Il y a de l’espoir et il y a « un autre Occident »

Je pense que tous les lecteurs réguliers des ME connaissent à présent le blog du Saker et l’énorme travail d’éclairage qu’il fait dans la présente « guerre de l’information », guerre de l’information qui tente au possible de nous éviter une guerre tout court, et ce, à grande échelle. Puisque la nouvelle équipe du Saker Francophone est très rapide, nous avons déjà la traduction en Français d’un de ses derniers billets qui a retenu mon attention de par les valeurs humaines qui y « transpirent ». Une note d’espoir en quelque sorte, un rayon de soleil dans un ciel qui s’assombri de jours en jours. J’ai grand respect pour l’ouvrage que réalise le Saker, et pour l’homme que je devine au travers de ce que je lis de lui et je ne me prive pas de le répéter. Bonne lecture ! et le bonjour à tous de Saint-Petersbourg ;) où je me dis de jour en jour que plus on connais la Russie, plus on l’aime ! et plus on l’aime, plus on est prêt à la défendre de TOUTES SES FORCES… c’est ce qu’évoque aussi ce billet. 

saker-banner-small

Je l’ai dit plusieurs fois déjà sur ce blog et je le redirai aujourd’hui : il y a un autre Occident, que nous, ceux qui s’opposent à l’Empire, ne devrions jamais oublier. Ceci est un Occident que vous ne verrez jamais *jamais* dans les médias corporatistes del’Empire du Bien : il est formé par les individus innombrables qui n’entrent pas en politique, n’organisent pas de manifestations, qui vivent simplement une vie de liberté spirituelle, loin de l’ordre dégénéré, laid, trompeur et mauvais que les prétendues élites nous ont imposé à tous.

J’ai mentionné cet autre Occident dans mes Sous-marins dans le Désert et je ne répéterai pas tout ici. Je dirai seulement que je reçois presque chaque jour des lettres étonnantes de cet autre Occident.

Des lettres dont – si je les publiais ici – personne ne croirait à la véracité, je serais accusé de les avoir écrites moi-même. Je montre certaines d’entre elles à ma femme, mais, même à elle, je dis: «Si je te montrais combien de lettres de ce genre je reçois, toi aussi tu aurais du mal à me croire.»

Je peux sincèrement dire ceci : ces lettres ont littéralement changé ma vision de l’humanité, tout à fait, et maintenant, je sais, je comprends vraiment quelque chose de crucial : nous sommes vraiment partout (comme David Rovics le décrit) et nous sommes nombreux (même si nous nous sentons souvent isolés).

Hier j’ai reçu une telle lettre et elle m’a profondément ému. J’ai répondu à l’auteur et lui ai demandé la permission de la partager avec vous (sans révéler les détails personnels). Il a été d’accord.

La voici :

Cher Saker,

Je suis désolé de vous écrire parce que je sais que vous êtes très occupé et vous me rendez, à moi et à tant d’autres qui cherchent la vérité sur l’Ukraine, un service de si grande valeur. J’espère que mon message ne vous pèse pas et ne vous dérange pas dans votre travail ou vos loisirs.

Je suis un Américain, totalement dégoûté par mon pays et ses dirigeants. Tous ces mensonges et toute cette propagande dirigés contre la Russie, la Novorussie, ses citoyens et ses soldats déterminés et valeureux me font honte pour mon pays. De plus, mes tentatives d’expliquer la vérité aux gens suscitent des regards incrédules, par exemple comment la guerre a commencé en Ukraine avec notre tactique habituelle de fomenter des coups d’État. Personne ne veut entendre que notre gouvernement est animé par des désirs diaboliques qui ruinent les vies de tant de personnes innocentes. C’est tellement triste.

Je lis votre site depuis longtemps et, maintenant, j’y ai ajouté Fort Russ, Novorussia Aujourd’hui, le Colonel Cassad et quelques autres qui disent et montrent la vérité.

Je suis un charpentier, mais actuellement je n’ai pas de travail. Je suis sans travail depuis des mois et sur le point de perdre ma maison. Je n’ai aucune épargne et me sens triste de ne pouvoir contribuer à votre site ou aux victimes en Ukraine de l’est que mon pays aide à tuer et à détruire. Souvent, la nuit, quand je peine à m’endormir, je pense à ceux qui souffrent ainsi, qui sont attaqués par notre gouvernement via les marionnettes de Kiev. Cela me ronge et me rend si triste pour l’humanité, je n’ai aucun moyen d’aider, et mes semblables Américains, ou au moins la majeure partie d’entre eux, ne semblent pas s’en soucier du tout.

Pardonnez-moi s’il vous plaît, de profiter de la lecture de vos vérités précieuses et de votre perspicacité sans pouvoir vous envoyer ce qui vous est légitimement dû. Je promets, si trouve du travail ou suis employé, que je ne vous oublierai pas et que jamais je n’oublierai mes frères et sœurs en Ukraine de l’est. Que Dieu vous bénisse toujours et qu’Il puisse distribuer la justice à mon mauvais gouvernement américain.

Sincèrement votre ami éternel,

«Charpentier»

Je veux aussi partager avec vous une partie de ma réponse au Charpentier parce qu’au-delà de lui, c’est ce que je veux dire à tous ceux-là, en particulier à des Américains qui m’ont écrit avec la même angoisse et la même douleur:

Cher «Charpentier»

Votre belle lettre m’a ému aux larmes, mais m’a aussi rempli de joie parce qu’elle m’a montré quelque chose que je savais déjà: que les nationalités et les frontières ne sont pas vraiment réelles, qu’il existe une fraternité humaine beaucoup, BEAUCOUP PLUS PROFONDE que la langue que nous parlons ou le passeport que nous portons. Je le savais déjà, mais votre lettre m’a fait l’effet d’une explosion d’humanité dans un monde devenu fou. J’ai une faveur à vous demander.

N’ayez jamais honte de votre pays ou de votre peuple. Ils sont les premières victimes d’un système mondial malfaisant qui nous asservit tous. Pendant des décennies, la Russie a été gouvernée par les Soviets et j’avais souvent honte pour mon peuple, mais maintenant je vois combien il est capable de bonté. Ne permettez jamais que votre honte du régime au pouvoir à Washington DC vous fasse perdre votre respect pour les millions d’Américains innocents, qui ne sont pas plus coupables de ce que font leurs dirigeants que je ne l’étais de ce que le régime soviétique faisait. Souvenez-vous toujours des paroles de Saint Paul: «Car nous n’avons point à combattre contre le sang et la chair, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les Seigneurs du monde, gouverneurs des ténèbres de ce siècle, contre les malices spirituelles qui sont dans les lieux célestes.»
Le peuple russe et le peuple américain ont le même ennemi et cela fait d’eux des alliés.Tous nous luttons ensemble contre le même mal.

The Saker

Quand j’ai écrit que j’étais ému aux larmes et que la lettre de Charpentier ressemblait à une explosion d’humanité, je n’exagérais pas. Pour être très honnête, j’éprouve souvent au creux de l’estomac ce sentiment horrible que les psychopathes qui dirigent l’Occident, qu’ils en soient conscients ou non, marchent gaiement sur un chemin qui les mènera à une guerre avec la Russie.
Hier je me suis senti particulièrement affligé par toute la rhétorique ridicule produite par les capitales occidentales. Et, comme c’est souvent le cas dans ces moments d’angoisse, je me suis senti très seul. Charpentier m’a rappelé que ma solitude était une illusion et qu’il y avait des Américains, là-bas, qui étaient très proches de mon cœur et de mon esprit russe. Et bien que je n’ose espérer que certains d’entre eux occupent des positions de pouvoir assez élevées pour  empêcher une guerre, je ne peux pas l’exclure non plus. En vérité, je ne sais pas si nous tous – les Russes et des Occidentaux – pouvons empêcher l’avènement d’une guerre, mais je sais, je ressens, que c’est une tâche vitale pour moi que de montrer au monde qu’il y a un autre Occident. Et que notre lutte est uniquement contre les dirigeants et jamais contre les peuples.

