Planète : 16 chiffres chocs – Quand la chaîne déraille…

Une alerte de plus, qui devrait interroger sur les moyens mis en œuvre pour faire cesser le massacre. Partagez ! Volti

******

Source relaie Aphadolie

Pibabay

En une infographie, on vous présente 16 chiffres chocs sur le thème de l’environnement. Les 13 premiers nombres sont issus du livre de Julien Wosnitza,“Pourquoi tout va s’effondrer” (mai 2018) et les 3 derniers du site planetoscope.com. Dans son ouvrage, l’auteur présente également des solutions pour engager une transition, plus que nécessaire.

16 chiffres chocs qui prouvent que l’Homme est la plus grande menace pour la vie sur Terre

Plancton menacé, chaîne alimentaire en danger !

Plusieurs problèmes majeurs causent la diminution de la quantité de plancton :

  • L’acidification des océans, due au réchauffement climatique.
  • La disparition de 90% des baleines, dont les trajets dans les océans ont un effet boost sur le plancton.
  • Les fongicides, herbicides, insecticides et autres produits chimiques qui impactent directement le phytoplancton et le zooplancton.

La vie sur Terre dépend du bon fonctionnement de la chaîne alimentaire. Si ça déraille, plus rien ne fonctionne.

Il suffit qu’une seule espèce disparaisse pour déstabiliser durablement un écosystème, or, quand on sait que 55% de la faune sauvage a disparu en 40 ans seulement, on peut se poser des questions sur notre survie dans un avenir proche.

Le plancton étant à la base de l’alimentation de nombreuses espèces marines, elles-mêmes à la base de celle des espèces terrestres dont l’Homme, notre survie dépend de la santé du plancton.

Le plancton et l’Amazonie sont les deux poumons de la planète, ils sont nos moteurs à oxygène.

Pourtant, chaque année, les océans perdent une capacité d’absorption de 190 millions de tonnes de carbone à cause de la disparition progressive du plancton.

Julien Wosnitza : qui est l’auteur ?

Julien Wosnitza, l’auteur de “Pourquoi tout va s’effondrer”, a 25 ans. Au lieu de faire carrière dans la banque après ses études, il a tout plaqué pour monter à bord d’un bateau de l’association Sea Shepherd.

Après avoir aidé à sauver des espèces en voie d’extinction dans la mer de Cortez au Mexique, il fonde Wings Of the Ocean avec Sébastien Fau, aussi bénévole pour Sea Shepherd. 

Le concept ?

Un bateau à voiles de 43 mètres de long : le Kraken, pour sillonner les océans, les dépolluer des déchets plastiques et autres filets de pêche. Mais pas seulement, c’est aussi un navire Ecole pour apprendre la voile ou participer à des études scientifiques. La première mission du bateau a débuté le 3 octobre 2018, on lui souhaite de naviguer le plus souvent possible grâce aux bénévoles, donateurs, et adhérents !

Lire l’article complet avec images, vidéos et sources

Aphadolie

Voir: World Democracy Report Index 2018 : La France ne figure même pas parmi les 25 premiers pays au classement mondial de la démocratie [Vidéo]

Voir sur Science-Post :

Les océans se réchauffent 40 % plus rapidement qu’on ne le pensait
En 2030, le climat de la Terre pourrait ressembler à celui du Pliocène moyen
Infographie : un siècle de réchauffement climatique en 35 secondes

38 commentaires

  • Encore des chiffres qui nous sont assenés comme des paroles d’évangiles sans aucuns supports ou chiffrages scientifiques.

    Le jeune monsieur qui nous les jette à la gueule, n’a fait manifestement que les collecter sans pour autant chercher à étayer ses affirmations.

    Sans formation scientifique, son unique titre de référence consiste en son allégeance à Sea Shepherd depuis quelques années…

    Cela enlève pas mal de crédibilité aux chiffres avancés, et cela, d’autant plus qu’ils sont un méli-mélo de problématiques différentes, et hélas, aucun ne sont confirmés par une approche sérieuse et objective.

    Des chiffres et des données qui pourraient être sortis d’un chapeau…

    Dommage ! Cela dessert plus la cause que cela ne met en évidence l’extinction actuelle de masse des espèces. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • supermouton supermouton

      La démarche classique de l’activisme poussé à l’extrême, qui se transforme en religion et/ou terrorisme intellectuel…
      Ces gens ne sont plus que des agresseurs qui ne servent plus la cause qu’ils prétendent défendre… mais l’ont-ils déjà défendue ?
      Ces gosses ne sont en fait que des jeunes lobotomisés et désœuvrés qui lèvent le bras à la première instruction de leur leader minimo…
      Ca a pris diverses formes dans l’histoire, mais toutes ont fini de la même manière…

      • Bonjour Supermouton https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        C’est exactement cela. Cela devient des actes de « Foi », et nous nous trouvons confrontés à des individus qui fonctionnent en terme de Croyances, et de prises de positions partisanes, binaires et manichéennes.

        Tu acceptes le nouveau Credo, l’adoptes, et participes de son prosélytisme.

        Si tu doutes, remets en cause, t’interroges, cherches, tu deviens un mécréant, viandard, charognard, pollueur, assassin, mangeur d’enfants, avec un couteau entre les dents…

        De nouveaux totalitarismes sont « en marche »… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Avatar engel

      Quand Le BUT VISÉ EST LE GRAND PUBLIC, une cause ne se défend pas avec des arguments, mais avec des slogans et des accroches emotionnelles.
      …C’est quand même la base, mon cher Fenrir.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Ceci dit, pour ceux qui doutent des slogans tout autant que des études scientifiques. Il vous reste l’observation directe.
      …Et là, pour ma part en 60 ans, le constat est dramatique!

  • bonjour

    méditation du jour :

    « C’est au moment ou l’ homme à chié dans son froc qu’il s’aperçoit qu’il est dans la merde….. »

  • Avatar GROS

    Encore une fin du monde.
    Rien de plus.

  • Avatar sombre

    C’est quand même dingue l’énergie que certains déploie pour justifier que … ben qu’ils ne feront rien de cette information.  » c’est foutu alors je continue de me comporter comme une grosse merde  »
    C’est pas facile de sortir de sa zone de confort, mais de là à inciter les gens à ne rien faire je trouve ça … pathétique.

  • Hé bé ! Que de commentaires passionnants, apportant leurs pierres à l’édifice ! Bon, ok, je suis d’accord, ça s’écroule. On change de Temps. Pour que le Nouveau arrive – pas le NOM, NOTRE nouveau monde-, il faut que l’Ancien s’écroule.
    On massacre les animaux qui en ont ras-le-bol, soyez-en sûrs. Oui, ils le disent. Certains ont décidé, collectivement, de quitter cette planète car ils n’ont plus leur place et autant quitter le navire avant qu’il coule. Donc ils vont voir ailleurs comment ça se passe. Bien des humains font la même chose. Ils en ont marre de subir nos guerres, marre que nous, nous soyons en guerre perpétuelle contre eux.
    Toutes les planètes du système solaire se réchauffent également. L’un n’empêche pas l’autre.

    Ceci dit, c’est la bonne période pour quelques prises de conscience. Beaucoup d’énergies perturbatrices font remonter à la surface – pas celle des océans mais celle de nos inconscients – ce qui est à nettoyer. Alors oui, il faut nettoyer lesdits océans, mais il faut aussi, parallèlement, comprendre que nos prises de becs, nos colères, nos peurs… doivent être regardées en face. Ainsi, au lieu de foncer dans le lard du voisin, nous pouvons tenter d’apprivoiser ces émotions perturbatrices. Ce qui ne veut pas dire les renfermer, bien au contraire, ni les laisser s’exprimer aux dépends des autres.

  • Avatar Leveilleur

    Vous pensez vraiment que notre belle planète va se laisser détruire comme ça, la Nature n’est pas une idiote, et elle ne va pas se laisser détruire par la science et le mode de vie matérialiste de l’être humain de notre temps ! Mais, elle semble apprécier le suspense !…

    Cycles et devenir de l’humanité.

    https://www.pierre-lassalle.org/cycles-et-devenir-de-lhumanite/

  • Moi j’aurais fait plus court et plus général: chaque seconde qui passe ce sont 310kg de produits chimiques toxiques de plus déversés dans notre environnement (dont 65kg sont reconnus cancérigènes).

    http://www.worldometers.info/view/toxchem/

    De temps en temps une bonne nouvelle (Australie):

    Bianca Nogrady over at Nature reports that, for the first time ever, in that country at least, a court has rejected the opening of a coal mine specifically on the grounds that it will add to global greenhouse gas concentrations at a time when we need to be bringing them down rapidly. Nogrady quotes chief judge Brian Preston who, in his ruling, explicitly stated that the project should be refused because:

    “The greenhouse-gas emissions (GHGs) of the coal mine and its product will increase global total concentrations of GHGs at a time when what is now urgently needed, in order to meet generally agreed climate targets, is a rapid and deep decrease in GHG emissions.”

    Bianca Nogrady, de Nature, rapporte que, pour la première fois au moins dans ce pays, un tribunal a rejeté l’ouverture d’une mine de charbon au motif précis qu’elle augmentera les concentrations mondiales de gaz à effet de serre à un moment où nous devons les faire baisser rapidement. Nogrady cite le juge en chef Brian Preston qui, dans sa décision, a explicitement déclaré que le projet devrait être refusé parce que :

    « Les émissions de gaz à effet de serre (GES) de la mine de charbon et de ses produits augmenteront les concentrations mondiales totales de GES à un moment où il est urgent, pour atteindre les objectifs climatiques généralement convenus, de réduire rapidement et profondément les émissions de GES.

    https://www.treehugger.com/fossil-fuels/first-time-australian-court-rejects-coal-mine-because-co2.html

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif