Entendre et écouter pour communiquer, maintenant et dans l’Humanité future..

Si nous évoluons dans le bon sens, nul doute que nous devrons nous adapter en éliminant tout ce qui gêne à la réception et à la compréhension des sons. Entendre c’est sûr, écouter et comprendre ce n’est pas si évident (demandez au Jupiter). Joseph de Nouveau-Monde, nous en dit plus. Partagez ! Volti

******

Auteur Joseph pour Nouveau-Monde

Pixabay

Dans la langue française, deux mots sont utilisés pour représenter les trois étapes d’une véritable communication. Le mot « entendre » s’y trouve dans la première et dans la dernière étape, alors qu’« écouter » représente la phase intermédiaire de la communication.

Lorsqu’un être humain reçoit un message audible émis par un autre, que ce soit directement ou par l’intermédiaire d’un appareil tel qu’un téléphone ou une radio, il commence par l’entendre si le volume sonore reçu est suffisamment important au niveau de ses oreilles. Il commence donc par percevoir le message par son système sensoriel, et plus spécialement par le système auditif du corps physique.

Dans une seconde étape, initialement par un acte de volonté, il doit s’approprier l’information et la laisser pénétrer en lui-même. Il doit se montrer volontairement attentif à ce qu’il entend. Il n’entend pas seulement le message, mais l’écoute. Il y réagit d’une manière ou d’une autre en utilisant sa sensibilité.

Enfin, dans une dernière étape, celle de l’entendement, il utilise son mental pour comprendre le sens de l’information reçue, et aussi pourquoi elle a pu provoquer en lui-même telles réactions sensibles plutôt que telles autres. Il peut maintenant dire à son interlocuteur : « je t’entends bien », je te comprends.

Dans le Nouveau Monde, les êtres humains de la prochaine Humanité, celle qui suivra les Homo Sapiens, parviendront de plus en plus à mettre en œuvre une communication d’une qualité telle qu’elle existe rarement de nos jours. Non seulement leurs sens physiques pourront être plus affinés, comme c’est le cas pour les autistes qui sont littéralement agressés par les sons dès qu’ils dépassent un niveau sonore pourtant acceptable pour les autres. Mais ils disposeront d’un véhicule sensible ou « astral » beaucoup plus transparent ou perméable aux impressions en provenance du monde extérieur.

…/…

Lire l’article complet

Joseph pour Nouveau-Monde

Voir aussi :

Note sur Le grand débat

La conscience humaine et l’ego

 

6 commentaires

  • Avatar CryptoKrom

    Mouhai….quand chaque mouton est dans sa bulle, et ses intérets personnels,
    ya pas tout les sons qui arrivent a percer cette bulle…
    uniquement ce qui l’arrange, ou qui l’irrite…là il y reagira.

    Ya des progrés de Masse a faire pour réapprendre a écouter.

    • Avatar Ayus

      Ben ouhai! c’est vrai, mais il y a aussi à prendre en compte une sur-saturation de l’information en flot continu,( il suffit de faire seulement un retour d’une vingtaine d’années pour le constater ) et ça en devient indigeste, donc pour se préserver, nous devenons consciemment ou inconsciemment sélectifs .
      Le lâché-prise peut-être une solution ?

  • Ce n’est pas la prochaine humanité qui sera télépathique, c’est l’ensemble de la Divine Création qui l’est depuis toujours, et que notre actuel internet imite grossièrement, mais très très grossièrement.

    https://www.librinova.com/librairie/claude-le-moal/transsubstantiation

  • Avatar Ayus

    Les trois étapes :
    – 1 le message me passe au dessus de la tête
    – 2 le message répété, je tends l’oreille
    – 3 le message encore répété une troisième fois, j’enregistre.

  • kalon kalon

    Et pour les dur de l’oreille ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif