C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !…

Vous croyez que l’on connaîtra la raison du « réchauffement climatique » un jour ? Les différentes thèses proposées, ne tiennent pas la route avec des faits aisément vérifiables sur le long terme, d’après Werner Munter. Et les « solutions » envisagées, si elles sont appliquées n’auront pas d’effets notables si, cette situation est due à d’autres paramètres que celui que l’on nous impute à savoir, que c’est de notre seule responsabilité. Encore un avis qui se base sur l’observation et les différentes données connues à ce jour. Sans nier le dérèglement, les raisons resteront à l’appréciation des pour et des contre. Quel est le but de cette bataille d’opinions de tous ces « experts » ? Que cela ne nous empêche pas de protéger notre planète contre les pollutions multiples, en prenant conscience qu’un « déménagement » n’est pas pour demain. Partagez ! Volti

********

Auteur Werner Munter pour ZeJournal.mobi

Partagé avec RI, L’échelle de Jabob, Le-savoir-perdu-des-anciens

Réchauffement climatique: «La thèse officielle ? Une foutaise !»

Spécialiste reconnu des avalanches, le Suisse Werner Munter planche nuit et jour depuis trois ans sur le réchauffement climatique. Et, pour lui, l’homme n’y est pour rien !

Il y a une semaine, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pointait une nouvelle fois d’un doigt accusateur l’homme et le CO2 qu’il produit comme principaux coupables du réchauffement climatique. Pour Werner Munter, spécialiste mondialement reconnu des avalanches, qui se penche compulsivement sur le phénomène depuis trois ans, « ces gens sont des imbéciles qui répètent en boucle des bêtises, le savent et sont payés pour ! » Le Bernois nous a longuement reçus dans son appartement d’Arolla (VS) pour étayer ces accusations entre une tranche de viande séchée et deux verres de Cornalin. Son diagnostic climatosceptique, loin d’être celui d’un hurluberlu, est partagé par d’éminents scientifiques dont deux Prix Nobel. Il nous l’explique.

Vous affirmez que l’homme n’a rien à voir avec le réchauffement. Pourquoi ?

Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même. Je l’ai d’ailleurs constaté en tant que guide de montagne en voyant les glaciers reculer. Celui qui nous fait face par exemple a perdu 100 m depuis que j’ai acheté cet appart en 1989. En 2005, le pilier Bonatti des Drus s’est effondré à cause du réchauffement du permafrost. Ce que je remets en cause, ce sont les causes de ce réchauffement. Elles n’ont rien à voir avec l’homme ou avec le CO2 comme on nous le serine. Je suis arrivé à cette conclusion pour trois raisons.

Quelles sont ces raisons ?

La première, c’est tout simplement l’analyse des données climatiques reconstituées sur des millions d’années. Rien que dans les 10 000 dernières années, il y a eu cinq pics de températures comparables à celui que nous vivons. Ces optima correspondent à des cycles naturels. Au Moyen Age, il était par exemple possible d’aller en vallée d’Aoste depuis Arolla avec les troupeaux car le glacier n’existait plus. Lors des deux premiers optima, le Sahara était une savane avec des lacs, des arbres et des éléphants. Avant cela, pendant des centaines de milliers d’années, il a fait plus chaud qu’aujourd’hui. Et parfois jusqu’à 7 degrés plus chaud ! Or le GIEC se concentre sur les 150 dernières années. Autant dire qu’il regarde autour de son nombril. Les reconstructions paléoclimatiques montrent aussi que, pendant des centaines de millions d’années, il n’y a pas eu de corrélations entre le CO2 dans l’atmosphère et la température sur terre.

Votre second argument ?

La concentration de CO2 – qui est soit dit en passant un gaz vital et non pas un poison – dans l’atmosphère est négligeable. Il y en a un peu moins de 0,5‰ dans l’atmosphère, et au maximum 5% de cette quantité est imputable à l’homme. Pour un million de molécules d’air, il y a seulement 20 molécules de CO2 produites par l’homme. Et chaque année, notre industrialisation rajoute 4 molécules de CO2 pour chaque million de molécules d’air, mais la moitié est absorbée par les océans et les plantes. Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? J’ai beaucoup de peine à le croire (rires).

Pourquoi dès lors la thèse officielle fait quasi consensus ? Vos collègues scientifiques ne sont pas tous des imbéciles !

Ces théories visent à nous culpabiliser. Quand des scientifiques comme ceux du GIEC disent qu’ils veulent sauver la planète, je dis qu’ils ne sont pas crédibles. Ils mentent pour préserver des intérêts économiques dont les leurs. Car il y a tout un business derrière la lutte contre le réchauffement. Il y a une volonté de faire peur aux gens par exemple en dramatisant la montée des océans, alors que ceux-ci ne s’élèvent que de 2 à 3 mm par an ! C’est aussi une manipulation intellectuelle de parler de CO2 en tonnes plutôt qu’en proportion. Des tonnes, ça impressionne, mais rappelons que l’atmosphère pèse 5?000?000?000?000?000 tonnes !

Votre dernier argument est que la thèse officielle contredit les lois de la physique. C’est-à-dire ?

Celle de la thermodynamique en particulier. Pour faire simple : la terre fait 15° en moyenne. L’atmosphère censément polluée de CO2 est grosso modo à -30° à 10?km d’altitude. Qu’elle réchauffe la Terre qui est bien plus chaude qu’elle est une aberration. La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours vers le froid et jamais dans le sens inverse, ce que correspond à notre expérience quotidienne.

Alors au final, comment expliquez-vous ce fichu réchauffement ?

