Petit traité de biologie et cosmologie comparées

La vitesse d’expansion de l’univers est donnée par la constante de Hubble.

Cette vitesse est d’environ 72 kilomètres par seconde/mpc (méga parsecs ou méga parallaxe-seconde)

Notre cœur bas en moyenne 72 fois par minute durant notre existence (De 140 pour un nouveau né à 65 pour une personne âgée).

Toujours en moyenne notre respiration est de 25.920 cycles par jours à raison de 18 cycles par minute (de 72.000 pour un nouveau né à 23.040 pour un adulte)

Un cycle précessionnel (temps de déplacement du point Vernal entre chaque degré du Zodiaque qui en comporte 360) dure 72 ans.
360×72 = 25.920 ans = Une précession des équinoxes (temps pour le passage de l’ensemble des 12 signes du Zodiaque par le point vernal)

Au moins 15 calendriers anciens (de l’égyptien en passant par le maya religieux) décomposent une année en 12 mois de 30 jours soit 30X12=360 jours.

Il n’y a plus guère de nos jours que le calendrier des banquiers qui en compte encore 360 seulement.

Continuons…

La lumière en jour solaire parcours 25.920 millions de Kms.

Une journée comprend 1.440 minutes

La surface des terres émergées est de 144 millions de kms

Les mers occupent 72% du globe.

La terre tourne autour du soleil à la vitesse de 30kms par seconde soit un parcours de 2.592.000 km par jour.

La surface de la terre correspond à la 12.000ème partie de celle du soleil.

La distance moyenne de la terre au soleil est de 12.000 diamètres terrestres et la distance moyenne de la Terre à la lune de 30 diamètres terrestres.

La masse de la lune est le 72ème de celle de la Terre.

Le volume de saturne est de 72 fois celui de la Terre

Le système solaire se déplace vers l’Apex à 72.000 Kms à l’heure

Et je vous épargne la liste des cycles de l’ensemble des planètes et bien d’autres relevés encore qui font que toutes ces corrélations biologiques et cosmiques sont des multiples de 3 ou de 3² soit 9 et correspondent à la triade (trinité) ou l’ennéade décrites dans nombreux textes sacrés.

Petite remarque, il n’est ici question que de proportions pour les distances laissant la place à des variations de grandeurs de l’ensemble. Expansion mais aussi contraction (via un Big Crunch) n’échappe donc pas à la règle.

A suivre…

Stef2892 pour les moutons enragés

20 commentaires

  • 108

    Nous sommes des particules infimes renfermant l’infini dans l’espace absolu.
    ça donne le vertige tous ces chiffres ^^

  • Cordule22

    Et il y a une “ère” glaciaire environ tous les 25 000 (25 920?) ans. Le dernier maximum glaciaire a été atteint il y a 25 000 ans, environ.
    http://global-climat.com/2014/06/04/une-etude-explique-comment-lantarctique-a-ete-conduit-vers-un-maximum-glaciaire/

    Préparez-vous, mais don’t panic, c’est pour notre bien :) !

  • Darkos

    Sérieux j’ai a peine vérifier deux infos, les deux sont fausses…. c’est quoi le but d’un article comme ça? Autant mettre des blagues qu’on rigole un peu https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • C’est un peu court Darkos…

      Pouvez-vous nous donner un aperçu de vos vérification ?

      Pourquoi ne pourrions nous pas rigoler nous aussi un peu ?

      • Darkos

        Masse de la terre = 81 fois celle de la lune
        Masse de Saturne= 95 fois celle de la terre
        Je veux bien croire aux arrondis https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        • C’est un petit peu plus compliqué que cela en réalité. Vos vérifications partent du principe que l’univers est statique hors il est en mouvement et chacun de ses éléments agit sur l’autre pour cause de gravité universelle, entre donc en jeu la nutation (négligeable ici) et les barycentre entre autre.

          Dans la doc ci-dessous, vous remarquerez que malgré les gros arrondis, l’on obtient déjà un rapport 1/75 et non plus 1/81 pour le rapport de masse Terre/Lune

          http://www.afanet.fr/Expo_Quatre_saisons_de_lastronomie/printemps/pdf/masseterrelune.pdf

          Saturne n’échappe pas à la règle pour l’interraction avec ses voisins, même si dans mon exemple il est question de volume et non de masse.

