« Reprise » économique ! La SNCF supprime des trains pour cet été faute de voyageurs

Partagez ! Volti

******

Par Charles Sannat pour Insolentiae

C’est la reprise, c’est la fin de la crise, tout est terminé, et même le bon docteur Raoult l’a dit, sauf que les choses sont, sans doute, nettement plus nuancées que tout ça.

On se demandait, nous, les économistes de grenier, quel serait le comportement des gens.

Ce n’est pas une certitude, ce n’est pas une vérité, mais un élément de réflexion, un signal faible à prendre en note dans nos tablettes.

« Faute de réservations, la SNCF supprime des trains cet été »

Les gens, les ménages, les familles, sont « prudentes » et préfèrent ne pas trop anticiper, ni se lancer dans des réservations coûteuses alors que les risques de « seconde vague » vont commencer à inonder les plateaux de télé et des « zactualités ».

« Contactée par franceinfo, la SNCF reconnaît avoir dû réviser son plan de transport de l’été en raison d’un nombre de réservations trop faible. « En juillet, le taux d’occupation de nos trains s’établit pour le moment entre 10 et 15 %, et à 6 % en août », indique-t-on du côté de l’entreprise. Un niveau bien trop bas pour faire circuler tous ses trains, qui ne commencent à être rentables qu’à partir d’un taux d’occupation de 70 % ».

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de trains et pas de voyageurs, cela veut dire que les gens ne réservent pas à l’avance, et se déplacent nettement moins.

Ce comportement est assez logique.

Quelle sera la situation dans un mois alors que l’on a une visibilité dans cette crise, depuis le départ à 15 jours ? Quel est le risque exact de cette maladie ? Aujourd’hui chaque Français est capable d’estimer le risque qu’il prend lorsqu’il envisage un trajet en voiture. Quel est votre risque de contracter le SRAS-Cov-2 ? et Surtout quel est le degré de gravité ?

Quand il est difficile d’apprécier une situation, le cerveau humain est conçu pour ne pas faire… et attendre de voir !

La reprise économique pourrait s’avérer plus poussive que ce que beaucoup espèrent.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source France Info ici

3 commentaires

  • Avatar Cyrildu44

    Ouf ! heureusement qu’il y a une majorité de gens refusant de voyager masquer ; heureusement qu’il y a une majorité de personnes refusant de prendre les transports car mise en commun des maladies.

    Et si l’avenir, c’était de nouveau la voiture ? le vélo ?

  • Avatar Poutine

    Je ne vois pas ce que Raoult vient faire là-dedans: il a fait un constat épidémiologique, mais n’a fait aucune prédiction économique ou comportementale que je sache.
    Oui, une partie des gens a la pétoche, cerveau lavé par les médias et les Salomons de ce monde.

    Mais au-delà de l’aspect sanitaire, les gens ne réservent pas de train car il y a trop d’incertitudes gouvernementales (interdictions aléatoires et imprévisibles de déplacements) et de certitudes économiques (on économise car la crise est clairement là).

  • Avatar predateur

    ça va faire du bien à la planète ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif