Un expert en radiation prévient que la 5G est une catastrophe mondiale..

Les études scientifiques sur les effets des OEM qui ne prouvent pas de manière formelles la nocivité des OEM, est le moteur à la prolifération de ces techniques toujours plus puissantes, qui ne prennent pas en compte l’effet d’accumulation de ces ondes électromagnétiques, via tous les objets connectés présents et à venir. Nous ignorons leurs impacts (bien que soupçonnés) sur les animaux, les insectes, etc.. Quant à l’humain, l’hypersensibilité à ces ondes est souvent classée comme maladie psychosomatique. Aucun principe de précaution ne saura empêcher cette technologie de se répandre, les considérations environnementales ou sanitaires, n’étant pas dans les projets des apprentis sorciers. Vite, toujours plus vite et, pas forcément bien. Tout est sous contrôle, l’amiante, le nucléaire, les médicaments, les pesticides, etc.. Jusqu’à ce que les scandales sanitaires éclatent. Merci à Françoise G. Partagez ! Volti

Source : Lyme-Métaux-Lourds.org (vidéos sur le site source)

Arthur Robert Firstenberg

Un activiste de premier plan sur la question des rayonnements électromagnétiques et de leurs impacts négatifs sur la santé publique a décrit le déploiement de la 5G comme une « expérience sanitaire de grande envergure » qui pourrait « devenir une catastrophe mondiale ».

Arthur Robert Firstenberg est un défenseur reconnu de la réduction du développement des réseaux 5G aux États-Unis et dans le monde, affirmant que le très haut débit pourrait provoquer le cancer chez l’homme et la faune, ainsi qu’exacerber les symptômes de l’hypersensibilité électromagnétique.

Afin de freiner le déploiement des réseaux, Firstenberg demande à l’Organisation mondiale de la santé, aux Nations unies et à l’UE de «mettre un terme urgent au développement de la 5G». La pétition avait recueilli plus de 40 000 signatures au moment de la rédaction.

«Le déploiement de la 5G constitue une expérience sur l’humanité et l’environnement qualifié de crime par le droit international», indique la pétition. Le déploiement du nouveau réseau aux États-Unis a déjà commencé dans des villes comme Houston, Indianapolis, Los Angeles et Sacramento.

«Cela pourrait devenir une catastrophe mondiale. Lorsque les premiers satellites ont été lancés à la fin des années 90 pour les téléphones mobiles, le jour de leur lancement, les personnes sensibles à ces phénomènes sont tombées gravement malades. Le taux de mortalité a également augmenté de 5 à 10% aux États-Unis et il a été signalé que les oiseaux ne volaient pas », a déclaré Firstenberg au Daily Star .La 5G est la technologie de base des villes intelligentes et du programme 2030 des Nations Unies. Une ville californienne a bloqué le projet pour des raisons de santé , mais va-t-elle résister à la loi de 1996 sur les télécommunications, signée par Bill Clinton, selon laquelle les problèmes de santé ne peuvent être pris en compte?

Firstenberg affirme également que, dans les régions du monde où le déploiement d’antennes 5G a déjà commencé, la population locale, y compris les insectes et autres animaux sauvages, est déjà malade. Il prétend souffrir d’une affection appelée hypersensibilité électromagnétique , qui provoque des symptômes tels que vertiges, nausées, amnésie, insomnie, tremblements, arythmie cardiaque, douleurs aiguës et chroniques, même si elle n’est pas reconnue scientifiquement ou médicalement.

En outre, Firstenberg a intenté une action en justice réclamant 1,43 million de dollars de dommages à son voisin pour avoir endommagé sa santé en utilisant sa connexion iPhone et WiFi.

Tout comme les téléphones cellulaires des années 1980 et 1990, la 5G a été fortement critiquée par le grand public depuis son annonce. En septembre 2018, le conseil municipal de Mill Valley, en Californie, a voté contre le développement de tours 5G et de petites cellules dans des zones résidentielles, invoquant «de graves effets néfastes sur la santé et l’environnement causés par le rayonnement micro-ondes émis par ces tours à petites cellules 4G et 5G», les rapports .

Toutefois, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), «Il n’existe aucune preuve scientifique qui permette de répondre de manière définitive à cette question… Il est nécessaire de poursuivre les recherches avant de savoir si l’utilisation de téléphones cellulaires a des effets sur la santé.»

En dépit de nombreuses études de grande envergure sur les effets potentiels des radiations des téléphones portables, ne montrant aucune preuve solide de risques importants pour la santé des êtres humains (sans parler des insectes), de nombreux membres de la communauté scientifique restent sceptiques quant aux avantages de la technologie 5G l’emportant sur les dommages potentiels. aux humains.

Deux études récentes ont également montré un risque élevé de développement de tumeurs cancéreuses chez des rats mâles (bien que non femelles) exposés à des champs électromagnétiques (CEM) neuf heures par jour pendant deux ans. Toutefois, les revendications n’ont pas été retenues lors des tests de suivi à double insu.

215 scientifiques de 40 pays différents auraient signé un appel appelant à une protection internationale contre l’exposition non ionisante aux champs électromagnétiques, dont les effets comprennent, entre autres, «un risque accru de cancer, le stress cellulaire, l’augmentation des radicaux libres nocifs, la les dommages, les modifications structurelles et fonctionnelles du système de reproduction, les déficits d’apprentissage et de mémoire, les troubles neurologiques et les impacts négatifs sur le bien-être général. ”

Dans une lettre , le Dr Martin Pall, professeur de biochimie à la Washington State University, a affirmé que des effets biologiques et sanitaires graves, notamment un risque accru de cancer par mutations de l’ADN, du fait de l’exposition à des réseaux 5G, ont également été évoqués. «Agence capturée» soumise à la volonté de l’industrie même qu’elle est censée réglementer.

La 5G offrirait des débits large bande plus de 100 fois plus rapides que les débits actuels. Mais pour faciliter son déploiement, 300 000 nouvelles antennes seraient nécessaires aux seuls États-Unis. Cela correspond à peu près à trois décennies de développement d’une tour de téléphonie cellulaire.

Les réseaux nécessitent un réseau plus dense de sites de «petites cellules» car leurs ondes haute fréquence permettent des vitesses plus rapides mais ne voyagent pas aussi loin.

28 commentaires

  • Oui ça s’annonce salé, en complément :

    Trump et Gates ne veulent pas de radiations 5G

    https://www.crashdebug.fr/sciencess/15589-trump-et-gates-ne-veulent-pas-de-radiations-5g

    Amitiés,

    f.

  • Avatar sephiros

    l’hypersensibilité à ces ondes est souvent classée comme maladie psychosomatique

    ou ses personnes sont simplement plus précoce ou plus sensible pour ressentir ce danger

    • Voltigeur Voltigeur

      Beaucoup de maladies sont dites psychosomatiques, ça évite aux « hommes de l’art » de chercher les véritables causes du mal être des patients… ;)

    • Avatar CryptoKrom

      Vendre un produit, c’est aussi rendre ses conséquences lucratives,
      comme les voitures, a l’entretien/reparation sa coute encore plus cher…

  • Radio-electricien de formation, (Ecole Nationale de Radio Electricité Appliquée), je ne peux aller que dans son sens.
    Le rayonnement electro-magnétique, dans les années 70, était réputé nocif, voir dangereux a certaines fréquences, et même a basses fréquences sous certaines conditions de puissance.
    Je ne vois pas pourquoi ces ondes radio seraient devenues gentilles, si ce n’est sous l’action des lobbys pour des raisons financières.

    • Avatar Ayus

      Et certainement plus dangereuses (les ondes) depuis qu’elles sont passées en numériques, vers les années 2000.
      Aujourd’hui, elles traversent des murs de plus de 50cm, ce qui n’était pas le cas avec l’analogique, téléphones, radios, antennes TV, satellites TV et autres.

      C’est un véritable bombardement d’ondes 24H/24
      Alors que ce passe-t-il dans le cerveau avec ce matraquage ?
      A l’intérieur d’un micro-ondes, que nous somment, comme certains l’affirment.

      Les baleines et les dauphins se suicident à cause des émissions d’ondes radars des sous-marins.

      • Les hyper fréquences ont toujours traversé les murs en béton depuis qu’elles existent.
        Les radars hyper fréquences sont utilisés dans les systèmes d’alarmes depuis les années 60.
        Le fait que l’on transmette des informations en utilisants les modems FSK pour envoyer des infos a tres hautes fréquences ne jouent en rien sur la nocivité.
        Que les ondes soient modulées en amplitude, en fréquence ou en phase ne change rien. C’est dans la bande de fréquences utilisée que réside la dangerosité. en dessous des 480 Mhz il faut utiliser de tres fortes puissances. maintenant avec les fréquences utilisées la dangerosité commence a partir de quelque Watts.

        • Avatar Ayus

          Il est question uniquement de matériel ordinaire, utilisé par tout le monde.

        • Avatar CryptoKrom

          Exact, les fréquences et leurs energies véhiculées.

          Si vous secouer quelqu’un tout doucement,
          avec une méme énergie que si vous la secouerTRES VITE…

          – quelles secousses vont étre les plus dangereuses avec une energie ( Force ) identique ?

          Allez, c’est pas compliqué là, et TOUS peuvent l’assimiler sa…

    • Avatar CryptoKrom

      Sans Forces electromagnétiques, les atomes ne « fonctionnerais » pas.
      En rajouter, c’est les perturber !

  • Passetec Passetec

    Et Monaco va crever ….!!!!

    Monaco Telecom ouvre en avant-première mondiale la 5G en Principauté de Monaco
    https://www.monaco-telecom.mc/fr/mc-actualites/mc-news/5g-mys

  • Avatar bob_tail

    J’ai remarqué que les articles de vulgarisation technique utilisait très souvent les termes « ondes millimétriques » pour décrire les fréquences utilisées. Par exemple :

     » La 5G va donc recourir à ces ondes millimétriques, mais également employer des fréquences en dessous de 6 GHz pour permettre un déploiement plus large. L’ARCEP mentionne la bande 3,4 – 3,6 GHz qui offrirait une grande quantité du spectre.  »
    https://www.frandroid.com/telecom/488716_reseau-5g-tout-ce-qui-va-changer-quels-usages-et-pourquoi-la-technologie-est-importante

    Ondes que tout le monde connait, mais surtout sous un autre nom : les micro ondes. En l’occurrence la bande ci-dessus est la bande S selon wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Micro-onde

    Le bon côté c’est que chacun peut tester facilement le truc, une expérience scientifique à la maison, cool : il suffit de laisser tourner son four à micro onde grand ouvert toute la journée, même si malheureusement ces fours n’emettent qu’à 2,5GHz,..
    C’est du délire…
    Cela dit il n’y a souvent déjà plus grand chose à frire entre les oreilles des zombies du smartphone.

  • Il y a eu des milliers d’études sur la nocivité des téléphones portables !
    J’en ai marre des détracteurs qui continuent à nier l’existence des effets réels de ces ondes, sur la base d’études qui ne leur sembleraient pas si « scientifiques » que ça, tout simplement parce qu’elles ne vont pas dans leur sens.

    « C’est dans la tête » ? Pourquoi alors faire une fixette sur ces ondes spécifiquement ? Pourquoi, alors que la plupart des gens vantent le côté pratique des ondes (portables, wifi et toute la panoplie du parfait humain du XIXè siècle), certains – qui utilisaient parfois ces « modernités »- seraient tout à coup obligés d’aller se retirer dans des grottes ou de blinder leur logement, ne sortant qu’avec des tenues de cosmonautes ?

    Ce serait quand même stupide, non ?

    Il y a des hypersensibles, que le corps avertit très vite, et il y a les futurs cancéreux, qui ne feront pas le lien entre les ondes et leur maladie, et/ou qui, ne reconnaissant pas leur surdité à tous les messages de prévention, voudront attaquer les opérateurs comme responsables de leurs malheurs.
    Oui, les opérateurs le sont, mais les malades aussi. Comme les cancéreux du tabac, qui savaient pertinemment que le tabac provoque le cancer !
    On est responsable quand on laisse faire… Le pot de fer est solide, mais on peut le faire tomber si on s’y met tous. Pour cela, il faut renoncer à un certain… « confort »: refuser les compteurs communicants, mettre des câbles RJ45 et couper ses wifis, ne pas téléphoner en voiture et arrêter de se plaindre parce que « ça ne passe pas »…..
    Hélas… je rêve encore …https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • « Deux études récentes ont également montré un risque élevé de développement de tumeurs cancéreuses chez des rats mâles (bien que non femelles) exposés à des champs électromagnétiques (CEM) neuf heures par jour pendant deux ans. »
    Il faut dire que ces phrases comme celles-ci prêtent à confusion. Des études ont montré un risque ! Comment est-ce que des études peuvent montrer un risque ? Est-ce que le taux de cancer chez ces pauvres animaux a augmenté ou non ? Si oui, il faut dire: des études ont montré une augmentation des cancers … C’est tout.

    Je passe sur : « des rats mâles (bien que non femelles), qui prêterait à rire si le sujet n’était pas si sérieux. Je sais que les genres sont maintenant confondus, mais si on parle de rats mâles…est-ce bien nécessaire de préciser « bien que non femelles » ?

    • Avatar mianne

       » bien que non femelles » : la précision signifie sans doute que les rats femelles étaient les plus exposés au cancer en cumulant les 3 risques de cancer (des mamelles, des ovaires, de l’utérus) là où les mâles n’en risquaient qu’un seul, celui de la prostate .

      • Avatar CryptoKrom

        C’est clair que Alhzeimer & Co est difficile a trouver chez Rats et Souris…
        Donc oui la prostate puisque le reste du Corps ne semble interesser lucrativement (…) personne !

  • D’un point de vue startégique et tactique, aborder la 5G par l’angle de la santé est une erreur grave, notemment avec le recul de l’expérience Linky.

    Cela ridiculise celui qui en parle, portant les LME avaient publié un sujet sur la dissonance cognitives et les résistances liés au processus, fermant la porte aux arguments moins glissants.

    Bien que je reconnaisse que l’Etat reconnaisse OFFICIELLEMENT le danger des ondes…. ayant publié ici même leurs recommandations……

    Faut parler portefeuille, éventuellement flicage et ne parler santé qu’entre convaincus.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Avatar CryptoKrom

       » portant les LME avaient publié un sujet sur la dissonance cognitives et les résistances liés au processus  »

      Hein ?
      Publié ici ou sur le forum ?
      Perso je n’ai point connaissances de « résistances liés au processus » …

      A propos de « résistance »…
      Par exemple le propos « avoir de la peau dure sur les mains » ,
      bin c’est au prix de sacrifices de cellules transformées en peau dure…

      Alors il y aurais probablement confusion entre « Résistance » et « sacrifices »,
      c’est pas pareil…

      Donc, continuer a vivre/survivre dans cet electrosmog grandissant, finira a la longue par des mutations génétiques sévéres , au prix de plusieurs générations,
      voir des milliers d’années…

      Des cellules résistantes (non-affectées) par les radiations, existent depuis qu’existe le cancer !
      Car certains cancers résistent aux radiations… au point de devoir utiliser la pire des radiations la plus dangereuse dans l’univers pour le cramer… les rayons gammas !

      ( alors pourquoi la… radio-thérapie ?
      pour s’amuser a continuer les essais rayonnants sur les cellules cancereuses ?
      pourquoi pas… ils n’en sont pas a UN cobaye prét… puisque il y en a de plus en plus,
      et sa les arrangent d’en avoir encore et encore )

  • Avatar CryptoKrom

     » LA…pétition… » ….pfff, a travers le Net ? …qui utilise des satellites usant de numériques a micro-ondes ? !

    Des données numériques qui passent d’abord par des millions de kilométres de cables rayonnants ses saletés de fréquences jusqu’au fond marin de la chtite siréne ?

    La totalité polluante de la technologie usant d’electricité oscillant… c’est pire que la 5G seule…

    Et hop ! Encore une « G-couche » de plus…et des pics de cancers de plus…
    pas étonnant qu’a l’Assurance Maladie ils n’arrivent PLUS a suivre a traiter les dossiers des cancereux opérés attendant leurs remboursements….le frigo et les comptes vidés !!!
    ( Avance des Frais… « 100% garanti non-remboursés » actuellement )

    Sa ressemble a quoi tout sa ?
    bin….une lente mais certaine dépopulation (lucrative) !
    (ils savent depuis 1960 les dangers)

  • Avatar Laufre

    La première phrase reste compréhensible mais n’a rien de français…