Les États-Unis au fond du gouffre: « Mesures exceptionnelles » pour éviter le plafond de la dette américaine

La seule crédibilité qu’ont encore les Etats-Unis, c’est celle qu’ils veulent bien se donner tout en menaçant le reste de la planète, même quand les pays sont soit-disant alliés. Il n’y a même pas à tergiverser, l’économie américaine est foutue, complètement déconnectée de la réalité, perdu et va entrainer non seulement l’ensemble de sa population dans sa chute, mais le reste de la planète également. Et le souci, c’est que les fissures apparaissent de partout et que plus personne ne parvient à les dissimuler. Leur seule issue, c’est la technique qu’ils utilisent systématiquement: la guerre, puisque ce pays n’a vécu que grâce à elle: Depuis leur création, les États-Unis ont été en guerre 222 années sur 239, quand ils ne font pas des génocides

American-USA-Flag-Wallpaper

Le Trésor américain a été contraint de prendre des mesures « exceptionnelles » lui permettant de ne pas atteindre le plafond légal de la dette publique, réactivé lundi après plus d’un an de suspension.

En février 2014, démocrates et républicains avaient accepté de suspendre provisoirement l’obligation pour les Etats-Unis de maintenir leur dette publique sous un montant maximum fixé par la loi, un mécanisme budgétaire à l’origine de graves crises politiques dans le pays.

Le compromis ayant expiré lundi, les Etats-Unis sont désormais tenus de ne pas dépasser leur niveau actuel d’endettement, d’environ 18.100 milliards de dollars, tant que le Congrès n’aura pas formellement relevé ce plafond légal.

En attendant, pour se donner un peu de marge de manoeuvre budgétaire, le secrétaire au Trésor américain, Jacob Lew, a annoncé des mesures « exceptionnelles » consistant à limiter jusqu’à la fin juin les investissements dans deux fonds de retraites de fonctionnaires.


Ces dernières années, les blocages entre l’administration démocrate et les républicains sur ce mécanisme ont fait craindre la menace d’un défaut de paiement américain et ont notamment contribué à la fermeture partielle des services publics (« shutdown ») en octobre 2013 pendant deux semaines.

A l’été 2011, une précédente impasse politique sur la dette avait conduit l’agence Standard and Poor’s à priver le pays de son « triple A ».

Un défaut de paiement ne menace toutefois pas immédiatement les Etats-Unis. Les liquidités en réserve et les « mesures exceptionnelles » devraient permettre de tenir jusqu’en octobre ou en novembre, a récemment estimé le Bureau du Budget du Congrès (CBO).

Source: 7sur7.be

18 commentaires

  • nomdemon

    Pouh, ça va pas bientôt craquer ce système de m…e ! L’agonie est longue et douloureuse pour ceux qui restent sur le côté du chemin.

  • Bonjour les M.E.
    Eh voui…l’Amérique et son cortège d’horreurs!
    Et des millions de gogos croient, encore, aujourd’hui, que les ricains sont venus nous  » libérer  » en 44, par grandeur d’âme…les ricains libérateurs…wahou, je pouffe.

  • samlours94

    Mouais…….
    Ce règne mafieux existe depuis bien longtemps et n’est pas prêt de s’arrêter à mon avis.
    Il faut bien faire la différence entre l’observation de ce qui se passe et l’interprétation qu’on en fait!
    Ca fait des lustres que les américains vivent avec des billets monopoly et qu’ils nous en refourguent depuis 70 ans ou plus.
    Des guerres, ils en ont fait de tous temps et partout sans que personne ne trouve à redire, bien au contraire car la plupart du temps nous sommes à leurs cotés.
    Alarmer la population de France (et je suppose d’ailleurs) n’est pas non plus une technique d’aujourd’hui.
    Je prends ici les paris que d’ici 3/4 ans (inutile d’aller plus loin), la situation sera au même point ou presque et que l’apocalypse annoncée n’aura pas eu lieu.
    Par contre, il y a de fortes chances qu’ils ne soient plus seuls à décider du sort de la planète et à terme, ils n’auront d’autre choix que de composer avec ceux qui vont prendre inévitablement le leadership du monde.
    Et ils le feront car sinon …s’ils ne savent que faire péter des bombes, alors ce sera retour aux grottes assuré pour la quasi totalité de l’humanité.
    Donc, je pense qu’il faut plutôt voir l’avenir avec espoir et justement cet espoir se précise par l’émergence à l’est d’un véritable contre pouvoir à l’hégémonie U.S.
    Bien sur, ça ne plait pas aux néocons ricains ni à leurs pantins de l’union européenne, mais il n’y aura aucun autre choix !

