BlackRock, l’institution financière la plus puissante au monde, patron du Cac 40…

Retour sur un article paru sur Agoravox fin 2016,  car nous sommes quelques uns à nous intéresser à l’économie. Nous savons que c’est l’opacité la plus complète, depuis l’ouverture sans frontière aux transferts des capitaux. On nous parle d’effondrement, de crise hyper-inflationniste mais, il y a une instance au dessus de tout, qui tirent les ficelles dans l’ombre. Si crack il doit y avoir, avec les faillites qui vont avec, nous n’avons pas de soucis à nous faire pour les big banquiers, quant à nous….. Aucune régulation dans le système bancaire depuis, et malgré la crise des « subprimes », qui a eu raison du géant Lehman Brothers. Mais qui contrôle tout cela ? C’est un peu long mais super instructif. Un petit plus : Blackstone et Jacob Rothschild, bénéficiaires de la disparition de l’avion de Malaysia Airlines ?.. Partagez ! Volti

**********

Auteur eau-du-robinet pour Agoravox

Petite devinette : quel est l’homme qui contrôle plus de 4 900 milliards de dollars, soit bien plus que le PIB de la France ?

Warren Buffett l’homme le plus riche du monde en 2008 ?

Lloyd Blankfein, le patron de Goldman Sachs ?

Pas du tout !

Il s’appelle Laurence Douglas Fink dit Larry Fink, né en 1952 et dirige BlackRock, la plus grosse firme de gestion d’actifs du monde.

Vous n’en aviez jamais entendu parler ?
Normal, BlackRock est à peu près inconnu en dehors de Wall Street.

Autre devinette : Qui est le premier actionnaire de Total, d’Air Liquide, Valeo, Vinci, Unibail, etc. ?

Oui, c’est encore BlackRock !

Il ne s’agit pas d’un groupe de death metal mais du plus gros gestionnaire d’actifs mondial, une firme new-yorkaise qui investit à tout va et à long terme pour pouvoir faire fructifier au mieux l’épargne des retraités américains.

Quelle est le point commun entre la Deutsche Bank, BASF, Siemens, Apple, Microsoft, McDonald’s, Allianz, BMW, Daimler AG, Intel, HSBC Holdings, British American Tobacco (BAT), Vodafone, ainsi le 3 plus grandes Banques des Etats-Unis ? Le plus important actionnaire de tous est Blackrock !

BlackRock possède aujourd’hui des participations significatives dans 18 des 40 sociétés du CAC40, l’indice des valeurs phares de la Bourse de Paris comme AXA, Sanofi, Safran, la Société Générale, BNP Paribas, Schneider Electric, Michelin, Vivendi, Accor Hotels ou Lafarge Holcim.

http://www.ouest-france.fr/economie/bourse/blackrock-le-fonds-de-pension-americain-patron-du-cac-40-4508811

BlackRock est sans doute l’institution financière la plus puissante au monde et celle qui est sortie grande gagnante des années de crise financière.
Pourtant, qui connaît ce groupe et ses dirigeants ? En dehors des financiers eux-mêmes, presque personne.

Aujourd’hui, BlackRock, dont le siège est situé à New York, est le premier gestionnaire d’actifs mondial avec 12000 employés et 4900 milliards de dollars d’actifs gérés (dont 150 en France et 35 dans les entreprises du CAC40).
http://www.ouest-france.fr/economie/bourse/blackrock-le-fonds-de-pension-americain-patron-du-cac-40-4508811

Image de Larry Fink

Déserté par les investisseurs institutionnels français, le capital des grands groupes tricolore est de plus en plus ouvert aux acteurs internationaux. Numéro 1 : le champion américain de la gestion d’actifs

BlackRock est parvenue à éviter l’attention des autorités de surveillance, des régulateurs et des politiciens au moment où le dénigrement de la finance battait son plein. Peut-être parce que ce groupe créé en 1988 n’est pas une banque. BlackRock gère l’argent de ses seuls clients, jamais le sien, contrairement à Goldman Sachs ou JP Morgan. Le groupe cultive aussi la discrétion !

BlackRock appuie son pouvoir sur deux autres piliers.

En premier lieu, son poids dans le capital des entreprises : elle est non seulement le premier actionnaire d’une société américaine sur cinq, selon le New York Times. BlackRock possède aussi au moins 5% du capital de quatre sociétés américaines cotées en bourse sur dix, comme JP Morgan, Chevron ou Walmart.

L’autre pilier de son pouvoir tient aussi à Larry Fink lui-même. D’une taille imposante, mais parlant lentement sans appuyer la voix, c’est une personnalité dont l’opinion est recherchée tant par les clients que par ses concurrents ou le gouvernement. Parce qu’il dit ce qu’il pense, sans avoir d’agenda personnel à défendre, parce qu’il connaît les marchés et comprend les risques. « Une société qui diminue le risque réduit sa prospérité », expliquait-il.

C’est en effet à lui que le gouvernement américain a confié la tâche d’évaluer les actifs « difficiles à estimer », en clair les actifs pourris, provenant du Trésor et de la Réserve fédérale. Ou encore le contrôle du bilan des agences hypothécaires para-étatiques surendettées, Fannie Mae et Freddie Mac, l’aide au sauvetage du premier assureur au monde, AIG, et à la vente de Bear Stearns à JP Morgan. Ses conseils ont également été recherchés par la Grèce et l’Irlande.

En 2010 Blackrock avait détrôné Goldman & Sachs pour y devenir le N° 1 de Wallstreet.
http://www.businessinsider.com/blackrock-is-now-the-800-pound-gorilla-2010-2?IR=T

En 2012, BlackRock a exercé ses droits de vote au sein de 14 872 assemblées générales d’actionnaires, dont 3800 aux Etats-Unis.

En 2013, Blackrock n’été pas seulement un leader des fonds de placement. BlackRock mène aussi le bal des ETF (exchange traded funds) (fonds indiciels cotés) , des produits construits sur les indices boursiers. A travers sa société iShares, elle détient 39% de ce marché avec une fortune de 803 milliards. Deutsche Bank, le premier européen, ne pèse que 32 milliards (en 2013) de cette activité en hausse chaque année de 20 à 30%.

Les fonds ETF sont utilisés par les Hedgefonds ainsi par les traideurs, trading à haute fréquence, avec des transactions ultrarapides appellé THF ou HFT, de l’anglais high-frequency trading, ce sont des exécutions à très grande vitesse de transactions financières faites par des algorithmes informatiques.

C’est une des catégories du « trading automatique » (basé sur la décision statistique), qui gère de plus en plus les données boursières à la manière d’un big data devenu inaccessible à l’analyse humaine et bancaire traditionnelle.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Transactions_%C3%A0_haute_fr%C3%A9quence

Pierre Jovanovic
https://www.youtube.com/watch?v=DB5eN7QRqDo&feature=youtu.be&t=5m53s

BlackRock et Google s’associent dans l’intelligence artificelle

La firme technologique Google et le leader mondial de la gestion d’actifs BlackRock sont en discussions pour créer une co-entreprise dans l’intelligence artificielle.
Cette entente, révélée par le Financial Times, serait une première dans le monde de la gestion.
http://www.lesechos.fr/21/10/2015/lesechos.fr/021422393727_blackrock-et-google-s-associent-dans-l-intelligence-artificelle.htm

Selon le milliardaire Carl Icahn, la société d’investissement BlackRock qui avait environ 4700 milliards de dollars d’encours sous gestion en juillet 2015, serait « extrêmement » dangereuse.
https://www.easybourse.com/financieres/article/30404/blackrock-une-societe-jugee-extremement-dangereuse-.html

BlackRock, Vanguard, GPFG… Ces fonds d’investissement étendent leurs tentacules également en Suisse, au risque de déstabiliser l’économie du pays. Leur progression est moins visible que l’arrivée des milliardaires chinois, mais bien plus massive.

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les Qataris ou les Chinois qui sont les plus présents en Suisse. Ce sont d’abord les Américains, qui représentaient en 2014 40% des investisseurs étrangers, si l’on se fie aux statistiques de la BNS selon l’investisseur final, c’est-à-dire sans tenir compte des pays par lequel transite parfois l’opération, comme le Luxembourg ou les Pays-Bas. Les Etats-Unis sont-ils en train de manger la Suisse ? Ils possèdent en tout cas près de 47% du capital-actions de Novartis, soit plus que la Suisse elle-même.
http://www.hebdo.ch/hebdo/cadrages/detail/%C3%A9conomie-suisse-les-fonds-am%C3%A9ricains-norv%C3%A9giens-et-qataris-grignotent-la

Blackrock est le gestionnaire le plus important au monde avec 4900 milliards de dollars d’actifs.
En Suisse, il possède notamment 3,7% des parts de Nestlé et 5% de celles d’UBS.

Ruée des fonds d’investissement vers les terres agricoles !
Depuis plusieurs années, Deutsche Bank et Goldman Sachs ont acquis des fermes et des usines de viande en Chine. Morgan Stanley a acheté plusieurs milliers d’hectares de terres en Ukraine, le bassin de céréales de l’Europe. Selon un dirigeant de Morgan Stanley, beaucoup d’autres grandes banques sont également à la recherche de terres.
http://www.next-finance.net/Ruee-des-fonds-d-investissement

« L’agriculture va être l’un des meilleurs secteurs pour faire de l’argent dans les 10 prochaines années » avait averti Jim Rogers, un des gourous de l’industrie des hedge funds, lors d’une interview accordée à Reuters au mois d’août 2009.
http://www.next-finance.net/Ruee-des-fonds-d-investissement

« Dans de nombreux endroits du monde, les prix alimentaires sont élevés et les prix des terres faibles, explique l’ONG Grain. On peut donc clairement gagner de l’argent en prenant le contrôle des meilleurs sols, proches des ressources en eaux. » L’horizon de placement est de 10 ans en moyenne et les retours sur investissements sont évalués entre 10 et 40 % par an pour les fermes situées en Europe et peuvent atteindre 400 % en Afrique.

En France, Charles Beigbeder a également flairé le bon filon. Apres avoir révolutionné le marché du courtage boursier avec le courtier en ligne Self Trade, puis celui de l’électricité avec Poweo, il s’attaque désormais à l’agriculture.

Le patron de BlackRock, numéro un mondial de la gestion d’actifs, reproche en 2015 aux grandes entreprises d’être trop généreuses avec leurs actionnaires. Paradoxal ?
http://www.challenges.fr/entreprise/les-actionnaires-sont-trop-gates-et-c-est-un-gerant-de-fonds-qui-le-dit_99309

Finance : trop de dividendes tue les dividendes
Les plus grosses entreprises cotées ont actuellement tendance à raisonner à trop court terme et à gaspiller leur argent pour faire plaisir à leurs actionnaires, au détriment de leur propre avenir. L’auteur de cette sortie n’est pas forcément celui qu’on pense : cette critique est signé Larry Fink le directeur général de BlackRock.
http://www.europe1.fr/economie/finance-trop-de-dividendes-tue-les-dividendes-2428825

Remarque : Le chômage suit, comme par hazard, la courbe croissante des dividendes !

QUAND LES ACTIONNAIRES S’EN PRENNENT A NOS EMPLOIS – CASH INVESTIGATION

Les actionnaires ne connaissent pas la crise et gagnent toujours plus d’argent. Leur rémunération explose.

En 2013, elle a atteint le montant historique de deux cents milliards d’euros en France, « 200.000.000.000€ » !

Pour arriver à de telles sommes, les grandes entreprises françaises ont recours à des stratégies et des méthodes difficilement avouables. Plans sociaux, licenciements, pressions sur les salariés, certaines grandes entreprises sont prêtes à tout pour dégager toujours plus d’argent au profit de leurs actionnaires. Ce sont parfois ces mêmes entreprises qui bénéficient d’aides publiques massives venant de vos impôts.
http://www.inexplique-endebat.com/2015/03/quand-les-actionnaires-s-en-prennent-a-vos-emplois-cash-investigation.html

Pendant un an, de Hénin-Beaumont à Toronto, en passant par Londres et Boston, Edouard Perrin a tenté de remonter les circuits financiers pour révéler qui s’enrichit derrière les plans sociaux et fermetures d’usines en France. Elise Lucet tente d’approcher les responsables afin d’obtenir des explications, mais la plupart d’entre-eux restent silencieux ou éludent les questions.

C’est la crise pour tout le monde, sauf pour les actionnaires ! Les 56 milliards d’euros de dividendes distribués en 2014 par les entreprises du CAC 40 font de la France l’un des pays les plus généreux en la matière. C’est une partie non négligeable des milliards de dollars de rémunérations des actionnaires dans le monde…
Les dirigeants des grands groupes privilégient désormais le versement de dividendes par rapport à l’investissement. Les premiers représentaient la moitié des seconds en 1980. Les dividendes pèsent aujourd’hui 2,5 fois les investissements. Une dérive dangereuse qui est dénoncée par Larry Fink, le PDG de BlackRock. Larry Fink veille à ne pas tuer la poule aux oeufs d’or !

Larry Fink est avant tout pragmatique : son travail consiste à gérer l’argent des épargnants pour leur retraite, il raisonne donc à long terme. « Les effets des phénomènes de court terme sont inquiétants, à la fois pour ceux qui cherchent à économiser pour des objectifs de long terme comme la retraite et pour l’économie dans son ensemble », écrit-il.
http://www.europe1.fr/economie/finance-trop-de-dividendes-tue-les-dividendes-2428825

Blackrock mise entre autres sur la France

Black Rock possède 8% de Vinci, 10% de St Gobain ou Legrand.
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/tout-info-tout-eco/cac-40-les-investisseurs-etrangers-detronent-les-fonds-francais_1770159.html

BlackRock apparaît également comme actionnaire prédominant de Capgemini (10 %) et de Total (7 %). Un poids lourd qui n’hésite pas à faire savoir le fond de sa pensée, comme lorsqu’il écrit à 150 groupes européens pour leur demander de ne pas abuser… des dividendes.
http://www.lesechos.fr/03/12/2014/LesEchos/21827-121-ECH_ces-fonds-etrangers-qui-misent-sur-la-france.htm

Saint-Gobain : BlackRock se renforce au capital
http://www.boursorama.com/actualites/saint-gobain-blackrock-se-renforce-au-capital-c375b582f43fe430cd973edf8c35522d

Lagardère : BlackRock se renforce au capital.
http://www.boursorama.com/actualites/lagardere-blackrock-se-renforce-au-capital-071ba01878ab5f604f024bc962d77a5b

Total : BlackRock se renforce au capital.
http://www.zonebourse.com/TOTAL-4717/actualite/Total-BlackRock-se-renforce-au-capital-23060553/
et selon cette dernière nouvelle
http://cerclefinance.com/default.asp?pub=valactu&localcode=&isin=&art=463053
Blackrock a déclaré à l’AMF avoir franchi en baisse, le 19 octobre, le seuil de 5% du capital de Total et détenir, pour le compte desdits clients et fonds, 4,95% du capital et 4,52% des droits de vote du groupe pétrolier.

AXA : BlackRock se renforce dans les droits de vote.
http://votreargent.lexpress.fr/bourse-de-paris/axa-blackrock-se-renforce-dans-les-droits-de-vote_1837352.html

Société Générale : BlackRock Inc. se renforce au capital.
http://www.abcbourse.com/marches/societe-generale-blackrock-inc-se-renforce-au-capital_371787_GLEp.aspx

SPIE : BlackRock se renforce au capital au-dessus de 5%
http://www.capital.fr/bourse/actualites/spie-blackrock-se-renforce-au-capital-au-dessus-de-5-1075457

BNP Paribas : BlackRock se renforce.
http://ecoinfos.fr/news/article/1868834-bnp-paribas-blackrock-se-renforce

Groupe Eurotunnel : BlackRock se renforce
http://www.boursier.com/actions/actualites/news/groupe-eurotunnel-blackrock-se-renforce-639743.html

BlackRock Real Estate achète la Tour Europe à La Défense, près de Paris
http://www.francetransactions.com/taux/BlackRock-Real-Estate-achete-la-Tour-Europe-a-La-Defense-pres-de-Paris.html

Lagardère : BlackRock dépasse les 5% du capital.
https://fr.finance.yahoo.com/actualites/lagard%C3%A8re-blackrock-d%C3%A9passe-5-capital-124800812.html

AXA : BlackRock au-dessus de 5% des DDV.
https://fr.finance.yahoo.com/actualites/axa-blackrock-au-dessus-5-092000116.html

Sanofi : BlackRock à près de 5,6% du capital
http://www.combourse.com/Societe/Sanofi_BlackRock_a_pres_de_5_6_du_capital_SANOFI_AVENTIS__FR0000120578__2055389.html

Le gestionnaire de fonds américain BlackRock a déclaré à l’AMF avoir franchi en hausse, le 28 juillet 2016, le seuil de 5% des droits de vote de Groupe Eurotunnel.
http://www.boursier.com/actions/actualites/news/groupe-eurotunnel-blackrock-s-est-renforce-694436.html

Au premier regard les pourcentages de participations de la part de Blackrock semblent insignifiantes, tournent aux alentours 5% de participation. Mais en regardant de plus près, en examinent le cas de EON le plus grand concern d’Energie d’Allemagne, ou Blackrock Inc. est actionnaire avec 5,94%, nous alons découvrier une chose supprenante !

Dans le Bilan, qui suit le règlement de la répartition de voies concernant la loi sur les échanges des titres, il ne figure pas seulement la société Blackrock INC., mais six autres sociétés du groupe Blackrock qui possèdent des actions d’E.ON .

Les répartitions de notre exemple, datent du 17.05.2010, démontrent que les parts du groupe BlackRock concernant la société E.ON AG sont les suivantes :

BlackRock Inc. 5,94%
BlackRock Holdco 2 Inc. 5,76%
BlackRock Financial Management Inc. 5,76%
BlackRock Advisors Holdings Inc. 3,85%
BlackRock International Holdings Inc. 3,85%
BR Jersey International Holdings L.P. 3,85 %
BlackRock Group Limited 3,05%

Au total 32,06% !

http://www.theintelligence.de/index.php/wirtschaft/finanzen/3859-ein-gespenst-geht-um-im-deutschen-aktienindex-blackrock.html

Voici, après examen, les participations du « Groupe » Blackrock auprès de 9 sociétés du DAX examinées :
(Le DAX ou Deutscher AktienindeX est le principal indice boursier allemand.)

Allianz – 32,76 % (06.05.2010)
E.ON – 32,06 % (17.05.2010)
Bayer – 29,94 % (12.05.2010)
Deutsche Bank – 27,45 % (18.05.2010)
Daimler – 27,42 % (18.08.2011)
BASF – 25,30 % (09.12.2009)
Siemens – 15,65 % (25.08.2011)
SAP – 11,94 % (09.08.2011)
Telekom – 9,94 % (01.12.2009)

Comme on peut y constater les résultats du groupe Blackrock sont masque / caché par les annonces des participations qui sont focalisé sur une seule entité la « BlackRock Inc ». Le réel pouvoir est ainsi caché au public ! Ce jeux de masquerade semble avoir pour but de cacher le réel pouvoir de Blackrock.

BLACKROCK NOMME DE NOUVEAUX DIRIGEANTS POUR LA FRANCE

image Jean-François Cirelli, président, Blackrock France

Changement de cap pour Jean-François Cirelli. L’ancien vice-président et directeur général de GDF Suez va devenir président France, Belgique et Luxembourg du géant de la gestion BlackRock.

Cet ancien vice-président et directeur général de GDF Suez est le nouveau pré­sident du groupe Blackrock France, Belgique et Luxembourg depuis le 4 janvier 2015. Grâce à son expérience et à la densité de son réseau sur la sphère indus­trielle et administrative, il affirme devoir « développer la visibilité et l’activité du groupe, notamment en France où Blackrock est encore sous-développé ».

BlackRock, le fonds d’investissement qui a la puissance d’un Etat

Merci la crise, qui permet aux riches de s’enrichir encore plus aux frais des travailleurs et la classe moyenne ! Alors que les géants de Wall Street vacillent, Fink devient l’homme providentiel. Il est pressenti pour prendre la direction de Citigroup et de Merrill Lynch. Tout le monde l’appelle au secours pour jouer les pompiers volants, JP Morgan, AIG, Morgan Stanley… mais aussi la Fed et le Trésor américain. En mars 2008, lorsque la banque Bear Stearns s’effondre, le patron de JP Morgan Chase, qui veut la racheter, appelle Fink. Tout le week-end, cinquante analystes de BlackRock dissèquent le portefeuille de la banque. Le dimanche soir, c’est au tour de Timothy Geithner, alors patron de la Fed de New York, de lui téléphoner. Il lui demande de prendre en charge les 30 milliards de créances pourries dont JP Morgan ne veut pas.

Si banques et gouvernements se raccrochent à BlackRock comme au Bon Dieu, c’est qu’il reste peu d’institutions financières solides. Lorsque Lehman Brothers plonge à son tour en septembre 2008, Fink, en voyage à Singapour, fait aussitôt demi-tour. »Je me sentais comme Charlton Heston atterrissant sur la planète des Singes. Mon monde avait changé », confie-t-il dans la presse.

L’arme secrète de BlackRock, c’est un outil d’évaluation du risque baptisé poétiquement Aladdin. Blackrock possède un Cluster de 6000 serveurs de calculs haute performance ! Ce système informatique ultrasophistiqué, géré par une armée d’ingénieurs, de mathématiciens et de physiciens, permet d’analyser des millions de transactions sur les marchés et de déterminer, grâce à des simulations, comment les titres de chaque client peuvent être affectés par la moindre perturbation, d’une hausse des taux à un éternuement du roi d’Arabie saoudite. Fink s’appuie sur Aladdin pour lancer une nouvelle branche d’activité, le conseil aux investisseurs mal inspirés.

BlackRock Solutions est spécialisée dans l’évaluation et la gestion de portefeuilles flageolants, mis à mal notamment par les crédits immobiliers. Exactement ce que recherchent gouvernements et banques, qui ne savent que faire de leurs milliards de créances pourries. Récemment, la Banque d’Irlande a fait appel à BlackRock.

Sénateurs indignés. Les montants vertigineux gérés par les hommes de Fink ont fini par attirer l’attention sur le groupe. »Est-ce que BlackRock dirige le monde ? » se demande Reuters.

Car Fink fait la pluie et le beau temps non seulement sur les marchés, mais à Washington aussi. La Réserve fédérale et le Trésor le chargent d’évaluer et de vendre les 130 milliards d’actifs toxiques d’AIG et de Bear Stearns. Dans la foulée, il est appelé à la rescousse de Citigroup et de Fannie Mae et Freddie Mac, les deux géants du crédit hypothécaire, et devient une sorte de ministre des Finances bis.

Il est constamment en communication avec la Fed, le Trésor… aidant à mettre en place – à influencer, selon ses détracteurs – le plus gros plan de sauvetage financier de l’Histoire.

Mais cette influence grandissante suscite des critiques. Au Congrès, plusieurs sénateurs se sont indignés du fait que BlackRock ait raflé autant de contrats publics sans appel d’offres et dans la plus totale opacité.

Comment se fait-il que BlackRock soit la seule firme qualifiée pour gérer ces actifs récupérés par le gouvernement ? » demande Chuck Grassley, un sénateur républicain. »

Encore plus controversé, le lobby agressif que mène Larry Fink. Il fait des pieds et des mains pour que BlackRock soit exclue de la catégorie « établissement présentant un risque systémique », ce qui l’exposerait à plus de contrôles.

Larry Fink : « D’ailleurs, nous ne sommes pas une banque et ne faisons pas partie de Wallstreet ….«  . Vu la taille de la firme, ils sont pourtant interconnectés avec le secteur bancaire », rétorque Janet Tavakoli, une consultante financière très critique.

Blackrock est considéré comme la plus grande « Banque de l’ombre » de la planète !
https://de.wikipedia.org/wiki/BlackRock

——————————————-

Sources :

http://www.lepoint.fr/economie/le-fonds-d-investissement-qui-a-la-puissance-d-un-etat-09-06-2011-1342433_28.php

http://www.lesechos.fr/journal20161003/lec2_finance_et_marches/0211347149883-un-ex-gerant-de-blackrock-accuse-de-delit-dinitie-au-royaume-uni-2031962.php

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/climat-blackrock-tire-la-sonnette-d-alarme-597918.html

http://www.lepoint.fr/economie/le-fonds-d-investissement-qui-a-la-puissance-d-un-etat-09-06-2011-1342433_28.php

http://www.magazine-decideurs.com/news/jean-philippe-olgiati-blackrock-notre-objectif-un-milliard-d-euros-d-actifs-en-france

https://books.google.fr/books?id=WOGjDAAAQBAJ&pg=PA99&lpg=PA99&dq=blackrock+fond+d%27investissement&source=bl&ots=BxVL-QHJYH&sig=qC4-0kgszgKuTpLaKqOzF8qQ9QQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi504mF5OLPAhWkAcAKHUKBC4w4WhDoAQg3MAU#v=onepage&q=blackrock%20fond%20d%27investissement&f=false

http://www.wiwo.de/finanzen/vorsorge/geldanlage-das-risiko-der-indexfonds/4644680.html

http://www.businessbourse.com/2016/03/08/blackrock-suspend-lemission-detf-a-cause-dune-forte-demande-pour-lor/

http://www.ouest-france.fr/economie/bourse/blackrock-le-fonds-de-pension-americain-patron-du-cac-40-4508811

https://www.letemps.ch/economie/2013/09/30/pouvoir-blackrock

http://www.hebdo.ch/hebdo/cadrages/detail/%C3%A9conomie-suisse-les-fonds-am%C3%A9ricains-norv%C3%A9giens-et-qataris-grignotent-la

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-folie-des-dividendes-575049.html

http://www.lepoint.fr/economie/le-fonds-d-investissement-qui-a-la-puissance-d-un-etat-09-06-2011-1342433_28.php

http://www.inexplique-endebat.com/2015/03/quand-les-actionnaires-s-en-prennent-a-vos-emplois-cash-investigation.html

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-folie-des-dividendes-575049.html

http://www3.reuters.fr/graphiques/BlackRock_NouveauxDirigeants.PDF

http://www.lesechos.fr/30/11/2015/LesEchos/22076-078-ECH_jean-francois-cirelli-rejoint-blackrock.htm

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/06/18/30101511.html

http://www.tradingsat.com/actualites/marches-financiers/marche-meilleurs-resultats-que-prevu-au-3e-trimestre-pour-blackrock-702337.html

http://fortune.com/2016/10/18/impact-investing-mpw-summit/

http://www.strategic-culture.org/news/2015/06/18/story-blackrock-modest-participant-bilderberg-conference.html

http://www.nytimes.com/2016/09/18/business/dealbook/at-blackrock-shaping-the-shifts-in-power.html?_r=0

http://www.epochtimes.de/wirtschaft/koenig-der-wallstreet-ist-blackrock-der-groesste-vermoegensverwalter-der-welt-a1256851.html

http://www.epochtimes.de/wirtschaft/koenig-der-wallstreet-ist-blackrock-der-groesste-vermoegensverwalter-der-welt-a1256851.html

http://www.epochtimes.de/wirtschaft/koenig-der-wallstreet-ist-blackrock-der-groesste-vermoegensverwalter-der-welt-a1256851.html

5 commentaires

Laisser un commentaire