Les Populations d’animaux sauvages dans le monde ont chuté de 52% depuis 1970…

Pas de panique!! il restera des images et des vidéos, que nous pourrons montrer….Ca me fait penser à une scène de « Soleil Vert », où le grand père choisit le moment de quitter cette Terre, et où on lui passe un film avec la Terre d' »avant ». Biches et forêts, ciel bleu, eau claire………

La chute constatée des populations d’environ 3000 espèces d’animaux sauvages est bien pire que prévue. La dernière étude de la WWF qui doit être publiée mardi estime que 52 pour cent de la population d’animaux sauvages a disparu entre 1970 et 2010. 

L’amélioration des méthodes de mesure des populations de poissons, d’oiseaux, de mammifères, d’amphibiens, de reptiles explique la différence entre ce dernier rapport et l’estimation de 28 pour cent précédemment annoncée en 2012. La plupart des nouvelles pertes d’espèces animales ont été constaté dans les régions tropicales et en particulier en Amérique latine. 

Le rapport «Planète Vivante» a analysé les données de 10.000 populations sauvages réparties entre 3038 espèces de vertébrés dans le monde, à partir d’une base de données gérée par la Société zoologique de Londres. Il est destiné à fournir un échantillon représentatif de la population globale de la faune dans le monde, a déclaré Richard McLellan du Fonds mondial pour la nature et rédacteur en chef de l’étude. 

La chasse et la pêche ainsi que les pertes et la dégradation des habitats naturels ont été identifiés comme les principales menaces pour les populations de la faune restantes à travers le monde. Les autres facteurs identifiés sont le réchauffement climatique, les espèces envahissantes, la pollution et les nouvelles maladies. 

© Nature Alerte

Source 2012un-nouveau-paradigme

Voir aussi:

Des océans aux boîtes de thon, Greenpeace nous éclaire

Les épandages aériens de pesticides autorisés à 50 m de chez vous…

Mystère dans la couche d’ozone

35 commentaires

  • fou

    soleil vert à ouais je me souvient aussi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    ce sont surtout les générations d’après ceux là qui vont nous regarder en arrière et ne comprendrons pas ce que nous avons fait
    pour soleil vert j’avais fait la recherche de la plupart des acteurs du film et à ma grande surprise ils sont tous mort!

  • yannick511

    Dans soleil vert, les humains morts sont dans la bouffe.
    Mais dans notre monde, les animaux morts sont dans tous nos produits de consommation.

  • sckual

    En même temps, il n’y a pas besoin de gaspiller autant d’argent et de papiers pour que l’on s’en aperçoivent….

    Où sont les milliers d’hirondelles que l’on voyait se rassembler, juste avant le grand départ ?????

    Où sont les multitudes de papillons en tout genre ????

    A part culbabiliser les petites gens, quand est-ce qu’ils feront débrancher les riches ???? Il ne faut pas se leurrer tant que les ultrariches ne diront pas stop, il ne se passera rien…..

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      idem pour l’eau plus d’étoile de mer de crabes de crevettes…. on croise plus facilement des déchet qu’un truc vivant
      Les Ultra riche oui c’est sûr mais les autres ne vallent pas mieux les jardins quand il ne sont pas bitumé sont complètement aseptisé.

      Personnes n’a pointé un fusil sur la tempe d’un particulier pour qu’il déverse tout les ans des litres de produicides sur sont terrain.
      Idem pour les agriculteurs eux cumulent en général avec une carte de chasse

      On est responsable de nos actes et faudrait voir à assumer de temps en temps !
      ……

      Je ne lirai pas le lien de Green Pisse.
      les relayer et les citer c’est leur donner du crédit alors qu’ils utilisent la crédulité de leur membre (d’en bas) pour juste donner le change à ceux qu’ils sont sensé combattre.

  • laspirateur

    La Chine a perdu en 50 ans entre 80% et 90% de ses espèces de poisson d’eau douce! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Le veilleur

      Ce que l’homme fait subir aux animaux et à la planète me révolte. Un exemple d’injustice parmi tant d’autre, je ne comprends pas que la surpêche ne s’arrête pas, ne serait-ce qu’un an, pour les laisser se reproduire.
      Qu’est-ce qu’ils attendent pour réagir ? qu’il n’y est plus de ressource pour s’apercevoir que l’argent ne se mange pas ?
      Parfois je me dis que mère nature finira par nous faire payé notre irrespect face à sa création et je crois que çà a commencé !

      • laspirateur

        Bien sûr le monde marche sur la tête et l’incompréhension est à son paroxysme. La limite est très largement franchie pour ce qui est de l’irréversibilité de l’impact de l’homme sur la planète. Tant que le profit dominera encore le monde rien ne sera possible absolument rien. J’ose espérer voir se profiler une génération moins gourmande et plus économe en ressources mais encore une fois si et seulement si l’économie de marché s’effondre pour de bon et encore il leur faudrait oublier ce mauvais mouvement évolutionniste. Oui nous allons droit dans le mur et nous ne sommes plus que spectateur du drame que l’on consomme chaque jour. Si les gouvernements avaient été sensés,http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif le pollueur n’aurait pas été payeur mais emprisonné, mis à l’épreuve voir tué.

      • laspirateur

        Mhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifais le gouvernement est le pollueur!

  • Lilith Lilith

    Nous sommes tous responsable chacun a notre niveau ces notre mode de vie qui est en cause on peut blàmer les riches pour nous donner bonne conciences mais gardons en têtes que chacun a notre niveau avons participer d’une façon ou une autre a cette disparition.

    au jour d’aujourdhui nous avons gaspiller 43% de notre écosystème et utilisons 1 tiers des ressources en eau potable pour nos besoin divers, il est grand temps de réflèchir avant de faire ses achats c’est le seul moyens pour ne pas continuer a enrichir et engraisser les riches actionaires de multinationales qui n’ont aucun scrupules.

    selon certaines étude si nous atteinions les 50 % d’écosystèmes détruits les dégats seront irréversibles et l’humanité en grand dangerhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • MiracleBoy

      je peux pas te laisser dire ca :

       »ces notre mode de vie qui est en cause on peut blàmer les riches pour nous donner bonne conciences mais gardons en têtes que chacun a notre niveau avons participer d’une façon ou une autre a cette disparition.  »
      l’impact humain n’est rien comparé aux industries et aux centrales .
      c’est comme si tu disais >  » c’est notre mode de vie qui est en cause , on peut pas blamer les riches pour mettre un pistolet sur la tempe, tuer des millions de gens et sacager toute forme de vie par la force puisque nous avons participé ?? oui les gens ont participé sous la menace , la torture en tout genre , la lobotomisation .. tu me diras qu’on doit faire pousser nous même la nourriture certes ? Avec du roundup ? Le tracteur il roule avec quoi ? ( avec la mort des gens et de la nature ) non , nous ne sommes pas responsables puisque nous sommes déchargés de toute responsabilité ? .. mais tu vois déjà à partir du moment ou tu utilises un ordinateur ou ta machine à laver tu contribues a tuer des gens et des espèces vivantes , lorsque tu vas à la mairie ou dans des associations tu gaspilles du papier donc tu tues des gens , de plus les fringues que tu portes tuent des gens et des animaux .. tu peux toujours essayer d’aller vivre en foret entre 4 autoroutes .. non a partir du moment ou tu es encré dans le système quoi que tu fasses tu contribues à tuer des gens .
      le seul moyen d’arreter le génocide c’est de couper l’énergie partout , que toutes les ressources naturelles soient à disposition de tous gratuitement et pas seulement de quelques uns. si le mode de vie dominant est modifié en mode de vie équitable et économique en ressources , ou chacun se sert uniquement du peu qu’il à besoin . cela ne peut marcher que si TOUT LE MONDE le fait et pas quelques uns .( donc une autorité doit ériger un mode de vie SAIN qui sera respecté de TOUS .

      • Lilith Lilith

        ah oui et qui a construit les industries et les centrales? elles ne sont pas construitent toutes seul a ce que je sache, les gens non nulement parcitpé sous la menace quand tu rentre tu alumes la lumière, tu prends un douche et quand il faits froid tu es bien heureux d’alumer le chauffage, et non personnes ne t’attends derrière ta porte avec flingue pour te forcer a agir comme tel donc nous participons que on le veuille ou non a la destruction de notre environement.

        par contre on peu dimminué notre impact en achetant pas l’inutile et tout les gadget dont on a pas besoin en huilant pas la machine en préférant le commerce de proximité.

        et ce que tu préconise de couper tout relève de l’utopie essayons déjà de vivre en harmonie avec le système que l’on a avant de vouloir retourné a l’age de pierre nous ne somme pas préparer à ça.

        une citation que je trouve qui nous résume bien;

        L’homme est comme Macbeth après le crime : reculer serait pour lui beaucoup plus difficile et plus fastidieux que de persévérer, que de s’enfoncer davantage dans l’irréparable.

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      Mais qui consomme au bout du compte? par nos actes et actions irréfléchies.

      Il suffit qu’un produit ne se vende pas pour qu’il disparaisse du marché. C’est la loi du commerce.

      Nous sommes les commanditaires, par ignorance et par confort!

      C’est en lien avec le problème de la surpopulation , d’un autre coté toutes les espèces sont en régressions,

  • Finalement, la peut-être tant attendue fin du monde ne sera qu’une grande extinction, initiée par nous, et nous emportant avec elle.

    Ca serait bien.

    Gaïa s’en remettra. Et elle, quand c’est nécessaire, sait payer le prix de son adaptation. Dusse ce prix coûter la vie à 99% de la vie qui la recouvre.
    Bientôt, plus d’abeilles; l’extinction s’amorcera, et, compte-tenu de la faiblesse engendrée par nos activités (pollution, destruction des éco-système, déséquilibre de la biosphère, etc), la réaction en chaîne sera d’autant plus rapide.

    Et le mur sera devant nous sans même que nous ayons compris. Cela pourrait être si subit que nous pourrions en tomber sur le cul. Pour crever comme ça, impuissants et affamés. Quatre années disait Einstein. S’il avait raison, et au regard de la chute vertigineuse des populations apicoles, le déclin est pour très bientôt. Si cela se trouve, nous avons déjà un pas dans ce décompte de quatre années…

  • Grand marabout Grand marabout

    ce monde est une immense entreprise à se foutre du monde

    L.F.C

    http://www.youtube.com/watch?v=wb2ZXbsC6Nk
    LE FILM DATE DE 73;LE LIVRE EST DE 66,de Harry Harrison!

    une ville au bord du naufrage, où les émeutes d’affamés sont monnaie courante et où l’extrême opulence d’une poignée de privilégiés côtoie dans l’insouciance l’extrême pauvreté des masses composées de nombreux chômeurs vivant difficilement des aides sociales.

  • Grand marabout Grand marabout

    et bien ,des animaux n’existe plus à l’état sauvage,mais seulement en captivité.

    or,on sait que l’enfermement ne facilite et n’incite pas à se
    reproduire..
    – ces animaux voudraient -ils éviter la captivité à leurs descendants ?
    – seraient ils capables de se projeter dans le futur et d’en prendre acte dans leurs décisions?

    bien, évidement!

  • Natacha Natacha

    Ce que disent les hirondelles

    Déjà plus d’une feuille sèche
    Parsème les gazons jaunis ;
    Soir et matin, la brise est fraîche :
    Hélas ! les beaux jours sont finis !

    On voit s’ouvrir les fleurs que garde
    Le jardin, pour dernier trésor :
    Le dahlia met sa cocarde,
    Et le souci sa toque d’or.

    La pluie au bassin fait des bulles ;
    Les hirondelles sur le toit
    Tiennent des conciliabules :
    Voici l’hiver, voici le froid !

    Elles s’assemblent par centaines,
    Se concertant pour le départ.
    L’une dit : « Oh ! que dans Athènes
    Il fait bon sur le vieux rempart !

    « Tous les ans j’y vais et je niche
    Aux métopes du Parthénon.
    Mon nid bouche dans la corniche
    Le trou d’un boulet de canon. »

    L’autre : « J’ai ma petite chambre
    À Smyrne, au plafond d’un café.
    Les Hadjis comptent leurs grains d’ambre
    Sur le seuil, d’un rayon chauffé.

    « J’entre et je sors, accoutumée
    Aux blondes vapeurs des chiboucks,
    Et parmi les flots de fumée,
    Je rase turbans et tarbouchs. »

    Celle-ci : « J’habite un triglyphe
    Au fronton d’un temple, à Balbeck ;
    Je m’y suspends avec ma griffe
    Sur mes petits au large bec. »

    Celle-là : « Voici mon adresse :
    Rhodes, palais des chevaliers ;
    Chaque hiver, ma tente s’y dresse
    Au chapiteau des noirs piliers. »

    La cinquième : « Je ferai halte,
    Car l’âge m’alourdit un peu,
    Aux blanches terrasses de Malte,
    Entre l’eau bleue et le ciel bleu. »

    La sixième : « Qu’on est à l’aise
    Au Caire, en haut des minarets !
    J’empâte un ornement de glaise,
    Et mes quartiers d’hiver sont prêts. »

    « À la seconde cataracte, —
    Fait la dernière, — j’ai mon nid ;
    J’en ai noté la place exacte,
    Dans le pschent d’un roi de granit. »

    Toutes : « Demain, combien de lieues
    Auront filé sous notre essaim,
    Plaines brunes, pics blancs, mers bleues
    Brodant d’écume leur bassin ! »

    Avec cris et battements d’ailes,
    Sur la moulure aux bords étroits,
    Ainsi jasent les hirondelles,
    Voyant venir la rouille aux bois.

    Je comprends tout ce qu’elles disent,
    Car le poète est un oiseau ;
    Mais, captif, ses élans se brisent
    Contre un invisible réseau !

    Des ailes ! des ailes ! des ailes !
    Comme dans le chant de Ruckert,
    Pour voler là-bas, avec elles,
    Au soleil d’or, au printemps vert !

    Théophile Gautier

    :-)

    http://www.youtube.com/watch?v=SND5LDIG0vw&feature=related