    • Le veilleur

      Oui sauf qu’actuellement nous ne sommes plus en 40, une guerre leurs feraient très mal et ils pourraient ne pas s’en relever.

      Actuellement les Américains sont dans une impasse, ils devraient accepter la défaite dés maintenant mais on sait qu’ils sont mégalomanes, ils ont du mal a s’avouer vaincus et voudront continuer à faire la pluie et le beau temps, tant qu’ils n’auront pas pris leur branlé.

      Mais il se pourrait que cette fois les choses ne se présentent pas a leurs avantages, surtout lorsque l’on traine un si lourd Karma derrière. Ils ont fait leur temps, aujourd’hui ils ne sont plus les maîtres du monde, ils doivent l’accepter et le reconnaitre simplement avant d’aller trop loin, c’est le seul conseil qui leur est donné.

    • Grognard

      On a tendance à oublier des éléments de l’équation.

      -Le peuple américain lui même.
      Le jour où il va se réveiller en comprenant que le rêve qu’on lui a vendu, n’est en fait pas un rêve mais un cauchemar ; que va-t-il se passer?

      C’est peut-être en partie pour cela que leur police s’équipe comme elle le fait.
      La contre partie de ses guerres tous azimuts c’est qu’elle a sur son territoire des vétérans qui risquent de leur poser un peu plus de problèmes que des gamins désarmés.

      – Le jour où les USA ne feront plus peur.
      Il n’est peut-être pas si loin.

      – Le délabrement de leur infrastructure.

  • Grand marabout Grand marabout

    Chine : Des panneaux publicitaires annoncent le yuan comme la nouvelle devise de réserve mondiale

    Étant donné que la Banque de Chine appartient, à hauteur de 70%, à la République populaire de Chine. Cela signifie que la Chine fait la promotion de sa devise à l’étranger et qu’elle s’assure que tous les gens qui atterrissent aux aéroports les plus fréquentés de la planète la voient. La Chine sait que l’avenir lui appartient et elle s’en vante.
    https://www.goldbroker.fr/actualites/chine-panneaux-publicitaires-annoncent-yuan-renminbi-nouvelle-devise-reserve-mondiale-733

  • Pierre L

    Je ne comprends pas bien ce truc de l’endettement des USA.

    A part le fait qu’ils peuvent et ne se privent pas de relever le plafond de leur dette d’année en année, comment peuvent-ils s’endetter, alors qu’ils fabriquent leur fric et que ce sont les autre pays qui d’une manière ou d’une autre, en supportent les conséquences ?

    • Grand marabout Grand marabout

      tant que les bons aux trésors US se vendent,
      tant que le japon obéit,

      autant la city et la fed encaisserons
      bientôt le jack pot,quand l’euro aura coulé
      leurs intérêts tomberont encore…
      mais ne parlons pas du franc suisse,ni de la chine,
      qui elle est atteint de syllogomanie,avec l’or..
      ah ahh ahhh

      et la BCE qui annonce,elle aussi,mettre des billes dans ce fiscao,combien,100.000 ?
      ah non,bien plus
      ah ahhah,restons sérieux :c’est la merde!

    • Tyr

      Ils ne peuvent que s’endetter de plus en plus puisqu’ils vivent à crédit, et surtout ils ne peuvent se désendetter puisque chaque nouveau billet crée leur est vendu (donc avec de la dette) par la fed, consortium de banques privées pour ceux qui ont oublié.

  • teslambala

    @ pierre L
    cela s’appelle de l’entuberie internationnale via les medias et les encyclopédies,livres d’histoire et les politiciens etc etc…bref la matrice sioniste.

  • robertespierre

    Question de colombes et de faucons
    Des vrais conshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • whackangel

    J’ai comme l’impression – mais je suis surement à coté de la plaque – que la seule option pour relancer l’économie US dans ce système c’est l’effective application du Tafta, qui va ruiner la déjà pas top économie UE pour le bénéfice des US.
    La limite de mon idée est que, comme d’hab, ce sont les mêmes qui en tirent les bénéfices pendant que d’autres en font les frais.