          Ne doutez pas un seul instant que 72 soit la preuve par neuf cosmologique pour vérifier bien des calculs.

  • baron william baron william

    dans les constellations il y a autant de galaxie que d etoile de la voie lactee la galaxie ou nous residons donc si les constellations se deplace apparement par rzpport a nous en 25 ou 26 milles ans c est que nous tournons autour d un point pendant cette meme periode

    comme le systeme solaire met 260 millions d annees a faire le tour de notre galaxie et les constellations revienne au meme point apparent t 10000 fois plus vite

    alors le soleil orbite autour d une etoile de la voie lactee ou un trou noir ce qui expliqurait le deplacement regulier apparent des constellations

    c est qu une intuition et suis trop ignare pour bien la demontrer

    je demande a toute personne erudite sur le sujet de completer ou de refuter mon hypothese

    en astronomie j ai souvent besoin d un dessin pour comprendre au dela du systeme solaire

  • Balou

    Les trous noirs n’existent pas (Partie 1)

    Personne n’avait osé jusqu’ici toucher au modèle vedette de la cosmologie, depuis 30 ans : le sacro-saint trou noir, fond de commerce de toute une communauté, fer de lance de la « cosmologie quantique ». Après l’article publié par Stephen Hawking, intitulé « Les trous noirs n’existent pas » c’est un scientifique français, Jean-Pierre Petit,
    ancien directeur de recherche au CNRS, qui enfonce le clou. De quoi décrire un univers radicalement nouveau. Hawking soulève les problèmes, J.P.Petit apporte des solutions … décoiffantes.

    Suite : http://french.ruvr.ru/2014_06_30/Les-trous-noirs-n-existent-pas-Partie-1-8534/

  • Balou

    Le plan militaire de la NASA

    Extrait : «
    Mais je dirais que tout le monde doit regarder le document de la NASA, vous devez passer de l’illusion la non-réalité dans laquelle vous vivez, vous avez besoin de passer à une nouvelle réalité formée par la vérité que ces documents véhiculent. Alors, à partir de ces réalités, vous pouvez envisager des solutions.
    »

    Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x19ymcb
    Traduction amateur : LenferMeMent

  • Merci,
    Je vais rester sur les chiffres qui mettent en valeur le nombre 72 ou 144.

    360 x 6 = 2160 et 2160 ans est aussi la durée de l’ère des poissons ou ère chrétienne.
    2160 – 2016 = 144. et alors ?
    144*14 = 2016
    si T36 donne un nombre triangulaire très connu…
    mais, T63 = 2016.

    J’ai cherché ici une relation de nombres issus de {0, 3, 6} entre l’année biblique (360) et le mystère du 666.

    Ton article montre que l’on peut éventuellement étendre les coïncidences aux chiffres {0, 1, 2, 6} … ;-)
    (exemple : 603*2 =1206 et 603 + 63 = ?)

  • Tolosan

    Le département de la Haute Garonne et le 31… tandis que le Loir et Cher est le 41. La somme fait 72 ! Stupéfiant non ? La distance entre Toulouse et Pamiers est de 72 km. Fascinant non ? La ville de Chailles est à 7,2 km au sud-ouest de Blois à 72 m d’altitude ! Pur hasard ? Ce n’est évidemment pas possible… La grand-mère de Jules a soufflé 72 bougies sur son gâteau d’anniversaire le jour de ses 72 ans ? pure coïncidence ? La roue arrière de la bicyclette de Jules a 83 rayons, mais si j’en enlève 11, cela fait bien 72 !!! Qui peut encore affirmer que c’est un pur hasard ? Il faudrait vraiment être de mauvaise foi !
    Pour être sérieux, je dirais que ce genre d’article est à mourir de rire. Surtout continuez, cela fait du bien de temps en temps ! Je peux même vous aider !!!! Et pourquoi l’auteur ne postulerait-il pas au prix Nobel de Physique ? Il a 72 chances sur 1 milliard de l’obtenir ? Pur hasard encore ?

    • Pouvez-vous SVP appliqué votre méthode passionnante à le Rose des Cathédrale et la Rose Nucléaire SVP (centre de la Rose Nucléaire Européenne étant la pyramide de la place des fête à Paris et Notre Dame pour la Rose des Cathédrales) ?