Des chercheurs étudient les expériences de sortie du corps humain …

Certaines personnes affirment qu’elles font des « sorties hors de leur corps », appelées par les amateurs d’ésotérisme « voyage astral ». Les chercheurs s’y intéressent aussi, ce qui va peut-être apporter les preuves de la capacité qu’ont certains de voyager sans bouger… Partagez! Volti

***************

Auteur Yohan Demeure pour SciencePost enrichi par Aphadolie

Certaines personnes affirment pouvoir quitter leur corps, parfois sur commande. Depuis dix ans, des scientifiques français étudient ce phénomène avec le plus grand sérieux par le biais de tentatives de sortie hors du corps sous contrôle. 

Nicolas Fraisse est français, sportif et en très bonne santé. C’est un individu d’apparence très ordinaire. Cependant, il a une particularité qui le rend tout de suite très spécial. Selon lui, il serait capable de sortir de son corps plusieurs fois par jour afin d’explorer d’autres lieux.

Dans un reportage de France 3, l’intéressé déclare : « Lorsque je m’ennuie, c’est normal pour moi d’aller voir ce qui se passe ailleurs plutôt que de rester en esprit dans l’endroit où se trouve mon corps. Je me déplace et je vais voir ce qu’il se passe chez mes parents, chez des amis ou chez moi… »

Effectivement, un tel discours est plutôt difficile à entendre pour n’importe quelle personne un tant soit peu sceptique. Cependant, deux scientifiques étudient depuis une décennie ce qu’ils pensent être une capacité hors du commun : le docteur en biologie moléculaire Sylvie Dethiollaz et le psychologue Claude Charles Fourrier.

Les expériences menées sont nommées « tentatives de sortie hors du corps sous contrôle ». Celles-ci consistent à équiper Nicolas de capteurs placés sur sa tête et lui faire deviner la nature d’images situées dans d’autres pièces que celle dans laquelle se déroule le test. Selon les chercheurs, sur 40 expériences, le « cobaye » a réussi à deviner 7 fois la vraie nature de ces images.

Selon Sylvie Dethiollaz, ces résultats sont suffisants pour affirmer que Nicolas est doté de capacités extrasensorielles : « C’est une expérience qui est suffisante pour montrer que nous ne sommes pas en face d’une simple hallucination. ». Ce sont des capacités lui permettant « d’obtenir des informations sur des lieux où il ne se trouve pas physiquement. Ce que l’on a pu mesurer chez Nicolas, c’est qu’effectivement, il y a certaines zones qui déconnectées des autres au moment où il fait sa sortie hors du corps. »

Pour Claude Charles Fourrier, il y aurait peut-être 10 % des personnes pouvant vivre ce type de phénomène, mais la plupart « de façon sporadique, au moins une ou deux fois dans leur vie ».

Il est alors possible de parler de dédoublement ou encore de voyage astral, des appellations que l’on associera aux phénomènes dits surnaturels, une dimension ésotérique mettant habituellement à mal toute crédibilité. Si ce type d’expériences peut être naturellement pris à la légère par les plus sceptiques, il faut savoir tout de même que l’exploration scientifique de la conscience n’en est qu’à ses balbutiements, il s’agit en effet d’une question philosophique vieille d’au moins deux millénaires.

Une étude publiée dans la revue Frontiers in Human Neuroscience en 2014 évoquait le premier cas documenté d’une personne pratiquant des « expériences de hors-corps » à volonté.

Source SciencePost

Voir image et vidéo sur Aphadolie

Source :

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnhum.2014.00070/full

https://sciencepost.fr/2017/02/chercheurs-etudient-experiences-de-sortie-corps-humain/

https://www.francetvinfo.fr/sciences/sciences-des-chercheurs-etudient-les-experiences-de-sorties-de-corps_2050439.html

http://www.gurumed.org/2014/03/12/le-premier-cas-document-dune-personne-pratiquant-volont-des-expriences-de-hors-corps/

Sur le même thème :

Documents déclassifiés [FOIA] : Quand l’US Army s’entraînait à la projection astrale

41 commentaires

  • Pinpin

    Pour le moins troublant….

