8 500 respirateurs qui ne servent à rien… et les enseignements à tirer

Selon des constats de médecins sur le terrain, ces respirateurs feraient plus de mal que de bien. Charles a du lire cette affirmation, bien qu’il n’en parle pas ouvertement. Oui il faut un débat public mais pas avec les « experts » autoproclamés, avec aussi les généralistes qui ont établi des protocoles différents et eu des résultats, mêmes si ils ont sur le dos, le sacro-saint « Ordre des Médecins » qui les menace d’exclusion. D’autant qu’en science tout est évolution, recherches et découvertes. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Cette histoire de respirateurs à bout de souffle peut sembler choquante.

Elle ne l’est pas tant que cela quand on y réfléchit bien et je vais partager avec vous quelques considérations de « retex » c’est-à-dire de retour d’expérience à ce sujet.

Oui, l’Etat a dépensé 30 millions d’euros sans doute pour rien, mais ce n’est rien.

Ce n’est rien dans une crise qui nous coûte 150 milliards d’euros par mois au bas mot.

Même si nous achetions des masques au prix de l’or, si cela permet de sauver des vies et de faire repartir l’économie ce serait une bonne idée et une dépense pertinente.

Dans ce type de crise, vous êtes obligés de prendre des risques.

Je critique l’Etat pour son incapacité à décider depuis de trop longues semaines qui sont devenues des mois. Je critique l’Etat parce qu’il n’est pas agile, qu’il ne délègue pas, qu’il ne fait pas confiance, qu’il ne donne pas d’autonomie aux différents acteurs du peuple aux entreprises en passant par les régions ou les municipalités.

Mais là, il n’y a pas de critique à formuler sur les choix qui ont été fait. Il fallait en faire. Ils sont mauvais. A noter pour plus tard. Ligne pertes et profits.

Mais il reste trois questions.

Si ces 8 500 respirateurs ne sont pas là comment va-t-on souffler l’air dans les poumons de nos malades ? C’est à cette question qu’il faut répondre.

Ensuite il y en a une seconde. Aux Etats-Unis, 88 % des patients en réa, intubés et sous respirateurs sont décédés.

Le pronostic vital est donc très mauvais quand vous passez sous respirateur et pour ceux qui survivent, les séquelles sont souvent épouvantables.

Quels sont les chiffres en France. Telle est la seconde question. Les respirateurs sont-ils la réponse médicale ? Je n’en suis pas persuadé et il faut avoir le courage de tout mettre sur la table et d’en parler collectivement. De nous écharper si c’est nécessaire et de construire notre stratégie collective, une stratégie qui doit évoluer en fonction de notre connaissance de la maladie. Je lis beaucoup d’études et on commence à prendre conscience que les taux de survie sont très faibles pour la réa sous respirateurs.

Et puis il y a une troisième question sur notre perte collective de savoir-faire. En gros, nous ne savons plus fabriquer des respirateurs qui sont utiles en France. Macron n’y est pour rien. C’est l’aboutissement de tout un processus de destruction de notre pays et de nos capacités dont il est l’ultime maillon lui et sa clique.

Enfin, et c’est là la véritable critique à formuler.

Il ne faut pas des respirateurs, il faut des masques.

Il faut tout faire pour éviter que des gens ne se retrouvent en réa.

Pour éviter la réa, il y a un moyen simple.

Ne pas tomber malade.

Pour ne pas tomber malade, il faut se laver les mains, se frotter les pouces et … porter massivement des masques.

Accessoirement, il faut également cesser chez nos mamamouchis de faire de la communication à deux sous. Annoncer des milliers de respirateurs comme une grande victoire à la Staline petit père du peuple alors que rien ne vient, c’est cela le scandale.

Et cette leçon, ce « retex » n’a pas été tiré, puisque notre maréchal-président béni soit son saint-nom est parti s’encanailler dans un supermarché avec des gueux sans dents, mais masqués (les gueux) donc les trous dentaires ne se voyaient pas. C’était de la mise en scène comme chaque sortie présidentielle qui devient désormais pestilentielle et insupportable d’indécence et dégoulinante d’une communication à vomir.

Donnez des masques, libérez le commerce du masque et débattons de la réa, des risques acceptables et ceux qui ne le sont pas… mais les chiffres risquant de désespérer Billancourt, on continuera à se tortiller pour ne rien dire et pour mentir.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Valeurs Actuelles ici

12 commentaires

  • Avatar engel

    Xieme rappel :
    L’ordre-des-médecins est en organisme de collabos fascistes créé en 1942 sous le gouvernement de Pétain.
    Etrangement, cet ordre ne fut point dissous à la libération. Et encore plus étrange, ne fit l’objet d’aucune épuration.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    …Quand on connaît qui tient l’ordre-des-médecins, il y a de quoi se poser des questions …ou pas.

    A coté de ça, Mr Louis Renault, pour s’être soumis à l’obligation allemande de fabrication, fut envoyé en prison où il y mourut, puis ses biens saisis et nationalisés.

    …Etrange cette énorme différence de traitement…ou pas.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    On reparle des tgv qui n‘était pas a la bonne taille… un peuple de poisson rouge https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Quant à l‘opportuniste ….

  • Avatar xc

    Le sujet des respirateurs a fait l’objet d’un reportage au JT de la mi-journée sur la 3, de même à celui de la 2. Apparemment, les avis des médecins sont partagés. Ces modèles sont utilisés pour les transports de patients. Ils ne sont pas totalement inutiles. Le reproche qui leur est adressé, si j’ai bien compris, est l’impossibilité de réglage assez fin. Mais ils constituent une solution d’attente avant que ne se libère un appareil plus performant.
    Une hypothèse de ma part, car ce n’était pas dit dans le reportage: peut-être y a-t-il eu volonté de répondre à l’urgence, quitte à ce que le matériel acquis soit relativement peu performant, plutôt que de devoir attendre que des appareils performants soient disponibles, pendant que les malades auraient eu du souci à se faire…

    • Volti Volti

      Selon les constats de certains médecins sur le terrain, les respirateurs feraient plus de mal que de bien.

      • Avatar predateur

        Selon les constats de certains médecins sur le terrain…..ça suffit pour supprimer d office tous les respirateurs ??

      • Avatar engel

        J’ai souvenance d’un article chinois de fin février qui stipulait que ce corona-virus mettait les alvéoles pulmonaires dans un tel état que la moindre surcharge respiratoire augmentait l’inflammation et pouvaient les détruire définitivement.
        ….Mais bon, ce sont que des médecins chinois.

    • Thibaultraa Thibaultraa

      C’est la planète des singes.
      90% des personnes qui passent en réa. en sorte avec de lourdes séquelles, avec le bon matériel, alors là….

  • Avatar picchou

    J’ai du mal à comprendre le problème, à l’hopital quand quelqu’un à du mal à respirer on le met sous oxygène dont celle-ci provient de bouteilles stockées à l’extérieur pour raison de sécurité, ensuite cette oxygène très pure et régulée en débit spécifique à chaque patient au moyen d’un masque ou d’une tente à oxygène.

    Je ne vois pas en quoi cela peut aggraver une maladie ?

    Le seul effet secondaire est le fait d’irriter les poumons et de provoquer des brulures en cas de surconsommation d’oxygène pure., ce que ne manquerait pas d’arriver à une personne saine qui se mettrait à respirer de l’oxygène pure trop longtemps !

    • Avatar engel

      Tu confonds masque à oxygène et respirateur.

      Le respirateur force la respiration en injectant de l’air. Tandis que le masque à Oxygène est passif.

  • Avatar sabazius

    Ce respirateur est souvent utilisé dans les hopitaux vous pourrez le trouver très souvent dans le fond d’un placard tellement il ne sert a rien, il a une utilité ponctuelle dans des cas très restreins de transport de moyenne durée, si c’est pour aller faire de l’imagerie a l’interieur de l’hopital on ne l’utilise meme pas.
    Si après c’est pour mettre des patients dans des avions ou des tgv affretés devant les cameras alors que la clinique d’à coté était vide oui j’y vois une utilité ca fait bien auprès du grand public.
    Et puis bon rien que le nom ça ne me donne pas envie de l’utiliser franchement « Osiris »…. prochain modèle pourquoi pas « Hades ».
    8500 quoi je ne sais pas ce qu’ils en feront. Les 1000 autres sont interessants.
    Mais d’un autre coté vaut mieux avoir plus de respirateurs de transports quand tu prévois encore de fermer des lits et des hopitaux https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif