L’UMP ouvre un nouveau site pour collecter l’opinion de ses sympathisants, au programme: collecte de données personnelles et une liberté d’expression passée à la moulinette!

Mais qu’ils sont bons à l’UMP, malgré un endettement de plusieurs dizaines de millions d’euros qui aurait justifié une disparition pu parti (à se demander comment ils font pour rester ouverts-éviter les saisies et le tribunal-ne pas finir en prison-etc), il arrivent encore à financer un site pour connaître l’opinion de leurs internautes…  De plus, en France, nous devons réellement être en carence d’informaticiens compétents et capables de créer quoi que ce soit, puisque c’est une société américaine qui s’en est chargé. Et cela s’annonce magnifique, puisque l’humour est interdit, tout comme la propagande (de la part des internautes), pour l’UMP, il y a peu de chance que le parti se censure lui-même.

Et tout cela pour « parler de sujets d’actualité », laquelle? Mais celle qui fait la France et la république, les grosses ficelles avec lesquelles l’UMP tente de rester crédible, peu de chances que dans les sujets abordés, il y ait le TAFTA, les relations de Sarkozy avec la Goldman Sachs ou le Qatar, les très très nombreux dossiers, les trahisons quotidiennes, l’état réel du pays et des banques, le chômage, et j’en passe… Les sujets sur lesquels ont peut débattre sans avoir à remuer quoi que ce soit de nauséabond pour nos politiques.

L’UMP lance aujourd’hui Direct Citoyen, une plateforme conçue par une société américaine pour collecter les opinions de ses sympathisants, à partir de questions qu’ils se posent entre eux.

directcitoyen

L’UMP a dévoilé ce mercredi matin son application Direct Citoyen, disponible sur iOS ou Android. « Tous les jours notre communauté sélectionne une question, une idé​e, un débat qui fait l’actu mais pour lequel personne ne te demande ton avis« , dit le site de l’application, qui se permet le tutoiement, parce que l’appli est avant tout faite pour les djeuns. « Ici on donne son avis en un click, on fait entendre sa voix, on dit ce qu’on pense, on donne son opinion. Direct.« .

« Et petit à petit, ensemble, jour après jour, d’idée nouvelle en idée nouvelle, on refait la France ! » (mais sans convoquer une constituante, il ne faudrait tout de même pas que refaire la France commence par refaire les institutions qui pourraient nuire au quasi bipartisme actuel).

En pratique, l’application permet aux militants de proposer des questions, avec différentes présentations possibles, par exemple pour donner le choix entre deux options seulement, proposer un choix multiple, demander aux internautes de donner donner une note à la proposition, ou encore de répondre en donnant un nombre (par exemple, « combien de mois devraient-on conserver les données de connexion de tous les internautes ? »). Et bien sûr, l’application permet d’y répondre.

« Direct Citoyen est la première application mobile de démocratie directe lancée par un parti politique français. C’était un engagement de notre Président. C’était une demande forte de tous nos adhérents. C’est désormais une réalité« , explique l’UMP, dont le logo n’apparaît pas dans l’application. Il est tout de même demandé de s’inscrire en fournissant une adresse e-mail et un nom, et « en m’inscrivant, j’accepte de recevoir des informations de Direct Citoyen et de l’UMP« . Pas d’opt-out possible aux mailings politiques.

BLAGUES ET PROPAGANDES INTERDITES

Pour commencer à utiliser l’application, il faut obligatoirement valider l’adresse e-mail par un code reçu par courriel. Mais « l’application est en phase beta pour l’instant et les utilisateurs seront activés progressivement jusqu’au 31 mai« , prévient un mail qui nous a été envoyé lors du test. « Vous serez notifié(e) dès que l’accès à Direct Citoyen vous sera ouvert« .

« Pour pouvoir être inscrits, les internautes doivent fournir des coordonnées personnelles et des informations exactes, à jour, ne portant pas préjudice aux intérêts et aux droits de tiers: nom, prénom, identifiant, adresse de courrier électronique valide », précisent les conditions d’utilisation de Direct Citoyen. « D’autres questions sont facultatives seront également demandées afin d’assurer le bon fonctionnement du Site et l’organisation des débats : prénom, nom, photo, sexe, année de naissance, titre, biographie, ville d’origine, pays, site perso, compte Facebook, compte Twitter, compte Linkedin« .

Aussi, « l’internaute s’engage à ne pas s’inscrire sous une fausse identité et à ne pas manipuler les identifiants dans le but de dissimuler l’origine réelle d’un contenu« . Pas question de s’inscrire en tant que François Hollande, Oui Oui ou Carla Bruni.

De plus, le membre inscrit sur Direct Citoyen « ne peut pas (…) utiliser le Site aux fins d’une propagande politique, religieuse, philosophique allant à l’encontre des restrictions de la liberté d’expression reconnues par l’article 10 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et de sa jurisprudence« .

UN FICHIER DES OPINIONS DE CHAQUE MEMBRE ?

En revanche, les CGU ne disent rien de l’éventuelle conservation des votes de chaque utilisateur, qui permettrait à l’UMP de connaître précisément les opinions de chacun de ses adhérents sur chacun des thèmes auxquels ils ont répondu. Les conditions disent que seules les données fournies à l’inscription sont conservées, ainsi que les adresses IP et cookies nécessaires aux statistiques de connexion. Mais il n’est pas fait mention des données, pourtant essentielles, qui permettent de s’assurer qu’une personne n’a déjà voté sur une question.

Toujours selon les conditions affichées par l’UMP, l’application serait hébergée par « Voice Polls sur Amazone » (sic). En fouillant, on découvre qu’il s’agit en réalité du nom d’une application éditée par une société américaine (appelée « Poutsch » !). L’application est très proche de Direct Citoyen, qui semble donc n’en être qu’une déclinaison réalisée sous marque blanche. Or ses propres informations sur la vie privée des utilisateurs sont beaucoup plus instructives

Article complet sur Numerama

Quand aux applis Android et Ios, un petit coup d’oeil aux autorisation permet de découvrir que l’appli souhaite lire l’ensemble de vos contacts, quel est le but de savoir QUI vous avez dans votre carnet d’adresse? Pas bon tout cela…

 

10 commentaires

  • J’ai fais un effort quand-même, je leur ai laissé un petit message patriote sur la page de l’appli Android: « Mais de qui se fout-on??? Il faut arrêter! Cette appli ne va rien révolutionner, pas même la liberté d’expression qui est limitée dans ce pays, si les journalistes pouvaient dire ce qu’ils veulent en toute liberté, ils le feraient avec le TAFTA qui est en train d’être mis en place, avec les arnaques de la finance et les banques protégées suite au scandale des emprunts toxiques qui ruinent les collectivités françaises, et j’en passe… Une belle arnaque que tout cela, rien de comparable avec la véritable liberté d’expression du blog des moutons enragés, sans propagande politique, sans mensonges, sans barrières! La France s’enfonce, elle est vendue à qui veut l’acheter dont le Qatar ou les USA dont l’économie est zombifiée, et les français ne bougent pas car ils ne sont pas informés! http://wp.me/p1ETIK-jK1 http://wp.me/p1ETIK-kt6 http://wp.me/p1ETIK-kS7 Et si l’UMP refuse la propagande comme expliqué sur leur site, qu’ils expliquent QUI EST RESPONSABLE DU CHAOS EN UKRAINE: http://wp.me/p1ETIK-kno « 

    • voltigeur voltigeur

      Et ça va être accepté? Ils sont entrain de se refaire
      une soi disant virginité en enfumant à qui mieux-mieux.
      Ils y étaient aux commandes, et qu’ont ils fait? Ils ont
      tracé le chemin aux hollanderies diverses et avariées… puke

    • Le veilleur

      Tant pis Benji, que les français ne bougent pas, plus dure sera la chute, conséquence de leur ignorance. Une leçon pour celui qui se complet dans le mensonge car un homme averti en vaut deux et peut anticiper pour se préserver lui et sa famille. Il n’y aura pas d’excuse pour ceux qui ne cherchent pas la vérité alors qu’ils étaient avertis, mais au contraire, se laissent entrainer vers des voies de perditions.

      L’avenir de la France se présente mal est beaucoup de gens avertis, pensent partir de ce pays sérieusement. Comment peut-on croire encore aux hommes politiques Français, quel qu’ils soient ? ils ne changeront rien à la France car comme tu le dis, elle est déjà vendu !,

      Ce qu’ils peuvent faire tout au plus, c’est patauger dans la mélasse « sans pouvoir » prendre de décision qui engage la France et les Français vers des voies plus justes et équitables. Je crois qu’il n’y a plus rien à attendre ne nos partis politiques, ceux qui se raccrochent encore à l’idée que nos politiciens pourront changer les choses dans l’avenir, ceux-là dorment debout et il n’y a hélas, plus rien à faire pour eux.

  • fliouguer

    Est ce que l’UMP pense pouvoir continuer sa collecte longtemps ? Les évènements mondiaux peuvent tourner au vinaigre mais ça ne se passe visiblement pas sur leur planète :

    « Un haut gradé à Téhéran a mis en garde les États-Unis si un bateau iranien d’aide humanitaire était empêché d’atteindre le Yémen , au lendemain de déclarations américaines pressant l’Iran de livrer sa cargaison via l’ONU. Le général Masoud Jazayeri a laissé entendre que l’Iran avait bien l’intention de délivrer l’aide dans un port yéménite, et non via la plateforme mise en place par l’ONU à Djibouti, en face des côtes du Yémen. Des responsables iraniens ont affirmé que le bateau se dirigeait vers le port de Hodeida (ouest).

    « Je dois dire honnêtement que la patience de l’Iran a ses limites », a déclaré le numéro deux des forces armées iraniennes dans un entretien diffusée hier soir par la chaîne al-Alam, alors qu’une trêve entrait en vigueur au Yémen, où Téhéran soutient les rebelles chiites face à une coalition menée par l’Arabie saoudite. « L’Arabie saoudite et ses nouveaux dirigeants, les Américains et les autres devraient savoir que s’ils continuent à créer des obstacles à la livraison d’aide humanitaire par l’Iran, un incendie pourrait prendre, qui serait définitivement hors de leur contrôle « , a-t-il ajouté.

    « Je leur recommande clairement de laisser l’Iran et d’autres pays délivrer leur aide au Yémen », a encore dit le général. Les tensions entre Ryad et Téhéran se sont accentuées depuis le lancement des opérations de la coalition arabe au Yémen le 26 mars. Les Saoudiens ont à plusieurs reprises accusé les Iraniens de fournir des armes aux rebelles, ce que l’Iran dément. »

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/13/97001-20150513FILWWW00121-humanitaire-vers-le-yemen-l-iran-met-en-garde.php

    La guerre au Yémen est la guerre de trop. Tu verras. -13.05.2015-

    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/la-syrie-est-sauvee-et-le-prouvera-sous-peu/

  • walter kurtz walter kurtz

    Maintenir un peuple dans l’ignorance , et lui donner ce qu’on veut qu’il pense à travers des merdias de masse .
    C’est pourtant simple de voir la situation actuelle , et ce n’est pas la faute au peuple .
    Puis regardez l’éducation national , dans les université privées ils ont 10 ans d’avance sur le programme de l’éducation nationale , c’est fait de tel sorte que seul les riches puissent se le permettre pour prolongé la soit disant « caste ».
    Voilà pourquoi beaucoup d’étudiants ne trouvent pas de travail .
    Une entreprise choisit les meilleurs éléments pour continuer à être compétitive et le choix et vite fait …

  • Maverick Maverick

    Un email valide, plus « prénom, nom, photo, sexe, année de naissance, titre, biographie, ville d’origine, pays, site perso, compte Facebook, compte Twitter, compte Linkedin », et que je donne mes opinions en plus …

    Rien que ça ? L’UMP, c’est devenu la « Nicolas Sarkozy Agency » ? Qu’ils aillent se faire cuire une poule, ça fera plusieurs oeufs d’un coup http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    j’ ai donné les horaires d’ouverture
    de mon cabinet.
    metro porte de montreuil/ croix de chavaux
    bus 127
    consultations sur RDV
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Hector

    Rien que la question posée sur l’image suffit à se faire une idée de leur daube…

    A l’ère du numérique, à quelles compétences l’école doit-elle préparer nos enfants en priorité ?

    Commencer par « A l’ère du numérique » suggère déjà la réponse attendue.

    « A quelles compétences ». Pas quelles connaissances. Pas besoin d’être capable de penser, seulement de savoir faire. L’école n’existe que pour faire de l’enfant un futur travailleur bien docile.

    Une question qui suggère la réponse, et impose un point de vue merdique sur le rôle de l’école. Elle n’est la que pour t’apprendre un travail et rien d’autre.

    Et il est question d’école. Pas de système éducatif, pas de collège, de lycée ou de fac. Il convient donc dès le plus jeune âge de formater les enfants pour devenir de bons ouvriers qui n’ont rien besoin de savoir d’autre que ce qui leur sera utile dans leur vie professionnelle.