[MàJ] Un expert de Monsanto déclare que des fourmis génétiquement modifiées pourront remplacer les abeilles..

La connerie à ce niveau, c’est du grand art, mais comme ça vient de l’ empoisonneur Monsanto, on est moins étonnés. On risque de manquer de médailles, pour récompenser ces « cerveaux », sans oublier ses complices Bayer, BASF, Sygenta et Dow. Pas question de stopper les pesticides, mais puisque nos butineuses ne les supportent pas, qu’à cela ne tienne, on va trafiquer des fourmis pour les remplacer, et vogue la galère. Pour rappel « Une pomme qui n’est pas issue de l’Agriculture Biologique subit en moyenne 36 traitements chimiques. » (source INRA), vous pouvez consulter la liste des fruits et légumes les plus pollués. Il faut acheter français (?), certains pays utilisent des produits interdits chez nous, et il n’y a pas (ou peu) de contrôle. Mangeons des fruits et légumes de saisons, de préférence bio. Reste à savoir si les malheureuses fourmis, fourniront, la propolis, le miel, la gelée royale, le pollen… 

Une équipe de chercheurs de chez Monsanto croit, qu’ils pourraient être sur le point de trouver une solution quant à la mystérieuse chute de la population des abeilles partout sur la planète, une menace qui met en danger l’approvisionnement alimentaire de la planète dans son ensemble.

La subvention de 3 millions de dollars accordée par l’Environmental Protection Agency (EPA) a permis à l’équipe de chercheurs de Monsanto de développer des stratégies alternatives pour « survivre » au syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (CCD), un phénomène qui a pris de l’ampleur ces dernières décennies et qui se produit lorsque la majorité des abeilles ouvrières d’une colonie disparaissent, une situation qui pourrait « considérablement influer sur l’approvisionnement alimentaire dans le monde », admettent les experts.

« Les dernières études ont trouvé un lien entre les pesticides néonicotinoïdes qui sont largement utilisés dans les cultures de maïs génétiquement modifié. L’ingénierie génétique agricole est devenue un élément essentiel de l’agriculture dans le monde moderne d’aujourd’hui, nous avons dû développer des moyens afin de promouvoir à la fois la continuité de l’ingénierie génétique agricole et la survie des abeilles, un défi passionnant », admet John Leere, le chef biochimiste du projet.

John Leere, le chef biochimiste de Monsanto, croit qu’une fourmi génétiquement modifiée pourrait éventuellement remplacer les abeilles, en cas d’effondrement des colonies de l’espèce.

L’équipe de chercheurs a développé une fourmi génétiquement modifiée qui pourrait « potentiellement sauver l’approvisionnement alimentaire mondial ».

« Du fait que l’ingénierie génétique agricole et que les pesticides néonicotinoïdes sont là pour rester, nous avons tout d’abord essayé de modifier les abeilles pour accroître leur système immunitaire quant aux pesticides, en ayant très peu de succès voire aucun, » a admis le spécialiste.

« Cependant, nous ne désespérions pas et avions finalement conduit des batteries de tests sur les reines vierges et les mâles d’une espèce de fourmis. Bien que les fourmis perdent généralement leurs ailes après l’insémination de la reine et qu’elle donne naissance à une nouvelle colonie, la manipulation génétique a produit une espèce de fourmis volantes qui sont très similaires à nos abeilles si familières et 50 fois plus résistantes à certains pesticides, » dit-il, visiblement très enthousiasmé par la découverte.

« Grâce aux manipulations génétiques, nous pourrons éventuellement créer une espèce hybride qui possèdera à la fois les caractéristiques de pollinisation propres aux abeilles, aussi bien que les propriétés d’immunisation aux pesticides de certaines espèces de fourmis. Un mariage somptueux qui aurait mis des milliers d’années à se former tout seul dans la nature, » explique t-il.

Selon une récente étude de Greenpeace, 70% des cultures humaines, qui fournissent environ 90 pour cent de l’apport alimentaire dans le monde, sont pollinisées par des abeilles. La National Statistics Agriculture des États-Unis présentent un déclin des abeilles d’environ 3,2 millions de ruches en 1947 pour atteindre 2,400,000 de ruches en 2008, soit une réduction de 25%.

Source NewDailyReport relayé par Nouvel-Ordre-Mondial

Aller plus loin:

 6119136-abeilles-l-enigme-de-leurs-alveoles-hexagonales-est-resolue

Près de la moitié des pesticides produits par les sociétés étudiées font partie de la Black list. Il s’agit principalement d’insecticides. Autrement dit, plus d’un tiers des phytosanitaires mis sur le marché mondial présentent un risque pour la santé humaine et pour l’environnement. Monsanto propose moins de principes actifs que ses concurrents, mais ils font très largement partie de la liste noire. 60% des 15 produits vendus par Monsanto sont dangereux, contre 53% pour Bayer (163 substances), 48% pour BASF (45), et 39% pour Dow (29) et Syngenta (69). En parts de marché, Bayer et Syngenta sont les entreprises qui vendent le plus de substances dangereuses pour la santé humaine.

En moyenne, seuls 16% des pesticides produits par ces cinq entreprises, Monsanto en tête, font partie de la Yellow list. Monsanto est également l’entreprise qui propose le plus de pesticides non détectables (75%, contre 50% chez Dow). Ces substances, qui ne peuvent être détectées dans la nourriture, faute de moyens scientifiques adéquats, posent le problème du principe de précaution. Greenpeace réclame un suivi, du producteur aux assiettes, de la présence de pesticides dans l’alimentation, et demande qu’aucun pesticide indétectable ne soit autorisé. Elle interpelle également les « acteurs impliqués dans le secteur alimentaire doivent remplacer les pesticides de la Black list par d’autres substances ».

L’Europe doit légiférer

L’ONG formule par ailleurs plusieurs recommandations à l’Union européenne. Outre une aide à la recherche de substituts aux substances dangereuses, elle propose la validation systématique des pesticides avant leur mise sur le marché. Appel presque entendu par les ambassadeurs européens, qui ont décidé la révision des lois en vigueur sur les pesticides. Les ministres de l’agriculture de l’Union devraient ainsi débattre lundi 23 juin de la possibilité de réduire le nombre des produits phytosanitaires autorisés. En parallèle, le parlement européen a annoncé que 33 polluants, dont de nombreux pesticides, seraient soumis à des normes de qualité environnementale d’ici 2018. Une échéance qui parait bien lointaine, et qui ne risque pas de porter atteinte à l’économie du secteur : les 5 entreprises leaders ont réalisé 18,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur les pesticides en 2007.

Source Novhetic

MISE à JOUR et MISE en GARDE.

J’espère que ceux qui ont partagés cet article, partageront la mise à jour. Je reçois tous les jours des liens vers des articles, certains sont intéressants, d’autres complètement bidonnés. Il me faut du temps pour rechercher les sources, et renvoyer à mes correspondants, l’explication du pourquoi je ne publie pas.

Vous savez que la planète nous tient à cœur, sa protection et l’engagement de beaucoup, pour changer de comportement, est assez rassurant. Mais revenons à cet article:

La première partie est l’introduction avec deux liens, un vers l’INRA, l’autre vers le site ConsoGlobe, que je consulte tous les jours, et dont vous avez pu apprécier le sérieux des infos. La seconde partie (la plus importante) est l’article qui soutient que Monsanto veut remplacer les abeilles, par des fourmis génétiquement modifiées! là ça coince sacrément, en effet, quel est le rapport entre une butineuse et une fourmi? AUCUN, la fourmi ne pourra JAMAIS suppléer à la disparition des abeilles, celles qui sont ailées, perdent leurs ailes dans le temps, leur vie sociale n’a rien à voir etc… Je me suis donc dis! combien vont se rendre compte que c’est l’impossible? Ayant dû m’absenter, je n’ai pu donner l’explication rapidement. voici ci dessous le message que je comptait insérer dans l’article:

Personne n’a cherché à aller plus loin? :)
Plus c’est gros et plus ça passe, on dirait…
Les fourmis n’ont pas la même organisation que les abeilles,
avec ou sans ailes, elles me semblent incapables de polliniser quoi que ce soit….
Ça n’a pas l’air de déranger, au point que, le fait de citer, le nom des empoisonneurs, manipulateurs du vivant, et sachant qu’ils sont bien capables de manipuler tout et n’importe quoi, fait que personne ne met en doute un seul instant le fond de cet article…Surtout si on y rajoute des liens et un extrait d’article, tout ce qu’il y a de plus légitime.. Voilà comment démontrer que personne n’est à l’abri d’une manipulation. Voici ce qui est dit à propos du site source,

[Traduction] Les informations contenues dans ce site Nouvelles du monde Daily Report est pour des fins d’information et de divertissement. (Donc on met en doute tout ce qu’ils diffusent).

