Bricolage pour plus d’autonomie: Fabriquer 3 types de poele rocket

Petit bricolage du jour pour un peu plus d’autonomie dès fois que l’avenir ne soit pas aussi radieux que cela, avec la création d’un poêle Rocket. Mais pour ceux qui ne connaissent pas…

RocketSource de l’image: capture d’écran de la vidéo

C’est un foyer semi-ouvert composé :

  • d’un orifice d’alimentation permettant l’arrivée d’air et la mise en place du combustible ;
  • d’une chambre de combustion isolée;
  • d’une cheminée d’évacuation isolée.

C’est cette isolation du foyer qui est responsable de l’excellente combustion du bois, produisant le son caractéristique d’une fusée.

Cuisson des aliments

Le foyer de type rocket a été initialement développé pour servir à la cuisson des aliments. Dans ce cas de figure, il est nommé CBE = cuiseur à bois économe par Bolivia Inti4. Il est relativement simple à construire avec du matériel de récupération5.

Sa faible consommation de bois le rend performant face à la cuisson sur « trois pierres » utilisé historiquement dans la plupart des régions du monde, et encore aujourd’hui dans beaucoup de pays.

Il est généralement constaté une réduction de 2 à 6 fois moins de la quantité de combustible nécessaire à la cuisson d’un même plat par rapport à d’autres modes de cuisson. Ceci est un avantage dans les nombreuses régions du monde qui souffrent d’un accès limité aux sources de combustibles, notamment dans les zones désertiques ou urbaines surpeuplées.

La collecte du combustible s’en trouve également allégée, et libère du temps pour les ramasseurs, qui sont par ailleurs souvent les femmes et les enfants. La combustion étant presque complète, les fumées ne comportent pratiquement pas d’imbrûlés, ce qui limite les problèmes respiratoires et oculaires des utilisateurs-trices.

Poêle de masse

Le poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois développé par Ianto Evans6 qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite en stockant celle-ci dans un système de maçonnerie. De conception récente et en plein essor, quelques centaines de réalisations ont déjà vu le jour, certaines fonctionnant quotidiennement depuis plus de 10 ans.

Les poêles de masse Rocket permettent une grande économie de combustible, modifie les concepts du chauffage de nos maisons, de la façon de faire bruler du bois et de nos dépendances vis-à-vis des énergies telles que le charbon, le gaz, le pétrole, l’éolien, l’hydraulique et le nucléaire. Ils peuvent être auto construits7 facilement avec du matériel de récupération (bidons, briques, terre, tuyaux…) même par les personnes peu expérimentées et dans tous les types d’habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes et pavillons.

Source: Wikipedia

10 commentaires

  • On trouve beaucoup de modèles de rocket sur la toile. Il faut quoi qu’il en soit investir dans le matériel nécessaire au découpage des matériaux de récupération !

    L’absence de fumée peut être indispensable dans certaines régions, notamment dans le Sud, car on risque de se retrouver avec les pompiers et la gendarmerie sur le dos. Il y a des guetteurs pour repérer les incendies.

    • engel

      Tu n’y échapperas au démarrage à un important dégagement de fumée(blanche).
      il faut un certain temps, le temps nécessaire à la mise en température de la chambre de combustion.

  • dereco

    Le poêle de masse stocke la chaleur dans sa masse avec un bon échangeur (long trajet des fumées, à nettoyer parfois ) sur des heures voire un jour (alors il faut plusieurs tonnes de roche ou ciment, d’où son nom de masse ) et une bonne flambée forte chauffe toute une nuit !!
    Mais il faut au moins une tonne à chauffer pour conserver longtemps cette chaleur !!! et votre plancher doit être assez solide pour ce poids d’une à deux tonnes !!

  • dereco

    Le rocket est à combustion mieux contrôlée, donc pyrolyse du bois en le chauffant avec peu d’oxygène, qui dégage des gaz puis post combustion de ce gaz avec arrivée d’air forte pour une combustion presque complète, puis un bon échangeur, qui, très long, est optimum dans le poêle de masse avec des gaz ressortant peu chauds et toute la chaleur récupérée après une combustion complète. Dans le rocket l’échangeur est insuffisant.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyrolyse
    http://www.cibe.fr/IMG/pdf/8_-_Combustion_du_bois.pdf
    Sinon dans un foyer ouvert à l’air libre, on pyrolyse mal (pas assez chaud) , puis beaucoup de gaz partent sans bruler et enfin beaucoup des gaz chauds partent chauds dehors sans rien chauffer !!(manque bon échangeur) et le rendement est déplorable 10% !!!

    Ainsi les principes sont précisés.

  • dek

    Salut,
    Le mec, ses vidéos sont excellentes et très bien expliquées.
    Maintenant, pour contrôler une bonne combustion il faut de l’ électronique embarquée et sonde lambda. Certains y arrivent à en consevoir seuls.

  • labichedesbois labichedesbois

    https://
    http://www.youtube.com/watch?v=_ow7yvc8oc8

    moins on a d’argent plus on est inventif et bricoleur !!

    • dereco

      Plus on est inventif et bricoleur, plus on économise, donc plus on a d’argent!! au lieu de gaspiller en achetant ce que l’on peut faire soi même, réparer et en évitant les arnaques de toutes sortes, malbouffe, saletés de poisons, inutile, pompes à chaleur, !!! comme moi radin !!!!