    Il est clair que les 70% des capacités du cerveau non utilisées, ne sont pas là pour faire de l’occupation d’espace……

    Je suis très ouvert à ce genre de ‘prodiges’, capacités extraordinaires ou inexpliquées….

    Je suis plus agacé par la démarche scientifique de vouloir tout décortiquer et expliquer ‘au départ de ce que l’on sait’, de ce qui est ‘attesté scientifiquement’, admis comme possible scientifiquement et reproductible….

    Nous ne sommes qu’un détail, une poussière, un parasite de la planète…. Nous pensons tout maitriser, tout avoir inventé mais nous ne sommes rien….

    Juste apprécions la chance d’être, de vivre, essayons de ne pas trop ‘dégueulasser les lieux’ et d’utiliser nos capacités, diverses variées et complémentaire à la survie de cette planette et…si possible…. de cette race humaine (mais ca c’est moins sur…)

    Il est de mon point de vue trop tard pour cette « civilisation »…. Ouvrons les portes du possibles à une civilisation différente…. Bonne journée…

  • mianne

    Depuis des décennies, je me demande ce qu’est la conscience – « l’âme » pour les religieux- et pourquoi certains la considèrent comme indépendante du corps . Il me semble qu’il s’agit d’un produit du cerveau , sinon pourquoi la conscience d’une personne est-elle différente quand son cerveau est endommagé ?

  • Cette expérience n’a rien d’extraordinaire, même si certains le font plus facilement que d’autres. C’est exactement ce qu’il se passe quand on meurt, et même toutes les nuits.

    Attention toutefois aux personnes qui voudraient tenter l’expérience: soyez accompagnées. En effet, un des risques est de ne plus vouloir rentrer ! Imaginez que vous vous retrouvez dans un endroit paradisiaque ! Il vous faut donc quelqu’un qui ait la technique pour vous faire revenir. Ça existe, c’est possible.
    La sortie du corps pourrait être intéressante si vous aviez à vivre une expérience très douloureuse, mortelle. Autant quitter son corps avant qu’il plonge dans un incendie, ou au fond d’un lac…

    Moins problématique est l’expansion de conscience qui est tout aussi intéressante. Essayez d’aller chez un proche – en l’avertissant bien sûr, question de respect – et devinez dans quelle pièce de la maison il se trouve. Ou bien regardez s’il y a du changement par exemple.

    Les services secrets utilisent ces expériences pour aller voir ce qu’il se passe chez les voisins.

  • suzanna

     » Celles-ci consistent à équiper Nicolas de capteurs placés sur sa tête et lui faire deviner la nature d’images situées dans d’autres pièces que celle dans laquelle se déroule le test. Selon les chercheurs, sur 40 expériences, le « cobaye » a réussi à deviner 7 fois la vraie nature de ces images.  »

    Ça choque personne ?

    Je vois pas en quoi ce test prouve ce que ce monsieur avance.

    Si il peut quitter son corps et voir ce qui se passe ailleurs, il ne s’agit nullement de deviner quelque chose, mais ni plus ni moins que de le voir directement, donc 7 réussites sur 40, je me marre. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • engel

      Bonjour Suzanna,
      Oui, mais dit autrement , sur 40 essais, le gars a trouvé la bonne chose/l’objet sur des millions de possibilités autres.

      Pour mettre en perspective, imagine que tu sois capable de gagné 7 fois sur 40 le gros lot de l’euro-millions.
      …Pas mal non?

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • suzanna

        Des millions de formes géométriques, vraiment ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

        Le test est forcément celui du jeu de cartes avec chaqu’une d’elles représentant une forme géométrique, donc 4 bonnes sur 40 essais, c’est ridicule, et je le répète, tout ceci prouve qu’il n’est en rien présent dans la salle où ce trouve ces cartes, sinon il les verrait, comme il prétend voir ce qui ce passe chez les voisins et ailleurs, je ne fais que citer l’article et mettre en évidence les inchoérences.

        Si d’autres personnes vivent vraiment ce phénomène, lui n’en fait pas partie.

