L’industrie pharmaceutique contrôle les portails de santé sur Internet…

C’est une réponse économique, car l’engouement pour les médecines douces, doivent avoir un impact sur leur chiffre d’affaires. Tant que l’humain ne sera pas pris en son entier, la chimie ne soignera que les symptômes, en camouflant les causes réelles et sans guérir vraiment. Proposé par Françoise G. Partagez ! Volti

********

Source Kla.Tv

De plus en plus de gens cherchent sur Internet des réponses à leurs questions de santé. L’industrie pharmaceutique a également découvert cette tendance et tente de prendre le contrôle d’importants sites Web qui traitent de la santé. Un outil puissant maintenant dans les mains de l’industrie pharmaceutique pour repousser à l’arrière-plan les méthodes alternatives de guérison et pour faire la publicité de leurs produits tels que les médicaments, les vaccins, etc



Source Kla.Tv

8 commentaires

  • Leveilleur

    Si seulement la médecine conventionnelle guérissait tout mais c’est loin d’être le cas et ne parlons pas des effets secondaires de certains médicaments qui soignent d’un côté et détraquent de l’autre ce qui n’est pas le cas des médecines douces.

    Et comme tu le dis Volti, la chimie ne soignera que les symptômes, en camouflant les causes réelles et sans guérir vraiment. Parfois il suffit juste de comprendre d’où vient le problème et d’écouter son corps pour guérir.

    Je me rappelle une fois j’attendais mon ami dans une salle d’attente et là il y avait un monsieur qui me disait que ses mains se paralysaient et les médecins n’avaient pas d’explications.

    Il me raconta qu’il avait été décorateur d’intérieur sur Paris et qu’il était descendu dans le midi pour rejoindre sa fille mais qu’il n’était pas heureux ici et qu’il rêvait de repartir sur Paris pour continuer en tant que décorateur.

    Cependant il s’empêchait de réaliser son rêve parce qu’il pensait que sa fille avait besoin de lui et qu’il ne pouvait pas la quitter.

    Je lui est dit alors, nos mains sont les instruments de toutes créations, le fait qu’elles se paralysent est le signe qu’il est temps pour vous de vous réaligner sur ce que votre âme souhaite, créer et suivre sa joie, dépasser les peurs et se détacher des croyances limitantes et des attaches qui vous empêchent de suivre votre voix et votre joie.

    La paralysie est souvent le signe d’un refus d’évoluer. On dit bien, la peur paralyse ! Il faut toujours suivre sa joie car c’est une qualité de l’âme, si on refuse d’écouter pour des obligations, alors il ne faut pas s’étonner de tomber malade.

    Après mûre réflexion, il prit conscience qu’il devait suivre son rêve et repartir sur Paris et je pense que si ce monsieur a suivi son rêve aujourd’hui, alors il est guéri !

    Un grand sage a dit un jour: L’ignorance est la plus grande des souffrances ! Cela mérite réflexion !

  • kalon kalon

    Plutôt que faire grand cas de s’attaquer aux « fakes news » , il deviendrait nécessaire que les sites web mettent en première page qui sont les sponsors de leurs informations !
    En effet, une information manipulée est encore pire qu’une fausse information ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    Une fausse information est, relativement, vite dénoncée par la communauté du web, alors qu’il est nettement plus difficile de débusquer les informations manipulées !

    • kalon kalon

      Et cela se voit chez les médecins dés le début de leurs études car, lorsqu’on leur parle de médecines alternatives, ils vous répondent, tout de go, que ces médecines ne sont appuyées par aucune étude scientifique et ils le croient vu que les informations qu’ils reçoivent durant leurs études sont déjà manipulés à la source !
      Ainsi, si « l’ éducation  » nationale nous faisait comprendre depuis nôtre plus jeune age comment fonctionne nôtre corps, je laisse à parier que nombre de maladies ne verrait jamais le jour car contrariées dans leur développement par l’information que nous en aurions !

  • Il ne contrôle pas seulement les portails santé, ils embauchent des hackers pour nuire aux sites de médecine naturelle et alternative. Leurs poisons n’ont aucun fondement scientifique réel, puisque cette fausse science a été crée pour valider leurs ´études manipulées, pour leurs profits surtout.

    Notre site est constamment attaqué, hacké, attaque par deni de service, modifications des pages, on ignore comment ils font pour craquer les password, voir nous empêcher de les changer, c’est la guerre H 24 7/7, je pourrais en rajouter des pages et des pages sur leurs comportement, c’est sur qu’avec nos chimiothérapies-bio, 800 formules aux plantes méd. + HE Bio qui soignent sans effet iatrogène, ça les gêne !

    Et puis, n’oubliez pas qu’ils sont confrontés au paradoxe que guérir et éradiquer les maladies fait chuter les profits, (comme l’expliquait un analyste de Goldman Sachs,)

    Si vous voulez jeter un oeil ne serait-ce que sur la première page, vous comprendrez notre point de vue : http://www.willy-muller.info

    • kalon kalon

      Salut,
      je viens d’y jeter un œil mais les prix me semblent élevés et les références scientifiques sont absentes !
      Lorsqu’on se dirige vers les soins alternatifs, on doit également en connaître le mode de fonctionnement !
      ainsi, dans le cas du « M623 Athériola » comment ce produit agi t’il sur les plaques d’athérome ?

  • osdeseiche

    patience, patience… rira bien qui rira le dernier!
    les médicaments chimiques étant faits à partir de dérivés du pétrole,… que se passera-t’il lorsque nous n’aurons plus de pétrole? ce vers quoi nous allons à grands pas…
    le problème sera pour tous ceux qui ne peuvent plus se passer de ces médicaments, comme les personnes à qui l’on a retiré la thyroïde par exemple… il n’y a qu’à voir ce qui s’est passé lorsqu’ il y a eu une pénurie…
    il faudra bien revenir à d’autres traitements…
    mais je m’inquiète pour les personnes n’ayant plus de thyroïde!

    • Oui, si on veut espérer…

      Mais la chimie est fille de sa-tend, ils finiront bien par faire une synthèse de ce qu’ils ont synthétisé, voir à partir du blé par exemple, les supports ne manquent pas, et ce n’est pas demain la veille que l’on sera å court de brut !