Pourquoi l’Etat ne fait rien contre les arnaques d’argent sur Internet en France ?

 

Illustration/123.RF

Les arnaques d’argent sont fréquentes en France. Ce qui n’empêche pas à de nombreuses personnes de se faire avoir quotidiennement. Sous la forme de plateformes aux noms accrocheurs et désuets, elles semblent promettre monts et merveilles aux personnes qui s’y inscrivent. Pour en voir davantage, il faut créer un compte et donc faire un premier pas dans le monde des arnaqueurs.

Les plateformes de jeux sur le net

Parmi les arnaques fréquentes sur le web, les plateformes d’argent ont une position prépondérante. L’ANJ (Autorité Nationale des Jeux) estime qu’à peu près cinq-cent-milles individus les utilisent. Cette société indépendante dispose de suffisamment de pouvoir afin d’obtenir le blocage des sites illégaux, mais pas pour aider les personnes lésées. Si vous rencontrez un souci avec des gains, vous ne pourrez pas vous appuyer sur leur aide. Il peut donc être pertinent de consulter des avis spécialisés et se renseigner autour de soi pour apprendre davantage de choses sur les plateformes en question. Mais on est à même de se demander “comment pourrait-elle procéder ?”. 

Arnaque, Hacker, De Sécurité, Virus, Fraude

Au minimum quatre des cinq établissements illégaux les plus actifs en France opèrent depuis Curaçao ou Chypre. Ces paradis fiscaux fournissent des licences et leur laissent imposer leur propre règlement.

Quels genres d’arnaques ?

Les arnaques sur les plateformes de jeux sont nombreuses et peuvent prendre différentes formes. 

De l’argent gratuit

Ces sites se différencient de leurs concurrents par l’intermédiaire d’une offre de bienvenue pertinente. Quand un membre réalise un virement bancaire, il reçoit immédiatement une offre. La plupart des membres qui utilisent celle-ci ne savent pas qu’ils mettent le doigt au sein d’un engrenage dangereux. Une offre est toujours soumise à des conditions de mise.

On appelle ce type d’arnaque, “wagers”. Une personne qui mise et remporte via une offre promotionnelle ne pourra obtenir ses gains que quand il aura investi à plusieurs reprises la somme de celle-ci avec son propre argent. La somme à miser peut parfois valoir jusqu’à trois fois l’offre et jusqu’à trente ou quarante fois, sur les jeux d’argent sur internet.

Même de l’argent gagné sans bonus sera compliqué à retirer. Le membre devra fournir un certain nombre de documents. La plus petite irrégularité causera l’annulation des gains. 

Hacker, Attaque, Masque, Internet, Anonyme, Binaires

Des délais de versement

La plateforme de lutte envers les arnaques sur Internet Scam Detector signale que plusieurs sites de jeux imposent des frais de retrait d’environ vingt-cinq pourcents ou suppriment les comptes des grands gagnants, des cas où les victimes ne peuvent faire aucun recours. Même sans aller jusque-là, certains sites établissent des plafonds de retrait de 2 500 € par jour, 5 000 € mensuellement, … Le but étant de limiter ou de retarder les retraits d’argent.

Le délai de retrait s’étalant sur plusieurs jours, les joueurs ont le temps de rejouer leur argent et par conséquent tout perdre.

Dans de pareilles conditions, ces établissements se doivent d’être proche de leur clientèle. Nombreux d’entre eux présentent des supports clients accessibles à tout instant et partout à travers le globe. En tant qu’interlocuteur de live chat, la tâche devient lourde lors d’une arnaque de clients … Malheureusement, à ce jour, l’Etat n’a aucune possibilité pour venir en aide à ces victimes, en dehors d’effectuer un rôle de prévention.

En conclusion

L’Etat ne fait rien contre les arnaques et se sent désemparé face à l’augmentation du nombre de cas de dépendance sur ce marché. En effet, le nombre de joueurs excessifs a doublé en seulement cinq ans. Malgré que les Français ne soient plus autant attirés par les jeux de hasard et d’argent en tout genre, les cas de dépendance sont donc en hausse. A quand de réelles mesures pour faire face à ces arnaques sur Internet ?

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

2 commentaires

  • M.G. M.G.

    Conclusion : la soif de l’or ça paie … surtout pour les casinos en ligne. En étant volontairement cynique, je dis bravo à ceux qui maîtrisent l’art de se jouer de la cupidité du monde …

    M.G.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    pour avoir exploré casino et « forex » en ligne le seul truc dont c’est inquiété l’état c’est la perte de pigeon qui au lieu de jouer au pmu et française des jeux bon nombre de joueurs se sont tourné vers les jeux en lignes car tout simplement les chance de gains étaient largement supérieur… Les taux de reversements tournaient autour de 90% quand la française des jeux était à 70%.
    l’état à légiférer pour protéger SES interets et ceux de partouche & co
    pub ciblé et offres de plus en plus marketté pour attirer le pigeon, l’états n’a strictement rien à envier aux sites de jeux d’argent en lignes… et aux casinos les seuls gagnats sont les casinos.
    A si ils ont ouvert une ligne de téléphone pour les joueurs dépendants https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    l

Laisser un commentaire