La Suisse prépare les gens à une éventuelle catastrophe

Comment se fait-il que la Suisse se prépare à une catastrophe et qu’ailleurs, l’on nous dit presque que tout va bien et qu’il n’y a pas à s’inquiéter? La pratique de recommander à la population de faire de tels stocks a été abandonnée en 1982, mais voilà que cela revient. La question mérite d’être posée puisque si un Grexit est très probable, entrainant l’éclatement de la zone euro et l’explosion de l’euro au passage, ce n’est pas le seul souci actuel. La Hongrie menace également de quitter l’UE, l’Ukip en Angleterre souhaite que le pays quitte l’Europe, une nouvelle guerre de grande ampleur risque d’éclater entre les États-Unis et la Russie, et tout ceci sans prendre en compte l’actualité des autres pays, ou tout ce que nous ne pouvons prévoir au niveau environnemental, écologique, géologique.

Le journal Lematin.ch s’est donc « pris au jeu » et a dressé la liste de ce qui pourrait être indispensable pour une famille moyenne:

47661002Son intervention fait grand bruit depuis fin janvier. L’ex-chef de l’aide humanitaire suisse, aujourd’hui à la tête de l’Exercice du Réseau national de sécurité (ERNS) Toni Frisch avait recommandé aux ménages de constituer des réserves alimentaires. Une pratique largement abandonnée depuis 1982 et l’adoption de la loi sur l’approvisionnement économique du pays. Or, selon le scénario catastrophe mené l’an dernier par l’ERNS, les résidents devraient être préparés à affronter des scénarios catastrophe.

Sans rentrer dans la psychose, «Le Matin» a décidé de jouer le jeu et s’est constitué une réserve pour une famille de quatre personnes, suffisante pour tenir une semaine entière. Les recommandations de l’Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays ont été scrupuleusement respectées. Eau minérale en quantité suffisante, fruits secs, huile, sucre, conserves de viande, de poisson et de légumes ainsi que biscuits, chocolat, lait et oléagineux ont été mis sur cette liste. Mais aussi lampe de poche, piles, allumettes et produits d’hygiène.

Au final, la quantité de provisions à constituer est assez impressionnante: les réserves pèsent un peu plus de 100 kilos. Autant dire qu’il faut avoir des étagères très solides à la cave! Question budget, la facture s’élève à un peu moins de 300 francs.

Mathilde Chappuis, diététicienne diplômée, a examiné cette liste. Elle permettrait de couvrir les besoins d’une famille de quatre (dont deux ados, les enfants mangeant un peu moins) pour une semaine. La Genevoise a donné quelques conseils alimentaires en cas de crise ainsi que des astuces pour égayer le quotidien, du moins alimentaire, en cas de crise.

L’eau
L’élément le plus important de la liste. «Il faut compter au minimum un litre d’eau à boire par personne et par jour», explique la diététicienne au Centre de consultations nutrition et psychothérapie (CCNP). A cela s’ajoute la quantité nécessaire pour cuisiner ainsi que l’hygiène. La liste du «Matin» comporte 36 litres d’eau, à savoir 1,5 litre par personne pour six jours. En espérant que la crise ne s’éternise pas. Mathilde Chappuis signale aussi que si le thé et le café peuvent être consommés, ils ont un effet déshydratant au-delà de deux à trois tasses. Avec des réserves en eau limitées, il serait ainsi contre-productif d’en boire trop.

L’huile
La spécialiste explique que, pour combler les besoins en oméga 3, l’huile de colza est la plus intéressante. Par contre celle-ci ne résiste pas à la cuisson. C’est pourquoi elle préconise également une huile d’olive, monoinsaturée. La quantité recommandée est de minimum 30 g par jour et par personne, à savoir une cuillère à soupe ajoutée par repas. La quantité d’huile stockée (8 litres) paraît énorme, d’autant plus qu’il est possible de récupérer l’huile des conserves.

Les conserves
De légumes, de poissons, de viande, elles ont l’avantage de se garder très longtemps. Autre qualité relevée par Mathilde Chappuis: les aliments contiennent plus de fer car ils ont été en contact avec la boîte. Un bonus non négligeable pour éviter les carences.

Les protéines
Animales, mais aussi végétales. C’est pourquoi la thérapeute au CCNP recommande d’ajouter du quinoa et des lentilles dans ses réserves. Quant au corned-beef, pas forcément aimé de tous, il pourra être substitué avantageusement par des poissons gras, riches en oméga 3, comme le maquereau, la sardine ou le thon.

Les glucides
«Ils agissent comme carburant pour le corps. La moitié de ce qu’on mange devrait être composée de sucre.» Fruits secs, chocolat, biscuits, mais aussi pâtes et riz: toutes les solutions sont valables.

La température
Manger chaud ou froid? Au niveau nutrition, il n’y a aucune différence. Par contre, la spécialiste rappelle que les aliments chauds apportent du bien-être, élément non négligeable dans une situation difficile.

La variété
«Si on consomme quatre jours de suite la même chose, la nourriture sera moins appétissante, rappelle Mathilde Chappuis. Par conséquent on mangera moins et on augmentera les risques de tomber malade.» C’est pourquoi il est important de stocker des produits variés et de tenter des recettes différentes. Comme une salade de riz au thon et petits pois, des lentilles avec haricots et fromage ou encore les classiques pâtes, sauce tomates, thon avec un peu d’huile d’olive. Un festin au fond du bunker, ou presque.

Article complet sur Lematin.ch

Merci à François Prin pour l’info et le lien

Nous allons donc nous aussi nous « prendre au jeu » et ajouter deux articles allant dans ce sens, sait-on jamais…

Préparer un kit de survie en 10 modules financièrement accessibles

Survivre est un verbe qui fait peur, car il sous-entend que nous sommes face à une situation « anormale » et sans doute urgente de vie.. Mais sommes nous définitivement à l’abri d’un événement géologique, climatologique ou politique grave ?

Cet article très bien fait, publié en début d’année (les prix sont donc à jour) propose 10 modules à prévoir en cas de catastrophe et ce, de façon à peu près accessible à toutes les bourses. A mettre en favori, faire circuler, imprimer et distribuer éventuellement à ceux que vous aimez…. Il pourrait sauver des vies.

—————————————————————————————-

SURVIVRE EN 10 POINTS

J’entends souvent dire: « je ne sais pas par ou commencer »… »le survivalisme c’est pour les riches, tout est trop cher, compliqué, inaccessible… »

Si la locomotive philosophique du survivalisme nous conduit invariablement au développement intelligent et durable d’une certaine hygiène de vie fondée sur l’indépendance, nous ne pouvons ignorer les problématiques récurantes capables de venir déstabiliser nos quotidiens, et cette facette survivaliste de la préparation et l’anticipation.

Qu’il soit question de catastrophes naturelles, technologiques, économiques, sanitaires ou sociales, l’impact et les conséquences d’une tension peuvent rapidement venir bouleverser la complexité de nos infrastructures modernes, menacer le bon fonctionnement de nos sociétés et de nos systèmes de support, et, riche ou pauvre, venir contrarier la normalité et l’équilibre de notre réalité.

Le plus souvent, ces ruptures de la normalité sont de courtes durées, et même si il ne peut y avoir de liste-référence ou de plan ultime en terme d’autonomie, d’indépendance et de résilience tant les projets internes et externes, les budgets, les sensibilités ou les environnements des uns et des autres sont particuliers, nous continuons d’observer certaines tendances et dénominateurs communs au travers du matériel utilisé, des connaissances désirées et des stratégies employées pour gérer ces urgences, ces ruptures et ces malaises.

Ces tendances, axées sur la résilience citoyenne, sont souvent développées et transmises par nos gouvernements au travers d’un « plan familial d’urgence », visant a responsabiliser le citoyen et le préparer a faire face a une rupture de la normalité: panne de courant, séisme, inondation, grand froid et canicule, émeute, incident technologique, incendie, terrorisme…

Cependant, nos gouvernements restent figés sur une stratégie d’autonomie citoyenne basée sur 72 heures, et une « panoplie de survie » souvent inadaptée aux réalités de la rupture de nos systèmes de support et de leurs conséquences sur notre fabrique.

Si nous observons les ruptures de la normalité ces dernières années: Ouragan Katrina, Sandy, Haiyan. Effondrement économique URSS, Argentine, Grèce. Tremblements de terre Japon, Haiti, Turquie. Inondations locales et régionales diverses, Tempêtes, Interruptions des réseaux de distribution en eau, en électricité, en nourriture, en essence et en gaz, Guerres, Accidents Technologiques, Conflits Sociaux, Emeutes etc…réalistiquement parlant, et dans ce contexte de ruptures, 72 heures d’autonomie familiale parait juste ! Surtout en ville, ou la densité de population dicte sans compassion le rapport entre le besoin et la disponibilité des ressources…c’est a dire entre nos besoins les plus basiques, et la quantité de ressources vitales a notre disposition dans les magasins.

Une intention de résilience citoyenne qui me semple plus réaliste et adaptée, non seulement aux événements et a leurs conséquences mais aussi a la fragilité de notre monde moderne, se base sur une autonomie familiale de 10 jours: c’est le Projet 10.

Le Projet 10 est une maquette résiliante qui répond a un besoin particulier: Lorsque dans l’instant, il n’y a plus personne au monde pour nous venir en aide, pour nous soigner, nous nourrir, nous éclairer, nous chauffer ou nous protéger…

———————————————-

1- Module Communication.
Ce module devrait, dans sa fonction la plus simple et épurée, nous permettre d’écouter et d’interpréter de l’information en temps réel, pour pouvoir prendre des décisions intelligentes et raisonnées sur la trajectoire de notre stratégie de résilience.

Principalement, cette information devrait nous aider a répondre a une question primaire concernant notre environnement immédiat et sa stabilité durant une urgence: Dois-je évacuer mon domicile, ou m’enraciner ?

– Radio a pile + dynamo / solaire si possible = 25 EUR pour un modèle olympique qui fait cafetière.
– Réserve de piles = 5 EUR pour 4 piles.

= Pour moins de 30EUR, nous devrions pouvoir sécuriser ce module communication.

Note: Concentrez vos systèmes a piles sur le type d’alimentation le plus répandu et disponible possible = AA et/ou AAA. Ces piles sont les plus répandues, les plus disponibles, les plus polyvalentes…bref, les plus mieux.
Evitez les piles exotiques comme les CR123 par exemple. Certaines piles sont certes « modernes » et puissantes, mais elles sont aussi souvent plus chères et difficiles a trouver dans le cadre d’une rupture de la distribution de nos centres de réapprovisionnement.

———————————————–

2- Module Eau et Nourriture.

Pour vivre, il faut boire et manger.

La grande discussion « Survivaliste » ne concerne pas la validité de cette évidence physiologique, mais la quantité et la qualité des réserves en eau et en nourriture que nous devrions stocker.

Un excellent point de départ pour la construction de notre résilience alimentaire est sur cette base de 10 jours:

– 1kg de riz, 1kg de pâte, 1kg de haricots, 1kg de semoule, 1kg de lentille = 10 EUR
– 10 boites de votre soupe préférée en conserve = 10 EUR
– 40L d’eau du robinet stocké dans des bouteilles ou des bidons alimentaires récupérés = Gratuit
– 50L d’eau du ballon d’eau chaude (si applicable) = Gratuit
– 1 bouteille d’eau de Javel = 2 EUR
– 1 réchaud de camping au gaz (par exemple un Bleuet Micro Plus) = 20 EUR
– 2 cartouches de gaz = 10 EUR
– 1 casserole ou popote de 2 Litres minimum = déjà a la maison ?

=  60 EUR pour arrondir.

Note 1: La règle d’or de la construction d’une réserve alimentaire est la suivante: Stockez ce que vous mangez. Mangez ce que vous stockez. Simplement: N’achetez pas des Sardines a l’huile si vous n’aimez pas les Sardines a l’huile ! Logique + Particularité + Rotation des réserves.

Note 2: le choix de votre réchaud et de sa réserve de carburant doit dépendre de votre situation familiale. Une famille de 6 avec des enfants en bas âges devrait nous voir adopter une réserve de carburant plus lourde, et pourquoi pas un réchaud a deux bruleurs pour augmenter notre capacité de préparation: nourriture, eau chaude pour la toilette, biberons, ébullition pour le traitement de l’eau…

Note 3: Pensez a la logistique des milliards d’individus vivants dans des conditions dégradées époustouflantes de part le monde. Ce que vous voyez au premier plan sont toujours les mêmes outils: des contenants de plus de 2 litres: marmites, popotes, bassines, bidons et jerrycans.

 

————————————————

3- Module Eclairage:

Préparer a manger, faire pipi au bon endroit (pour les inconditionnels du Neandertal), soigner une blessure, maintenir notre stabilité psychologique, lire une histoire a nos enfants ou repousser une attaque de monstre du placard, signaler notre position lors d’un incendie ou encore évoluer en toute sécurité a l’intérieur de nos domiciles durant une coupure de courant: pouvoir illuminer la nuit relève de la sorcellerie !

Aujourd’hui, nous pouvons le faire sans avoir a brûler un arbre dans le salon.

– 1 lampe a pétrole toute bête de base style lampe tempête = 10 EUR
– 2 Litres de pétrole lampant = 10 EUR
1 lampe torche de base = de 1 a 50 EUR
– 1 lampe Frontale (Regardes maman, sans les mains !), comme par exemple la Petzl Tikka = 20 EUR
– 1 réserve de bougies (IKEA par exemple) = 3 EUR

= de 50 a 100 EUR

Note 1: Il existe des lampes a pétrole ultra sophistiquées qui coutent un rein sur le marché noir Allemand. Restez simple et réaliste, et gardez votre rein.

Note 2: Une lampe torche n’a pas besoin d’éblouir un tique a 300 mètres et de nous faire du 1000 Lumens en mode basse tension. Vous n’êtes pas un phare Breton. Restez simple, pragmatique et le plus polyvalent possible.

Note 3: Durant une coupure de courant par exemple, les risques d’incendies et d’intoxications respiratoires au domicile augmentent dramatiquement du a l’utilisation des bougies et autres systèmes de combustion.
Prévoyez d’installer dès aujourd’hui des détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone dans vos foyers: ça sauve des vies.

 —————————–

 

4- Module Thermorégulation:

L’être humain est plutôt mal conçu lorsqu’il est question d’endurer les éléments ou une rupture de notre chauffage central (aujourd’hui souvent dépendant de l’électricité). Nous avons le pouce et tout, mais nous sommes la seule espèce qui doit revêtir la peau d’autres espèces pour pouvoir survivre quand il fait un peu froid ou quand ça mouille.

– Couvertures, couettes, manteaux, peaux de bêtes, bonnets, gants, sacs de couchage = déjà a la maison ?
– 1 adaptateur chauffage pour les cartouches de gaz du réchaud de camping = 20 EUR

Note 1: Certaines stratégies de « chauffage passif » peuvent largement contribuer a réduire notre exposition au froid, comme par exemple la réduction de la taille de notre environnement (vivre dans une seule pièce), et l’optimisation thermique de notre domicile: l’isolation.

Note 2: Les stratégies et les moyens de réduction a « l’exposition aux éléments » (pluie, vent, neige, froid, chaud…), ont toujours été une activité majeur pour la survie de notre espèce. Simplement, l’être humain est un organisme Homéotherme, et bon…on ne rigole pas avec ça.

Note 3: Durant une coupure de courant par exemple, le taux d’incendies et d’intoxications respiratoires au domicile augmente dramatiquement du a l’utilisation des bougies et autres systèmes de combustion et de chauffage.
Prévoyez d’installer dès aujourd’hui des détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone dans vos foyers: ça sauve des vies.

 

———————————————–

5- Module Soins et hygiène:

Avant, il y avait la peste bubonique.
Maintenant, on a le savon…

– 1 Savon type « de Marseille », ça fait tout, corps et peaux de bêtes = 5 EUR
– 1 bouteille d’eau de Javel = déjà présente  (module eau et nourriture)
– 1 réserve de petits sacs poubelle « qui sent bon » (dans un appartement et sans l’eau courante, vous faites caca ou ?) = 5 EUR
1 trousse de premiers soins = de 5 a 200 EUR
– 1 stage de secourisme TYPE Croix Rouge = de Gratuit a 50 EUR

= De 25 a 250 EUR.

Note 1: La trousse de premiers soins peut être basique, comme ultra développée.
La première considération devrait être de vos besoins personnels: Asthme, Diabète, Goutte etc. Assurez-vous d’avoir une réserve suffisante de vos médicaments vitaux = Particularité.
La deuxième considération est de l’ampleur de cette trousse en rapport directe avec vos connaissances et vos besoins. Souvent, une trousse basique aux alentours des 20 EUR fait largement l’affaire pour traiter la majorités des problèmes rencontrés, a moins que vous ne soyez toubib.

Note 2: Certains environnements professionnels offrent des stages de secourisme a leurs employés. C’est gratuit, il suffit de faire la demande.

 ——————————

6- Module Évacuation:

Si s’enraciner a l’intérieur même de nos domiciles et « attendre que ça passe » est souvent la solution et la stratégie idéale, nous devrions être prêt a évacuer notre domicile le plus rapidement possible.

Souvent, l’évacuation est ordonnée par les autorités locales ou régionales chargées du bien être de ses citoyens. Une multitude de problèmes peuvent nous pousser a fuir notre domicile ou notre environnement: inondations, incendies, feux de forets, incidents technologiques (fuite de gaz, centrales ou usines défaillantes, déraillement de train transportant des produits chimique etc.)…

– 1 contenant = sac en plastique, sac poubelle, valise, sac a dos, sac de sport = de gratuit a 200 EUR.
– Contenu = de gratuit a ce qui vous semble raisonnable.

Le contenu d’un sac d’évacuation peut être sobre, minimaliste et aller a l’essentiel, comme il peut être complexe et imposant. L’ampleur de ce Système Mobile (SYSMO) dépend de votre budget, de votre environnement, de votre climat, mais aussi de votre situation familiale et de vos besoins propres.

Notes générales:
– Un sac d’évacuation est un outil personnel, et personnalisé a vos besoins et votre environnement. Ils sont tous différents, et donc la dynamique « mon mien est mieux que le tient » n’a aucun sens ici.
– La plupart du matériel et des outils du module évacuation sont déjà dans les modules 1. 2. 3. 4. et 5. plus haut.

Exemple typique de contenu pour le sac d’évacuation:

– Module vêtements:

Dans un sac étanche ou un sac poubelle (et dans le sac):

– 1 pièce de coton (Shemag / Bandana)
– 1 paire de chaussette (laine ou autre)
– 1 change sous-vêtement
– 1 change T-shirt
– 1 protection tête (cagoule polaire ou autre selon le climat)
– 1 protection mains (gants)
– Protection pluie (bas de Kway / Poncho par exemple)
– Sous vêtements thermique (dépend du climat)

Sur soi:

– 1 paire de chaussure robuste et confortable
– 1 pantalon robuste et confortable

Organisation « 5 couches » (sur soi ou dans le sac, selon la situation / climat):

– 1 T-shirt manches courtes (thermique ou autre)
– 1 T-shirt manches longues (thermique ou autre)
– 1 couche « intermédiaire » (veste polaire a capuche ou autre)
– 1 couche « chaud » (« Puffy » ou autre – dépend de votre climat)
– 1 couche « pluie » (haut de Kway ou autre)

Note: Beaucoup de survivalistes tombent amoureux des vêtements « Tacticool » avec du camouflage partout: « je suis un buisson tu ne me vois pas ». Le meilleur camouflage reste celui de ne pas ressembler a un mercenaire du dimanche. Restez simple, monsieur « tout le monde » et SOBRE, surtout en ville !

– Module « dormir dehors »:

– 1 bâche (2m x 2m) ou une tente
4 sacs poubelle épais de 200L
– 1 sac de couchage ou une couverture (dépend du climat et de votre sauvagerie)
– 1 sac de survie « Bivvy » de Adventure Medical Kits (la couverture de survie ameliorée)

Note: Si vous avez des enfants, la tente reste un meilleur appui psychologique que la bâche lors d’une situation involontaire de « dormir dehors ».

– Module boire:

Kit chimique et mécanique d’assainissement de l’eau:

– 1 filtre Aquamira Frontier Pro (200L d’autonomie)
[pour les familles nombreuses: MSR miniworks EX = 2000L d’autonomie]
– 4 pré-filtres Aquamira
– 1 Paille Aquamira
– 25 Micropur
– 5 filtres a café

Kit d’assainissement de l’eau par ébullition:

– 1 Gamelle de 2L minimum

– Module « gourde » (dépend de votre environnement):

– 2 bouteilles « Nalgene » (grand goulot – 2 x 1L)
– 1 poche a eau « Platypus Big Zip » 3L

– Module manger:

– 6 « Backpacker’s Pantry » ou autres repas lyophilisés.
Calories : 2640 pour un poids total de 500g.
– 1 Paquet de « Jerky » (boeuf, cerf, ours, antilope…).
Calories : 240 pour un poids de 90g.
– 1 Paquet de « Trail Mix ».
Calories : 2210 pour un poids de 450g.
– 6 paquets de flocons d’avoine.
Calories : 960 pour un poids de 200g.
– 6 « Sneakers » (boost / troc / partage / don / confort)
Calories : 1680 pour un poids de 350g.

Calories total : 7730

Note: Le module nourriture est d’un contexte particulier: l’évacuation. Nous visons ici une alimentation polyvalente (doit être préparée / se mange sans préparation), la plus légère possible, et contenant le plus de calories possible. Si vous voulez manger « Bio » ou gourmet, c’est possible, mais c’est plus cher et surtout plus lourd.

– Module feu:

1- Ignition (3 méthodes):

– 1 Firesteel ou pierre a feu (aucunes pièces mécaniques et fonctionne dans n’importe qu’elles conditions climatiques – vent – pluie – froid = solide et fiable !)
– 1 briquet BIC
– 1 boite d’allumettes tempête

2- Combustion:

– 1 pot de Vaseline avec coton

Note: Pouvoir faire des étincelles ou une petite flemme est une chose. Pouvoir créer un feu stable et durable dans les pires conditions en est une autre. Incorporez une méthode de combustion ou un accélérant a votre module « feu ».

– Module Lumière:

– 1 Lampe torche alimentation AA
– 1 Lampe frontale, par exemple la « Petzl Tikka » (Alimentation AAA)
– 1 pile AA Lithium de rechange
– 3 piles AAA Lithium de rechange

Note: Les piles au Lithium ont plusieurs avantages, notamment, elles sont plus légères, plus stables, et offrent une meilleur durée de vie (environ 10 ans a l’intérieur même du système) que les piles alcalines.

– Module Administratif:

– 1 carte routière de votre pays
– 1 carte routière de votre région / département
– 1 carte topographique de la ville / région
(pour les citadins: prévoir carte du métro / train / bus, plan détaillé de la ville, plan des catacombes, des égouts etc.)
– 1 radio AM/FM (la même que pour le module communication ?)
– Papiers d’identification (extrait de naissance – passeport – carte d’identité – permis de conduire…)
– 1 petit bloc note + stylo
– 1 téléphone portable + liste de contacts
– 200EUR en liquide et en petites coupures (Nourriture, Hotel, Taxi etc.)

– Module énergie:

– 1 réchaud a gaz
– 1 cartouche de gaz

Note: Selon la situation, il peut être difficile voir impossible de faire un feu pour réchauffer vos nouilles chinoises. Le réchaud a gaz réduit notre empreinte physique (Bruit, Odeur, Trace), réduit notre dépense d’énergie (trouver, porter, couper du bois) et nous permet de préparer notre nourriture ou faire bouillir de l’eau rapidement, facilement et efficacement.

– Module hygiène et soins:

– 1 kit de premiers soins (avec vos médicaments personnels)
– 1 petit savon (de Marseille par exemple)
– 1 brosse a dent
– 1 petit tube de dentifrice
– 1 petite bobine de fil dentaire

– Options : les lingettes pour bébés, le gel désinfectant, des multivitamines…

– Module outils:

– 1 « truc qui coupe » (au choix, dépend de votre environnement et de votre sauvagerie)
– De la corde ou de la ficelle
– 1m de duct tape
– 2 aiguilles a coudre (+ fil dentaire du module Hygiène et soins)
– 1 pince au choix = multitool / pince a étau / pince universelle / pince a bec
– 5m de fil de fer

———————————————

7- Lien social = Gratuit:

Un pilier de notre intention d’indépendance est de réaliser que nous ne pouvons pas tout faire, tout savoir, tout avoir, tout gérer, tout penser…et l’association, l’entraide et la réciprocité ont été, sont et seront, des facettes incontournables de notre développement et de notre survie.

Sans pour autant tomber dans le communautarisme du « pull qui gratte » et du « on dors tous ensemble ? », construire du lien social a l’échelle locale et régionale avec nos voisins, nos artisans, nos paysans, nos marchands, nos docteurs, nos policiers, nos agriculteurs et nos éleveurs, est une philosophie de vie pleine de richesses.

L’idée n’est pas de former une équipe d’intervention tactique, ni de parler survie ou rupture de la normalité avec la boulangère du coin ou le voisin du troisième, mais de tout simplement tisser des liens et d’aller a la rencontre. C’est dire bonjour a nos voisins. C’est parler avec l’agriculteur du coin de ses champs.

Quand tout va bien, ce lien peut générer une multitude de bénéfices. C’est échanger ses patates contre les tomates du voisin. Recevoir des oeufs frais parce que le voisin en a trop. Echanger des savoirs faire et troquer. Construire de l’amitié.
Quand tout va mal, ce lien est primordiale car il soude la communauté. Et une communauté soudée est tout simplement plus résiliante et stable qu’une communauté qui ne l’est pas.

Un simple bonjour aujourd’hui…peut faire toute la différence demain

————————————————-

8- Attitude, Connaissances et Expérience = Gratuit:

Beaucoup semblent encore penser que le survivalisme n’est possible qu’au travers de l’argent et de la possession: « Le survivalisme c’est pour les riches ».
C’est faux.

Tout l’or du monde ne peut vous procurer l’expérience de vie.
Tout l’or du monde ne peut vous procurer les connaissances brutes liées a la survie au sens large.
Et tout l’or du monde ne vous servira a rien si votre attitude, mentale et physique, est a chier.

Apprendre a nager, a lire, a calculer, a écouter, a sourire, a dire bonjour, a prendre sur soi, a persévérer, a accomplir, a se battre, a endurer, a travailler le bois, le cuir, le métal, a penser, a agir, a réagir, a coudre, a semer, a réparer, a dialoguer, a communiquer, a donner des ordres, a recevoir des ordres, a troquer, a chasser, a pêcher, a cueillir, a accueillir, a patienter, a soigner…sont des éléments de notre potentiel humain qui n’ont pas de prix aujourd’hui, et qui pourtant sont gratuits.

———————————————–

9- Protection Personnelle:

« Parmi tous les crimes du règne Britannique sur l’Inde, l’histoire prouvera que celui de priver une nation toute entière d’armes est le plus obscure. »
Mahatma Gandhi, dans « Gandhi », une autobiographie, page 446.

Nos règles de jeu (lois, comportements, protocoles sociaux, éthiques etc.) ne sont pas figées ! D’une minute a l’autre, celles-ci peuvent changer, basculer, bouillonner et déborder, pour le meilleur et pour le pire. Apres tout, certains individus sont capables de perpétrer les pires atrocités quand tout va bien, imaginez quand tout va mal.

Dans ce contexte de règles de jeu réactives, impulsives et finalement imprévisibles, avoir les moyens (physiques et psychologiques) et les outils d’affirmer sa propre conscience, son droit d’exister, son intégrité physique et celle de ses proches, peut devenir nécessaire, et ceci peu importe le pays ou la culture qui vous abrite.

– Pour les anti défense personnelle = Prière + serrer les fesses = Gratuit- Défense passive = Gratuit
– Défense passive / active:
– 1 Fusil de chasse traditionnel, 2 coups, calibre 12, CANON LISSE = 200 EUR
– 5 boîtes de 5 cartouches / Buckshot #4 = 50 EUR
– License de ball trap (dans certains pays, il faut une license pour posséder un simple fusil de chasse) = 50 EUR

= 300 EUR.

Note 1: Un fusil de chasse de calibre 12 chargé avec du Buckshot et dans les mains d’un citoyen responsable, est un meilleur outil de dissuasion qu’un manche a balais, des gros bras musclés ou 20 ans de karaté.

Note 2: Pour le citoyen, l’arme a feu est principalement un outil de contre pouvoir. Depuis la nuit des temps, les sans-défense du monde sont systématiquement soumis aux brutalités (physiques et psychologiques) de leurs voisins, car il est plus facile de rendre esclave, de soumettre, d’emprisonner, de piller, de violer ou de réduire a néant les populations civiles non armées ou possédant des outils de défense inférieurs aux technologies ambiantes.

—————————————————

10 – Epilogue:

Pour environ 500EUR (le module évacuation peut se construire sur les autres modules), et ceci avec le module Protection Personnelle a 300EUR, nous sommes capable d’organiser, en neuf modules, une résilience familiale intelligente et adaptée aux risques liés a la complexité et la fragilité de notre monde moderne.

Certains outils ne seront plus jamais a acheter: fusil, réchaud, lampe a pétrole, radio…ce qui permettra par la suite de focaliser notre budget « indépendance » sur d’autres sphères autonomistes comme par exemple l’achat de tonneaux pour la récupération des eaux de pluies, de vélos, d’outils de jardin ou encore de panneaux solaire.

Dans notre monde moderne et opulent, qu’est ce que 500EUR ? Un Iphone qui sera obsolète l’année prochaine ? Un écran plat pour regarder la star académie en HD ? Un weekend a Palavas-les-Flots ?

Pour commencer et surtout minimiser l’impact économique sur vos finances, vous pouvez vous concentrer sur un module par mois:
Janvier = Communication (30EUR)
Février = Eau et nourriture (60EUR)
Mars = Eclairage (50EUR)
Avril = Thermorégulation (20EUR)
Mai = Soins et hygiène (50EUR)
Juin / Juillet / Aout / Septembre / Octobre et Novembre = Evacuation (de 0 a …)
Décembre = Protection Personnelle (300EUR)

L’année suivante, vous pourrez renforcer et optimiser votre niveau de résilience, en augmentant la durée et la profondeur de votre autonomie sur un mois, trois mois, six mois…et pourquoi pas un an.