        Le loto c’est une (pseudo) chance sur plusieurs centaines de millions de remporter le gros lot, on est loin du 7/40.

        Et puis niveau hasard et chance, je me marre encore.
        http://www.youtube.com/watch?v=Q9jkvF48lUA

        • engel

          Sauf erreur de ma part,
          je ne comprends d’où tu sors « Le test est forcément celui du jeu de cartes avec chaqu’une d’elles représentant une forme géométrique, donc 4 bonnes sur 40 essais ».

          Perso, dans l’article je ne vois que le terme « image » employé.

          Du coup, dans ce monde physique (entre le vivant et le minéral), il existe un colossal stock de représentations par images diverses et variés possibles.
          …surtout depuis l’avènement de la photo.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Oui, bien sûr, on peut chipoter sur le résultat. C’est pour cela que je pense plus à une expansion de conscience qu’à une sortie du corps. Car selon les personnes, et l’expérience, la perception que l’on a n’est pas toujours évidente. Il faut pouvoir laisser de côté toute interprétation. Parfois, on ne croit pas – non pas ce que l’on voit – mais que l’on voit, par manque de confiance en soi probablement.

  • hello,
    j’utilise la technique de voyage astral pour soigner les gens. j’ai decouvert récemment que je savais faire intuitivement. cela fait 18 ans que je pose les mains tte la journée sur mes patients donc au bout d’un moment il se passe des choses. les premieres manifestations etaitent hors de mon controle puis j’ai appris a les gérer. pour ma part, je n’utilise ni tapis volant ni autre engin de la sorte pour me rendre a l’autre bout du monde. j’utilise ce mécanisme, plus qu’une technique, pour entrer ds le champ aurique de mes patients qui se trouvent a 1 m de moi. je ne vais pas bien loin..mais je me retouve dans une dimension qui n’est plus tangible et pourtant bien réelle. ds cette dimension mes mains physiques ne servent a rien donc c’est un double de moi meme qui se dépace. on appelle ca un voyage astral. cela me demande qq préparatifs pour mener a bien une intervention de cette nature chez un patient, car il s’agit pour moi uniquement de reperer si tout est en ordre ds cet espace subtil. je trouve parfois des objets ou des etres qui n’ont rien a y faire alors je les enleve. tout ce passe sur le mode réceptif et sensitif. la difficulte vient du mental qui interfere et creer lui aussi des images pour occuper l’espace… j’interviens surtout pour annuler ou modifier des informations qui genent le niveau énergetique du patient. par exemple la descente d’un organe impossible a résoudre sur les plans mecanique et matériel ( afin d’ eviter la chirurgie ) . la ptose peut etre due par ex a une fuite d’energie dont l’origine est un conflit émotionnel que le patient a somatisé ( inscrit ds son corps ). cette somatisation est la transcription ds le corps energetique du patient d’une pensee negative a son encontre. cette pensee est bien sur inconsciente sinon il n’y aurait pas de problème. le langage regorge d’expressions tres imagees pour evoquer une sensation, un mauvais ou un bon vécu. lorsqu’une personne est impressionnee fortement par un evenement elle peut somatiser ce qu’elle a ressentie physiquement tellement l’evenement etait chargé et évocateur pour elle. elle peut donc se retrouver avec un objet immateriel qui parasite son fonctionnement énergetique ( on est pas ds la matiere mais ds l’information qui nourrit la matière donc en amont). les consequences de ce dereglement peuvent neanmoins etre bien reelles. c’est une partie de la medecine quantique.

    • Pinpin

      Schuss…

      Ce que tu dis m’interpelle profondément…. Je n’y connais rien et n’ai jamais fait de recherche approfondies sur le sujet mais….
      J’ai rencontré plus de 20 personnes dans ma vie qui m’on dit que j’avais un don, ou le ‘fluide’… J’ai toujours, avec ma femme et mes enfants, soulagé leurs douleurs par la simple apposition de mes mains….
      Mes filles (j’en ai trois), quand elle étaient réglée venait me voir en me disant…s’il te plait, pose tes mains sur mon ventre, j’ai trop mal…. et en général (si JE suis calme ca marche…!)