Je dois avouer que je suis toujours sous le choc de ce qui s’est passé avec Lavrov à Munich. J’ai dit à ma femme que je ne peux tout simplement pas imaginer que les leaders occidentaux veuillent vraiment, sérieusement, délibérément, aller à la guerre avec la Russie. Traitez-moi de naïf, mais je ne peux pas le concevoir. Mais quand je vois ce que ces soi-disant leaders disent et font réellement aujourd’hui, suscitant mon horreur, j’arrive à la conclusion qu’ils font exactement cela: glisser gaiement sur une pente qui les mènera à la guerre. Une guerre qu’ils perdront – je peux vous le garantir à 100 %.

Je ne peux pas concevoir quelque chose de plus stupide : déclencher une guerre que définitivement et catégoriquement, la Russie ne veut pas, et une guerre que l’Occident perdra, définitivement et totalement. Quelle folie, quelle stupidité, quelle fascination pour le MAL!

Le tragique est que les analystes et les politiciens occidentaux se trompent complètement sur la Russie : ils interprètent les efforts de la Russie pour éviter une guerre comme une manifestation de peur.

D’une manière ou d’une autre, ces idiots de l’EU et de l’OTAN se sont convaincus eux-mêmes que leur propagande est vraie et que cette Russie peut être ridiculisée pour sa supposée crainte de l’OTAN. Ils sont en train d’obtenir là quelque chose de très, très mauvais : la Russie ne craint pas les EU ni l’OTAN, la Russie craint la guerre en soi. Contrairement aux politiciens occidentaux, les Russes savent qu’il n’existe pas debonne guerre, mais en même temps, ils sont aussi prêts à se battre, à se battre vraiment, s’ils sont forcés de se défendre. Aucune offense à quiconque ici, mais l’Occident à depuis longtemps perdu cette capacité de vraiment se battre jusqu’au bout. C’est une chose de combattre depuis une cabine d’avion de chasse ou avec des drones, c’en est une tout autre de se battre comme le font les Russes quand il y sont contraints. Les généraux de L’OTAN ne peuvent pas même *imaginer* la résolution, la colère et la détermination qu’un bataillon de soldats de 3e classe du génie russe pourra rassembler s’il est convaincu qu’il défend sa Patrie.

Les Occidentaux ont cette illusion qu’un vrai guerrier est une sorte de Navy Seal. En Russie, tout le monde sait que les guerres ne sont pas gagnées par des Rambos photogéniques, mais par la makhra – les enfants réguliers de l’infanterie, maigrelets et sans élégance, qui, le moment venu, montreront le courage, la détermination et le sacrifice de soi qu’aucun Navy Seal ne peut même imaginer (je sais que beaucoup de lecteurs américains hocheront la tête avec incrédulité à mes propos, mais chaque Russe qui a vu des combats réels au cours de sa vie  sait que ce que je dis est 100 % vrai).

Et pourtant, les Occidentaux qui appartiennent au 1% croient  apparemment aussi que leurs jouets militaires de fantaisie battront la makhra russe. Ils ont apparemment oublié l’avertissement de l’un des plus grands généraux de l’Histoire britannique, le général Montgomery, qui a dit à la chambre des Lords: «La règle numéro 1, à la page 1 du livre de la guerre, est : ne marchez pas sur Moscou. Plusieurs l’ont essayé, les Suédois, les Teutons, les Tatares, Napoléon et Hitler, c’est inutile.»

Le peuple de Russie ne veut pas et n’a pas besoin de cette guerre, mais si on ne lui donne pas le choix, il se battra. Jusqu’au bout, même si cela signifie une guerre nucléaire mondiale (à laquelle la Russie est bien mieux préparée à survivre que l’Europe ou l’Amérique du Nord). J’ai fait cet avertissement il y presque une année et je le répète ici : la Russie est prête pour la guerre.

Bien sûr, la grande majorité des gens en Occident ne le désire pas et n’a pas besoin de cette guerre. Le problème est que si en Russie la plupart des gens sont fortement conscients que la guerre est maintenant devenue une possibilité réelle (c’est régulièrement débattu à la TV et par des responsables politiques, dont Poutine lui-même), on ne dit jamais aux gens en Occident que la guerre se rapproche de plus en plus de nous tous. Ceux qui comme Charpentier  voient clairement où cela nous mène sont horrifiés et en marge du discours public dominant. Ainsi, il y a certainement un autre Occident, mais il s’agit d’un Occident obligé de se taire, nié et je dirais même opprimé.

Nous vivons dans des temps extrêmement dangereux. Je soutiendrai qu’Obama est le président le pire et le plus incompétent de l’histoire américaine: il a échoué dans pratiquement tout ce qu’il a fait et il a trahi toutes ses promesses. Je ne lui confierais aucune tâche – il semble démolir tout ce qu’il touche. Quant aux politiciens de l’Union européenne, ce sont des imbéciles qui n’ont pas même la lucidité d’admettre qu’ils jouent avec le feu, pour qui j’ai moins de respect que pour du papier de toilette usagé. Mais mon cœur se serre pour l’autre Occident, dont les gens sont traités comme des serfs par le 1% dominant, et que je verrai toujours comme des alliés de la Russie et de tout autre pays ou groupe de gens dégoûtés par le chancre purulent qu’incarne aujourd’hui l’Empire du Bien sur le visage de l’humanité.

L’Occident peut vraiment être divisé en trois groupes : le 1% [0.01%, NdT] au sommet, les Charlies zombifiés par les élites, et les Charpentiers qui, à travers le rideau de fumée, comprennent tout. Je ne sais pas quel groupe prévaudra, mais je continue à espérer que par une sorte de miracle l’autre Occident prendra le dessus et nous sauvera tous.

The Saker

Traduit par Jefke, relu par Diane et jj pour Le Saker Francophone

11 commentaires

  • Ender Ender

    Merci Le Russe, très beau texte. Malheureusement, je ne partage pas l’optimisme du Saker, l’histoire a montré que les psychopathes au pouvoir n’avaient que faire des « charpentiers »…

    • Le Russe Le Russe

      Salut Ender,
      De mon côté le « regard de l’histoire » m’importe peu… et pour faire une digressions (qui n’en est pas une) j’ajouterais ceci :

      LE CIEL voit tout !
      Chacune de nos respirations, chacun de nos mensonges… et nul n’échappe au « moment ultime » à la confrontation avec… LUI MEME ! Avec tout ce qu’il a été… tout ce qu’il a fait.. ou qu’il n’a pas fait…
      Mais lors de cette confrontation « ultime », il est trop tard pour revenir en arrière et se « corriger ».

      Nous sommes ici-bas sur terre pour peu de temps… nous arrivons tout nu et nous repartons tous nu…
      Qu’est-ce qu’il reste ?
      Qu’est-ce qui est réellement important ?

      Peut-être à la fin, il n’y aura eu que 5 minutes de nos décades de « vies » qui auront vraiment été « belles », droites et « dignes » d’être vécu !
      Peut-être auront-nous été « Hommes » pendant 5 minutes et bêtes tout le reste du temps !

      Non, « le regard de l’histoire » m’importe peu…

      Comportons nous dignement !
      Avec le courage de la vérité !
      Redressons-nous, cessons de nous avilir, de nous laisser « plier » par la gravité et la pesanteur des sombres temps que nous vivons…

      Ayons conscience de ce que c’est que d’être « Un Homme », une « Femme »…

      Et quand nous le sommes, quand nous arrivons à l’ETRE… à ETRE… et bien cela est beau…

      Ce peut être tout petit, mais c’est beau ! simple et vrai !

      Ce peut être un sourire, un geste charitable et désintéressé… un pardon, un don, une prise de conscience, un repentir… une bonne volonté…
      Ce peut être plein de petites choses…

      Il est une parole de sagesse qui dit : « Il n’y a pas de grandes choses à faire ou à vivre… il n’y en a que des petites »

      Soyons donc des « charpentiers » de ces petites choses… qui ont une VRAIE VALEUR…

      et un temps viendra où il nous sera donné de voir que C’EST CELA QUI EST REELEMENT IMPORTANT !
      C’est cela qui compte !
      C’est cela qui reste…. à la toute fin !

