: « Sur les traces d’Einstein. »

    En bon français fier de ses savants, il serait plus judicieux qu’il fut écrit:
    -« sur les traces de Poincaré ».

    Et oui, c’est Lorentz et plus encore Poincaré, qui sont les véritables découvreurs de la « mécanique relativiste » et non cet escroc!

    …Qui en 1946 reconnaissait avoir fait « sa découverte historique » sans avoir lu au préalable les travaux de synthèse de Poincaré.
    …Bien que ceux-ci fussent publiés dans une revue scientifique de notoriété mondialement.

     » Qui écrit le passé, contrôle le présent ».

  • engel

    Volti!
    T’es incorrigible! :)
    Tu nous as encore piqué le bouton « supprimer », « éditer ».
    …Oui je sais que c’est toi!!!

  • Natacha Natacha

    Voyager dans le temps.
    Sur mon tapis de méditation.
    Toutes les nuits dans ce qu’on appelle le monde des rêves. :)

  • Le temps étant une invention de l’esprit, il n’est qu’une illusion pour nous permettre d’expérimenter la matière, en tant qu’esprits. Il semble que tout se crée en permanence au même moment, dans des corridors spatio-temporels différents. A chaque instant nous créons notre réalité.

    Le passé n’existerait pas plus que le futur. Et pourtant, nous pouvons visiter l’un et l’autre (ou ces fameux multivers !). J’utilise une méthode qui permet de rechercher dans le « passé »(ou sur une autre corridor) les mémoires auxquelles nous sommes reliés et qui, souvent nous empoisonnent la vie en amenant des comportements, répétitifs notamment, qui ne sont pas les nôtres mais ceux de ces mémoires (ancestrales notamment). Certaines ne veulent pas lâcher prise et continuent à vivre à travers nous.

    Mais il arrive aussi de rencontrer des mémoires futures. Imaginez une autre planète, à des milliers d’années lumière de la nôtre. Ses habitants sont dans notre futur, nous sommes dans leur passé. Génial, non ?

    Un petit livre de poche sympa, entre autres: Un de Richard Bach.

  • gnafron

    le prochain départ pour l’age de glace, c’est quelle porte ?

  • très intéressant et complexe, Hermann Minkowski en 1908 révèle sa nouvelle decouverte sur la nature e l’espace et du temps.avec ses travaux, Einstein decouvre que le tissu de l’univers est un « espace temps » a 4 dimensions (3 d’espace et 1 de temps).a la suite de ces travaux que je ne saurais vous décrire tellement les formules me dépassent,Einstein décrit alors « la dilatation gravitationnelle du temps »
    .exemple: dans une pièce sur la Terre ,le temps s’écoule plus lentement près du plancher que près du plafond;la différence étant extremement petite alors quasiment impossible a déceler.
    alors c’est bien beau tout sa alors imaginons pouvoir faire un voyage dans le temps,faudrait quand meme penser a en revenir(lire les travaux du dr Auriol car moi je patauge un peu avec la physique quantique) et pour en revenir de ce voyage il faut pouvoir créer une sorte de « matière éxotique » aux caractéristiques paradoxales de sorte que la gravité s’exercerait de de manière opposé a la matiére;vous suivez?pour moi sa commence a étre dur car il faut connaitre un peu la physique des quanta,les travaux de Etienne Klein sur les particules vous éclaireront mieux que moi..
    après je ne peut pas certifier l’existence d’une machine a voyager dans le temps(tiens sa me fait penser aux objets anachroniques de l’histoire,notamment celle de la montre suisse..bref) mais je pense que nos chers savants ont déjà reussi ce genre de prouesses, peut-être pas un humain mais a l’échelle macroscopique oui..les travaux sur la matière ,l’antimatière,les particules ont beaucoup avancés.
    le cern travaille peut-être la dessus va savoir..
    voilà ce que j’en pense

    • GROS

      Sinon, tu savais que depuis Albert Einstein Henri Poincaré, on avait fait de nouvelles découvertes et qu’on avait progressé ?
      Mécanique quantique, théorie du chaos, théorie des cordes, etc… En un siècle, les chercheurs n’ont pas été payés qu’à se tourner les pouces. Si si, je t’assure !
      On sait notamment qu’il y a bien plus que 4 dimensions.

      Ca serait pas mal d’arreter de bloquer sur les découvertes scientifiques qui datent d’1 siècle, et se mettre un peu à la page…

      Sinon on peut aussi considérer que finalement c’est bon, on sait tout sur tout, et on peut arreter la recherche. Allez, stop le LHC, ça coute cher et ça sert à rien.
      Circulez, y’a plus rien à voir !

      • ouais Gros je me doute bien que depuis Poincaré la science avait évolué mais je me suis arrété là car après cela dépasse ma compréhension, j’ai quitté l’école de bonne heure (5eme) alors pardonne mon manque de savoir sur les physiques quantique mais je fais de mon mieux.
        la science est faite pour être remise en question sans cesse je suis tout a fait d’accord là-dessus.
        moi je me cultive sur la physique quantique(surtout par curiosité) pendant 1 heure j’ai mal au crane pendant 3 jours..alors tu as surement raison, peut-etre ne devrais-je pas me lancer dans ce genre de sujet si je n’ai pas les connaissances nécessaires pour en débattre.
        je vais faire des efforts pour rattraper mon siècle de retard en la matière

  • ycn

    Pas de problème pour voir le passé, mais cela reste limité. D’ailleurs on ne voit toujours que dans le passé, même si ce n’est qu’en milliardièmes de secondes pour tout ce qui est proche. Ce qui est vu a un instant donné ne peut plus être vu avant ou après.

    Pour le voyage dans le futur, on peut toujours, hiberner au congélateur et attendre que quelqu’un veuille bien procéder à la décongélation et encore à la condition qu’il juge que cela soit utile. On ne choisi pas la date! Néanmoins cela reste très limitée car bien que le corps est figé, il subit en permanence la radioactivité locale et le passage des particules venant de l’espace. Au réveil, les dégâts du décongelé sont proportionnels au temps de congélation. Alors, ne comptez pas vous propulser ainsi un million d’années plus tard. Vous seriez sans vie au réveil.

    Quant au voyage instantané que ce soit dans le futur ou vers le passe n’est que doux rêves.
    Si, cela était possible, nous ne pourrions tout simplement pas exister.

    A savoir que des revues dites scientifiques remettent au goût du jour le sujet , en tarabiscotant les mêmes faibles informations sur le temps, uniquement parce que le sujet permet de faire grimper le tirage. En couverture vous verrez toujours un grand placard sur le  »voyage dans le temps ».

  • Art Hoag

    Et on se projette comment dans le passé ?
    Parce que si je voulais voir la France au temps des dinosaure, il va me falloir les coordonnées de l’endroit où je veux apparaitre sur Terre 70 millions d’années dans le passé.
    Mais il va me falloir que je trouve aussi celle de l’endroit où était la Terre autour du soleil , où le soleil était dans la galaxie, où la Voie Lactée était dans son amas, où l’amas…
    Ça devient compliqué de remettre tout le visible a sa place a une date antérieur

  • getup

    Le temps n’existe pas, c’est une vision de l’esprit.Il n’y a que le présent qui existe. La sénescence programmé n’a rien a voir avec le temps, elle est organique. Une année pour notre terre n’est que la vitesse que met notre planète pour faire une révolution autour du soleil. La vitesse existe mais pas le temps.

  • galerien

    Bonjour à tous,
    Ceci vaut que que ça vaut et je n’ai plus le lien, mais concernant le paradoxe du grand-père que l’on tue et que son petit fils ne peut « plus » exister l y a une déclaration comme quoi les USA pouvant déjà voyager dans le temps (de manière réduite) on en voyer quelqu’un tuer un homme grand-père) dont ils voulaient éliminer du coup son petit fils « gênant ».
    Résultat, le petit-fils est toujours bien vivant parmi nous.
    L’explication donnée : le temps est fragmenté, le fait d’avoir changé un élément dans le passé ne le fait que pour le « segment » temps concerné.
    D’où vouloir aller dans le passé pour changer le futur ne serait pas possible, du moins pour la ligne de temps considéré.

  • galerien

    Un éternel présent ! Une autre version donnée est que les évènements survenus seraient bien « enregistrés » dans ce que certains appellent « l’Akasha » et consultable, mais ne seraient que des images et du son. D’où, le prêtre du Vatican qui prétend avoir pris des photos d’événements passés serait possible, mais impossible d’agir sur ceux-ci