Facilité ? Des milliers de Suédois se font implanter une micropuce pour contourner le besoin d’argent …

Incroyable que l’on puisse accepter de sacrifier sa liberté, juste pour se faciliter la vie. Pour le moment, c’est une démarche volontaire mais, que se passera t-il si ça devenait une obligation ? Quelle société d’esclaves on nous prépare… Merci à Loïc.S. Partagez ! Volti

******

Sources : TruthTheory Traduit par Anguille sous roche

Il y a tout juste deux décennies, l’idée d’insérer des puces d’identification chez la population en général était perçue comme une idée futuriste et lointaine. Mais aujourd’hui, c’est une réalité. En Suède, plus de 4 000 résidents ont reçu des implants à micropuce contenant des informations essentielles sur leur identité. Depuis plus d’un an, les participants utilisent la technologie miniature pour contourner le besoin d’argent comptant, de billets de concert et de cinéma, et même l’accès à leur domicile et à leur bureau.

Le Daily Mail rapporte que BioHax International est le leader du marché derrière ce projet controversé. L’entreprise a été fondée il y a cinq ans par Jowan Osterlund, un ancien pierceur professionnel.

L’utilisation la plus répandue de la microtechnologie a été l’accès aux trains à grande vitesse SJ. Selon l’opérateur ferroviaire, environ 100 personnes utilisaient des puces électroniques pour payer leur voyage en juin 2017. Plus d’un an plus tard, ce nombre a augmenté.

Pour utiliser la technologie embarquée, les voyageurs n’ont qu’à tenir leur main immobile pendant que le conducteur de train scanne la puce avec un smartphone. Avec son appareil, il peut confirmer que le passager a payé le voyage. Ce dernier est alors invité à embarquer.

Bien sûr, le processus n’a pas été entièrement sans heurts. Et il y a des risques. Certains ont fait valoir que les cartes d’identité à microprocesseur augmentent en fait le risque que les “pirates informatiques” aient accès à des données privées. Et dans le passé, des problèmes avec la plate-forme de médias sociaux LinkedIn ont également eu lieu.

Lorsque le train à grande vitesse SJ a commencé à accepter les données d’identification de la micropuce, il n’était pas inhabituel que le personnel ferroviaire puisse voir le profil d’un passager Linkedin plutôt que les renseignements sur son billet. C’est pour des hic comme celui-ci que le programme n’est actuellement disponible qu’en Suède.

L’utilisation de la technologie des micropuces est en constante augmentation. En Suède, plusieurs entreprises ont commencé à offrir gratuitement l’implant de la taille d’un grain. L’objectif est de les aider à entrer rapidement dans le bâtiment ou à payer les repas de la cafétéria d’une manière rapide et sans tracas.

La tendance n’est rien d’autre que controversée. Le fait d’être incrusté d’un implant de micropuce signifie que l’on est toujours “connecté au réseau”, pour ainsi dire. Par conséquent, il s’agit essentiellement d’échanger la ou les liberté(s) contre leur sécurité. Pour l’instant, ce commerce est volontaire.

Sources : TruthTheoryDaily Mail Online – Traduit par Anguille sous roche

15 commentaires

Laisser un commentaire