«Depuis la fin des Trente glorieuses, le pouvoir d’achat baisse» et l’INSEE dit l’inverse…

Comment les études biaisées de l’INSEE, impactent tous les secteurs de l’économie et nous montre l’inverse de ce que nous constatons tous, la baisse du pouvoir d’achat. Partagez ! Volti

******

Source Sputnik-News

Pixabay

Sputnik a reçu Philippe Herlin pour son derniers opus «Pouvoir d’achat, le grand mensonge». Le Docteur en économie s’est intéressé à cette question primordiale pour les foyers français. Alors que l’INSEE assure qu’il augmente régulièrement, l’économiste a enquêté afin de démontrer le contraire, entre calculs biaisés et problèmes de perception.

Lorsque l’on demande leurs avis aux Français concernant leur pouvoir d’achat, la grande majorité d’entre eux a la même réponse: il n’augmente pas. Pire, pour beaucoup, ils ont la sensation qu’il diminue. Un sondage BVA daté de février 2018 souligne que «68% des Français ont le sentiment que leur pouvoir d’achat a plutôt diminué au cours des 12 derniers mois». Pourtant, l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) assure qu’il a augmenté de 1,3% en 2017.

Cette distorsion entre le sentiment de l’opinion publique et les calculs de l’organisme étatique est devenue une rengaine. C’est à partir de ce constat que Philippe Herlin, Docteur en économie du Conservatoire National des Arts et Métiers, a décidé d’enquêter sur la réalité du pouvoir d’achat des Français et son évolution. «Pouvoir d’achat, le grand mensonge», son dernier ouvrage publié chez Eyrolles, est une enquête de longue haleine, retraçant 50 ans d’évolution des prix, entre 1965 et 2015.

Nous avons reçu Philippe Herlin dans nos studios afin qu’il nous présente son travail. Entre calculs biaisés de l’indice des prix à la consommation et augmentation du coût du logement mal intégré, l’économiste démontre chiffres à l’appui que la hausse du pouvoir d’achat est une illusion. Philippe Herlin verse également dans l’analyse économique des causes et conséquences et donne ses solutions afin d’améliorer la capacité d’achat des Français.

Source Sputnik-News

 

33 commentaires

  • Et qu’est ce qui a signé la fin des trente glorieuses ?

    Ne serait-ce pas la trahison de Pompidou et Giscard qui ont vendu la France aux banques ? Depuis 1973 l’État ne peut plus imprimer sa monnaie et doit emprunter aux banques privées. La dette vient des intérêts. C’est pas compliqué, alors pourquoi personne n’en parle ?

    • Voltigeur Voltigeur

      Ben si nous en parlons, et on ne fait même que ça, dénoncer les traîtres à la nation qui ont vendu notre pays à la finance, et depuis le nain à talonnettes, ça a empiré. Le micron va même vendre la Française des jeux, la seule chose qui rapporte, qui n’est jamais déficitaire, après les aéroports, les barrages, etc….. ;)

      • Ben oui, quand je dis « on », je parle des grands médias !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        • J’aurais du dire « pourquoi ILS n’en parlent pas.

        • Voltigeur Voltigeur

          La grogne qui enfle, met tout sur le tapis et ça ne va pas être triste. Il faut un choc violent pour bouger les « endormis » mais, il faudrait prendre l’initiative, pas simplement en bloquant pour quelques heures les pompes à essence. Reprendre le contrôle de notre pays devient urgent, les pilleurs sont à l’affût, et l’exécutif est aux ordres.. :( Pauvre France, bradée au plus offrant..

          • Hello https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            Ce que vous dites tous les deux est parfaitement vrai… « Malheureusement ! ».

            Oui, il faut un gros choc, mais il y en a souvent et le peuple est comme « les trois singes », 4 même maintenant… Que faut-il pour faire tout péter ?

            Ce qui me rassure, c’est quand je parle (et des ME https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) avec mes clients de la situation en France et sur la géopolitique que nous vivons, le plus grand nombre le sait. « Mais qui agit ? » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

            • Voltigeur Voltigeur

              Beaucoup attendent ce « clash » et sincèrement, je ne le souhaite pas. Peu ont connu la guerre, et encore moins civile. C’est une horreur sans nom, mais tout concours à attiser les braises et ça fait peur. Nous avons des scrupules, ignorés par ceux qui n’ont pas été « éduqués » comme nous. On a déjà un aperçu de la violence tous les jours… :(

  • Avatar Flo500

    Les seuls à n’en pas parler ce sont les « médias officiels ».
    Et malheureusement, ce sont eux qui touchent le plus grand nombre de personnes.
    Et qui donc façonnent l’opinion

    Ce qui nous donnent à réfléchir : de quelle façon diffuser les informations fondamentales à échelle plus grande (avant que les lois ne nous bâillonnent ?

  • Avatar predateur

    je sais pas si le pouvoir d achat baisse mais l argent pour le social coule à flot ,je sais pas si ça rente dans les statistiques https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Maintenant, quand tu vois qu’ils comptent l’argent de la drogue dans le PIB …

    • M.G. M.G.

      Et heureusement que l’argent du social « coule à flots ». Tu préférerais voir tes concitoyens crever de faim sur le bitume comme en Somalie, au Yémen, au Nigéria, … ?

      M.G.

      • Avatar predateur

        ça explique surement pourquoi des migrants de ces pays viennent en france , et je ne vois jamais les moutons de bergerie s en réjouir
        « «Depuis la fin des Trente glorieuses, le pouvoir d’achat baisse» et l’INSEE dit l’inverse… »propos relativement tronqués pour plaire aux moutons de bergerie

        • M.G. M.G.

          Effectivement, il y a des gagnants et des perdants, des contents et des pas contents, c’est le système basé sur le fric qui veut ça. Je pense ne pas me tromper en disant que si le fric n’existait pas beaucoup plus de monde mangerait à sa faim …

          M.G.

    • Avatar logic

      l’argent du social coule surtout à flot du coté des patrons par la fraude sociale et représente 90% de la fraude, mais comme tu es un bon mouton, tu es persuadé que les pauvres sont des pompes à aides sociales et coûtent cher aux contribuables…..

      https://www.youtube.com/watch?v=rnu9e1ft5qw

      ou, le mythe de l’assistanat expliqué au mouton…

  • Avatar logic

    contrairement a ce que dit cet article, aujourd’hui nous avons beaucoup plus de pouvoir d’achat, à la limite à une exception près, l’immobilier!
    Pour le reste, il faut savoir que dans les années 70 le budget nourriture était de 30% des ménage , et il n’était pas composé de plat préparé, les gens vivaient pour la plupart dans des logements non isolés, sans vmc, parfois sans électricité et sans eau courante, et ils avaient tout juste la TV, les véhicules n’avaient ni direction assisté, ni air bag, ni portières renforcées, ni clim! aujourd’hui, le moindre cas social, vit avec 10 fois plus de confort!!! c’est une réalité qu’on le veuille ou non!!!

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Je vois que tu n’as pas vécu dans les années 70 !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif Nous n’étions pas des demeurés et nous avions bien la majeure partie, en tout cas essentielle, de ce que tu cites.

    Mais il y a des choses que nous avons perdues : la joie de vivre, la convivialité, l’entraide entre autres… alors le « progrès » matériel qui semble si important à tes yeux je m’en fous totalement, j’avais une voiture qui marchait très bien, confortable, et qui me suffisait. Maintenant j’en ai une qui a tout ce que du cites mais je ne me sers pas de la clim, ni, et heureusement, de l’air-bag, ni des fermetures centralisées, j’ai fait enlever le fusible…. tous ces gadgets qui permettent de vendre les voitures plus chères et encore je ne parle pas du coût de leurs réparations !

    Alors vois-tu si je pouvais retourner dans ces années « moyenâgeuses » selon toi, je le ferai avec un très grand plaisir, tant ce que je vois actuellement me hérisse le poil et me fait mal au cœur !
    Quand on gratte un peu la couche mirobolante du clinquant, du tape-à-l’œil, et du modernisme à tout crin, il n’y a rien dessous, c’est un vide sidéral ! comme dans les cervelles ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Avatar logic

      et bien si , justement, j’ai vécu dans les années 70! et je n’ai jamais dit que c’était le moyen age, j’expliquai juste que nous vivions avec beaucoup moins, et que de ce fait le pouvoir d’achat était largement inférieur a aujourd’hui en comparaison du « confort » détenu.
      et je préférai largement cette époque, ou il restait de la place pour les rapports humains!
      l’époque ou l’on vit actuellement est celle de l’avoir et de la sécurité à outrance, et cela coûte très cher!

      • Tracasse pas Logic, il y a des gens qui savent encore vivre, hier on étaient encore 13 à l’appart et crois moi on est pas autours d’une table chacun sur son smartphone, non on causent, on ris, on dansent, et plus si affinité en fin de soirée… ;)

        Et ça ne s’arrête pas à l’amusement on est plus toute une ribambelle comme à la belle époque, nous c’était les nineteen, le grunge, les débuts de la techno de Detroit, l’âge d’or du Hip-hop aussi..

        Mais on reste un groupe soudé, on peut compter entre nous, il y a une entre aide pas que matérialiste, mais morale surtout.

        C’est sur qu’on le constate aussi que toutes ses belles valeurs se perdent, c’est pour cela qu’on tiens à les conserver et aller à contre courant.

        Dans le futur on ira encore plus loin lorsqu’on aura accomplis la finalité de notre autonomie envers le système.

        Akasha.

  • Trente glorieuses?
    Ou trente années d’esclavage?