Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 14 septembre 2019..

Vous n’êtes pas très nombreux, intéressés par ce qu’il se passe au Donbass, pourtant vous devriez. Faites l’effort d’écouter Christelle Néant qui fait chaque semaine une synthèse, sur les évènements. Et, pour compléter, lisez le billet publié par le Saker Francophone sur « L’ahurissante « révélation » à Macron sur son chemin de Damas« . Va-t-il enfin œuvrer pour faire respecter les accords de Minsk ? Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Chaque semaine, Christelle Néant de Donbass Insider, en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV, vous propose un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 14 septembre 2019.

PARTIE 1

SITUATION MILITAIRE
01’07 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
03’29 » – L’OSCE arrête d’utiliser des drones à cause des brouillages des FAU
04’36 » – Pertes hors-combat dans l’armée ukrainienne
07’46 » – Trois civils et trois pompiers blessés en 48 h en RPD

DIPLOMATIE
12’32 » – La Russie et l’Ukraine mènent un échange de prisonniers

MH17
26’25 » – La discussion sur VK présentée comme « preuve » par le JIT vient d’un faux profil

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE33’37″ – Un des prisonniers rendus par la Russie à l’Ukraine avoue le crime pour lequel il a été condamné

PARTIE 2

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
00’28″ – Arkadi Babtchenko propose de tuer les suspects dans leur cellule avant leur procès

06’22 » – Conclusion

Christelle Néant

L’Iran a remporté la première phase de la «bataille des pétroliers» contre les Anglosionistes. Poutine a proposé à Trump de lui vendre des missiles hypersoniques russes – Poutine a beaucoup taquiné les dirigeants occidentaux ces derniers temps -, tandis qu’Alexandre Loukachenko a pris la mesure extrême consistant à fermer complètement la frontière entre l’Ukraine et la Biélorussie en raison de l’énorme afflux d’armes et d’extrémistes nationalistes ukrainiens. Comme il l’a dit lui-même, «si les armes tombent entre les mains de citoyens ordinaires, et en particulier de nationalistes, attendez vous au terrorisme». Il a raison, bien sûr. Pourtant, il y a une douce ironie ici, ou appelez-ça karma si vous préférez, mais pour les Ukronazis, qui ont promis à leurs citoyens une entrée sans visa dans l’UE –

Billet du Saker lire la suite