SOURCE : Le Survivaliste via Les Brindherbes

Et à cela il faut ajouter « l’arche de Noé » que nous avait proposé le site Conscience du peuple:

1- Prévoyez de l’argent qui sera accessible très rapidement afin de vous permettre d’acheter un maximum de denrées et d’équipements. Il n’est pas impératif de tout acheter maintenant, mais la préparation sera votre longueur d’avance.  Pensez à quitter les grands centres ou grandes villes en cas de déclaration de loi martiale  ou de panique générale pour éviter d’être piégé dans la circulation. Trouvez des lieux secondaires où vous pourrez évacuer rapidement.
2- Réunir des amis proches, un petit réseau local où tous sont engagés sur la même voie. Préparer un inventaire des ressources que chacun peut mettre à la disposition des autres, les talents, les compétences et savoirs de chacun. Faire une liste des choses à acheter en groupe (génératrices, panneaux solaires, filtreurs à eau, groupe d’achat pour la bouffe, essence, etc.)
3- Élaborer avec sa famille, et avec le réseau local, des stratégies d’opération en cas d’urgence. Exemple : L’annonce d’un montée fulgurante du prix du pétrole ou d’une pandémie mondiale est faite dans les médias et dans l’heure qui suit, chacun a son rôle à jouer (faire l’achat des denrées alimentaires et de l’équipement, retirer l’argent des comptes bancaires, etc.).  * Notez que l’électricité pourrait être coupée sans préavis lors d’une éruption solaire, ce qui pourrait entraver sérieusement l’approvisionnement en nourriture, en essence et en argent.
4- Faire le contact avec d’autres réseaux pour partager les ressources, talents et compétences. Créer un groupe de troc ou une monnaie d’échange pour faciliter les échanges de biens et de services. Prévoir des cuisines collectives pour optimiser les ressources.
5- S’entendre, entre adultes, sur une attitude à adopter avec les enfants dans un contexte de grands bouleversements. Instruire les enfants sur quoi faire en cas de catastrophes et leur donner vos instructions si vous deviez aller les récupérer à l’école dans un tel contexte.  Élaborer des moyens pour faire face à une personne qui prend panique.
6- Soyez conscients que lorsque toutes les ressources seront épuisées, la foi seule pourra nous soutenir dans l’épreuve.  Ayez quelques Bibles avec vous même si vous n’êtes pas croyant… pour l’instant!
NOURRITURE
– Sacs de pâtes alimentaires et de riz
– Sacs de farine tout usage et pour pain seulement
– Sacs et conserves de légumineuses : pois chiches, fèves rouges, etc.
– Sacs de céréales : blé, avoine, kamut, gruau, etc.
– Boîtes de sel : pour le pain entre autres.
– Sacs de sucre : fructose ou stevia.
– Sacs de raisins secs : biscuits et grignotines.
– Cannelle et épices de votre choix : poivre, sel, basilic, muscade.
– Bouillons en poudre
– Conserves de sauce tomates (les conserves ne sont pas
nutritives, mais améliorent le goût…)
– Conserves de crème de brocoli, champignon, etc.
– Sauce tamari ou sauce soya
– Beurre d’arachides
– Huile d’olive
– Sacs de noix : amandes, tournesol, etc.
– Protéines de soya : protéines déshydratées : en magasin
d’aliments naturels.
– Réserve d’eau potable : voir filtreur à eau portatif.
– Semences pour vos fruits et légumes
– Germinations : luzerne, tournesol, pois chiches, etc.
– Chocolat : un aliment réconfortant et réjouissant!
– Bicarbonate de soude (pour vos recettes)
AUTRES 
– Vêtements 4 saisons pour toute la famille : bottes, manteaux, imperméables.
– Couvertures et sacs de couchage : voir surplus d’armée
– Articles d’hygiène : savon, shampoing, papier tout usage, savon pour le linge (savon de pays), serviettes sanitaires, etc.
– Articles d’entretien : eau de javel, vinaigre, sacs à poubelle, gants de plastique, etc.
– Outils : marteau, hache, scie, pelle, ciseaux, cordes, etc.
– Essence
– Procédés pour filtrer l’eau : filtreur charbon, pilules, etc.
– Éclairage : allumettes, chandelles, lampes à l’huile, bouteilles d’huile, lampe de poche, etc.
– Matériaux : polytaine, bois de construction, etc.
– Articles de cuisine et de camping : ouvre-boîte, assiettes, ustensiles, réchaud de camping, tente, etc.
– Piles, radios et lampes de poche
– Articles de chasse et pêche
– Bombones de propane
– Lampes au propane
MÉDECINE DE BASE 
v HUILE DE MELALEUCA (TEA TREE)
Les aborigènes utilisent depuis des millénaires les propriétés très variées de cet  » Arbre à Thé « . Des recherches scientifiques récentes ont montré que cette huile essentielle est antiseptique, antibactérienne, antimicrobienne et antifongique.
Indications:
Digestive : indigestion, gastro-entérite, colites, infections intestinales.
Excrétoire : cystite, infections vaginales.
Tête : rhumes, sinusite, otite, aphtes, gingivites, maux de gorge.
Respiratoire : bronchite, fièvre, grippe, toux.
Peau : Candida, acné, plaies infectées, piqûres d’insectes, abcès, brûlures,
herpès, verrues, soins de la peau grasse, mycoses des ongles.
Applications:
Externe
Appliquer l’huile essentielle pure sur les parties atteintes, plusieurs fois par jour. Si infection ou irritation, diluer l’huile essentielle dans un peu d’eau.
Interne
Verser quelques gouttes (3-4) d’huile essentielle pure dans un verre d’eau et se gargariser quelques secondes et recracher ensuite le liquide. Avaler ce mélange, en petite quantité, pourra vous fournir un bon antibiotique.
v HYDRASTE (antibiotique naturel)
Stimule le système immunitaire, combat le rhume ou la grippe, aide à combattre le cancer. Masque la présence de drogues dans l’organisme lors de tests de dépistage. Prévient ou traite les infections gastro-intestinales, traite les infections des voies urinaires, les inflammations de la vésicule biliaire, la pharyngite, l’inflammation des voies nasales et des oreilles, les infections oculaires, les inflammations des muqueuses ou de la peau dues à des infections fongiques ou bactériennes.
Infusion: Infuser 500 mg à 1 g de racines et rhizomes séchés dans 150 ml d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Boire trois tasses par jour. Cette préparation est très amère. L’addition d’un peu de menthe ou de verveine citronnée ainsi que de miel à la préparation masquera partiellement cette forte amertume.
Teinture: Prendre de 2 ml à 4 ml, trois fois par jour.
v IODE DE POTASSIUM (en cas de radiations nucléaires)
Un accident nucléaire peut s’accompagner d’une émission d’iode radioactif. Cet iode pénètre dans le sang par les voies respiratoires, par la peau ou par l’absorption d’aliments contaminés. La glande thyroïde, un organe régulateur très important dans notre organisme, accumule l’iode jusqu’à saturation. L’irradiation prolongée de cet organe augmente le risque de cancer et d’autres affections de la thyroïde. Ce sont les foetus, les bébés, les jeunes enfants qui courent le plus grand risque.
En cas d’accident nucléaire, ces comprimés doivent être pris le plus rapidement possible après l’annonce par les autorités de la nécessité d’un tel traitement. Chez l’adulte, la dose est de 130 mg d’iodure de potassium en une prise (2 comprimés); chez l’enfant, la dose est calculée en fonction de l’âge. Les nouveau-nés et les femmes enceintes ou en période de lactation ne prendront la dose qu’une seule fois; pour les autres personnes, la même dose doit être répétée tous les jours aussi longtemps que l’exposition à l’iode radioactif le justifie.
v L’ARGILE
L’argile doit son activité à son fort pouvoir absorbant et sa grande richesse en silice (48%), aluminium (36%) et sels minéraux (14%). Ainsi, l’argile tapisse la muqueuse gastro-intestinale, la protège, aide à sa cicatrisation et absorbe les toxines présentes dans le tube digestif. On utilise l’argile pour toutes les pathologies gastro-intestinales et les infections intestinales. On l’emploie aussi en voie externe locale et en voie interne générale dans toutes les affections bactériennes ou virales (plaies suppurantes, abcès, brûlures, etc.). L’argile en usage externe, possède de grandes vertus pour la regénération des tissus.
Usage interne :
Faire tremper 2 c.à thé (utilisez une cuillère en plastique pour éviter toute réaction entre l’argile et le métal) d’argile blanche dans un verre d’eau pendant toute la nuit. Au matin, mélangez avec la cuillère en plastique et boire à jeun. Faire une cure de 3 semaines. (les cures d’argile sont déconseillées aux personnes ayant des problèmes de constipation).
Cataplasme pour usage externe :
Laissez tremper l’argile verte dans un peu d’eau pendant au mois une heure, puis appliquez directement sur la peau une épaisseur de 1 à 2 centimètres (ne pas appliquer de l’argile trop froide sur les articulations). Bandez et laissez agir au mois 3 heures ou le garder toute la nuit. Recommencer tous les jours jusqu’à obtention de l’effet souhaité.
v CHARBON DE BOIS (en cas d’empoisonnement ou d’attaque bio-chimique)
Le charbon de bois pulvérisé a fait partie des remèdes reconnus par le corps médical pendant le dix-neuvième siècle et jusqu’au milieu du vingtième siècle. Le charbon de bois, qu’on obtient du bois, possède dans plusieurs situations une grande valeur thérapeutique.
Le charbon de bois réduit en fine poudre (plus la poudre est fine, meilleur sera l’effet) a la capacité d’absorber un grand nombre de toxines et de particules non désirables. Il possède aussi le pouvoir de ¨d’attirer¨ l’infection.
On retrouve le charbon de bois finement pulvérisé dans les magasins d’aliments naturels. Si toutefois une urgence se présente et qu’on n’en ait pas sous la main, on peut récupérer du charbon du foyer en autant que celui-ci n’ait pas été contaminé par de la peinture ou tout autre produit chimique.
Usage interne :
Le charbon de bois s’absorbe aussi par la bouche et fournit un contre-poison efficace contre plusieurs substances toxiques (guerre bactériologique ou chimique!).
Usage externe :
Placez une couche de 4-5 millimètres de poudre au centre d’un tissu blanc mince. Évitez de doubler le tissu pour optimiser l’effet. La meilleure façon est de concevoir un sachet noué qu’on déposera sur la partie à traiter. Immergez ensuite la compresse à plat dans de l’eau chaude et l’appliquer sur la partie infectée. Il est préférable de laisser la compresse toute la nuit, alors vous pouvez utiliser de la gaze humide pour en faire un pansement durable. Pour accroître l’effet de la compresse, on peut y appliquer un peu de chaleur à l’aide d’une bouillotte ou d’un coussin chauffant. On peut traiter de la même façon les infections au visage ou aux yeux.
v CHLORURE DE MAGNÉSIUM (méningite, tétanos, ou autres)
Remède efficace pour tout. À prendre en cure préventive de 21 jours, arrêt 10 jours, ou pour traiter spécifiquement un symptôme. La seule contre-indication est la néphrite (reins).
Conseils d’utilisation du chlorure de magnésium : 20 gr pour 1 litre d’eau
Dissoudre un sachet (20gr.) dans un litre d’eau et agiter jusqu’à dissolution et conserver au réfrigérateur. Pour masquer le mauvais goût, ajouter du jus de citron ou du jus de fruits.
Pour traiter la méningite, la polio, le tétanos ou toutes autres maladies subites :
Pour l’adulte :
Diluer un sachet (20g) de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau et boire un verre de ce liquide à toutes les 60 minutes jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.
Pour l’enfant :
Suivre le même procédé, mais diluer le sachet de chlorure de magnésium dans 2 litres d’eau (demie-dose), même fréquence.
Pour le bébé :
Mélanger le sachet dans 4 litres d’eau (quart de dose), même fréquence.
v COLLOÏDAL D’ARGENT
Antiseptique, antibiotique et antifongique.
TRUCS-MAISON
BRÛLURES (mineures)
– La gelée de vitamine E aide à la cicatrisation.
– Appliquez du blanc d’oeuf sur la brûlure et laissez sécher.
– Appliquez une compresse d’argile sur la brûlure pour l’arrêt de la chaleur et pour la cicatrisation.
CONSTIPATION
– Prendre une c.à table de son deux fois par jour.
– Mangez des pruneaux cuits ou crus
GASTRO
– Pedialyte: 360ml (12oz) de jus d’orange non sucré
600ml (20oz) d’eau bouillie refroidie
1/2 c.à thé de sel
Mélangez le tout et donnez ce liquide à volonté. Ce mélange aidera à la réhydratation du corps.
– Infusez une à deux c.à thé de gingembre frais, ou en épice, dans une tasse d’eau chaude et boire ce liquide aux quatre heures. Ne jamais déposer une herbe ou une fleur dans une eau bouillante, elle perdrait une grande quantité de ses vertus. Cette tisane risque d’enlever complètement les symtômes de la gastro en très peu de temps.
GRIPPE ET RHUME
– Faire bouillir, pendant plus d’une heure, un gros oignon coupé et quelques gousses d’ail hachées. Laissez refroidir et buvez 1 tasse de ce liquide 3 fois par jour ou au besoin.
– Pour aider à la déconsgestion, humidifiez la pièce avec de l’euchalyptus.
HYPERTENSION
– Mangez beaucoup d’ail ou prenez des capsules d’ail.
– Le poivre de cayenne aide à contrôler la pression sanguine.
INDIGESTION
– Boire des tisanes ou thé de feuilles de menthe.
– Boire des tisanes de persil.
– Prendre 1c.à thé d’huile d’olive.
INFECTION URINAIRE
– Boire du jus de canneberges (bio, sans sucre) et augmentez la consommation de vitamine C.
MAUX DE GORGE
– Tisane de gingembre, miel et une pincée de poivre de cayenne.
MAUX DE TÊTE ET MIGRAINES
– Boire des tisanes de menthe poivrée.
MAUX DE VENTRE OU COLIQUES
– Infusion de cumin, menthe poivrée, graines de fenouil écrasées ou la marjolaine. On peut utiliser ces éléments soit individuellement ou mélangés. Une c.à thé de la plante par tasse d’eau. On filtre et laisse refroidir. Pour un bébé, mettre 1 ou 2 c.à thé dans les boires.
– Infusion de feuilles de laurier. Pour les bébés, mettre au maximum 1/2 feuille pour une tasse d’eau. Pour l’adulte, vous pouvez mettre jusqu’à 4 feuilles.
– Donnez 1c.à thé d’huile d’olive le matin comme premier aliment.
MÉNINGITE
Voir chlorure de magnésium
NAUSÉES DE LA FEMME ENCEINTE
– Prendre de la levure de bière au petit déjeuner.
OTITE
– Faites bouillir un oignon pendant une quinzaine de minutes et placez-le au fond d’un bas blanc, en coton, pendant que l’oignon est encore chaud. La vapeur dégagée aidera à soulager la douleur.
– Appliquer l’huile de Melaleuca sur l’oreille externe.
POUX
– Appliquez de la vaseline abondamment sur le cuir chevelu pendant toute la nuit. Au lever, brossez minutieusement le fond du cuir chevelu avec un peigne fin et fini les poux!
ULCÈRES
– Bouillir, environ 5 minutes, des feuilles de choux. Boire le jus ainsi recueilli. Grignoter du chou cru donne aussi de très bons résultats.
– Prendre 1c.à thé d’huile d’olive 3 fois par jour.
VARICELLE
– Appliquez du miel sur les boutons, ça soulage la douleur.
– Appliquez de l’huile de vitamine E quatre fois par jour directement sur les boutons.
– Triplez l’apport en vitamine C quotidiennement.
– Bain de bicarbonate de soude et bien assécher le corps. Appliquez ensuite une lotion à la calamine.
Plantes médicinales de base
Camomille (infusion ou compresse): Anxiété, nauxées, indigestion, diarrhée, insomnie, démangeaisons, douleurs menstruelles, infections.
Aloès (gel): Brûlures et irritations de la peau.
Gingembre (infusion): Nausées et gazs.
Échinacée (teinture): Réactions allergiques ou inflammation.
Lavande (infusion): Insomnies, dépression, maux de tête, stress.
Ortie (infusion): Eczéma, muguet vaginal, syndrome prémenstruel, diarrhées, hémorroïdes, arthrite, la goutte.
OPÉRATION D’URGENCE / ÉVACUATION
Préparation de quelques bacs de plastique hermétiques (facile à transporter) contenant :
– Médecine
– Nourriture
– Vêtements
– Couvertures
– Outils
– Entretien et hygiène
– Jeux pour les enfants…
Préparez une trousse de premiers soins avec un manuel d’instructions. (bandages, Tylenol, etc.)
Élaboration d’un plan d’évacuation :
– Qui fait quoi?
– Un lieu d’hébergement doit être prêt en cas d’évacuation.
– Les denrées et l’équipement sont prêts à transporter ou déjà entreposés dans ce lieu d’urgence.
– Élaborer des moyens de communication entre les gens du réseau et des autres cellules (lieu de rassemblement, radio-émetteur, sifflet, etc.)
DURÉE DE VIE DES ALIMENTS STOCKÉS
Idéalement, se procurer une machine à empaquetage sous vide qui donne une durée de vie beaucoup plus longue que dans les empaquetages d’origine. Vaut mieux acheter de multiples quantités que d’acheter de gros contenants.  L’ouverture de gros contenants nécessite un remballage inutile et laborieux et réduit la durée de vie des aliments.
Un truc important pour la farine et le riz: faites congeler dans des sacs ou contenants quelques jours pour ainsi tuer les œufs. Ensuite, bien disposer dans des sacs très hermétiques.
Voici quelques conseils de consommation des aliments stockés:  VOIR LES TECHNIQUES DE CONSERVATION AU SEL ET LE FUMAGE DE LA VIANDE.
A consommez avant six mois :
– Lait en poudre (boites en carton)
– Fruits secs (en conserve)
– Gâteaux secs
– Pommes de terre
A consommez avant un an :
– Soupes de viande ou légumes en boite
– Fruits au sirop, jus de fruits en pack et légumes en conserve
– Céréales prêtes à l’emploi et céréales à cuisiner (en conserve)
– Beurre de cacahouète
– Confiture
– Bonbons à sucer, et noix en boites
– Vitamine C
Sans limite de consommation (si placés dans des récipients et dans des conditions où la température si situe entre 5 et 15 degrés Celsius, sans humidité)
– Farine
– Huile végétale
– Maïs séché
– Levure chimique (baking powder)
– Soja
– Café instantané, thé et cacao
– Sel
– Boissons non gazeuses
– Riz blanc
– Bouillons
RENDRE L’EAU POTABLE
Il existe plusieurs méthodes pour purifier l’eau. Celles-ci séparent les éléments étrangers des éléments sains et donnent une eau d’une limpidité acceptable en détruisant les bactéries nuisibles. Deux traitements sont possibles : la purification à l’aide de moyens naturels et la purification à l’aide de moyens chimiques.
MOYENS NATURELS (les plus fiables)
1- Filtrer l’eau
La première opération consiste à filtrer l’eau, avec un micro-filtre, afin d’enlever les matières en suspension. Si possible en utilisant un premier filtre – tamis lavable de 40 µm, ou à défaut un filtre à café ou à thé, suivi d’un second filtre le plus fin qui soit, si possible < 0.02 µm (taille moyenne d’un virus), et ce afin de pouvoir filtrer le plus d’éléments bactériologiques et chimiques.
Un moyen rudimentaire et tout de même très efficace:
Placez dans une grosse chaudière ou dans tout autre contenant percé au fond pour laisser s’écouler l’eau filtrée, une couche épaisse (au moins 6 pouces) de sable et de charbon de bois (sans résidus chimiques) en alternance sur au moins 2 couches de sable et de charbon de bois.  L’eau recueillie peut être consommée après une ébullition de 30 minutes.
Filtres à eau :
Filtre en céramique, de type Katadyn® : grâce à sa finesse et à la présence de sels d’argent, ce type de filtre (0,2 microns) élimine les germes de contamination fécale, les matières inorganiques (sédiments, argile) ou organiques. Il en existe plusieurs modèles selon l’usage (individuel ou familial), le lieu d’utilisation (camping, cuisine), le volume d’eau à traiter, etc.
http://www.katadyn.ch/site/ca_fr/home/outdoor_products/
Voir aussi les magasins de sport/plein air et les surplus d’armée
2- Bouillir l’eau :
La meilleure façon de purifier l’eau est de la faire bouillir. Ce procédé détruit toutes les bactéries présentes, à condition que la période d’ébullition soit suffisamment longue. Portez à ébullition pendant plus de 2 heures, les premières minutes d’ébullition éliminent l’essentiel de la pollution. Afin de restaurer l’eau qui, lorsqu’on la fait bouillir, devient fade à cause de la perte de molécules d’oxygène, il est nécessaire de l’agiter vigoureusement pour lui redonner cet oxygène perdu. Si l’eau garde un mauvais goût, elle retrouvera un goût acceptable si l’on y ajoute des morceaux de charbon de bois provenant du feu de camp. Ceux-ci devront bien sûr être enlevés de l’eau avant qu’on la boive.
MOYENS CHIMIQUES
Il existe des comprimés contenant du chlore. Un seul de ces comprimés dilué dans 1 L. d’eau détruira les bactéries présentes. Visitez les boutiques de sports/plein air et les surplus d’armée.
La plupart de ces comprimés sont faits à base de chlorite de sodium, lequel produit vous pouvez vous procurer pour faire votre propre désinfectant.  À manipuler avec grand soin toutefois.
TRUCS ET RECETTES POUR LA CUISINE
* Pour nettoyer vos fruits et légumes exposés à des produits chimiques, laissez-les tremper ¼ d’heure dans de l’eau argileuse et bien rincer.
* Imprimez ces recettes et laissez-les dans votre portefeuille…
CHAPATI (pain indien sans levure ou levain, un aliment bourratif)
Ingrédients :
– 225 g [1 1/2 tasse + 1 c. à table + 2 c. à thé] de farine à pain
– 2,5 mL [1/2 c. à thé] de sel
– 15 mL [1 c. à table] d’huile
– 100 à 200 mL [3 1/2 à 7 onces] d’eau
– Farine pour rouler les chapatis
Préparation:
1. Tamiser la farine dans un bol; ajouter le sel et mélanger.
Incorporer l’huile.
2. Faire un puits, ajouter l’eau en filet en mélangeant au fur et à mesure jusqu’à obtention d’une pâte assez ferme. La pétrir 10 minutes au moins. Plus on la pétrit, plus les chapatis seront légers.
On doit avoir une pâte lisse et élastique.
3. Recouvrir la boule de pâte d’un film plastique et laisser reposer 1 heure.
4. Diviser la pâte en 8 boulettes et abaisser chaque boulette sur une plaque farinée en disque de l’épaisseur d’une crêpe.
5. Faire chauffer une grande poêle en fonte ou une crêpière.
Ne pas mettre de matière grasse, mais saupoudrer très légèrement de farine.
6. Faire cuire les chapatis quelques minutes de chaque côté, en pressant légèrement les bords avec une spatule, ce qui favorise l’apparition de bulles d’air et fait gonfler les chapatis. Il faut régulièrement retourner les chapatis quand de petites bulles  apparaissent à la surface. Les chapatis doivent présenter des taches brunes de cuisson de chaque côté.
PÂTES ALIMENTAIRES
1 cuillère à thé d’huile
3 œufs
2 tasses de farine
eau
Faire comme un nid avec la farine, disposez-là en une montagne et faite un trou à l’intérieur pour y déposer les 3 œufs et l’huile.  Avec les doigts, brassez le tout et ajoutez graduellement un peu d’eau pour obtenir une pâte relativement lisse.  Travaillez la pâte comme une pâte à modeler pendant au moins 10-15 minutes.  Laissez reposer quelques heures à température de la pièce avec un linge propre pour protéger des insectes et poussières.  Modelez ensuite la pâte en petits morceaux ou en petites languettes.
PAIN AVEC LEVURE
1 litre (4 tasses) de farine tout usage
15 ml (1 cuillère à souper) de sucre
5 ml (1 cuillère à thé) de sel
10 ml (2 cuillère à thé) de levure instantanée ou 1 sachet
Environ 375 ml (1 tasse et demi + 2 cuillères à soupe d’eau tiède)
Dans un bol, mélangez les ingrédients secs.  Creusez un puits au centre.  Y verser l’eau. Mélangez avec les mains pour former une boule.  Pétrir de 10 à 15 minutes.  Déposez ensuite la pâte dans un bol huilé et couvrir d’un linge propre.  Laissez reposer à température de la pièce (au moins 20 degrés C. ou 70 degrés F.) pendant quelques heures (au moins 5 heures).  Retirez du bol et pétrir 2 minutes.  Façonnez la pâte en forme de rouleau et la déposer dans un moule à pain beurré de 20 X 10 cm (8 X 4 pouces).  Couvrir d’un linge et laissez lever la pâte de nouveau pendant encore quelques heures.
Préchauffez le four à 180 degré C. ou 350 degrés F.  Cuire pendant environ 25 minutes.

69 commentaires

  • engel

    Ter repetitas…

    Dixit:
    – « une nouvelle guerre de grande ampleur risque d’éclater entre les États-Unis et la Russie »..

    Ne serait-ce point plutôt:
    – « ….entre la Russie et l’union européenne soutenu par les Etats-Unis ».

    • engel

      La nuance risque d’être de taille, pour nous!

      • robertespierre

        engel,bonjour
        Nous ouvrons toutes les fenêtres,mais il existe encore trop de monde qui se contente,de bonne foi,de la
        « petite lucarne ».
        Aussi,ce rappel fera rentrer un peu d’air frais dans les maisons;
        Je pense que les Français sont unanimes à considérer que
        MONSANTO pourrit toute notre alimenntation
        et justement
        MONSANTO fournit une aide colossale à l’UKRAINE
        grâce à un contrat qui OBLIGE le GOUVERNEMENT d’UKRAINE
        à laisser utiliser ses semences TRANSGENIQUES,partout
        y compris sur les zones frontalières avec la Russie.
        L’objectif étant de nuire aux semences naturelles Russes.
        CONTAMINER TOUTE L’EUROPE
        L’Ukraine possède les terres les plus fertiles d’Europe
        c’est pas pour rien qu’on dit « Grenier à blé d’Europe »
        On devrait surveiller de près :LA BEAUCE
        avec TAFTA les petits producteurs bio et « naturels » seront évacués manu militari
        Il faut remettre en surface les trop nombreux suicides
        d’agriculteurs Indiens (avant que le gouvernement Indien ne finisse par mettre les pieds dans le plat)
        et VIRE MONSANTO
        Le fric,l’industrie sont derrière toutes les guerres et nous,le petit peuple on ne peut que s’entraider pour informer et s’informer.
        Les Russes sont prêts
        et sont durs à la douleur
        à cause d’un climat rigoureux
        Quand l’agriculteur Français a une mauvaise récolte,
        3 ou 4 fois par siècle,
        Le Russe rencontre ces conditions tous les 5 ou 6 ans.
        Il est URGENTISSIME de refermer NOS frontières
        mais c’est un autre bout de la lorgnette
        Des Taxes pour traverser le pays (comme en Suisse )
        couvriront nos besoins en carburants
        Tous les pays alentour sont « obligés » de traverser la France
        et on a une AUTONOMIE TOTALE
        Les retraites doivent être payées sur le sol de France
        et aussi Y RESIDER
        Ils ne referont pas à nos enfants le coup de
        « LA DROLE DE GUERRE »
        Ce sera SANS EUX
        Que tous ces « emplumés » apprennent à voler très vite
        et qu’ils migreent
        avant
        l' »ouverture officielle de la chasse »
        Pourquoi crois-tu que Napoléon ait fondé les SOCIETE DE CHASSE?

  • « une nouvelle guerre de grande ampleur risque d’éclater entre les États-Unis et la Russie »

    Entre l’OTAN et la Russie plutôt, et l’ambassadeur de Russie en France n’est pas vraiment rassurant.

    http://www.youtube.com/watch?v=b1i_-YJOfQc

  • Dubitatif

    angoissée…. je suis.
    est il trop tard pour descendre dans la rue pour
    dire non à la guerre ?
    Merci pour vos réponses

    • baron william baron william

      il est jamais trop tard pour agir

      tant qu il y a de la vie il y a de l espoir disait ma grand mere qui pendant la derniere guerre mangeait des betterave pour les bovins et meme du chat en hiver car sa viande est proche de celle du lapin apres un bonne semaine laissee a la gelee

      tu vois il y a de la marge

  • emilie389

    Une liste de merde en boîte dont on pourrait se passer. (lait, sucre, farine, sel, poivre, biscuit, bouillon, cafe : les apports et ces ingrédients peuvent être remplacé par autre chose, le sucre et la farine sont un leurre). Mais bref, ptet qu’on nous le dit pas pour éviter la panique, ce ne serait pas une occasion de s’en mettre plein les fouilles ???

    • Le sel ce n’est pas de la merde en boite, c’est essentiel pour le corps.

      • voltigeur voltigeur

        Le sel indispensable c’est de la merde, mais
        c’est mieux de faire confiance aux « féticheurs » et autres
        tenants d’un savoir ésotérique, ça doit être plus sûr!
        J’aurais tout lu sur ce blog….devil

      • emilie389

        Voltigeur, moi aussi je croyais que c’était bon pour la santé, parce que je faisais confiance. Mais les industriels eux-mêmes font des efforts pour réduire dans les packets suite à de nombreuses polémiques et autres malaises flagrants.
        Je croyais de même pour le lait d’ailleurs, jusqu’au jour où… ^^

      • voltigeur voltigeur

        Si personnes n’achètent ces plats préparés
        saturés en sel, les industriels n’en fabriqueront plus.
        Il faut se remettre devant les fourneaux et cuisiner maison,
        avec des produits choisis.
        Avant de demander un changement, il faut changer soi même.
        Ces « empoisonneurs » existent parce que nous les finançons….

      • emilie389

        Je sais bien. Encore faut-il que certains trouvent la force. Et je cultiverai un jardin potager avec plaisir ;)

      • voltigeur voltigeur

        Quand on sait, il n’est plus question de force
        mais de bon sens.
        A moins que ce soit par facilité, auquel cas, bonne chance
        aux kamikases.
        Ce ne sont pas les reportages qui manquent, pour dénoncer la
        malbouffe…

      • emilie389

        Le sel lorsque l’on en consomme trop :
        hypertension artérielle, troubles cardiovasculaires, rétention d’eau etc…

        Cela ne convient pas à tous.
        On peut le remplacer par autre chose ou consommer autrement pour l’équilibre sodium/potassium, les fruits et légumes contenant naturellement tous ça, en plus de votre système immunitaire.
        Notre corps possède naturellement ses défenses, d’autres fruits et légumes vous apporte des bienfaits semblables.
        Cela peut-être d’autres épices etc etc

      • voltigeur voltigeur

        Comme pour tout, ce sont les excès qui sont néfastes!

      • emilie389

        Oui, mais ce n’est pas indispensable pour autant ^^

      • Michele

        le sel raffiné est extrêmement nocif pour la santé, mais il existe d’autres sels qui sont bons, comme le sel de l’Himalaya qui est équilibré en sodium et en potassium, et puis le sel de mer qui est utile pour garder certains aliments quand on n’a plus de frigo, comme le faisaient nos grands-parents

  • tjrsaucourant

    Le sucre effectivement ne sert à rien pour le corps ( sauf pour éviter le manque aux drogués du sucre que nous sommes ) par contre comme monnaie d’échange c’est pas mal.
    Le foie transforme l’amidon en glucides quand le corps en a besoin, ça suffit.

    La farine complète c’est nourrissant quand même. Mais la T45 c’est sûr que….

    • emilie389

      Je ne sais pas si je suis tombée sur info ou une intox, mais parait-il que la farine est faible en nutrition. Surtout après toutes les extractions. De toute façon, le gluten en général c’est pas top, le gluten non plus. Le hic c’est que c’est encrée dans la tradition et la gastronomie.

      • jerry99

        Le pain a été de tout temps et dans quasiment toutes les cultures l’aliment de base, ce n’est certainement pas pour rien.
        Quand au gluten, il n’y en avait quasiment pas avant. Pourquoi? parce que les plants de blés ont été sélectionnés depuis 60 ans pour être productifs et permettre la panification avec des machines, qui demandent des pâtes élastiques (ce que permet le gluten). conclusion : il faut vous procurer des variété de farine ancienne, qui seront bien plus digestes (mais avec un gout bien différent de ce qu’on apprécie actuellement).

      • emilie389

        Ce serait super en effet. Merci :)

      • Balou

        Farine d’épeautre pour qui ne connait pas les « farines anciennes ». L’épeautre est l’ancêtre du blé. Il poussait à l’état sauvage avant d’être cultivé par l’homme. Le pain d’épeautre est excellent. Les grains doivent être moulus de préférence dans le mois courant pour garder à la farine toute sa force et permettre la levée optimale de la pâte à pain.

      • Ellie

        Le pain blanc, tel que nous le connaissons, est très récent dans notre histoire, même le pain de campagne. Le pain d’avant était réalisé avec un mélange de céréales tel que seigle, épeautre…
        Aujourd’hui le pain a tellement été « amélioré » avec des variétés de blé facile à travailler pour le boulanger et pour satisfaire une esthétique visuelle vis à vis du consommateur… qu’il est aujourd’hui appauvri en éléments nutritifs, indigeste (la mie fait une pâte dans les intestins), allergène, constipant…
        Alternative : On peut faire du pain au levain de sarrasin à base de sarrasin, millet, maïs, graines oléagineuses (sans blé) – j’en fais chez moi et je le garde une semaine !

    • kris de kerg. kris de kerg.

      Pour ton « stock », « tapez dans du T65,T75 ou plus….

    • Michele

      Le sucre peut être utile pour faire des sirops, genre sirop de sureau contre la grippe, ou du sirop de bourgeons de pin pour la gorge ou pour conserver des fruits.
      Même si le sucre ce n’est pas recommandé, il a des utilisations bien utiles

  • Bardamu

    N’importe quoi !

    Encore un article sous-tiré de son contexte et volontairement orienté pour faire du clickbait !

  • fliouguer

    Ils se préparent parce-qu’ils on lu ce message, pardi :

    « La Rencontre de Minsk
    Il n’y a de réponse à l’imbroglio de l’Ukraine sans la volonté de tous les participants d’y mettre fin.
    La déstabilisation de la Russie sert un but : écraser la Russie pour que l’hégémonie USA-Israël n’ait plus de concurrent. Le monde va mal. Le monde va très mal.
    Il n’y a pas d’issue, pas d’échappatoire.
    La guerre en arrange plus d’un. Et c’est l’Europe qui fait le valet des USA-Israël. Les jeux sont faits et il serait faux, illusoire, de penser que tout peut changer en un jour.
    La nasse se referme. Dans l’explosion en cours, le retournement de situation est prévu : les Justes doivent l’emporter. Ce ne sont pas eux que les USA-Israël écraseront : la Victoire des Justes est acquise.
    Tout se joue à Minsk : se dévoile devant tous, mais la Vérité est inchangée.
    De la guerre va surgir la Paix Juste.
    Nous sommes dans les dernières heures de l’ancien.
    Préparez-vous à entrer dans le Nouveau, la Loi Juste sans concession.
    clefsdufutur- Le 11.02.2015 » Message complet :
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/la-rencontre-de-minsk/

  • Francois Prin Francois Prin

    mais de rien Benji http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    autre chose…avez-vous déjà entendu parler de Jean Schwab?

    « … Beaucoup d’entre vous ne connaissent pas bien qu’il ait été suisse.

    Dieu l’a envoyé dans les montagnes pendant la seconde guerre mondiale pour prier et jeûner pour qu’Hitler ne puisse pas conquérir la Suisse.

    Il a obéi et l’a fait. Plus tard, le Seigneur l’a envoyé dans une vision en enfer où il a rencontré Hitler. Lorsque Hitler l’a vu, il s’est écrié : « C’est cet homme! Chaque fois que je voulais prendre la Suisse, cet homme m’en a empêché. […] »

    Mais Jean était méconnu par la plupart des chrétiens suisses parce qu’on l’avait rejeté en tant que légaliste, négatif, etc. Le prophète n’a aucune valeur dans son propre pays. (Note personnelle: « rien de neuf , hélas ! »).

    Je crois que j’ai connu Jean Schwab en 1990. Je l’appréciais beaucoup et j’ai assisté à ses cultes pendant longtemps dans le Volkshaus à Zürich. Il était un intercesseur d’Yverdon. Lorsqu’il prêchait, il parlait de l’amour de Dieu mais ses écrits étaient tout à fait clairs. Il appelait à la repentance mais personne ne voulait se repentir, et ainsi cet homme mourut comme un inconnu bien qu’il ait tant fait pour ce pays! »

    voici une de ses dernières visions à venir…

    En 1985, alors que la situation internationale se détériorait passablement, le Seigneur me visita et me bouleversa par deux visions durant la prière qui m’ont d’abord beaucoup effrayé. Je vis une immense contrée désertique où le feu avait tout ravagé. Et, chose étonnante, au milieu de cet immense désert brun-jaune, il y avait une tache verte. Quelle stupéfaction lorsque je découvris sa forme, que ce point vert était la Suisse. J’en eus immédiatement la révélation. Mais il me fut interdit d’en parler. Et ce n’est qu’à la mi-janvier 1986, tandis que pour la troisième fois la même vision se retrouvait devant mes yeux, et tout à fait la même chose, que je fus autorisé à la publier avec la recommandation de la faire connaître jusque dans les très hautes sphères de notre gouvernement. Maintenant, voici l’interprétation qu’Il m’en donna : « L’Europe sera complètement ravagée par une guerre atomique. (Lire Apocalypse 7:3.) Mais à cause de toi et de tous ceux qui, avec toi, sont restés fidèles à ma Parole, la Suisse ne sera pas touchée, mais elle connaîtra la plus grande famine qu’elle a connue depuis ses 700 ans d’Histoire ».

    Parce qu’il n’y aura plus aucune source d’importation, le pays devra vivre de ses seules ressources alimentaires. Et à cause de notre mauvaise politique agricole, cette famine sera la conséquence des précieuses terres nourricières que l’on a massacrées, sans réfléchir et sans la moindre conscience. Comme il est écrit dans la Bible : « Votre péché vous trouvera, si vous agissez ainsi… » Nombres 32:23, il faudra subir les conséquences de cette très grave faute, et courageusement subir les fruits de ces inconséquences provenant de tous les niveaux administratifs qui se sont conduits comme de sots aveugles, agissant complètement à l’encontre du plan Wahlen qui, entre 1939 et 1945, sauva le pays de la disette, par la sagesse qui fut inspirée. Il en est de même pour les larges autoroutes qui n’étaient pas absolument nécessaires. Il aurait suffi de les élargir dans leurs anciens tracés et de redresser ce qui était trop sinueux ou vulnérable. Et comment qualifier ces deux projets fous envisageant la construction du grand aéroport de Lyss-Aarberg qui aurait réduit à néant les plus grandes cultures maraîchères du pays. Et de même, le grand projet de l’aéroport d’Etagnières-Lausanne qui aurait détruit les plus grands greniers de céréales du pays. Toutes ces constructions ruineuses pour satisfaire l’orgueil et l’égoïsme d’un groupe de voraces imprudents et sans intelligente prévision.

    suite sur: http://leve-toi.com/la-prophetie-de-jean-schwab-exhumee-et-confirmee-par-une-prophetie-de-haim-goel-le-feu-nucleaire-sur-leurope/

    • voltigeur voltigeur

      Un peu plus court avec le lien svp!!!
      Une page pour des « prophéties »……….

    • l’ ennorme problème de la suisse, est la surpopulation 200 habitants au km2 ,
      avec plus de la moitié du pays qui est inhabitable (car au dessus de 1200m d altitude )
      Actuellement les terres cultivables Suisse peuvent nourrir que 1/3 de la population.
      Un grand merci a schengen, les bilatérales et l ouverture des frontières qui devait nous apporter croissance, pleine emploi, sécurité, force et intelligence,.

    • bouledeneige

      Merci pour votre commentaire Francois. C’est très intéressant ce que vous dites. La Suisse c’est vraiment la réréférence niveau démocratie et bon sens. C’est peut être un petit pays mais il est grand pour moi. Grand par sa démocratie ( votation populaire) grand par sa résistance aux envahisseurs depuis des siècles, grand par son réalisme et pragmatisme face à l’islam.

      • Francois Prin Francois Prin

        Ne vous fiez pas trop à la démocratie suisse. Ceux qui gouvernent réellement ce pays ce sont quelques industriels (pharmaceutique, horlogerie et banque). Un exemple? L’utilisation du 2ème pilier limité à 10% pour l’achat d’un bien immobilier (auparavant 20%). Loi qui n’est pas passé par votation populaire mais décidée directement par le Conseil Fédéral et appliquée à partir du 1er JUILLET 2012! Et pourtant on nous rabache depuis toujours que c’est notre argent. Sans parler de ces banquiers UBS en tête qui en 2008 ont fait chavirer le pays tout entier. Résultat? Aucune personne physique n’a été punie. Ces derniers jours nous entendons que les Suisses pourraient revoter concernant l’immigration de masse quand cette votation a déjà été effectuée l’année passée avec le résultat que nous connaissons tous (le rejet). Non, une vrai démocratie selon moi c’est l’Islande. Tu casses? tu piques? tu tues? alors tu paies, point barre.

      • Le problèmes est que nos vendu de politiques signent pleins d accords avec bruxelles, contre l avis du peuple. (bern ne leur suffit plus)
        les votations ne sont pas toujours respecté: Nous avions refusé le changement d heure( heure d été – heure d hivers) car ca perturbe nos vaches et nos enfants. On nous a imposé ce changement d heure débile. (pour faire comme nos montons voisins)
        pareil pour le renvoi de criminel étranger. ou plus localement les pistes cyclables.
        Il y a aussi la politique désastreuse de la bns qui a soutenu l euro -mort depuis 2011, cette plaisanterie nous coute entre 100 et 500 milliards. .. . et le peuple n a pas eu son mot a dire.

      • Il y a aussi la propagande incessante et insupportable des médiats, pour expliquer comment voter (particulièrement sur l immigration )

  • Dubitatif

    Tu as raison Benji en plus TU METS LES SOURCES
    où est le blem ?

    Par contre avec vos histoires de farines « maison »
    je crains que vous tous, vous vous empoisonniez avec l’ergot

    C une toxine mortelle. J’ai fait tout un bouquin sur ce
    sujet, plus le pain et sa règlementation depuis… le roi
    Dagobert.

    A force de vivre dans « le pasteurisé » le moindre
    truc choppé dans la nature… vous y aurez droit ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • BA

    Mercredi 11 février 2015 :

    « La Russie examinera un éventuel appel au financement du gouvernement grec, qui subit comme elle la ligne illégitime des Occidentaux », a assuré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui recevait son homologue grec, Nikos Kotzias.

    « En ce qui concerne les questions économiques, nous avons discuté aujourd’hui de la situation financière de la Grèce, qui est également dans une situation difficile en raison de la ligne unilatérale, illégitime de nos collègues occidentaux », a indiqué le ministre russe lors d’une conférence de presse avec M. Kotzias.

    Le ministre russe a aussi discuté avec son collègue grec les excellentes perspectives d’un partenariat gréco-russe dans le secteur de l’énergie, compte tenu de l’intérêt d’Athènes pour le gazoduc que la Russie compte construire via la Turquie jusqu’à la frontière grecque pour livrer du gaz aux Européens.

    Le nouveau gouvernement grec, élu le 25 janvier, ne cache pas ses sympathies pro-russes, suscitant des interrogations sur une possible réorientation stratégique de la diplomatie du pays membre de l’UE depuis 1981.

    http://www.romandie.com/news/La-Russie-prete-a-examiner-une-demande-daide-financiere-de-la-Grece/564738.rom

  • Dubitatif

    MEGA GROSSE INFO sur un site, POUTINE MENACE « le faux prix
    nobel de la paix » US

    Catégories : #Politique internationale
    « Poutine menace Obama de livrer des images satellitaires des attaques du 11 septembre qui prouveraient le false flag. Et les USA le craignent. ….. »http://www.wikistrike.com/2015/02/11-septembre-poutine-menace-obama-de-publier-des-photos-satellites-prouvant-l-implication-americaine-dans-les-attentats.html

    J’aimerai bien que Poutine trouve aussi des « trucs » sur notre locataire du Fg.St. Honoré , dito Merkel, dito
    TOUT LE MONDE….

  • Bulle08

    Coucou Voltie, comment puis-je te joindre?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Natacha Natacha

    Les trois-quarts de la planète rigoleraient en lisant ce genre de papier.

  • article 35

    Donc la liste du stock est faite pour une famille de quatre personnes pour une semaine en cas de catastrophe .
    Si la difficulté d’approvisionnement ne dure qu’une semaine, ce n’est pas une catastrophe, tout au plus un léger imprévu, du style grève des transporteurs ou blocus routier .
    Si les choses se gâtent vraiment(ce que je pense) ce n’est pas pour une semaine , qu’il faut stocker , mais pour des années, autrement dit : impossible, autant niveau place que budget.Donc la petite liste de commissions ne sert pas à grand chose. Il vaut mieux un ou deux bouquin permettant de faire le tri dans les plantes sauvages comestibles, les champignons et tout ce qui peut se trouver en milieu naturel .
    Du style : http://livre-nature.promonature.com/product_info.php?products_id=132
    Ça tient dans la poche et il n’y a pas de date limite de consommation.
    Mais le sujet a été maintes fois exploré .
    Ce que je trouve amusant c’est les conseils de diététique donnés au cours des posts, le sucre : pas bon, le sel : beurk, le sel de l’Himalaya : miam , la farine :houla attention ….. D’un côté on parle de guerre programmée et de l’autre on fait la fine bouche pour éviter d’éventuels problèmes de tension ,de surpoids ou de désagrément intestinaux .
    Au fil des recommandations on trouve des produits exotiques comme la canneberge et d’autres produits du bout du monde aux vertus merveilleuses .
    Peut être suis je un indécrottable pessimiste, mais pour moi une CATASTROPHE c’est justement quand rien ne va plus. Plus de réseau d’approvisionnement , de logistique , plus rien de sécurisant , même plus le minimum vital assuré .Une catastrophe c’est quand les gens se battent pour bouffer le dernier rat crevé depuis des jours et boivent de l’eau trouvée dans une ornière . En gros une situation à mille lieues du survivalisme en dix leçons .Et là un carré de sucre de synthèse trempé dans un restant d’huile rance devient un régal .
    Je n’ai rien contre ce genre d’article et les préconisations qui vont avec comme l’incontournable sac d’évacuation, car chacun fait à sa guise .Mais au bout de quelques jours, il ne restera plus rien de toute cette belle préparation et celui qui aura réussit à conserver un couteau et un morceau de ficelle, fera figure de nantis . Je voulais juste dire qu’à mon avis ceux qui se fient à ce genre de liste risquent de payer une lourde facture quand la réalité va les rattraper .

    • emilie389

      Il ne s’agissait pas de faire la fine bouche.
      Mais de réduire le coût d’un panier moyen.
      Aussi de démontrer pourquoi il serait intéressant de bannir ces produits.
      C’est l’occasion de :
      – cuisiner/cultiver soi-même ou
      de se rapprocher des paysans/agriculteurs
      en réduisant les intervenants et plus de profit aux travailleurs
      – prendre soin de sa santé (digestion améliorée, plus de problèmes de peaux et de surpoids, meilleure forme)
      – faire des économies
      Aussi de démontrer pourquoi ce n’est pas indispensable.
      Perso j’ai banni sel, poivre, mayo, ketchup, moutarde, cube bouillon, laitages. Je réduis conso de viande, gluten, sodas, confiseries et mon portefeuille se porte mieux, ma santé s’améliore.
      Le goût et les vitamines sont déjà dans les aliments.
      Comprenez-vous la démarche ?
      Voyez-vous où nous voulons en venir ?
      Car non seulement une semaine de course ne suffirait pas, mais de toutes façons il y aurait ruptures très vite dans les magasins, mais si les routes sont bloqués et qu’il n y pas d’elec, on cuisine avec quoi ? Et je ne parle pas des catégories moyennes, voire les sans emplois et autres.
      Les problèmes de poids et de peaux, ça ne regarde que vous, surtout si c’est pour acheter des produits derrière pour y remédier.
      Il y à un lien entre la guerre et les achats : c’est économique.
      Nous disions déjà que c’était pour faire du chiffre. Non seulement dans la vente des outils pour y parvenir, mais le peuple par inquiétude, va courir dans les boutiques… encore…
      Tout le monde sait que ce sont des occasions pour relancer l’économie.
      Bien à vous.

  • 108

    Qui voudrait envahir la Suisse ? on se pèle le cul un peu en suisse ^^

    • on a de l eau, c est pas mal.
      pis la plus belle (ou une des plus belle selon les gouts) montagne du monde.

      • 108

        c’est pour ça que ça caille ^^ (à cause de la montagne, pas l’eau).
        Vous avez du chocolat et du fromage.. ça m’intéresse :)

      • C’ est le lait qui caille. Les températures ici sont trés agréable.
        On a aussi, du bon vin mais on le garde, (pas d export de vin) pis de la bonne charcuterie, des bon gateau, –
        Et maintenant (grace a tous ces gens qui aiment payer 10x le prix du café ) nous sommes les premiers exportateur de café .

  • Thierry92 Thierry92

    Bon LES MOUTONS HOU HOU.
    Vous ralez, vous commentez, vous la ramenez des fois a coté de la plaque.

    POUR UNE FOIS QUE NOUS VOUS DEMANDONS DE VOUS EXPRIMER IL N’Y EN A QUE 9 QUI OSENT.

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=7&t=8525

    POUR CEUX QUI ONT AUTRE CHOSE QU’UNE GRANDE GUEULE.

  • Francois Prin Francois Prin

    et une dernière vidéo pour la route

    https://www.youtube.com/watch?v=lj51Ylb0Eyo

    En France et dans nombreux pays la famille de Paul serait étiquettée comme paranoïaque et complotiste

    A méditer

  • Si je peux mettre mon grain de « sel » je dirai que je ne mange pas salé depuis pas mal de temps et que je m’en porte bien, les aliments naturels en contiennent suffisamment pour la santé, le sel sert juste à agrémenter, rendre plus appétantes les préparations.

    Je ne prends pas de produits laitiers et depuis mon taux de calcium dans le sang est remonté ! c’est tout dire. Les « laits » de soja, riz, et autres, enrichis en algue lithothame, très riche en calcium, et les sources naturelles comme celles provenant des fruits secs : amandes, noisettes etc.. suffisent largement.
    La farine ? oui, mais complète ou semi-complète, la blanche, est super trafiquée.
    Et par dessus tout, et tant pis pour les sceptiques, mangez bio !!! dire que cela coûte cher est vrai si l’on continue à s’alimenter comme en conventionnel, mais si l’on révise son alimentation ce n’est pas cher, car le corps, bien nutri – en général on se contente de le nourrir – est rapidement rassasié et on mange moins.

  • Dante GT

    Le rapport farine/sucre me fait… pleurer de rire!

    Mais cette liste, elle peut aussi servir a faire peur a la population, histoire de faire vendre unpeu plus en ce début d’année…