      Bonne nuit les amis ;)
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Le veilleur

    Nous sommes dans une lutte entre le bien et le mal mais cette lutte a toujours existé, mais n’oublions jamais que le bien, la lumière, œuvre aussi dans ce monde et elle a un plan, un plan divin ou un plan juste, appelez le comme vous voudrez, mais elle est là, elle est à travers ceux qui cherchent à savoir, ceux qui cherchent la vérité sans relâche, ceux qui apportent du bon, ceux qui guident et éclairent, ceux qui aiment et respectent etc….

    J’aime cette citation qui dit: quand la lumière arrive le mal se lève pour la contrait. A chaque fois que vous voyez le mal se levé c’est que la lumière est plus que présente.

    Et pour garder confiance et continuer d’espérer, je remets ici cette pensée très juste de Gandhi.

    «Quand je désespère, je me souviens que tout au long de l’histoire, la voie de la vérité et de l’Amour à toujours triomphé. Il y a eu dans le monde, des tyrans et des assassins et pendant un temps, ils peuvent nous sembler invincibles et à la fin, ils tombent toujours.
    Pense à cela toujours. »

  • baron william baron william

    nous partons de tellement loin qu il y aura encore de bonnes surprises

    un probleme revient toujours

    que dire ou que faire pour aider a prendre conscience que tout est presque perdu et qu il nous reste tres peu de temps pour stopper net la grande boucherie avant de tous y passer

    les bribes de courage d intelligence d autonomie et d instinct de survie d une humanite moribonde sont nos dernieres chances de salut

    le saker diodo l ukrainienne qui a pousse sa gueulante et les quelques humiains qui se dressent fierement pour affronter tous ceux qui provoquent le carnage actuel peuvent me compter dans leurs rangs

    un petit rien c est deja beaucoup

    alors plein de petits riens les uns a cote des autres c est indestructible

  • samlours94

    Si l’avis de quelqu’un qui ne croit pas en dieu vous intéresse …
    Dans ce conflit, comme d’habitude, il s’agit tout simplement de nature humaine. Certes, du mauvais coté de cette nature mais ce n’est que ça !
    Les hommes se rendent malades car ils ont inventé ce qu’il ne fallait pas inventer: l’argent capable de donner à très peu l’immensité des pouvoirs matériels ici bas !
    Mais au delà de ça, l’argent est devenu la pierre angulaire et indispensable à la survie minimum du tout un chacun.
    Le pouvoir s’acquiert avec l’argent et ce pouvoir démesuré …voulu démesuré n’est précisément que le symptôme de cette maladie d’argent. On a donné toute possibilité, tout pouvoir à l’argent, on en a fait un véritable dieu ! Dès lors, la nature humaine étant par définition fragile, instable et totalement imparfaite, elle se plie dans la direction exacte que veulent lui faire prendre ceux qui ont le pouvoir de l’argent, de sa possession mais surtout de sa création ! Quand vous avez l’argent, alors tout vous est possible et aucune loi ne pourra vous empêcher de faire ce que vous voulez… y compris et surtout d’aller vers les pires dépravations, les pires excès ! Car c’est là où la nature humaine est la plus faible: sans limite, elle ira invariablement vers…le pire, n’en doutez pas une seule seconde hélas. Il faut des règles, des lois, des limites à tout, y compris en matière de possession d’argent, ce dernier étant par définition l’arme absolue, le POUVOIR suprême. Ce n’est pas un hasard si un grand banquier du passé, créateur d’une dynastie de banquiers actuelle déclarait que s’il avait le pouvoir de créer l’argent, de battre monnaie, alors il se fichait de qui ferait les lois !
    L’économie du monde est à revoir entièrement ! L’énergie qui doit servir à toute chose doit impérativement aller vers le gratuit, l’obtention par tous de l’énergie de manière gratuite sonnera déjà la fin des guerres pour le pétrole. Si demain, un remède miracle est VRAIMENT trouvé en matière d’énergie (pas de système Tesla car depuis le temps, je crois que c’est parfaitement bidon !)alors les dirigeants du monde entier n’auront plus besoin d’aller assassiner à droite et à gauche pour le pétrole ou le gaz !
    Mais ce n’est qu’un détail car là où le bât blesse, c’est hélas encore et toujours dans cette nature humaine pitoyable, qui met en face de 7 milliard d’individus une poignée de salopards sans loi car détenteurs de l’argent.
    Et que croyez vous que font ces 7 milliard d’individus? Et c’est là où je diffère de l’analyse plus haut car je crois qu’hélas, la grande majorité , d’une manière ou d’une autre … COOPÈRE et même parfois avec zèle par envie d’avoir des miettes, par jalousie de ceux qui possèdent. Ils veulent devenir « EUX »n entrer dans ce club des enfoirés quoi qu’il en coute. Le reste est soumis, pleutre et quelque part déjà mort et une infime minorité, à peine plus importante que les enfoirés qui tirent les ficelles est prête à réellement se battre !
    C’est la nature humaine dans toute sa splendeur, capable du meilleur mais hélas également du pire mais dans tous les cas de figure,pour le moment et pour l’immense masse d’une fainéantise intellectuelle qui pour ma part, me file autant la gerbe qu’elle m’effraie.
    Cette nature humaine si bien représentée par le personnage joué par Roger Hanin dans le film « Au bon beurre »…profiteur ordurier avant de passer pour un héros !
    Cette nature humaine qui faisait dire à un authentique résistant du réseau Mithridate que lorsqu’il arrivait dans un village, il fallait d’abord et avant tout se méfier de tout le monde fort enclin à vous balancer à la gestapo.
    Cette nature humaine, des hommes et des femmes tellement dans le pitoyable et aveugle pathos d’après attentats dernièrement , n’ont même pas réalisé qu’ils étaient à ce point manipulés qu’on les faisait défiler derrière d’authentiques assassins !
    Il n’y a rien là dedans de divin, mais juste l’expression de la nature humaine.
    Citer Ganghi ne changera rien ! Attendre la venue d’un Messie ne changera rien ! La main de dieu…et puis quoi encore ?
    La libération, si nous la souhaitons, c’est avec nos crocs que nous devrons aller la chercher . Mais avant de les sortir, il incombe à tous ceux qui résistent vraiment de CONVAINCRE leurs proches, leurs familles, leurs amis et DE NE PAS SE CONTENTER de l’incrédulité des autres car ils ne peuvent rester incrédules si vous argumentez comme il faut ! Et c’est là où ceux qui ne sont pas des fainéants intellectuels ont leur rôle à jouer, j’insiste là dessus !
    Après, le moment venu, il faudra à coup sur montrer les crocs et verser du sang, il n’y aura pas d’autre alternative, c’est du 100% garanti hélas!
    Il y a un temps pour le repos, pour la réflexion. Il y a un temps pour l’enseignement, la connaissance et il y a un temps pour l’action une fois que l’enseignement,la réflexion et la connaissance vous ont montré vos ennemis !
    Ceux qui attendent l’aide de dieu peuvent attendre longtemps. Et ceux là ne feront que retarder les autres et jouer le jeu de l’adversaire. Que ceux qui ont la foi gardent ça en eux si ça les aide, mais surtout qu’ils n’attendent pas un signe de je ne sais où pour agir car ce signe ne viendra jamais.
    Pour finir, je dirais que la Russie n’a jamais été l’ennemie de la France, bien au contraire car j’ai toujours entendu dire qu’elle considérait notre Patrie comme la soeur du sien!
    Je ne ferai JAMAIS de mal à ma soeur, mais ceux qui la salissent ne le feront pas sans réaction.
    Bonne soirée

    • Norbert

      Samlours,

      Malheureusement… je partage ton analyse du 1er au dernier mot .

      Continuons a defendre nos idees pour essayer de donner un peu d’optimisme a tout cela.

      Tout n’est pas encore perdu,il y a encore quelques lueurs d’espoir.
      On peut encore renverse la tendance.

      Mais ,dans toute eventualite,il est conseille a tous d’essayer de se preparer,au mieux, pour le pire.

  • Dubitatif

    IL EST TEMPS D’AGIR !!! Ne le prenez pas mal mais

    Hier, j’ai posé une question claire:
    Il faut faire comme les Allemands qui descendent dans la
    rue pour dire : « NON à l’OTAN, NON à la guerre !!!
    Une manifestation PACIFIQUE.
    DONC ON FAIT COMMENT ?
    QUI peut organiser cela ?
    Ou dois-je le faire seule comme ce mec à un rond point
    avec sa pancarte puis s’est fait embarquer ? Je m’en fiche
    mais honnêtement un tel acte ne sert à rien. Nous devons
    le faire en nombre. NOUS AVONS CE POUVOIR !!!!

    Sans rire il faut arrêter de blablater derrière son ORDI
    il faut DIRE NON AU CONFLIT QU’ILS VEULENT LIVRER A LA RUSSIE

    NON AUX CONFLITS QU’ILS LIVRENT SANS NOTRE ACCORD A D’AUTRES PAYS, d’autres POPULATIONS

    Je suis pas un chef de file, je ne sais pas faire des discours. Je ne suis personne. Ni Charlie, ni européenne ni RIEN. JE SUIS TERRIENNE.

    TOUS ENSEMBLES NOUS AVONS LE POUVOIR POUR DIRE NON AUX
    DIRIGEANTS DE TOUS LES ÉTATS.

    IL FAUT BIEN COMMENCER PAR QUELQUE CHOSE.. Le conflit que
    nous ne voulons pas avec nos AMIS Russes et un bon point
    de départ.
    donc je vous le redemande à tous
    ICI, on procède COMMENT ????
    car à trop attendre…. il sera trop tard quand la première balle de fusil sera tirée !
    et alors nous ne pourrons plus nous dire « Moutons
    Enragés » mais moutons tout court !
    désolée de secouer le cocotier
    avec tout mon respect envers chacun, ici.

    • fautoubenner

      Je suis entièrement d’accord avec toi , je ne comprends pas qu’on ne soit pas toutes et tous dans la rue pour crier NON au conflit avec la Russie , NON à toutes ces guerres !

      Comme toi, je trouve que dire non au conflit avec nos amis Russes et stop aux sanctions serait un bon point de départ …
      Ensuite ( mais urgent aussi )il y a toutes les guerres ,le tafta ,l’otan ….

      Un peuple civilisé et responsable se doit de dire avec force son désaccord.

    • Ellie

      Tout à fait d’accord ! Je ne suis pas non plus un leader mais je veux aussi dire NON à ce projet de guerre promu par des psychopathes en mal de pouvoir, d’argent…
      Pour une grande marche solidaire pour la PAIX

  • Dubitatif

    Chers Vous tous (tes)
    Quelques heures après avoir poussé mon petit cri je découvre
    sur une vidéo qu’à la sortie de leur réunion « tentative pour la paix en Ukraine, notre LOCATAIRE rue du Fg. St. H…..é,
    a prononcé LE MOT « guerre » http://www.wikistrike.com/2015/02/hollande-pret-a-declarer-la-guerre-a-la-russie.html
    EN CONSEQUENCE voilà des idées pour faire cette manif
    1) seul Benji sait dans quelle ville nous vivons. Donc faire
    le calcul de combien de moutons dans chaque ville peuvent
    défiler (si certains sont en banlieue) rejoindre Paris.

    2) se concerter pour contacter Artistes, journalistes
    par exemple je pensais demander de l’aide et SES contacts
    à Mr. Brayard, à Depardieu (je sais dans quelle ville ii crèche)
    3) faire un service d’ordre
    4) contacter l’organisation Allemande pour leur demander
    conseils…
    5) faire nos pancartes
    6) avoir des caméras
    DETERMINER UNE DATE UN LIEU UNE HEURE
    …..