Amis moutons vérifiez, cherchez et ne prenez rien pour argent comptant…

En résumé, c’est un site qui détourne les nouvelles, comme les excellents Gorafi et Sud-ou-Ouest, (et d’autres) dont vous avez pu apprécier les « perles » le lundi 23

Vous voilà parés pour faire vos propres recherches, quand un article vous interpelle. Ne soyez pas vexés d’avoir été induit volontairement en erreur, c’est une pratique que l’on peut retrouver un peu partout. On mélange le vrai et le faux, et l’apparence, la présentation fait le reste. Je me suis faite avoir suffisamment de fois, depuis le début des M.E, pour que je partage ce que j’ai appris, c’est le côté positif des M.E. On apprend et on partage, en s’éduquant sur les bons gestes à faire, et surtout ON RÉFLÉCHIT, avant de m’envoyer un article. Merci de m’avoir lue.

Les lien et extraits vers Novhetic , ConsoGlobe et l’ INRA, sont tout ce qu’il y a de fiables.

 

 

 

41 commentaires

  • Dubitatif

    et hier Bruxelles (Volkonar lui-même) a dit ok à 19 OGM supplémentaires pour nos contrées…quand aux députés pour
    dire non, z’étaient où ?

    que les ricains écoutent les conneries de nos nainslocatairesrolexmob rien à foutre mais j’aimerais qu’on
    écoute beaucoup plus l’avis des peuples !

    Quant aux belles et intelligentes fourmis j’espère qu’ils mettrons le doigt dans quelque chose qui vont les dépasser ces cons et alors on rigolera. La nature gagne toujours !

    N.B. il y a dans ce billet beaucoup de « cons,connards, conneries..) mais ce sont à mon sens, les meilleurs adjectifs pour désigner ces merdes qui me reste avant qu’ils ne soient supprimés du Larousse par ces mêmes connards.

    ce qui me désole c’est l’entreprise qui file tout ce fric
    à ces truands au lieu de financer la recherche sur la disparition des abeilles !

    Ainsi que : leur filer ce fric alors que ce sont ceux-là
    même qui foutent le bordel dans Mère Nature !

    En conséquence l’entreprise qui paye est encore plus coupable car leur geste signifie: « allez-y bousillez les fourmis ».

    J’aspire vraiment à la venue RAPIDE d’un chaos quelconque pour raser TOUT (à commencer par l’existence des politiques et refaire sur de bonnes et réelles bases

    • dereco

      Ainsi les fourmis vont envahir le monde, plein dans nos maisons, résistantes à tout, volant de plus et nous piquant pire que les moustiques, inamovibles, envahissantes, et Monsanto vaincu par les fourmis, qui font semblant de butiner pour mieux nous envahir en volant au lieu de marcher !!! !!

      Et on devra payer 0,1€ par fourmi devenu abeille à Monsanto, après avoir payé les pesticides !!

      Ils ne sont pas capables de faire des abeilles OGM résistantes à leurs pesticides, alors ils vont chercher les fourmis OGM qui déjà elles résistent à tout, comme certains villages de France et d’Espagne envahis par les fourmis dans leurs maisons, ont constaté après avoir mis plein d’insecticides pour rien !!

  • Dubitatif

    P.S. le fait même que l' »expert » SORCIER vienne de MORTSANTO
    nul ne devrait l’écouter

    • vaick

      bien vu mortsanto le cereale killer
      quand pourras t on éradiquer cette espece de tarè qui veulent detruire la planete pour le fric et la domination totale
      l empoisonnement a grande echelle pour tous

      « L’Enfer est vide, tous les démons sont ici. » William Shakespeare

    • C’est à se demander si chez Monsanto ils n’aimeraient pas finalement être reconnus comme des grands méchants fous. Je crois que c’est un rôle qui leur plait, çà leur donne de l’importance.

  • Planete bleu Planete bleu

    En plus, permette à certaine fourmi de voler peu devenir dangereux, elles pourraient attaquer les hommes qui s’approcherais d’elle, de plus elles pourront parcourir plus de distance. Là Monsanto joue avec le feu

    Le terrible rituel de la fourmi Paraponera

    http://www.eteignezvotreordinateur.com/le-terrible-rituel-de-la-fourmi-paraponera/

    Les Fourmis les plus Dangereuses …

    http://www.noenigma.com/2012/07/les-fourmis-les-plus-dangereuses.html

    • Le veilleur

      Non mais c’est surtout que la fourmi avec ou sans ailes n’a pas le rôle de polinisateur, comme l’abeille, le bourdon, le papillon… qui disparaissent aussi, tout au plus la fourmis ramasse quelques graines ne pollens mais elle ne contribue pas comme ces autres polinisateurs à la fécondation des fleurs.