Je n’ai pas de réponse car trop de facteurs entrent en jeu.? Par contre, j’ai des hypothèses. Je soupçonne par exemple les variations de l’intensité du rayonnement solaire – qui répondent à des cycles – de jouer un rôle central, tout comme les processus nucléaires complexes et méconnus qui sont à l’œuvre au centre de notre Terre. Quoi qu’il en soit, c’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat. La nature est bien plus forte que l’homme, nous ne sommes pas les maîtres de la Terre !

– Source : Werner Munter pour ER

Voir aussi :
L’escroquerie du réchauffement climatique repart de plus belle

86 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    nous n’avons sans doute pas changer le climat la dessus je suis entièrement daccord comme sur la majorité de ses arguments ( qui nous rappellent ceux de Eagle) mais nous en avons transformé les conséquences en favorisant les inondation par une sur urbanisation et la désertification de certaines régions en rasant des forêts.

    • Je suis assez d’accord aussi, c’est cohérent, beaucoup plus que les baratins à la Al Gore d’ailleurs..

      Mais n’oublions pas la pollution pour autant comme le fait remarquer à juste titre Wolf, je rajouterais la pollution de l’air dont on a carrément du Smog dans certaines grandes villes due aux particules fines, la pollution des mers (plastiques, fuel, résidus chimiques,..) Et de certains courts d’eau ! Les pluies acides et effet de serre… ):

      Akasha.

      • CryptoKrom

        Trés claire, lorsqu’on fais de la merde….il faut la ramasser.
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Comme je l‘ai dit la semaine dernière le co2 a fait disparaitre toute autre forme de polution et même le cancer du poumon dont on ne parles quasiment plus

      • supermouton supermouton

        On peut difficilement nier qu’on a quelque peu dégueulassé notre environnement un peu partout…
        On peut éventuellement nier l’impact de l’humain sur le réchauffement
        Maintenant la question est : y a-t-il réchauffement ou pas ? Si la réponse est oui, même sans cause humaine, il va falloir affronter les conséquences…

        • Leveilleur

          En tout cas la terre se réchauffe, c’est indéniable. J’ai vécu l’été le plus chaud de toute mon existence en midi Pyrénée, je ne sais pas pour vous mais je n’ai jamais vu ça en 50 ans, 3 mois de chaleur étouffante sans pluie, alors réchauffement lié à l’homme ou pas, c’est un fait que nous sommes en train de cuire.

          J’écouter un spécialiste du réchauffement climatique qui disait que dans quelques siècles, midi Pyrénée serait un désert et que dans quelques décennies à peine, Bordeaux pourrait avoir une hausse de température qui équivaut aujourd’hui à la température de Séville. Cet été l’Algérie à avoisinée les 55 degrés, autrement dit dans ces conditions là, la vie n’est plus possible.

          Bientôt les vignerons devront migrer vers le Nord ainsi que beaucoup de populations du Sud, à moins de nous munir tous de la clim ce qui est peut probable pour les régions pauvres qui chercheront la fraicheur et des points d’eaux pour survivre au réchauffement et cela risque d’être un vrai problème de démographie sur une même bande de terre propice à la survie tout en sachant que la population humaine augmente en nombre chaque année.

          • arzop

            oui mais c’est assez probable qu’ils manipulent le climat avec des « HAARP » afin de justement nous faire gober leur arnaque de C02 et toute la soumission-aliénation-confiscation qui va avec….
            Parce que comme par hasard, les hivers sont plus rudes aussi (histoire de nous faire consommer plus de leur énergie centraliste)

            • romulus

              Les hivers ne sont pas plus rudes, au contraire ils sont beaucoup plus doux. Pour parler de ce que j’ai vécu, Il y a cinquante ans et même jusqu’à la fin des années 1980 la pluviométrie reprenait fin Aout, il pouvait geler assez fort en Novembre et il y avait plusieurs périodes sans dégel au cours d’un même hiver (avec les fameuses barrières de dégel). Et je ne vous parle pas des hivers antérieurs aux années 60, à travers les récits des anciens. Quant au sujet, je ne suis pas sûr que le réchauffement ne soit pas dû à l’homme, en tout cas je ne vois pas l’intérêt, même pour la classe avide d’argent et de croissance infinie, de raconter un tel bobard. J’aimerais tant adhérer à la thèse complotiste mais sur ce sujet je suis plus que réservé. Par contre j’attends toujours l’arrêt du réchauffement que tente de nous faire accroire certains huluberlus. A critiquer de façon systématique, il y a toujours un moment ou l’on se trompe.

              • laspirateur

                Et oui ce qui ne voit pas ne s’explique pas!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

              • logic

                pour ma part j’ai constaté la même chose https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

              • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

                il ne s’agit pas de raconter de bobards mais de se servir de données cycliques ; analyses dans le temps des cycles de température et de CO² (naturellement présent et taux fluctuants dans l’histoire de la terre) pour en connaitre les suivants et sans doutes leur évolutions durées approximatives.
                Après c’est tout simple tu fais des campagnes de com annonçant cet inévitable cycle et tu en incombes la responsabilité à l’homme et surtout au vilains consommateurs (le docu du vendeurs de co2 en son temps je suis bien tombé dans le panneaux )
                Il est facile ensuite de crier à la fin du monde en utilisant les mouvements écolos puis ensuite de dire pas de soucis on va faire des impots et peut-être que ça nous permettra de survivre. Le peut-être est important car comme les cycles ne durent pas une dizaines d’années il va bien falloir justifier au bout d’un moment qu’on ne peut pas les supprimer tout ces nouveaux impots créer sur du vent.
                Regardes en 10 ans le nombres de taxes créer pour sois disant sauver la planète et l’évolution en 10 ans de l’états de la planètes…. pas un endroit sur terre qui n’est pas polluer.
                ça permet aussi de changer de technologie (tu te rapelles du fréon qui allait détruire la couche d’ozone ; ( les russe en rigolent encore le l’arnaque monté avec la complicité de greenpeace).
                Là il faut passer au tout nucleaire pour garder le pétrole pour l’industrie donc on nous sort la voiture électrique (parceque l’autre bizarement on vient juste de découvrir qu’elle polluaientencore plus qu’avant) qui va sauver le monde ( déjà au point et utiliser dans les années 70 aux usa mais avant le pic pétrolier donc pas rentable du tout pour les pétroliers et les banquiers )
                pensent au campagne de com sur la pollutions dans les années 80 et ou on en est aujourdhui … la pollution chimique celle déversée dans les rivières enterrer dans des terrains vague ou juste balancé dans la mer, on en parles plus du tout. Idem pour les rejets de gaz toxiques de l’industrie …. disparu et pourtant on n’a jamais autant produit de choses irrecyclables, le co2 c’est toute la journée tout média confondu.

                • logic

                  effectivement, depuis les années 80, l’économie de l’occident survit grâce aux nouvelles normes et aux nouvelles taxes, ce qui est tout à fait normal, puisque toute la production est partit en asie et qu’il fallait trouver des solutions pour continuer a financer le budget des états, et donc le fonctionnement des services publique!! sans oublier bien sur dans mettre plein les poches des multinationales (qui ont par ailleurs contribué à la baisse des recettes fiscales, grâce aux montages comptables sur différents pays)
                  Le CO2 peut bien sur être un prétexte à d’autre recettes fiscales, mais c’est quand même un sérieux problème pour la planète!

                  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

                    pour la planète certainement pas … elle a connu par le passé des piques d’oxygènes et de co2.
                    parcontre la biodiversité éradiqué depuis 50ans c’est irrémédiable mais là encore la planète s’en remettre.
                    Par contre les évènements climatiques qui vont découler de tout ça c’est vrai qu’on va en prendre plein la gueule et quand ils vont mettre les projets les plus tordu les uns que les autres pour modérés les évènements climatiques ça cera encore des effets boomerangs.
                    La monté des eaux et la disparition du sable sur de nombreuse plage ……..faudrait aussi regardé sur tout le sable prélevé dans la mer.
                    Les essaies nucléaire sous terrain les résultantes sur le noyau on en sait quoi ?
                    avant de croire bêtement aux histoire de disney ils serait bon de s’intéressé aux impactes et conséquences sur le long termes de nos activités militaires et industriels pour soit disant sauver la planète.
                    Sérieusement ces gens se foutent royalement du vivant et vous croyez qu’ils s’inquiètent de vos petites vies .
                    Eux c’est leurs vies et mode de vie qui compte le reste n’est qu’un moyens de les conserver… le reste c’est juste du marketing pour vous garder bien sage

                    • logic

                      Le CO2 dont je parle étant le fruit de la production industrielle humaine via l’énergie en général!! et c’est cette production qui crée toute les pollutions
                      donc, plus il y a de CO2 artificiellement crée, plus on est en pollution!
                      Le CO2 non naturellement produit n’est qu’un marqueur, il n’est pas un gaz nuisible en lui même, ou bien alors à forte dose, comme toute chose ici bas…

                    • Balou

                      Il semble que le CO2 n’est pas responsable de la pollution. Ce sont les autres particules dégagées par les moteurs thermiques qui posent problème. Il n’y a hélas pas seulement du CO2 dans les gaz d’échappement.

                      Sachant que les 20 plus gros porte containers du monde polluent autant que l’ensemble du parc automobile mondial. Tant qu’on ne se sera pas occupé de ce problème, les vaches peuvent continuer à péter et les véhicules thermiques circuler, ça bouge une mamelle à la Terre sans toucher l’autre.

                    • logic

                      Pour faire du boeuf industriel (qui produit plein de méthane) et le vendre tout autour du monde, il faut ENORMEMENT D’ÉNERGIE FOSSILE dont le marqueur est le CO2.
                      Donc si on taxe fortement le CO2 produit, le con-sommateur sera bien obligé d’acheter son steak au producteur local, car ce dernier pourra devenir rentable!
                      Taxer le CO2 est le minimum si l’on veut arrêter de polluer à grande échelle et relocaliser la production!
                      la production délocalisé est le pire ennemi de l’environnement et également le pire ennemi de l’humain (car à l’autre bout du monde, personne n’ira voir les conditions de travail)

                    • Balou

                      Si on suit cette logique, alors il faut taxer le C02 produit par le gros bétail alimentaire. Et pourquoi pas le CO2 que nous rejetons en permanence, nous les humains ?

                      Le C02 est responsable de l’augmentation de l’effet de serre, pas de la pollution. Si les véhicules ne rejetaient que du CO2, on ne pourrait pas dire qu’ils polluent. Ce qui n’empêche pas les promoteurs de la taxe carbone de pointer exclusivement le CO2.

                      Tant que les écolos ne pointeront pas du doigt le problème de la pollution maritime, la pollution globale due aux hydrocarbures continuera d’augmenter et la taxe carbone n’y changera rien. Elle n’est pas appliquée dans la navigation maritime internationale. En clair on se fout littéralement de la gueule du mouton à tondre, en lui faisant croire que c’est pour son bien. Désolé pour ceux qui y croient encore.

                    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

                      à priori l’arnaque du co2 à sacrément lavé le cerveau de pas mal de monde c’est sans doute le gaz qui nous nuit le moin comparé à tout les polluant rejeté en permanence par l’industrie… Mais le co2 ça parle à tout le monde car m^me les momes savent ce qu’est le co2 et c’est bien pour ça qu’il est utiliser en outils marketing. croire qu’une taxation changera quoique ce soit c’est juste croire au père noel puisque c’est le client qui paye et le % étant tellement faible par rapport aux prix de ventes qu’ils passent comme une lettre à la poste (s’il fallait l’augmenter ça pénaliserait l’industrielle et ce n’est pas le but). L’industriel il s’en bat les couilles de toute façon s’ils ne peut plus polluer en paix il trouve un pays avec une législation bien plus appropriée à son activité… Quant à acheté local parlons en ;
                      Si demain la france devait s’auto sufir ça serait juste impossible…combien de terre agricole transformée en béton depuis 20 ans ?
                      Et puis onsait sois disant mesurer du co2 alors pourquoi ne pas mesurer et s’attaquer aux polluants qui causent des cancers et de plus en plus de problèmes respiratoires
                      là on est dans le concret et dans le quotidien de l’humanité. Désolé tout nos scientifiques trie les particules de co2 rejetées par l’activité humaines https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

                      sinon il y a la plastification des terres et des océans ça intéresse quelqu’un ?
                      on s’en bat couilles il y a pas de substitut qui rapporterait autant à la pétrochimie…. du coup en fait c’est pas vraiment un problème…. comment …. ??? l’éco système des océans absorbe du co2 il seraéit important de les préserver… Maiiis n’importe quoi autant dire que les arbres seraient utiles à autres choses que faire du papier et du mobiliers

                    • logic

                      bon, manifestement les moutons ne comprennent rien aux dangers de la production industrielle…..

                    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

                      la production industriel ne se résume pas au co2 .. autant dire que le nucléaire est une énergie propre elle produits des choses bien plus mortel au quotidiens contre quoi absolument rien ai fait. Libre à toi de croire à la fable du co2

          • Pimpin

            Des prévisions comme celles là on en a plein depuis la fin des année 70, d’ailleurs avant on nous annonçait un refroidissement.
            Et puis il ne ne passe rien … A part quelques épisodes soit très chauds, soit très froids, soit très secs, soit très humide qui sont relativement courants. la différence c’est que maintenant on les met en exergue et on fait croire que c’est du jamais vu ce qui est totalement faux.
            https://www.climato-realistes.fr/evenements-naturels-extremes-pas-daugmentation/

          • Le veilleur,
            ce n’est pas si simple et contrairement à ce que l’on croit, un réchauffement climatique se traduira surtout par un refroidissement drastique des températures dans nos contrées.
            C’est grâce au Gulf stream que nous connaissons un climat tempéré tant ici que sur la côte est des États-Unis. Depuis quelques années déjà le Gulf stream ralentit, cela impactera notre climat.
            pour en savoir plus sur le sujet :
            Gulf Stream, le talon d’Achille du climat
            https://www.youtube.com/watch?v=CIJJ4X0cv94
            Vidéo datant de 2006.
            Évolution récente :
            https://www.meteocontact.fr/actualite/gulf-stream-mais-que-se-passe-t-il-33446

          • Graine de piaf Graine de piaf

            @ leVeilleur : j’entendais déjà dire dans mon adolescence qu’un jour proche la chaleur serait telle dans le Sud et remonterait tellement que ce qui était cultivé là , à ce moment là, le serait en Angleterre. Aussi, que la Méditerranée monterait tellement qu’elle effacerait de la carte toutes les villes et villages en bordure de mer – ceci en France.
            Alors rien de bien nouveau et à cette époque, il y a plus de 60 ans, on ne parlait pas de réchauffement climatique dû à l’espèce humaine !
            On va mettre aussi sur le compte de ce réchauffement les inondations qui viennent d’avoir lieu dans l’Aude, mais cela s’était déjà produit au même endroit en 1800 et des poussières !

            Je pense que là où l’homme est vraiment partie prenante c’est lorsqu’il bétonne à tout va et qu’il détruit la Nature partout sur la Planète, ça c’est du concret… une fois ce fragile équilibre rompu on ne peut revenir en arrière.

        • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

          Autre points quasi jamais évoqué les changements des directions des vents depuis 5 ans (date à laquelle j’ai commencé à observer ce changement) temps ou j’ai commencé à l’observer dans ma région )
          Dans celle ci on est passer d’un vent dominant de nord ouest à de plus en plus de vents de sud et de nord est. Un vent de sud nous fait gagner 5 à 10 degrés.
          Tout comme les grosse tempêtes hivernales sont des vents de sud
          je serais donc pour lever un impots pour subventionner une machine à supprimer les vents de sud et à mettre de amendes à ceux qui roulent en direction du sud car leurs échappements réchauffent et accroissent les vent de sud.

          Dits comme ça vous parait très con et pourtant le co2 tout le monde coure

  • Leveilleur

    La nature est bien plus forte que l’homme, nous ne sommes pas les maîtres de la Terre !

    C’est une évidence et si nous ne respectons pas notre planète, elle ne nous respectera pas.

    Il ne faut pas la voir comme une entité faite uniquement de matière solide et dépourvue de ressentis mais comme une entité vivante telle que nous qui réagit à son environnement et il peut arriver qu’elle se défende contre des pollutions ou des agressions extérieures, en cela nous ferions la même chose, il est évident que si nous continuons à la détruire, elle nous éliminera si sa survie elle même est en jeux.

    Pour ceux que ça intéresse de comprendre mère nature, je vous renvoie vers cet excellent livre à lire absolument !

    Natura ou les Secrets du Livre de la Nature.

    https://www.amazon.fr/Natura-Secrets-Nature-Pierre-Lassalle/dp/2940448361

  • JBL1960 JBL1960

    Je le mets en section commentaires de mon dernier billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/10/13/resume-sott-de-09-2018-reflexions-sur-la-theorie-du-rca-qui-nest-que-cela-une-theorie/

    Notamment parce que ce M. corrobore l’affirmation de James C. Scott dans son livre « Contre le Grain » sur la probable augmentation de 7°C : Ainsi vers 9600 AEC, il y eut un arrêt du refroidissement et s’ensuivit une période de réchauffement climatique, le climat devint plus chaud et plus humide, rapidement. Les températures globales ont peut-être augmentées de l’ordre de 7°C en une décennie. Arbres, mammifères et oiseaux émergèrent pour coloniser un paysage devenu soudain bien plus hospitalier et avec eux bien entendu, leur compagnon naturel, Homo sapiens ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/09/james-c-scott-contre-le-grain-une-histoire-profonde-des-premiers-c3a9tats-2017.pdf

    N’oublions pas que notre Champion de la Terre, spécialiste de Machiavel qui veut redevenir le Maitre des Horloges, Machiavel ayant affirmé = Celui qui contrôle la peur des gens devient le maitre de leurs âmes…

    Et n’est-ce pas la finalité de la chose ?

    Voici ce qu’avait dit un Membre du Conseil des Anciens de la Nation Déné, vers 1960 : Vous, les hommes blancs, êtes extrêmement arrogants. Vous pensez être responsables de l’extinction de différentes formes de vie sur Terre. Avez-vous jamais considéré le fait que, peut-être, ces formes de vie ne voulaient simplement pas vivre avec vous ?

  • CryptoKrom

    Tout a fait d’accord avec Werner,
    mais attention aux données satellites accessibles au public,
    il y a de plus en plus de « re-modelage » des données et photos, histoire de « lisser » les pics d’activitées solaires.
    Et les « Gouverne-ments » y participent en coulisses ( transition Energétique )

    Quoi…vous avez pas l’habitude des « gouverne-menteurs » ?
    Bin faudra s’y faire…
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • predateur

    arrogance c est de ne pas y croire https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    faut sortir son nez dehors

  • Donc, si ce n’est pas l’homme le responsable, on peut affirmer que les chemtraits ….
    Je taquine :)

  • logic

    « Celle de la thermodynamique en particulier. Pour faire simple : la terre fait 15° en moyenne. L’atmosphère censément polluée de CO2 est grosso modo à -30° à 10?km d’altitude. Qu’elle réchauffe la Terre qui est bien plus chaude qu’elle est une aberration. La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours vers le froid et jamais dans le sens inverse, ce que correspond à notre expérience quotidienne. »

    Ce gars là raconte des conneries grosses comme sa barbe!!

    • arzop

      Ben oui je me disais aussi….c’est même pas ça la théorie, c’est que cette couche (en altitude) RENVOIT (effet de serre) la chaleur ré-émise depuis plus bas….Ce gars est sans doute un sous-marin infiltré pour discréditer les climato-sceptiques !?

    • Pimpin

      Ben non ! il a tout à fait raison ! Il dénonce une explication totalement fausse de l’effet de serre.
      On nous explique que le soleil chauffe la terre, qui rayonne elle-même de l’infrarouge qui va chauffer le CO2 dans l’atmosphère, lequel va à nouveau chauffer la terre. Or c’est impossible, le CO2 étant dans l’atmosphère plus froid que la surface de la terre, il ne peut pas la réchauffer.
      De plus il n’y a pas d’effet miroir de cette atmosphère qui pourrait renvoyer la chaleur.

      • Maxandre

        La terre perd moins vite sa chaleur si l’atmosphère est plus chaud.
        L’augmentation des particules dans l’atmosphère réfléchissent/capturent les rayons infra-rouges.
        Mais l’effet est atténué de +/- 3 degrés Celsius, pour l’instant, par l’assombrissement planétaire et les nuages artificiels(contrails dispersants/persistants)

        • Pimpin

          Cela n’a aucun fondement ! L’atmosphère c’est un gaz, donc soumis au phénomène de convection. L’air chaud monte, se refroidit et redescend se réchauffer. Il n’y a aucune raison que de l’air chaud s’accumule en haute altitude.

          • Maxandre

            Ce gaz(atmosphère) sert d’isolant pour la terre et nous augmentons sa densité avec nos émissions de gaz/particules qui s’accumulent même en haute atmosphère.

          • logic

            ce que tu dis est vrai dans l’absolue, sauf que tu oublies un paramètre fondamental de notre planète, l’alternance entre le jour et la nuit !!!
            Le phénomène de convection, ou autrement appelé aussi effet de cheminée, comporte lui aussi un critère que tu oublies, la vitesse de montée de l’air chaud!! Cette dernière diminue si la différence entre le chaud et le froid diminue, donc comme tout ça se joue dans la même amplitude de temps, c’est forcément différent!
            par ailleurs, le CO2 ne stocke pas de la chaleur, sont problème est plutôt d’être un gaz à effet de serre, en grod et pour faire simple, les gaz a effets de serre, sont semblable au tôit en polycarbonate d’une serre ou véranda, et si ton polycarbonate fait 5mm d’épaisseur ou 20mm, je peux te garantir que tu ne vas pas avoir la même température dans ta véranda, ni la même durée de stockage de la chaleur! donc pour ceux qui n’auraient toujours pas compris, plus il y a de gaz à effet de serre dans la haute atmosphère, plus l’effet de serre augmente, et plus il fait chaud en dessous!
            Le CO2 est bel et bien un gaz à effet de serre et ce n’est plus a démontrer, mais il y a pire, le méthane, 25 fois plus puissant, et vu ce qu’envoie dans l’atmosphère l’industrie de la viande, c’est pas gagné!
            Je rappelle quand même à tous que dans les années 90 2000, l’usage des réfrigérant pour clim, pompe a chaleur et frigo a été très sévèrement réglementé, et un particulier n’a pas le droit de manipulé ces gaz aujourd’hui (en gros rien ne doit pouvoir fuiter dans l’atmosphère) et les gaz les plus dangereux on été remplacé par des nouveaux!
            Bref, on a réglementé les gaz produit par l’industrie, mais pas ceux produit par les animaux et les hommes….

            • – Tu veux dire que plus on est nombreux et plus important sera la production de gaz à effet de serre ?

              – La densité démographique joue aussi alors ?

              – Les régions à forte population seraient plus touchée par l’effet de serre ?

              Akasha.

              • logic

                les excréments concentrés ou mis dans l’eau (fosse septique ou tout à l’égout)produisent du méthane par les bactéries anaérobie qui s’y développent, les excréments non concentré (des aninaux sauvage dans la nature)sont traité par les organisme vivant aerobie en grande partie, il dégage beaucoup moins de méthane et permettent à la végétation de pousser et donc de stocker du CO2….
                Ah ben plus on est nombreux à chier n’importe comment plus cela s’aggrave, c’est clair!

                non, l’effet de serre est global, car la terre tourne et les masse nuageuse mélange le tout avec le cycle dépression/anti-cyclone

                et comme disait la grand mère d’une amie, les voisin de gauche, je leur chie dessus, les voisins de droite, je leur chie dessus, et comme la terre tourne, on est tous emmerdé!!

            • Pimpin

              Peu importe le jour ou la nuit, la convection existe toujours, elle n’est contrariée que par les nuages, les précipitations et les vents horizontaux dûs aux différences de pression et aux forces de Coriolis. rien à voir avec le CO2.
              Le CO2 représente 0,04 % de la composition de l’atmosphère, rien à voir avec un toit en polycarbonate qui bloque toute convection. Faites une ouverture dans le toit de la serre, et il n’y a plus d’effet de serre à cause de cette convection, c’est ce qui se passe dans l’atmosphère. Il ne peut pas y avoir d’effet de serre comparable à cet équipement puisqu’il n’y a pas de toit qui bloque la convection.
              Donc le soleil chauffe la terre qui chauffe l’atmosphère en contact direct. Ce gaz chauffé monte en altitude où il se refroidit et redescend pour se réchauffer à nouveau et ainsi de suite.
              Cet effet ce serre qui serait dû au CO2 n’existe pas. Et heureusement, la température sur terre serait invivable !
              Je sais que c’est dur à avaler, mais c’est la réalité, toute la base du raisonnement du GIEC est fausse.
              Et c’est d’ailleurs pour cela que ses prédictions depuis presque 30 ans se révèlent totalement fausses. Rien ne se passe comme prévu !

              • logic

                bon, ben tu ne comprends pas ce que je te t’explique concernant l’alternance jour nuit et le temps de convection ralenti, qui d’ailleurs n’est qu’un des problèmes produit par l’effet de serre, le deuxième plus important étant le sur-stockage dans le sol et notamment dans les champs ou la terre est a nu, ainsi que tous les sols artificiel (si tu es de bonne fois, tu pourras je pense admettre qu’un sol en bitume accumule de la chaleur et contribue donc a augmenter artificiellement la chaleur au niveau du sol)….maintenant et pour en finir, si tu ne peux admettre ces phénomènes bien réels, c’est que tu n’es pas dans une réflexion, mais dans la défense d’une croyance, et donc à quoi bon !

                • Purée, je n’en reviens pas de ton explication… A en devenir constipée !

                  Akasha.

                • Pimpin

                  Je ne vois pas en quoi le jour ou la nuit changeraient quelque chose au phénomène de convection ! C’est toujours le même principe, l’air est réchauffé au contact du sol chaud, monte en altitude où il est refroidi, redescend et ainsi de suite. Il n’y a pas d’effet de serre.

                  • logic

                    c’est pourtant du niveau maternel !! la convection étant moins rapide, la chaleur reste plus longtemps au niveau du sol!
                    En gros, imagine que tu veuille refroidir ta serre agricole de 300m2, et bien si tu ouvre à son plafond une fenêtre de 10 m2, ou une fenêtre de 1m2, tu n’auras pas du tout la même évacuation de chaleur en terme de temps , et comme l’alternance jour/nuit est toujour de 24h, ben le lendemain il fera plus chaud…..

                    • Pimpin

                      La convection de dépend pas du jour ou de la nuit mais de la température du sol. Si le sol a été chauffé pendant la journée, la convection continuera pendant la nuit, surtout s’il n’y a pas de nuage.
                      Pour la serre, je ne vois pas pourquoi il y ferait plus chaud le lendemain alors que les fenêtres ont été ouvertes ! Il y fera de toute évidence plus frais.

  • GROS

    En tout cas, cela confirme la vacuité de vos critiques frustrées envers mon plaisir de conduire.

  • Poisson volant

    Yo,

    Interressez vous aux cycles de Milankovitch.

    Nous vivons un cycle astronomique on ne peut plus normal.

    Article sur le sujet qui peut aider ?

    http://astrologiesiderale.eklablog.fr/rechauffement-climatique-naturel-ou-artificiel-a119387814

    Alors je sais, le mec qui a écris l article est astrologue, mais il n est pas question de croyance mais de science.
    Astrologue ou astronome, les deux observent le mouvement des planetes…..

    Schu

  • hello,
    je partage le point de vue de l’auteur sans etre un specialiste de la chose. Ce qui n’empeche pas d’avoir une reflexion.
    1) les glaciers de mon departement , le 74, ont tous perdu de l’epaisseur depuis plus d’un siecle. pour certain, jusqu’a 100 m de hauteur de glace ! des photos de la fin du XIX siècle (environ 1900) montrent le glacier proche du village ds la vallee de Chamonix. aujourd’hui la langue du glacier est a pls Km… le rechauffement est donc a l’oeuvre ds cette vallee reculee depuis deja longtemps. penser que cette vallée subit l’action de la pollution industrielle depuis 120 ans est osé.
    2) la terre est une sphere de 12000 km de diametre est pese très très lourd. le noyau terrestre est en fusion et cette chaleur rejoint la surface du globe. la chaleur de surface et de l’atmosphere provient donc de deux sources ; la chaleur du noyau et le rayonnement solaire. lequel des deux influe le plus ? cote effet de serre, leCo2 est une composante mais il faut aussi tenir compte du rayonnement solaire et de ses variations. l’examen de carottes glacières montre que la teneur de l´atmosphere en Co2 varie au fil des ages ds des proportions considerables… quid de l’impact du Co2 sur l’effet de serre ?
    3) la terre est un etre vivant qui se transforme sans cesse. la terre a connu plusieurs configurations au niveau des continents et pas simplement dues a la derive des continents … elle a connu plusieurs periodes glacieres entrecoupées de periodes de rechauffement climatique sans que l’homme y soit pour qq chose. certaines glaciations sont intervenues tres rapidement, en qq jours seulement. ce qui explique par exemple la decouverte de mamouths entiers congeles et tres bien conserves car congelés de leur vivant , donc tres rapidement !
    4) le deplacement du pole nord magnetique en direction du cercle polaire s’accelere pour atteindre un déplacement d’environ 100 km chaque année. ce phenomene est tres certainement la traduction d’une grosse activite tectonique du manteau ainsi que du noyau. quelle incidence sur le rechauffement de la croute terrestre ? autant de questions aujourd’hui déconnectées du ph rechauffement climatique…
    5) A qui profite la theorie selon laquelle l’homme serait responsable du rechauffement. certainement aux industriels du nucléaire.
    6) si le rechauffement climatique est endogene, il n’y a pas de solution technique pour contre carrer le phenomene. il faut deplacer les populations vers les zones qui deviendront hospitalières suite au rechauffement des terres ! c’est juste enorme ! cela suppose une migration colossale. c’ est pour cela qu’il faut eviter de faire une erreur d’appreciation sur l´origine du rechauffement car les solutions ne sont pas les memes…

    • logic

      1 le pétrole en utilisation industrielle à partir de 1850, le charbon et la houille au moins 2 siecles avant, donc déja beaucoup de CO2

      2 effectivement, il est très difficile d’avoir des données sur la température du sol et des océans (à grande profondeur) qui seraient exploitables pour faire des déductions, ne va donc dans le sens d’aucune théorie

      3 Le giec ne remet pas en cause les périodes glaciaire et de réchauffement, et cela n’est pas incompatible avec un réchauffement plus rapide dû aux activités humaines

      4 on n’en sait rien effectivement, donc ne va dans le sens d’aucune théorie

      5 n’importe quelle décision politique dans le domaine de l’énergie profitera toujours à un secteur du domaine

      6 endogène ou pas, il y a toujours des solutions, les forêts par exemple sont des zone climatisée naturellement (il y fait au moins 5 degré de plus qu’en plaine l’hiver, et jusqu’a 10 degrés de moins l’été (brise vent naturel et réfléchissant des radiations solaire par la canopée). Le bitume et le béton, c’est le pire, car non seulement ils ne sont pas à l’ombre, mais en plus ils accumulent la chaleur le jour et augmentent les température nocturnes et des jours à venir…Les villes sont donc artificiellement plus chaude, et ont y a encore plus besoin de clim, qui rajoute encore de la chaleur (consommation du compresseur et du ventilateur) au climat urbain. plus il y aura de bitume et de béton, plus l’atmosphère au niveau du sol sera chaude…..

    • gneu

      Que les glaciers reculent, tout le monde est d’accord, c’est incontestable. Il suffit de voir les photos d’il y a 10, 20, 30, 50 ans.

      Mais attention, le recul des glaciers n’est pas forcément un effet d’un prétendu réchauffement.

      Les glaciers peuvent reculer AUSSI car les précipitations sont moindres sur les montagnes.
      Tout simplement.
      Et ce n’est pas les montagnards qui vont me contredirent ; ils constatent bien qu’à 1000 m, à 2000 m et au dessus le manteau neigeux hivernal est de plus en plus fin. Moins de réserve de glace en altitude, moins de pression à exercer sur les glaciers qui coulent donc moins vite et donc ont plus le temps de fondre en bas, d’où le recul.

      Bref, selon moi, les glaciers reculent à cause d’une baisse des précipitations sur les massifs.

      D’ailleurs, la plupart des lacs de montagne s’assèchent également, encore un signe d’une baisse des précipitations. Idem pour la mer d’Aral (quasi sèche) ou la mer morte (sans cesse plus basse).

      Nous vivons donc une modification des précipitations. Elles sont plus rares (mais pas moins violentes comme on peut le constater en Aude).

      S’il pleut moins, alors où est donc passée toute cette eau qui ne précipite plus comme avant ?

      La réponse ? Une piste : à force d’extraire des milliards de tonnes de pétrole et de gaz de nos sous-sols, on laisse béant des nappes vides (ou plutôt pleines d’air)… Ces nappes et gisements que nous avons vidés se remplissent progressivement d’eau (désormais souillée). Tout ça fait des précipitations en moins et une sécheresse qui s’étend.

      Bref, rien à voir avec un réchauffement donc.

      • logic

        s’il y a moins de précipitations, c’est bien justement parce que l’atmosphère se réchauffe en altitude, car pour qu’il pleuve, il faut qu’une masse d’air chaud et humide vienne se condenser au contact des montagnes (et de leur micro climat)
        donc s’il y a réchauffement en altitude, la glace fond plus vite….

      • logic

        « S’il pleut moins, alors où est donc passée toute cette eau qui ne précipite plus comme avant ? »

        Aller, je vais encore en rajouter une couche!!

        ben , si il fait plus chaud sur terre, et dans son atmosphère, d’une part l’eau sur terre s’évapore plus, et donc d’autre part elle se retrouve dans l’air, car plus l’air est chaud plus il peut absorber d’humidité (sans condenser) voir le diagramme de l’air humide….

        donc, une preuve toute simple et imparable du réchauffement climatique (par l’homme ou pas) la diminution de l’eau douce sur terre, et le peu d’impact jusqu’à présent de la fonte des glace et du permafrost sur la montée du niveau des océan…..

        pour comprendre les choses, il faut une vision holistique, mais hélas, sur terre, tous les domaines d’études sont séparé….donc on y comprend rien!!!
        Les visions holistiques sont l’avenir de l’humanité, et la permaculture en est un bel exemple, mais pour ce qui est de la formation des humains à cela, il va encore falloir attendre un peu ;)

    • Pimpin

      1 les glaciers au moyen âge étaient bien plus petits qu’actuellement.
      2 Les variations de CO2 suivent les variations de température, pas l’inverse, ce qui détruite toute l’argumentation du GIEC.
      3 rien ne prouve que les mammouths on été congelés brutalement ! Il sont très bien pu être ensevelis dans des marais ou des tourbières sans l’air qui les aurait décomposés. Le gel peut être intervenu bien après leur mort.
      5 ça profite aussi aux pétroliers : augmentation des prix, diminution de la production qui leur assure une rente plus longue.

      • logic

        1 il y a eu effectivement un rechauffement au moyen age (faisant partie des cycles long d’alternance)

        2 la production artificiel du CO2 est un critère nouveaux, donc aucune données antérieure pour comparer. Mais c’est un gaz a effet de serre avéré!

        3 as tu déja vu un animal avec la chair, les poils et tout le reste conservé intact dans une mare??????

        5 les pétroliers n’ont pas besoin d’une taxe carbone pour escroquer le monde entier, ils savent faire très bien cela tout seul!!!

        6 prends du recul par rapport à ta haine du GIEC ! le GIEC peut effectivement servir une cause douteuse, comme beaucoup de thèses, mais certaines vont dans le sens d’une amélioration de l’humanité, ce n’est pas incompatible!

        • Pimpin

          Non, pas d’effet de serre dû au CO2.
          Pour les cadavres, tout dépend du taux d’oxygène. Les tourbières et certains marais sont des lieux où on trouve beaucoup de cadavres en relativement bon état.
          Ce ne sont pas les pétroliers qui mettent des taxes mais les gouvernements. Le baratin sur le CO2 ne sert qu’à culpabiliser les électeurs pour qu’ils payent sans broncher.

  • lumpenproletariat

    Transformer une planète boisée et herbacée en un immense parking agrémenté de 2 parcs municipaux en l’espace de 5 générations…

    Mouais, il ne va rien se passer, c’est évident, nous n’y sommes pour rien…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Cela dit, sans être arrogante lorsqu’une espèce devient invasive, dans n’importe quel biotope, cela finit généralement mal pour tout le monde…
    Pas arrogant d’un poil, le poisson chat, la perche du nil etc…

    • bonjour,
      il y a deux aspects :
      1) la degradation de notre environnement ; pollution, beton, dechets etc… la casse de notre ecosysteme par nos societes provoque de gros degats sur la faune , la flore. mais ces degats sont réversibles. avec des gros efforts pour pourrons restaurer notre environnement. c’est une question de volonte et rien d’autre.
      2) le rechauffement climatique. si le rechauffement climatique est du a l’activite humaine alors c’est reversible. si c’est une cause endogene, ca va etre une autre histoire…. car il ne s’agit pas simplement d’une elevation de la temperature moyenne de notre atmosphere comme bcq l’envisagent mais d’une transformation en profondeur de notre planète: effondrement de certains continents (le big one de la californie) émergence de nouveaux territoires… perturbations meteos +++, tremblements de terre, extinction de masse du vivant. en bref un gros nettoyage. C est deja arrive’ pls fois pourquoi cela ne serait il pas le cas aujourd’hui encore ? ds le 2° scenario les solutions a entreprendre ne sont pas les memes que ds le 1er…

      • lumpenproletariat

        Aujourd’hui la planète n’est plus qu’un espace réduit qu’on a façonné…
        Tout est lié, en rasant tout, bétonnage etc… on influe sur les microclimats comme celui d’une vallée etc… et forcement cela influe sur le tout…

  • jules vallés jules vallés

    « Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? J’ai beaucoup de peine à le croire (rires). »
    Purée, ça c’est de l’argument… croyance contre croyance…!!
    « Les convictions sont des ennemies de la vérité bien plus dangereuses que les mensonges »(FN)https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    non pas le parti mais…Friedrich Nietzsche!

  • L’escroquerie du réchauffement climatique repart de plus belle :

    https://minurne.org/billets/17816

  • De vie de rose, on n’a jamais vu mourir un jardinier…
    Balance Your Energy :-)

  • Freija Freija

    Quand je traverse le parc de St cloud via la départementale entre St Cloud et Ville d’avray et que je traverse la forêt, il y a une différence de température d’au moins 3 ° sur 1km.

    Donc oui je pense qu’avec la pose de bitume partout, nous provoquons un réchauffement local, et donc multipliez cela par le facteur adéquat.
    Donc oui je pense que nous avons une influence sur le climat global, via le bitume et via la déforestation.

Laisser un commentaire