Un ancien n°1 du FMI et de la Banque de France dit TOUT sur la CRISE !

☎️ Entretien économique avec Jacques de Larosière, ancien Directeur du Trésor, du FMI et de la Banque de France.

#économie #crise

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

6 commentaires

  • Avatar engel

    On se refait pas !

    -Ce mec est une montgolfière de suffisance. qui toute sa vie se sera laissé dirigé par l’enrichissant vent porteur.

    Au final, son message est clair :
    -Les institutions sont performantes, bien que parfois maladroites. Si tout s’écroule, la faute en reviendra au vilain peuple qui thésaurise au lieu d’alimenter la bête, amen.

  • Avatar Bormes

    à 8 minutes, la question est : pourquoi il n’y a pas d’inflation ?
    Il ne répond pas correctement a la question, car la bonne réponse est LA VITESSE DE CIRCULATION.

    La quantité énormes d’argent crée, sans contrepartie, devrait réduire fortement la valeur monétaire, ce qui n’est pas vraiment le cas puisque cet argent est bloqué au niveau des banques.

    L’inflation, ce n’est pas la valeur des biens qui augmentent c’est la valeur de l’argent qui baisse, il en faut donc plus pour acheter la même chose, et tout augmente, c’est le modele mathématique économique basé sur une croissance infinie oblige à ça, et l’inflation est LE seul moyen d’écraser les dettes.
    Il faut toujours rembourser plus que ce que l’on a emprunté, donc il faut toujours plus de masse monétaire, donc les prix augmentent, c’est aussi simple que cela.

    Le rôle de l’état par sa banque centrale est de réguler la croissance de la masse monétaire en créant plus ou en détruisant plus d’argent.

    En gros, la baguette de pain augmente proportionnelement autant ou presque que le beurre, le jambon, la salade, les patates et les salaires, (bien évidement il y a des écarts suivant les secteurs d’activités).

    SAUF QUE SI il n’y a pas pour l’instant vraiment d’inflation c’est parce que les montagnes d’argent générées par les banque centrales, sont dans les produits dérivés et ne circulent pas dans la vie réelle.
    https://lilianeheldkhawam.files.wordpress.com/2019/10/schc3a9ma-dc3a9possession-produits-dc3a9rivc3a9s.png?w=1024
    En effet, l’inflation dépend de la masse d’argent crée ET de sa VITESSE de circulation.
    Or ces montagnes d’argent crées restent dans les banques et dans de l’économie virtuel, au niveau des produits dérivés, et ne circule PAS dans l’économie réelle, donc pas ou peu d’inflation actuellement.

    MAIS lorsque l’économie va péter, ce qui ne tardera plus très longtemps, on va demander a l’économie réelle d’éponger les produits dérivés, et cette masse monétaire virtuelle va entrer brutalement dans l’économie réelle et nous passerons en hyperinflation.
    La monnaies ne vaudront plus rien,
    Les dettes ne vaudront plus rien,
    Les comptes en banques ne vaudront plus rien,
    Seuls les actifs physiques ou tangibles auront de la valeur, sauf que plus personne n’aura les moyens de les acheter pendant un bon moment.
    Le troc et l’entraide sera de mise…

  • Avatar behappy

    Franchement il dit vraiment rien d’intéressant https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    Il est embrouillé et confus https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    Encore un « expert » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Si c’est ça les expert de la planète, il ne vaut mieux pas compter sur eux ^^

    Qui pourrait faire un résumé de ce qu’il veut dire d’essentiel ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

Laisser un commentaire