L’armée de l’air allemande s’entraîne secrètement à la guerre nucléaire

Manquerait plus qu’une guerre nucléaire et, on aurait la totale. Souhaitons que ça reste des manœuvres d’entraînement.

******

Observateur-Continental

Officiellement, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne via son armée n’a pas le droit d’utiliser l’arme atomique seule, sauf par la participation nucléaire et le cofinancement des armes nucléaires étrangères. 

Bild informe que l’armée de l’air allemande s’entraîne pour la guerre nucléaire et de manière secrète. Ces exercices militaires continuent de montrer une volonté de puissance militaire de Berlin qui se réalise par plusieurs étapes depuis des années tout en révélant la montée des tensions. 

Bild écrit que «l’armée de l’air allemande s’entraîne actuellement avec des partenaires de l’Otan pour défendre la zone de l’alliance avec des armes nucléaires». Se référant à des informations publiées par la DPA, on apprend qu’un exercice militaire de l’Otan tenu secret, portant le nom Steadfast Noon, a commencé cette semaine. Des chasseurs-bombardiers, qui pourraient être armés d’armes nucléaires en cas de guerre, sont employés.

Le tabloïd indique que «cette année, la base aérienne de Nörvenich en Rhénanie du Nord-Westphalie sera le lieu de l’exercice» et qu’ «elle est considérée comme un emplacement alternatif possible pour les armes nucléaires tactiques américaines [bombes à hydrogène américaines ou bombe H] de type B61, qui, selon des informations officiellement non confirmées, sont stockées à Büchel en Rhénanie-Palatinat». Avec ces nouvelles mesures militaires signalant encore l’emploi de l’arme atomique par Berlin, le journal proche du gouvernement allemand, dont le quartier général se trouve à Berlin, indique que «dans le même temps, l’exercice Resilient Guard se déroule à Büchel, au cours duquel l’armée de l’air [allemande] s’entraîne à défendre la base aérienne contre une attaque» et que «selon la Bundeswehr, l’utilisation du système de missiles antiaériens Patriot se pratique en terrain difficile».

Il est à noter que des combattants néerlandais, belges et italiens sont impliqués dans les exercices. Les experts militaires affirment que les exercices Resilient Guard visent à s’entraîner, entre autres, pour le transport en toute sécurité des armes nucléaires américaines depuis les installations de stockage souterraines jusqu’à l’avion et son installation. Il est souligné que les tests se déroulent sans les charges.

Les pays de l’Otan sont préoccupés par la menace accrue de guerre nucléaire au cours des trente dernières années dont l’Allemagne, en particulier, qui se déclare être en première ligne en cas de conflit nucléaire contre la Russie. Le retrait des Etats-Unis du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) ainsi que les doutes existant sur l’extension de START-3, sans oublier les déclarations américaines de retirer ses soldats d’Allemagne, provoquent ces manœuvres militaires.

Pierre Duval

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Observateur-Continental

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

6 commentaires

Laisser un commentaire