Découverte d’un nouvel antibiotique dans le sol de la Forêt Tropicale mexicaine

D’où l’intérêt de protéger les forêts dont on ne connaît pas tout le potentiel pharmacologique. Partagez ! Volti

******

Source Trust My Science

Pixabay

Au cours des dernières années, la résistance bactérienne aux antibiotiques est devenue un véritable problème, obligeant les chercheurs à identifier continuellement de nouvelles classes de molécules antibiotiques. C’est dans le sol de la forêt tropicale mexicaine qu’une équipe internationale de biologistes a fait une découverte inattendue : un nouvel agent antibiotique. Ses propriétés spécifiques pourraient non seulement permettre de contourner la résistance aux antibiotiques actuels, mais également avoir un grand intérêt en agriculture.

Connu sous le nom de phazolicine, ce composé auparavant inconnu a récemment été isolé dans les forêts tropicales de Los Tuxtlas, au Mexique ; il semble que le nouvel antibiotique puisse s’attaquer à plusieurs types de bactéries. « La résistance aux antibiotiques est un problème énorme tant en médecine qu’en agriculture, et la recherche continue de nouveaux antibiotiques est très importante, car ils peuvent constituer des pistes pour de futurs agents antibactériens » déclare Konstantin Severinov, biologiste moléculaire et biochimiste à l’Université Rutgers du Nouveau-Brunswick.

Trouvé dans les nodules des haricots sauvages (Phaseolus vulgaris), cet antibiotique inhabituel est produit par une bactérie du sol symbiotique qui fixe l’azote pour la plante et éloigne les micro-organismes nuisibles. La bactérie symbiotique en question appartient au genre bactérien Rhizobium, qui forme des nodules sur les racines des plants de haricot. Contrairement aux autres rhizobiums, cette bactérie produit également de la phazolicine. L’étude a été publiée dans la revue Nature Communications.

La phazolicine : un antibiotique s’attaquant aux ribosomes bactériens …/…

Lire l’article complet

Trust-My-Science

Voir aussi :

De la viande a été bio-imprimée dans l’espace pour la toute première fois.

De nouveaux électrolytes permettent de fortement limiter la dégradation des batteries lithium-ion de nouvelle génération.

Un robot policier a totalement ignoré une femme qui tentait d’appeler la (vraie) police.

16 commentaires

Laisser un commentaire