General Electric : une bombe à retardement pour le gouvernement ? L’analyse de Roland Hureaux ….

On se souvient de l’implication de Macron, ministre de l’économie sous Hollande à l’époque, qui a œuvré pour céder Alstom à GE. Merci  GL51. Partagez ! Volti

******

Le conglomérat américain est en grandes difficultés. En Bourse, la chute de son action pourrait se poursuivre jusqu’à 7,44 dollars. Source Le Revenu.com

General Electric sabre le dividende après une lourde perte | REUTERS

La firme General Electric a annoncé le 30 octobre une perte historique de 20 milliards d’euros. La crise que traverse le géant américain fait craindre de nombreuses suppressions de postes. Rien qu’en France, 16 000 emplois seraient déjà menacés. Invité sur le JT de RT France, Roland Hureaux, essayiste politique et président de «Mouvance France» fait le point sur la situation.

RT France

4 commentaires

Laisser un commentaire