Une autre menace dévastatrice pour la santé se prépare

Partagez ! Volti

******

Par Observateur-Continental

Alors que le monde se concentre sur le coronavirus, une autre menace pour la santé dévastatrice se prépare, disent les experts. 

Сomme rapporte ScienceAlert, nous sommes déjà confrontés à une autre menace mondiale de maladies infectieuses venant des bactéries résistantes aux antibiotiques qui ne reçoivent pas autant d’attention que la Covid-19, car les maladies qu’elles provoquent se propagent lentement et régulièrement, plutôt que de prendre d’assaut le monde en peu de temps.

Les bactéries pourraient devenir une menace au niveau du Covid-19, selon les experts. Et cela se produira dans une lente marche. Selon le Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), près de 3 millions d’Américains contractent chaque année une infection bactérienne résistante aux antibiotiques. Parmi ceux-ci, environ 35 000 meurent. Dans le monde, environ 700 000 meurent de ces infections chaque année. L’Organisation mondiale de la Santé prévoit que, aux taux actuels, environ 10 millions de personnes pourraient mourir chaque année d’infections résistantes aux antibiotiques d’ici 2050.

«Il est de plus en plus probable que cette infection bactérienne soit très difficile à traiter sinon incurable, et les infections bactériennes incurables sont mauvaises. Les infections bactériennes non traitables font beaucoup de dégâts», a déclaré Sarah Fortune, professeur d’immunologie et de maladies infectieuses à l’université de Harvard, en rajoutant qu’ «elles tuent des gens». 

ScienceAlert rapporte qu’ «en raison de la surprescription d’antibiotiques, de leur surutilisation pour le bétail et d’autres facteurs, de nombreux types d’infections bactériennes, y compris les souches de gonorrhée, de tuberculose et de salmonelle, sont devenues extrêmement difficiles, voire impossibles, à traiter» et «c’est parce que la minuscule portion de bactéries qui survivent à ces antibiotiques évolue et se reproduit, développant une résistance». «Dans le monde, 230 000 meurent chaque année de la seule tuberculose résistante aux antibiotiques», précise le magazine scientifique.

Steffanie Strathdee, professeur de médecine à l’Université de Californie à San Diego, a déclaré que nous ne parlions pas assez de la menace, car «contrairement à la Covid-19, qui est arrivée soudainement et a éclaté sur les lieux, la crise des superbactéries a mijoté» et rajoute que «c’est déjà une pandémie», que «c’est déjà une crise mondiale» et que «ça empire avec le Covid-19».

Observateur-Continental

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

10 commentaires

  • Avatar gneu

    On a cette fichue manie, dans notre culture occidentale, de toujours penser en PARTICULES : le virus qui tue et maintenant la bactérie qui tue. Mais la réalité est bien plus complexe, et tout est INTERACTIONS.
    Nous avons sur notre corps, notre peau, nos muqueuses des millions de bactéries et virus en permanence qui cohabitent. Cela s’appelle une FLORE. Et c’est bon pour notre santé, tant qu’elle conserve son équilibre. Cette flore nous protège et si un agent pathogène fait son apparition, il n’a pas la place de s’y développer… sauf, si cet équilibre est rompu, alors là, il y a un risque de tomber malade.
    Mais à force de se passer les mains au gel hydro-alcoolique, de s’assécher la muqueuse buccale avec un masque, on affaiblit cette flore et c’est la porte ouverte à des infections… Alors qu’il suffit juste de vivre normalement, de veiller à son équilibre (et même ses équilibres) et ce n’est pas un virus ou une bactérie en plus en en moins qui aura raison de nous.

  • Avatar behappy

    Les agents pathogènes ne peuvent pas s’adapter aux huiles essentielles et certains antibiotiques naturels (graine de pamplemousse etc )
    Tout comme l’eau de javel détruira toujours les virus, bactéries car elle détruit leur membranes.
    Pas de possibilité d’adaptation aux produits naturels
    Ce n’est pas les solutions qui manquent dans la nature

    Big farma préfère vanter les mérites de l’hydroxychloroquine plutôt que l’artémesia qui peut se trouver gratuitement dans un jardin
    Et quand un remède miracle marche il n’y pas besoin d’aucune etude pour le comprendre.
    Les chinois ont bien compris qu’en buvant du thé a l’artémesia ils ont gagné plusieurs guerre grace a l’artemesia
    L’enemi mourrait de la malaria
     » Des chercheurs ont d’ailleurs constaté que dans les régions de Chine où les gens consomment cette plante, il n’y a pas de malaria alors que tous les éléments pour la propagation de la maladie sont réunis. »
    https://www.moustique.be/19956/la-potion-magique-contre-la-malaria
    => Comprendre les plantes nécessite du temps et de la réflexion
    Pour la chimie il n’y a rien a recflechir, big farma pense pour vous ^^

    Combien de patients endoctrinés par big farma, réclament a son médecin des antibiotiques/medicaments qui ne servent a rien contre un virus/grippe

    J’ai meme vu une femme allez au urgences réclamer une pigure de rappel
    Plein de medecins sont venus la dissuader de rester aux urgence pour cela, elle n’ a voulu partir sans son vaccin

  • Avatar CryptoKrom

     » Les bactéries pourraient devenir une menace au niveau du Covid-19, selon les experts. Et cela se produira dans une lente marche. Selon le Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC),  »
    ________
    Purée c’est pas vraie, ils continuent a fabriquer des Paranoia suplémentaires, pfff
    ________
    « L’Organisation mondiale de la Santé prévoit que, aux taux actuels, environ 10 millions de personnes pourraient mourir chaque année d’infections résistantes aux antibiotiques d’ici 2050.

    «Il est de plus en plus probable que cette infection bactérienne soit très difficile à traiter sinon incurable, et les infections bactériennes incurables sont mauvaises. Les infections bactériennes non traitables font beaucoup de dégâts», a déclaré Sarah Fortune, professeur d’immunologie et de maladies infectieuses à l’université de Harvard, en rajoutant qu’ «elles tuent des gens».
    ________

    Nom d’une pipe, ils arreterons jamais de laver des cerveaux par la PEUR .

    Hé attend, un jour ils vont nous sortir que l’H2O est extrémement toxique, hein.
    Ouhai ouhai… cette blague qui avait térroriser beaucoup de gens, sur l’Eau, H2O.

    Tss Tss Tss…

    Dame Nature a TOUT prévue, elle se chargera de ré-équilibrer les toxicités bactériennes.
    Laissez lui JUSTE DU TEMPS.
    Faut pas étre stréssés comme sa, buvez une tasse de thé et laisser passer les nuages,
    a LEURS rythmes .
    C’est pas compliqué voyons.

    Non ? Pourquoi…vous avez PEUR ?
    Vous VOULEZ avoir PEUR,
    Vous etes D’ACCORD pour avoir PEUR…

    hé bin alors allez crever ailleurs, de PEUR, et FAITES PAS CHIER en pleurnichant !
    Assumez votre choix d’avoir PEUR.

    ( c’est pour sa que ces tarés du lavage de cerveaux se dépéchent de vous lobotomiser )

  • Avatar SANTE

    Je confirme que beaucoup de français sont encore sceptiques sur les traitements dits alternatifs. Pourtant, ils fonctionnent et je les utilise de plus en plus. En ce moment je soigne des petites caries avec des huiles essentielles.

Laisser un commentaire