      Monsanto est quelqu’un de dangereux n’ayons pas peur de le dire, il serait prêt à n’importe quoi pour l’argent. Ce sont les gouvernements qui doivent interdire ses pratiques destructrices et les consommateurs et agriculteurs doivent eux refuser de consommer ses produits de la mort.

      Non la seule solution actuelle est de tout mettre en œuvre pour sauver l’abeille où nous disparaitrons de cette planète.

      « Si l’abeille venait à disparaitre de la terre, l’homme n’aurait plus que quatre ans à vivre. » Albert Einstein.

  • gnafron

    @ Voltigeur : une fourmi ça porte plus de poids qu’une abeille….http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    qu’est qu’ils faut pas lire comme connerie, les fournies vont déjà dans les fleurs elles ont pas attendus mosanto (genocideur unviverselle) pour ça

  • SURICATE

    Qu’on enferme les experts destructeurs du MONSANTO dans leur laboratoires et qu’on leur fasse subir une transformation génétique, le tout est de trouver la formule miracle pour que leur connerie tueuse se transforme en intelligence BIO !

  • il semble que les abeilles ne soient pas sur le point de disparaître même si leur mortalité a beaucoup augmenté.
    ceci dit le coup des fourmis pollénisatrice, c’est du monsanto tout craché et c’est clairement leur modèle économique : détruire le vivant pour le remplacer par leur version brevetée.
    c’est dramatique de penser ainsi.

  • Passetec Passetec

    MONSANTO —> MON SATAN

  • Dubitatif

    PS à mon billet du haut

    Mortsanto n’hésitera pas à nous faire payer le brevet de leur fourmi génétiquement modifiée !

    a) l’agriculteur dont ses plantes seront pollinisées
    b) nous consommateurs pour avoir « le privilège » de bouffer… leurs merdes GENERALISEES.

    je ne comprends pas qu’ils ne soient pas arrêtés, emprisonnés A VIE !

    Dans le cadre d’un de mes romans, j’ai eu le privilège de
    rencontrer durant près d’une année les gens de la F.A.O.
    de voir de très près leur boulot et quel boulot !

    ils disent et EUX je les crois, qu’on peut en réalité nourrir ACTUELLEMENT 9 FOIS plus d’habitants !

    le blem c’est toutes les céréales qui partent en colza pour
    les voitures, et autres céréales pour les bovins !

    Or, UN BOVIN NE BOUFFE PAS DE CEREALES PDBDM !

    Morsanto et sa clique existent pour avoir le ventre de l’humanité dans leurs mains (je n’ajoute pas rapace) car les rapaces sont intelligents, utiles, forts, beaux, indépendants…
    PAS CES TRUANDS

  • Grand marabout Grand marabout

    monsanto ..gouvernemento and co

    ils ont tous leurs experts en baratin,
    ça commence avec les trolls et ça fini aux présidents

  • Filux

    Cet abruti d’expert aura juste remarqué une similitude morphologique entre l’abeille et la fourmi,

    Sur ce point il a raison sauf que c’est exactement l’inverse puisque c’est la fourmi qui descend de l’abeille. Et si elle a perdu ces ailes au fil des ages, c’est parce devenue omnivore, s’était devenu un handicap ( sauf à quelques exceptions ). A l’inverse, c’est pas en lui en redonnant une paire qu’elle va se mettre à butiner …

    Bref, autant apprendre à un singe a faire la révérence !

  • J773

    « monsanto, monsanto
    mon salaud, mon salaud
    tu ne penses qu’au fric
    et tu nous mènes en bateau

    monsanto, monsanto
    mon salaud, mon salaud
    tu ne penses qu’au fric
    et le peuple aura ta peau… » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    http://www.youtube.com/watch?v=gHnF_-L7d9A

  • voltigeur voltigeur

    Bizarre que personne ne pose de questions sur cet article… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • marco marco

      on est le premier avril ou j’me trompe?

      • voltigeur voltigeur

        Vu le nombre de fois que ça a été partagé, il y
        en a beaucoup qui ont foncés.. :)
        J’espère qu’ils partageront les explications aussi :)

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonsoir volti,

        On c’est peut-être fait avoir mais avec Monsanto tout est possible, comment savoir ce qu’il fabrique vraiment dans leur laboratoire?

        Voilà une nouvelle que je viens d’apprendre

        La mort d’Igor Kostin, l’œil de Tchernobyl

        http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/06/24/la-mort-d-igor-kostin-l-il-de-tchernobyl_4661019_3246.html

      • dereco

        « dans cet hélicoptère qui survole la centrale, et la photo qu’il doit faire s’impose. Le toit du réacteur n° 4 – une dalle de béton armé de 3 000 tonnes – « a été retourné comme une crêpe ». Au fond du trou béant, brille une lueur rougeâtre : le coeur du réacteur en fusion. En bon professionnel soucieux d’« éviter les reflets », Igor ouvre le hublot et prend des photos. « Une bouffée d’air chaud remplit la cabine de l’hélicoptère. Aussitôt, j’ai envie de racler le fond de ma gorge. » Très vite, son appareil s’enraye. Au développement, un seul cliché sera utilisable. Les autres, attaqués par la radioactivité, seront noirs, comme si la pellicule avait été exposée en pleine lumière.

        Transmise à l’agence Novosti, l’unique photo de la centrale dévastée ne sera pas publiée. On est en URSS et, officiellement, il ne s’est rien passé à Tchernobyl. Les autorités vont mettre trois jours à reconnaître « un accident », dix jours à donner l’ordre d’évacuation des civils. C’est par La Voix de l’Amérique, radio honnie du pouvoir soviétique, qu’Igor apprend qu’« une catastrophe nucléaire majeure » vient de se produire.
        Aux premières heures du drame, 800 000 « liquidateurs » – ouvriers, paysans, soldats, pompiers – sont réquisitionnés à travers toute l’URSS pour décontaminer. Savent-ils ce qui les attend ? Munis de protections dérisoires, ils se mettent à l’ouvrage, enhardis par les promesses de primes, d’appartements ou de démobilisation anticipée. Mineurs chargés de creuser un tunnel sous le réacteur, soldats qui déblaient les poussières radioactives, ouvriers invités à plonger dans la réserve d’eau lourde de la centrale pour tenter de la vidanger : Igor les a, pour la plupart, côtoyés. « Grâce à eux, le pire a été évité, ils se sont sacrifiés », dit-il, la voix brouillée. Il raconte comment, occupés à ramasser le graphite sur le toit du réacteur n° 3, au plus près du feu nucléaire, ils trichaient régulièrement sur les doses absorbées par leurs organismes.

        Il se remémore leurs conversations d’alors, « pleines des voitures et des maisons » qu’ils pensaient pouvoir acheter. Neuf mois plus tard, le photographe et les liquidateurs irradiés se retrouvent côte à côte à l’hôpital n° 6 de Moscou, un établissement militaire « fermé ». « La radioactivité les rongeait de l’intérieur. Ils souffraient tant qu’ils se cramponnaient aux barreaux métalliques. La chair de leurs mains y restait collée. Parler de tout cela me rend malade », raconte Igor.
        Longtemps après, une chose est sûre : l’indifférence envers ces « robots biologiques », comme Igor les appelle, est totale. « Qui a jamais téléphoné à Vania, Piétia ou Volodia pour leur demander comment ils allaient ? Au contraire, on les a laissés tomber. Leurs pensions ont été réduites et le peu qu’ils perçoivent suffit à peine à couvrir leurs besoins en médicaments », déplore Igor. Combien sont morts ? Combien sont malades ? Nul ne le sait précisément, aucune étude épidémiologique sérieuse n’a été menée. Après l’explosion de Tchernobyl, celle de l’URSS, survenue cinq ans plus tard, les a éparpillés de l’Ukraine au Kazakhstan en passant par la Russie. Le contact a été rompu. »

  • Natacha Natacha

    Une belle année pour les abeilles malgré tout.
    Elles sont magnifiques et veillent avec persévérance. :)
    Les fourmis continuent à jouer leur rôle.
    Les fous à se croire maîtres d’un monde auquel ils n’ont rien compris.

  • Jujusmart

    Un expert de Monsanto déclare que des fourmis génétiquement modifiées pourront remplacer les abeilles…

    Mais qui pour remplacer les connards ? Sinon d’autres connards ?

    • voltigeur voltigeur

      Il n’y a rien qui t’interpelle dans cet article? :)

      • Jujusmart

        J’avais pas vu, attirée par le miel, mais maintenant bien ! Lol ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • voltigeur voltigeur

        Lis bien la première partie, réfléchis!! wink

      • Jujusmart

        Je recommence … J’adore les énigmes grrrrrr !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Vu quoi ? à part que les sources sont foireuses ?! je vois pas la phrase du fake ??? elle est où ?

      • voltigeur voltigeur

        Il n’y en a pas, la première partie est une fausse info!
        J’ai mis l’article et j’ai du partir, donc je n’ai pas pas pu expliquer, mais
        j’ai voulu simplement montrer comment il est facile de diffuser, et de faire croire
        n’importe quoi.
        C’est un contact qui m’a donné le lien, et en regardant, j’ai pensé à une
        connerie. En plus une seule source étrangère,satyrique et rien ailleurs.
        Les fourmis n’ont aucun rapport avec les abeilles, leurs vies sociétale
        n’ont rien à voir. Alors j’ai fouillé et comme j’avais des articles qui étaient
        compatibles (pesticides oblige) j’ai mélanger du vrai et du faux, en
        me disant combien vont s’en rendre compte??
        Tout ça pour démontrer que les infos, on leur fait dire ce que l’on veut,
        il suffit de bien présenter.
        Combien de couleuvres sont avalées de cette façon??

      • Jujusmart

        Ah, ok !
        Mais tu as pris la peine de chercher.
        Moi quand j’ai lu ça, abeilles -fourmis, j’ai trouvé ça tellement gros, et venant d’eux, que je ne m’y suis même pas attardée pour savoir si c’était réalisable ou pas.
        Si demain il veulent inventer qu’un ovni mélangé à une météore créera un sapin de noël vu de la lune, ça me fera le même effet ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • voltigeur voltigeur

        C’est le danger, on est habitués à tellement de choses
        de la part de ces monstres, que la faculté de réflexion est amoindrie,
        et on ne fait pas la différence entre le possible et l’impossible. :)

      • j’avais cramé les sources foireuses, la vie sociétale et surtout que les abeilles ne vont pas sur les pollens !, mais tu trouves pas que c’est un peu dangereux pour la crédibilité de faire ça sur un site de réinfo ?
        il y en a qui risque de se dire « oh ben si ils font même exprès de faire paraître des fake, je vais plus y aller », il me semble que les lecteurs recherchent des infos sérieuses (je me trompe peut être je ne suis pas un expert des blogs).
        bref, tarde pas trop à faire la mise au point.
        encore un bref : on le sait qu’on peut facilement nous faire gober n’importe quoi (cf bfm, etc), la réinfosphère n’est-elle pas normalement la recherche de la vérité si trouble soit-elle ?

      • voltigeur voltigeur

        Si tu savais combien d’articles on me propose, qui sont
        bidons de chez bidon… Aussi, j’ai tenté l’expérience
        éducative, s’il y a des vexés, c’est qu’ils n’ont rien compris,
        les autres feront plus attention à ce qu’ils lisent, voient, ou
        entendent.

      • non je sais pas combien !! c’est à ce point !?!

      • voltigeur voltigeur

        Tu ne peux pas imaginer, et ils sont de bonne foi.
        C’est inquiétant, car ils ne cherchent pas plus loin, il font
        suivre.
        Ca fait comme ces chaînes pour sauver X,Y,Z à faire circuler au
        carnet d’adresses, en plus d’être complètement faux, ça encombre
        le réseau, et certains « hoax » tournent en boucle depuis des années… :)

      • Jujusmart

        Au contraire, tu nous gardes vigilants, tu fais un bonne éducatrice, merci !!!!

      • Trollzilla Trollzilla

        Ils ne cesseront pas de produire leur round up et autres poisons et pour pallier à la destruction de la nature que ces « sans nom » s’ évertuent à répandre ils nous pondent une grosse merde en dénaturant le peu de vie non encore touchée…

        (Ayé j’ai bon ?)
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • voltigeur voltigeur

        NON j’explique plus haut…Demain je ferais
        une mise à jour pour expliquer. Ca incitera peut être
        à vérifier et à ne pas tout croire parce que c’est écrit.. :)

  • Jujusmart

    Une équipe de chercheurs de chez Monsanto croit, qu’ils pourraient être sur le point de trouver une solution quant à la mystérieuse chute de la population des abeilles partout sur la planète, une menace qui met en danger l’approvisionnement alimentaire de la planète dans son ensemble.

    Si c’est cette première phrase, je vois qu’il reconnaissent que le fait qu’il n’y ait plus d’abeilles met en danger l’approvisionnement de nourriture.

    Mais est-ce qu’ils reconnaissent que s’il n’y a plus d’abeilles, c’est à cause de leurs produits ?

    Si c’est pas ça, je donne ma langue au chat http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif