Des scientifiques de 13 pays écrivent au secrétaire général des Nations unies contre l’alarmisme climatique..

Proposé par B.F. Partagez ! Volti

******

Association des climato-réalistes

Un courrier signé par 500 scientifiques et professionnels, dont 40 pour la France, vient d’être adressé à António Guterres, secrétaire général des Nations unies, ainsi qu’à Patricia Espinosa Cantellano, secrétaire exécutive de la Convention-cadres des Nations unies sur les changements climatiques.

Lancée par Guus Berkhout, géophysicien professeur émérite à l’université de La Haye (Pays-Bas), cette initiative est le fruit d’une collaboration de scientifiques et associations de treize pays. Publiée au moment où l’agenda international place une nouvelle fois le climat en tête des préoccupations, cette « Déclaration Européenne sur le Climat » est destinée à faire savoir qu’il n’y ni urgence ni crise climatique. Elle appelle donc à ce que les politiques climatiques soient entièrement repensées, et reconnaissent en particulier que le réchauffement observé est moindre que prévu, et que le gaz carbonique, loin d’être un polluant, est bénéfique pour la vie sur Terre.

Ci-dessous une traduction de cette lettre (suivie de la lettre originale en anglais). À faire circuler aussi largement que possible.

****

Professeur Guus Berkhout
Catsheuvel 93, 2517 KA La Haye
guus.berkhout@clintel.org

23 September 2019

S. António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies,
Siège des Nations Unies,
New York, NY 10017, États-Unis d’Amérique.

Patricia Espinosa Cantellano, Secrétaire exécutive,
Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques,
Secrétariat de la CCNUCC, Campus des Nations Unies, Platz der Vereinten Nationen 1,
53113 Bonn, Allemagne.

Vos Excellences,

Il n’y a pas d’urgence climatique

Un réseau mondial de plus de 500 scientifiques et professionnels expérimentés du climat et des domaines connexes a l’honneur d’adresser à Vos Excellences la Déclaration européenne sur le climat, jointe en annexe, dont les signataires de la présente lettre sont les ambassadeurs nationaux.

Les modèles de circulation générale du climat sur lesquels la politique internationale est actuellement fondée sont inadaptés. Il est donc cruel aussi bien qu’imprudent de préconiser le gaspillage de milliers de milliards de dollars sur la base des résultats de modèles aussi imparfaits. Les politiques climatiques actuelles affaiblissent inutilement le système économique, mettant des vies en danger dans les pays à qui est refusé l’accès à une énergie électrique permanente et bon marché.

Nous vous exhortons à suivre une politique climatique fondée sur une science solide, sur le réalisme économique et sur une attention réelle vis-à-vis de ceux qui sont frappés par des politiques d’atténuation coûteuses et inutiles.

Nous vous demandons d’inscrire cette Déclaration à l’ordre du jour de votre prochaine session à New York.

Nous vous invitons également à organiser avec nous début 2020 une réunion de haut niveau, constructive, entre des scientifiques de réputation mondiale des deux côtés du débat sur le climat. Cette réunion rendra effective l’application du juste et ancien principe, aussi bien de bonne science que de justice naturelle, selon lequel les deux parties doivent pouvoir être pleinement et équitablement entendues. Audiatur et altera pars !

Bien respectueusement,

Les ambassadeurs de la Déclaration européenne sur le climat :

Guus Berkhout, professeur (Pays-Bas)
Richard Lindzen, professeur (États-Unis)
Reynald Du Berger, professeur (Canada (francophone))
Ingemar Nordin, professeur (Suède)
Terry Dunleavy (Nouvelle-Zélande)
Jim O’Brien (République d’Irlande)
Viv Forbes (Australie)
Alberto Prestininzi, professeur (Italie)
Jeffrey Foss, professeur (Canada anglophone)
Benoît Rittaud, maître de conférences (France)
Morten Jødal (Norvège)
Fritz Varenholt, professeur (Allemagne)
Rob Lemeire (Belgique)
Viconte Monkton of Brenchley (Royaume-Uni)
—————————

Il n’y a pas d’urgence climatique

Ce message urgent a été préparé par un réseau mondial de 500 scientifiques et professionnels. Les sciences du climat se doivent d’être moins politisées, tandis que la politique climatique se doit d’être davantage scientifique. Les scientifiques doivent aborder de façon ouverte les incertitudes et les exagérations dans leurs prévisions d’un réchauffement planétaire, et les dirigeants politiques doivent évaluer de façon dépassionnée les bénéfices réels et les coûts envisagés à l’adaptation au réchauffement climatique, ainsi que les coûts réels et les bénéfices envisagés de l’atténuation.

Des facteurs naturels aussi bien qu’anthropiques provoquent un réchauffement

Les archives géologiques révèlent que le climat terrestre varie depuis que la planète existe, avec des phases naturelles froides et chaudes. Le Petit Âge glaciaire n’a pris fin que tout récemment, vers 1850. Il n’est donc pas étonnant que nous vivions aujourd’hui une période de réchauffement.

Le réchauffement est beaucoup plus lent que prévu

Le monde s’est réchauffé à un rythme inférieur à la moitié de ce qui était intialement prévu, et inférieur à la moitié de ce à quoi on pouvait s’attendre en se fondant sur le forçage anthropique net et le déséquilibre radiatif. Cela nous indique que nous sommes bien loin de comprendre le changement climatique.

La politique climatique s’appuie sur des modèles inadéquats

Les modèles climatiques présentent de nombreuses lacunes, et ne sont guère exploitables en tant qu’outils décisionnels. De plus, ils exagèrent probablement les effets des gaz à effet de serre tels que le CO2. Enfin, ils ignorent le fait qu’enrichir l’atmosphère en CO2 est bénéfique.

Le CO2 est l’aliment des plantes, le fondement de toute vie sur Terre

Le CO2 n’est pas un polluant. Il est essentiel à toute la vie sur Terre. La photosynthèse est un bienfait. Davantage de CO2 est une bonne chose pour la nature, cela fait verdir la Terre : le CO2 supplémentaire dans l’air a favorisé un accroissement de la biomasse végétale mondiale. Il est par ailleurs bon pour l’agriculture, accroissant les rendements des récoltes dans le monde entier.

Le réchauffement climatique n’a pas provoqué davantage de catastrophes naturelles

Il n’y a aucune preuve statistique que le réchauffement climatique intensifie les ouragans, les inondations, les sécheresses ou autres catastrophes naturelles analogues, ni qu’il les rendrait plus fréquentes. En revanche, les mesures d’atténuation du CO2 sont, elles, aussi dévastatrices que coûteuses. Ainsi, les éoliennes tuent les oiseaux et les chauves-souris, et les plantations d’huile de palme détruisent la biodiversité des forêts tropicales.

L’action politique doit respecter les réalités scientifiques et économiques

Il n’y a pas d’urgence climatique. Il n’y a donc aucune raison de s’affoler et de s’alarmer. Nous nous opposons fermement à la politique néfaste et irréaliste de neutralité carbone proposée pour 2050. En attendant que de meilleures approches voient le jour, ce qui se produira certainement, nous avons amplement le temps de réfléchir et de nous adapter. L’objectif de la politique internationale doit être de fournir une énergie fiable et bon marché, de façon permanente, et dans le monde entier.

Version originale (anglais)

Voir aussi :

Amazonie : fake news, désinformation et manipulation

Comment les médias détruisent toute possibilité de débat rationnel sur le climat

Les signataires français de la déclaration climato-réaliste à l’ONU

Les « guerriers du climat » vaincus par la banquise

46 commentaires

  • je voudrais bien la petite greta discuter avec eux….

  • Avatar gerard51

    Dans le doute, préservons quand même l’eau en buvant de la bière.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Avatar sombre

    Je rigole des climato-septique qui vont brandir cette article en criant  » ont avait raison, même des scientifiques le disent !  »
    Sauf que y’en à des milliers & des milliers qui disent le contraire (qui font consensus, en faite), qu’une étude n’est pas égale à une autre (en ont ils produit, d’ailleurs?), et qu’un scientifique n’en vaut pas nécessairement un autre (spécialement quand c’est pas son domaine de science ; salutation distingué au mathématicien français présent dans l’article. Je me demande ce que ça donnerais si je me pointe pendant qu’il fait des équations et lui explique que je suis septique …  » je suis pas du métier mais je suis septique, donc j’ai le droit d’interpellé les pouvoirs public et faire chier le monde … bha oui j’ai 0 qualifications, comme toi en faite avec le climat, pour parler de ça »)

    J’ai pas poussé les recherches, mais si tout les signataires sont des clowns comme le représentant Français, ça en dis long sur le niveau :
    http://sogeco31.blogspot.com/2017/02/benoit-rittaud-se-plante-en-beaute.html
    http://sogeco31.blogspot.com/2015/10/benoit-rittaud-le-mathematicien-egare.html

    • Avatar ticheval

      C’est qu’il y a eu des antécédents assez marquants.
      C’est pour cela que certains vieux routiers ne cèdent pas à la panique climatique. Les enfants se font avoir comme des bleus – certains sont réellement angoissés et j’ai de la peine pour eux.

      Après avoir déjà vécu et survécu aux menaces de
      1) le bug de l’an 2000 (qu’est-ce qu’ils nous ont bassiné avec cette menace …. puis…. rien)
      2) la grippe avière (la France achète des vaccins pour des Millions d’Euros. Ils sont encore dans les armoires)
      3) les armes de destruction massive (toujours pas trouvées)
      4) la menace terroriste (une histoire pas très nette si on suit un peu les financements)

      on se dit que cette histoire de menace climatique au CO2 est juste une autre histoire de plus pour nous mettre dans la panique.
      Et j’en ai oublié une bonne: dans les années 70 « on » annoncait le retour de l’age de glace… les gens qui lisaient les journaux avaient peur de se retrouver rapidement à des températures glacières.

      Riche de cette expérience, j’ai mes réserves face à toute catastrophe annoncée.

    • Avatar Balou

      > Je rigole des climato-septique qui vont brandir cette article en criant » ont avait raison, même des scientifiques le disent ! »

      Ça prouve une fois de plus que le soi-disant consensus scientifique sur le réchauffement climatique anthropique est une arnaque à l’échelle planétaire. Tu pourrais rire de ta crédulité si tu n’avais pas déjà l’esprit cloisonné par la secte climato-réchauffiste. Moi ça ne me fait pas rire, voir que certains, la plupart sans doute, croient aveuglément la messe du GIEC. Sans même tenir compte de ces scientifiques qui annulent les déclarations de leurs confrères du bord opposé. Résultat : retour à la case départ. Circulez, rien n’est prouvé. Tous les modèles climatiques sont incomplets, donc erronés. Dont acte.

      • Avatar sombre

        Tu n’a pas prouvé que ce consenssus est une arnaque.

        Le GIEC est l’organisme le mieux placé pour parler des prévisions climatiques, si tu trouve plus rassurant d’avoir l’opinion des coiffeur-bouchers ou des jardiner-astronautes c’est ton problème.

        De plus, si tu doute, et c’est salutaire, pourquoi ne pas appliquer le même esprit critique quand les climato-sceptique se font attraper la main dans le sac à bonbon pour conflit d’intérêt ?

        Si tu pense que c’est dans l’intérêt d’un groupe malintentionné de personne de faire croire au réchauffement climatique, pourquoi ne pas penser qu’un groupe malintentionné à tout intérêt à ce que les choses reste tel quelles sont ? (par exemple, au hasard, l’industrie pétrolière ? les mêmes qui se sont fait coincés pour avoir , via lobbies, financés des climato-sceptiques, justement? )

        Bref, Je vois pas pourquoi je devrais prendre en compte l’opinion d’un mathématicien sur le climat, l’avis de ma coiffeuse est tout aussi pertinent : elle a autant de qualification sur le sujet. Et tu en as encore moins qu’elle je crois.

        • Avatar Balou

          Le GIEC est un organisme, une personne morale. Une église qui dit la vérité impalpable. La nouvelle croyance des aluminés du réchauffement anthropique. Aucune preuve. Les affirmations du GIEC sont parole d’évangile… Amèn

          Sombre > si tu trouve plus rassurant d’avoir l’opinion des coiffeur-bouchers ou des jardiner-astronautes c’est ton problème.

          Ces 500 scientifiques sont des coiffeurs-bouchers ? Ton argument n’a aucun sens.

          • Avatar sombre

            J’ai déjà débunké le représentant français, @jplchrm à évoquer la présence de Gervais qui est bien connu pour être un enfumeur de première. Ca en dis long sur ta faculté à accordé ta confiance aux premiers escrocs venu ; un scientifique exerce dans un domaine scientifique. Un mathématicien n’est pas dans son domaine scientifique quand il parle du climat.

            De plus, si tu accorde une valeur à la science : pourquoi alors accorder de l’importance à un groupe minoritaire dont les thèses sont refuté plutôt qu’aux milliers de scientifiques qui affirme que le réchauffement climatique est une réalité et qui font concenssus? Parce que c’est un grand complot international?
            Ou parceque t’es juste un conspi mec ?! c’est pas dur à comprendre.

            • Avatar Balou

              Rien a péter du pédigré de Gervais. Tu n’as aucun argument alors tu vises sous la ceinture. Mais il ne s’agit pas de Gervais. Tu t’évades là !
              Tu vas répondre quoi à propos de la NASA ? C’est des conspis eux aussi ?

              Je t’ai déjà répondu à propos de ce consensus qui n’a jamais existé. C’est de l’enfumage pur et simple. Plus c’est gros plus ça passe. Tu devrais lire sans tes oeillères, tu y verrais plus clair. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

              Et celle-là, qu’est-ce que tu foutais, tu l’as ratée aussi..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

              Une pétition qui dénonce la théorie du réchauffement climatique comme étant une supercherie !


              6 janvier 2018
              Signée par près de 32 000 scientifiques, dont plus de 9000 docteurs en science (Phd)

              https://reseauinternational.net/une-petition-qui-denonce-la-theorie-du-rechauffement-climatique-comme-etant-une-supercherie/

        • Avatar engel

          Sombre dit :

          – « Bref, Je vois pas pourquoi je devrais prendre en compte l’opinion d’un mathématicien sur le climat, l’avis de ma coiffeuse est tout aussi pertinent : elle a autant de qualification sur le sujet. »

          …Sauf que la science de la météorologie et les prévisions qui en découlent sont le fruit EXCLUSIF de calculs MATHÉMATIQUES.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          – Plus la puissance de CALCUL et la finesse des algorithmes* sont grandes et plus, les prévisions sont exactes.
          …D’où la formidable avancée grâce à la modalisation mathématique fait par ordinateur.

          – Ceci dit, , ne serait-ce point cette même coiffeuse bobo-végane adepte de l’intégrisme total, qui vous conseille en toutes choses ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

          *) https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/algorithme/2238

  • Avatar jplchrm

    Climato-Réalisme. Certes.
    Je reconnais sans surprise Courtillot et Gervais dans la liste. Ces gens semblent tenir un discours sérieux … mais vu de prés ça ne tient malheureusement pas la route : https://msclx.blogspot.com/2019/02/misere-du-climato-sceptiscisme.html
    De toute façon, réchauffisme ou pas, on ne fera rien. C’est juste de la com : https://msclx.blogspot.com/2019/09/le-rechauffisme-ideologie-detat.html

  • Avatar Ringo

    Peut-être que l’humain n’a rien avoir avec le climat.Par contre,notre écosystème se meurt a cause de l’homme.Il n’y a qu’à regarder la pollution de l’air,Pékin par exemple,les forêts saccagés et que dire de nos océans ,LA GRANDE BARRIÈRE DE CORAIL ,est entrain de disparaitre.Nos ressources diminuent a vue d’oeil.Réveiller vous bordel.

    • Avatar Balou

      Ne pas mélanger les théories du réchauffement climatique et la pollution, ce sont deux choses bien distinctes.

      • Avatar sombre

        Lutter contre l’un permet souvent de lutter contre l’autre. C’est distinct, mais connecté.

        Tu peux parler par exemple des pluies acides, qui sont principalement des oxydes de souffres et d’azote. Puis constaté qui produit le plus d’oxyde d’azote (NOx) par exemple, la combustion des combustibles fossiles et de la biomasse, et donc tu comprend que le trafic routier comme la déforestation (pour l’élevage, par exemple) ont des valeurs lié entre émission de co2 et pollution.

        C’est pour ça qu’on parle souvent d’équivalent en co2.

        • Avatar Balou

          Sauf que le co2 n’est pas la pollution. Si seulement du Co2 sort d’un tuyau d’échappement, il n’y a pas pollution. C’est un problème technique de filtration, pas de Co2. On mélange tout pour noyer le poisson. D’autre part la pollution ne se limite pas aux hydrocarbures.

        • Avatar engel

          Sombre,
          L’observation et le bon sens comme arbitre…

          Mon ficus est dans le même pot depuis 20 ans.
          Il est magnifique; bien que je ne lui ai jamais changé de terre, ni n’en ai rajouté.

          – Alors, d’où croyez vous que vienne l’énorme quantité de carbone qui fut nécessaire à la constitution de tout son bois ???
          …. Si ce n’est du CO2 ambiant.

          Le C02 est un « fertilisant » à la vie.
          C’est si dure que çà à comprendre ?

    • Avatar engel

      RINGO,
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif Oui, tout à fait !

      …Mais restons modeste, commençons donc par la France, qui en a plus que besoin.

  • Avatar Balou

    La NASA admet que les changements climatiques sont dus aux modifications de l’orbite terrestre, et non aux 4×4 ou aux combustibles fossiles

    https://reseauinternational.net/la-nasa-admet-que-les-changements-climatiques-sont-dus-aux-modifications-de-lorbite-terrestre-et-non-aux-4×4-ou-aux-combustibles-fossiles/

  • il y aurait comme qui dirait un iatus.

    https://www.contrepoints.org/2018/02/18/309915-engrais-co2-augmente-production-agricole

    Il faut lutter contre le CO2 et en meme temps(…) installer des générateurs de C02 pour les plantations sous serres….
    Cherchez l’erreur.

    • Avatar Balou

      Il y a une erreur d’autographe je trouve dans dénomination «taxe carbone» : elle devrait être renommée «taxe à gogo», pour que son appellation soit en adéquation avec sa réelle fonction. Plus il y a de carbone dans l’air, plus les plantes poussent. Le carbone n’est pas un problème pour la vie sur Terre. Au contraire.

  • C’est pas moi qui le dis. Un pour tous tous pourris.

    https://youtu.be/WgZ809Fg6BU

  • l’humain et un amplificateur par ces actions certes le réchauffement et d’un aspect naturel et cyclique de la terre , Mais là ou bas blaise , comme je le site plus haut l’amplification et un accélérateur , je ne comprend vraiment pas leurs doutes , ref a Mayer Hillam chercheur et presque le seul à ne pas confirmer leurs propos . (une vérité qui dérange ne fait pas salle comble , par contre un mensonge qui rassure fait un carton pleins ). ils nous reste que 40 ans environs, , Mais il est trop tard , sauf si ont stop net nos émissions .https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Pour ceux qui veulent voir des infos sur les avions militaires qui ne passent pas partout.
    http://planeradar.ru/virtualradar/desktop.html

  • Avatar criminalita

    Personne parle de la chaleur et pollution des volcans et la modification de notre orbite dûe à planète X ou pas allez savoir.

  • Avatar engel

    Parlez moi
    de pesticide,
    de défoliant,
    de désherbant,
    d’engrais industriels,
    de particules nucléaires,
    de nano-particules,
    de particules synthétiques modernes,
    d’amiante,
    de métaux lourds,
    de saturation d’un milieu,
    de déforestation,
    de déséquilibre du vivant,
    de bouleversement de la chaîne alimentaire,
    d’organismes génétiquement modifiés
    de, etc…
    …Ok, c’est une nécessite absolue et impérieuse.

    – Mais venir gonfler avec des histoires de CO2, de particules nocives dues à combustion du bois, c’est quand même oublier un peu vite que nos ancètres ont vécu pendant des millénaires dans des grottes passablement enfumées.
    Tandis que les autres, en bonne santé, crevaient en pleine air.

    – Nous sommes tous des fils de ces « survivants enfumés ».
    Eux ont sus s’adapter génétiquement à leur nouvel environnement.
    Ils nous ont légué leurs gènes de résistance à l’enfumage.

    …Du moins, exception faite pour les idiots utiles du système, qui visiblement en sont fortement démunis.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar Flo500

    Bravo !
    Félicitation à ces scientifiques !
    Voilà du courage comme on aimerait en voir davantage.
    Car il en faut pour s’élever contre la dictature mises en place par le système financier depuis des décennies.

    Mais n’oublions pas qu’ils trouveront toujours un sujet de manipulation pour nous faire faire plier l’échine.
    Ils jouent toujours sur plusieurs tableaux à la fois.

    C’est le plastique qui actuellement est en train de prendre la place du climat. Vous sursautez ?
    OK, cela signifie que la manipulation a vraiment réussi.

    Il n’y a même pas de Cinquième continent de plastique… Juste des prétendues nano-particules, c’est-à-dire en fait rien du tout ! Le plastique c’est du carbone.

    Alors mes amis, visons la tête. C’est la tête qu’il faut attaquer dans nos articles, dans la presse, dans les manifs. et dévoiler sans cesse les turpitudes.
    Et cela commence avec Georges Soros qui est l’un de leur plus puissants lieutenant.

    Il a commis suffisamment de malversations et d’embrouilles pour que les Etats réclament sa mise en détention.
    Donc, exigeons de Marcron , de la Reine d’Angleterre, de Poutine et tous les chefs d’Etat qu’ils pourchassent et lancent un mandat d’arrêt contre Soros.