6 gestes simples pour aider les abeilles….

Nous sommes nombreux à vouloir protéger nos chères butineuses qui, rappelons le, n’ont rien à voir avec les agressives guêpes. Voici quelques gestes simples pour les aider et les protéger, ne vous contentez pas de lire, mais partager, diffusez, soyez les portes paroles de ces indispensables auxiliaires, sans qui quelques 130 types de végétaux ne pourraient pas se reproduire. Merci à Jean Marie de ConsoGlobe.

Les abeilles sont menacées du syndrome d’effondrement, autrement dit de disparition. Une catastrophe potentielle que chacun peut modestement contribuer à repousser par de petits gestes. Conseils de secourisme pour abeilles en détresse.

Le syndrome d’effondrement doit être stoppé

Depuis plusieurs années, le constat est le même partout dans le monde : des colonies entières d’abeilles dépérissent. C’est le fléau dit de ‘Colony Collapse Disorder’ (CCD).

Outre l’indignation que suscite la décimation des abeilles sur un plan purement écologique, l’impact économique est bien réel : la pollinisation, par les services écologiques et agricoles qu’elle rend, pèse pas moins de 153 milliards de dollars dans l’économie mondiale. A titre d’exemple, en 2014, en France, certaines régions (Auvergne, Pyrénées…) ont déploré la perte de 50 à 100 % de leur production de miel.

Un groupe international et indépendant de 53 scientifiques a mené une série d’études sur le rôle fortement présumé des pesticides systémiques, c’est-à-dire que qui pénètrent dans la plante, et sur le déclin des populations d’abeilles. Leurs conclusions confirment les pires craintes : parmi les pesticides les plus redoutés, les néonicotinoïdes sont responsables de l’intoxication des abeilles qui butinent les fleurs traitées, entraînant leur mort.

En 2013, un moratoire européen ordonné par l’EFSA a voté l’interdiction pour deux ans des molécules jugées les plus dangereuses. Mais cela sera-t-il suffisant, quand on sait que les pesticides contaminent les sols par infiltration, et l’atmosphère par pulvérisation ? Probablement pas, d’où l’importance de connaître les gestes qui peuvent aider les abeilles au quotidien, même s’ils sont modestes par rapport à l’impact des pesticides.

Vous aussi pouvez aider les abeilles

La première chose à faire, c’est de faire connaître la menace qui pèse sur les abeilles. Car tout le monde n’est pas au courant du danger que l’agriculture et l’environnement modernes font peser sur nos chères petites ouvrières du pollen.

On le sait, les abeilles sont si précieuses que sans elles notre agriculture est menacée. Elles sont si cruciales que sans les abeilles, certains voient la fin du monde. En effet, sans pollinisation, ce sont plus de 130 types de récoltes qui sont menacées. Voici donc six gestes concrets que vous pouvez effectuer pour aider les abeilles.

Geste #1 pour aider les abeilles : consommez plus de miel !

Vous pouvez tout d’abord acheter du miel produit près de chez vous de manière à soutenir les apiculteurs de votre région. Et au passage, redécouvrez combien le miel est un aliment délicieux qui peut bien souvent remplacer le sucre blanc d’un faible intérêt nutritionnel.

Le miel : une composition magique

Connu et récolté de tout temps à travers le monde, le miel est doté d’incroyables vertus : antiseptique, tonifiant et cicatrisant, il se pare ensuite de propriétés plus spécifiques en fonction de la plante dont il est issu. Par exemple le miel de bruyère sera plus anti-fatigue, celui de tilleul, apaisant… Sa composition est unique :

  • Glucides : environ 80 % ( dont : 38 % de fructose, 31 % de glucose, du saccharose et du maltose)
  • Eau :  moins de 20 %
  • Protéines : moins de 1 % ( contenant divers acides aminés )
  • Vitamines des groupes B (B1, B2, B3, B5, B6) et C et d’autres vitamines en quantité moindre
  • Sels minéraux : moins de 0,5 % ( parmi une liste d’une trentaine d’éléments comme le calcium, le Sodium, le magnésium, le fer)
  • Des lipides en faible quantité
  • Des traces de pollens

Outre sa teneur en macro-éléments et en vitamines, le miel possède un pouvoir sucrant plus élevé que le sucre blanc. Moins énergétique ( 300 kcal aux 100 g contre 400 pour le saccharose) et de bien meilleure densité nutritionnelle, il a donc toute sa place comme  » édulcorant » totalement naturel.

Le saviez-vous ? Il faut butiner 1 million de fleurs pour faire 1kg de miel ! Les abeilles parcourent l’équivalent d’un tour de la Terre pour butiner.

Lire la suite des conseils page deux et page trois

Source ConsoGlobe

Allez plus loin:

Sauvez les abeilles… en leur fabriquant un nid !

Si vous voulez en savoir encore plus pour reconnaître, différencier et être efficace, un site suisse vous donne images à l’appui, les moyens de ne pas vous tromper, entre les abeilles, guêpes, frelons et leurs nids.

15 commentaires

  • SURICATE

    J’ai la chance de pouvoir acheter du miel provenant de mon petit Village.

    J’ai eu le témoignage qui date un peu…de l’épouse d’un grand Brûlé hospitalisé à LIMOGES. Pour aider la cicatrisation sur une blessure grave ou une brûlure, un Chirurgien badigeonnait l’endroit gravement touché, avec une épaisse couche de miel. Moyen efficace paraît-il pour aider à la reconstituion des couches de l’épiderme.

    Ce praticien ne doit plus être de ce monde aujourd’hui et je doute que ses pratiques pour la reconstitution et la cicatrisation de l’épiderme soient suivies aujourd’hui.

    • Bonjour SURICATE, bonjour les M.E

      Le professeur Joyeux, qui est actuellement attaqué par le Conseil de l’Ordre des Médecins, a évoqué un cas similaire de guérison . Était-ce lors d’une conférence ou dans sa lettre d’information à laquelle je suis abonné, je ne sais plus mais les vertus du miel semblent nombreuses et hélas méconnues.

      • SURICATE

        Bonjour Lambda. En effet, comme vous, je « reçois » le Professeur JOYEUX et j’ai lu ce que vous dénoncez. Poursuivi pour bons et Loyaux CONSEILS et mises en garde pour VIVRE PLUS LONGTEMPS…, par l’Ordre des Médecins ! Encore une fois on TUE la Vérité, celle qui SOIGNE ! Celle qui contourne les desiderata de ATTALI !

        Le MIEL de nos Amies les petites Abeilles est aussi BON pour l’organisme à l’intérieur qu’à l’extérieur.

        COMBIEN de Médecins AIMENT leurs patients AUJOURD’HUI ? TRES PEU HELAS !

        Ils aiment les labos et TOUS les avantages qu’ils palpent s’ils prescrivent un NOUVEAU Médicament sans effets indésirables connus lors de son lancement. Beaucoup de patients sont morts de la complicité de certains médecins avec des laboratoires. Pour ne citer qu’un exemple le Nouveau médicament prescrit pour le CHOLESTEROL, beaucoup sont décédés à la suite de problèmes cardiaques.

      • Quand on connaît un(e) visiteur médical (représentant des labos pharmaceutiques) on ne peut plus guère se faire d’illusion sur le serment « d’hypocrite » ;-)

        Tout n’est que business, hélas.

        Ça m’a fendu le coeur, mais lors de la réfection de la toiture de ma maison, nous avons dû détruire un essaim d’abeilles logé dans une cheminée. Les pompiers n’étaient guère plus enthousiastes, mais il l’ont fait. :-(

        La disparition des abeilles pose un vrai et énorme problème à l’humanité toute entière, mais qui s’en soucie ? Pas Monsanto en tous cas ! ;-)

        Pour en revenir au Pr Joyeux, un éminent cancérologue qui nous suggère de privilégier l’alimentation, et de ne pas trop fréquenter ni les cabinets de consultation, ni les pharmacies, ça vaut la peine de l’écouter (ou de le lire ;-)

        Il est certain qu’il ne se fait pas que des amis au sein de sa confrérie, parce qu’il bouscule quelques dogmes….et ça ne plaît guère dans le Landerneau médical ;-)

      • SURICATE

        Les apiculteurs connaissent les astuces pour capturer leurs petites protégées installées chez les particuliers.

        Là en effet dans la cheminée…mince ! pas grand chose à tenter Dommage.

    • Au CHU de Limoges, le Pr Bernard Descottes l’emploie avec plus de succès que les crèmes médicinales très chères ! Le miel de thym semble la variante la plus efficace.

      Petit reportage de 2 minutes ….
      http://www.reenchantonslaterre.fr/soigner-ses-blessures-avec-du-miel/

  • Ellie

    Un petit geste pour nos abeilles…. un parrainage de ruches est une bonne action à encourager (je suis déjà « marraine » d’une ruche)

  • Maverick Maverick

    « Consommez plus de miel » OK, mais du local. Parce que si vous faites confiance à Carrechan et Aufour, vous boufferez du miel assemblé à partir de provenances douteuses, ou même fabriqué tout court …

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      On a tous un producteur de miel pas loin de chez soi (sauf peut-être dans les grandes aglos)
      Achetez directement au producteur, lors d’une balade, vous serez sûr d’acheter de la qualité, un miel Français et en plus vous le paierez moins cher au kilo qu’en magasin.
      Parfois, il faut le réserver en début de saison, voir même d’une année sur l’autre.
      M.G.

  • soulquest soulquest

    Bonjour à tous, Si les abeilles sont un symboles de « l’Esprit » ce n’est pas pour rien!
    Du temps de l’hégémonie comuniste, la Roumanie a développé dans ses programmes de formation de ses médecins une spécialisation importante accompagnée de recherche très très intéressantes sur l’utilisation des produits issus ou fabriqués par les abeilles, par exemple un sorte de mini-injection de venin d’abeilles pour traité certain cancer de la peau… comme de l’api-poncture.
    Cherchez autour de vous quelqu’un qui dispose des CD complets de quantique Planète pour voir et entendre la conférence du Dr Stefan Stangaciu – l’Apithérapie et le rôle des abeilles sur notre santé – Quantique Planète
    un résumé de quelques minutes :
    https:// no
    http://www.youtube.com/watch?v=Qr26ClmCkBQ
    Je n’ose imaginer quelles poursuites judiciaires ce médecins devrait subir si il exerçait en France, il serait déjà en cellule avec Joyeux, encore un qui ne veut pas tapiner pour les multinationales, quel Scandal,http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    Bien à vous
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • peace

    « nos chères butineuses qui, rappelons le, n’ont rien à voir avec les agressives guêpes »

    Attention tous les pollinisateurs (volants ou rampants) sont très utiles au moins autant que les abeilles…

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Très juste Peace.
      J’ajoute que les guêpes ou frelons ne sont pas plus agressif que les abeilles s’ils ne se sentent pas en danger. Donc si un de ces insecte tourne autour de vous, pas de panique, il suffit de ne pas faire de geste brusque et il partira de lui même.
      Bien sûr, si vous avez de la confiture sur la bouche, il n’est pas près de vous quitter http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      pour vous rassurer

      M.G.

  • Tyr

    Le miel de thym est un antiseptique naturel très efficace. Je l’ai encore testé la semaine dernière: ça marche.