      Je ne sais expliquer mais c’est comme si, j’arrivais à ressentir cette douleur, comme si j’étais dans leur corp, je me détend, respire tres calmement et fais diminuer la douleur, comme je le fait pour moi même…..

      Je n’ai jamais vraiment parler de ce genre de chose parce que personne n’y a jamais été très réceptif dans mon ancien entourage…..

      Connais tu des ouvrages sérieux (pdf si possible) d’exercices de développement de cette energie ????

      Merci beaucoup pour ce partage d’expérience….

      • bonjour pinpin,
        pour ma part c’est mon metier qui a developpé cette particularite chez moi. je n’ai pas cherché a la developper spécifiquement, c’est venu comme ca. alors j’ai travaillé pour renforcer cette capacité. j’ai nettoyé devant ma porte. et je suis tres a l’ecoute ( sincere et authentique ) de mes patients. j’ai aussi developpé une concentration qui me permet de faire taire le mental qui est le ppal obstacle au ressenti car tout est affaire de sensibilité. ensuite il faut etalonner sa sensibilité pour avoir une grille de lecture en qq sorte. c’est une disposition innee en qq sorte que j’ai eduquée afin d’etre efficace. c’est la pratique, l’expérience qui est mon guide. j’avance a petits pas comme un explorateur sur un chemin inconnu et bien encombrer de facon a ralentir ma progression. je ne parle pas de fluide mais uniquement de ressenti. je suis hyperkinesthesique. je ressens, je vois par le toucher comme un aveugle en qq sorte. autrement pour la medecine quantique qui est une autre affaire je lis un bouquin de barbara ann brennan sur les soins par la lumiere pour voir ce qu’elle dit. c’est une pionniere ds ce genre de soins.

      • une precision tout de même : pour moi le soin n’est rien d’autre que la mise oeuvre de la conscience élargit focalisee sur une problematique particuliere. un effet loupe qui permet de voir ce qu’on ne voit pas avec la conscience ordinaire. une fois que la problematique est correctement identifiée elle saute d’elle meme. je n’ai pas de fluide qui faciliterait ou nettoyerait. je comprends ce qui se passe ds les plans inconscients de l’individu et du coup ma prise de conscience est communicative et libere le barrage en place.

      • Pinpin, on dirait que tu parles de magnétisme. Tu dois pouvoir trouver un magnétiseur qui pourra t’aider à gérer ce don.

      • Merci Schuss, ce que tu dis me parle. Tu pourrais faire un travail sur les corps énergétiques sans ingérence de la sorte, non ?

        Côté livres, il y a ceux de Serge Boutboul, très clairs, avec plein d’exercices.

      • @biquette
        en effet, je me deplace ds le champ aurique de l’autre a travers les differents corps qui le compose. ds ce type d’experience ( au sens de la pratique ) il y a une veritable sortie de son propre corps. c’est une partie de la conscience qui voyage ds d’autres dimensions que son propre corps physique. une fois j’ai réalisé une sortie un peu longue et qd j’ai reintegré mon propre corps j’ai d’abors senti que je quittais l’espace ds lequel j’etais et qui appartenait a mon patient. je me suis senti franchir une sorte de sas qui me collait a la peau, comme ds Matrix. puis lors de ma propre réintégration je me suis senti plonger ds une sorte de puit dont l’ambiance devenait de plus en plus sombre et de plus en plus lourde au fur et a mesure de la descente. qd ces sensations se stabiliserent , j’etais de retour a la maison. ensuite mes épaules ont commencé a me picoter sur les trapezes. j’ai réalise, plus tard que la sortie avait ete longue, proche d’une heure, et le sang circulait moins bien aux niveaux des trapezes car j’etais tendu. qd je suis revenu, le sang et revenu correctement et a donné des sensations semblables a l’onglée qd on a les mains qui gèlent en hiver.

  • Bormes

    J’ai lu ces 2 livres et cela correspond aux descriptions des gens qui disent sortir de leur corps
    Le 1er concerne les 1/2 morts
    Le 2nd ceux qui sont capable de le faire a volonté

    1)
    https://livre.fnac.com/a3762988/Jean-Jacques-Charbonier-Les-7-bonnes-raisons-de-croire-a-l-au-dela

    2)
    https://boutique.oeildusphinx.com/fr/4-penetration.html

    Ingo Swann a été pendant dix ans le formateur des voyants de la CIA et des services de renseignements de la Défense américaine. Il a entraîné pour le projet Star Gate des équipes militaires à « voir » à distance des installations soviétiques et des organisations terroristes.

    En 1975, il est contacté par une organisation ultra clandestine qui lui demande de faire des « visions à distance » sur des cordonnées précises de notre satellite naturel, la Lune. Il y voit des structures artificielles qu’il du mal à expliquer et qui ne sont manifestement pas humaines. Cette organisation le contactera à d’autres occasions pour utiliser des dons psychiques dans la surveillance des Extra-terrestres …

    Ingo Swann a essayé de comprendre ce qui lui était arrivé. Il pense que la Lune est un astre beaucoup moins mort qu’on voudrait nous le faire croire et que la conquête lunaire a été arrêtée avec Apollo 17 car « On » nous a fait savoir que nous n’y étions pas bienvenus… Il pense aussi que les dons télépathiques humains, que tout le monde peut développer, sont systématiquement réprimés car ils sont un mode d’accès et de pénétration des secrets terrestres et non terrestres les plus inavouables.

    Au bilan, nous autres Humains sommes assiégés, manipulés, trahis. Lisez et vous serrez horrifié.

  • suzanna

    On a jamais atteint la Lune parce qu’on ne peut survivre aux radiations des barrières de van hallen, donc que des aliens ne veuillent pas qu’on les espionne sur la Lune, qu’ils soient tranquilles, ça n’arrivera jamais. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    C’est super facile de voir le vrai du faux dans ce genre d’info, dès que ça parle de l’homme sur la Lune, tournez les talons, c’est une perte de temps. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    http://www.youtube.com/watch?v=aGiJ21rgIDI

  • Billou223

    J’ai vécu de telles expériences, par deux fois. Mais je serais bien incapable de le prouver, tant mon champ d’action était limité. En plus je n’ai guère envie de recommencer, j’ai juste voulu me prouver quelque chose.
    S’il y a effectivement une séparation du corps et de l’esprit possible (?), c’est que nous serions des âmes incarnées, et si nous nous serions incarnés, c’est qu’il y aurait une logique derrière tout ça.
    Je ne pense pas que cette logique soit celle de se perdre hors du champ de cette incarnation, au détriment des expériences que nous serions venus vivre ici, cette fameuse dualité, qui nous fait tant progresser.
    Je n’ai pas envie de parasiter mes possibilités d’évolutions à travers une recherche constante d’ésotérisme… Car clairement, des rêves lucides aux sorties hors du corps, les possibilités sont telles qu’il y a danger de se perdre dans tout ça, au détriment de l’expérience présente, pouvant sembler difficile et blasante à côté.
    Faites attention à ne pas chercher à fuir la réalité de ce monde, l’expérience de la spiritualité n’est pas là pour servir ce genre de comportements, qui ne vous aidera pas…

    • engel

      Je n’ai jamais entendu ce type de discours, mais il sonne très juste et me semble fort logique…. et plein de sagesse, en plus.
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Salut Engel, j’espère que tu te portes bien.
        « Mais je serais bien incapable de le prouver, tant mon champ d’action était limité. En plus je n’ai guère envie de recommencer, j’ai juste voulu me prouver quelque chose. »

        La magie de la « littérature ». ^^
        @+

        • Billou223

          L’âme, en effet. Comme je l’avais expliqué dans un autre commentaire, j’ai perdu mes parents jeune, et j’avais de grandes interrogations en matière de spiritualité, je me suis intéressé à beaucoup de récits, de témoignages, et finalement je suis tombé sur un forum (en lecture seule depuis des années désormais), où les gens échangeaient librement sur leurs expériences sur ces sujets.
          Autant je ne suis pas familier avec les notions de chakras, d’énergies, vibrations et compagnie, autant ils avaient mis le doigt sur une expérience que j’avais vécu, que quelques uns d’entre nous ont sans doute expérimenté, les rêves lucides.
          De fil en aiguille, j’ai vu que certaines parlaient d’expérience de sortie hors du corps par ces moyens et d’autres, et j’avais déjà de l’intérêt pour les quelques retours d’expériences de mort imminente.
          L’idée a fait son chemin, et j’ai suivi les quelques conseils, expérimenté, mais ça ne s’est pas fait du jour au lendemain.
          Le problème, c’est que les rêves lucides ont quelque chose de génial, d’exutoire, même la « définition d’image » et les couleurs, sont incomparables avec la réalité, passez d’un vieux DivX à de la 8K, ça vous fera ce genre d’effet… Depuis j’ai l’impression de percevoir analogique dans notre vision du monde…
          C’est là que j’ai compris, alors que je n’étais pas dans une bonne passe à l’époque, que ces expériences pouvaient devenir risquée si l’on s’en servait comme échappatoire, et la suite de ce raisonnement, je vous l’ai donné précédemment, rêves lucides et décorporations ont le potentiel d’empiéter sur l’incarnation (que je théorise parce que j’ai moi même expérimenté tout ça, à chacun de se le prouver soi-même ou pas, je ne force personne à me croire sur porole), je pense même qu’il vaudrait mieux éviter pour les gens aux plus mal de vivre ce genre d’expérience car ça pourrait les conforter dans l’idée d’en finir. (Ceci dit, s’ils sont si mal, il y a peu de chances qu’ils arrivent à vivre ces expériences.)
          Et ce d’autant plus qu’elles sont agréables à vivre, pour la majorité, ne serait ce que ne plus être soumis à la gravité, les contraintes physiques, on ne croirait pas comme ça, mais c’est très «reposant» de se sentir comme en apesanteur et « dématérialisé ».

    • @billou223
      chacun doit suivre son chemin d’evolution qui passe bien evidemment par le corps physique et la materialité en premier lieu. la dualité fait partie de cet apprentissage. un jour le cursus terrestre se termine et il faut bien un chapitre pour clore l’experience terrestre. ce chapitre, c’est a mon sens la decouverte qu’il y a d’autres lieux a explorer en dehors de la matiere. ces lieux sont purement énergétiques et surtout informationnels. c’est comme le codage d’un dessin animé numerique ; une succession de chiffres et de lettres qui qd elle est interprétée selon un code particulier determine un personnage avec un caractere et des aventures. et pourtant a la loupe il n’y a rien , seulement des codes. l’etre humain c’est la meme chose avec une infini complexité. c’est des mathematiques et au delà nous sommes pure conscience, lumiere,… le voyage ds l’astral est un bon moyen de decouvrir ces niveaux de codage. mais chacun son rythme, tout arrive a point pour celui qui sait attendre !

      • mianne

        Je vais lire ces ouvrages. Avant vos témoignages, je n’avais aucune preuve de l’existence d’un esprit qui ne soit pas un pur produit du cerveau physique et qui ne disparaitrait pas à la mort avec la destruction du cerveau . On voit pourtant que les capacités, la volonté d’un être humain , disparaissent quand le cerveau est endommagé, même si certains disent que l’esprit reste intégral. Comment un être au cerveau endommagé peut-il faire ce travail sur lui-même pour « explorer d’autres lieux en dehors de la matière » .
        Comment font les autres mammifères et tous les autres organismes vivants pour leur voyage astral, s’il en est un ? J’ai du mal à croire à la perpétuation de notre être intégral et à une autre existence que notre brève vie de minuscules cellules de l’univers qui servent à en nourrir d’autres en se dispatchant un peu partout après la mort,comme le font les autres organismes vivants . Croire en la survie de notre moi intégral sous prétexte que ce serait différent pour les mammifères humains serait très rassurant pour notre ego . Hélas, je n’en suis pas convaincue . Je lirai donc ces ouvrages .
        Quant à calmer les douleurs humaines et animales et revigorer les plantes par l’imposition des mains je le pratique aussi et pense que tout le monde peut le faire . Chaleur rassurante des mains ? Magnétisme ? Je ne sais pas pourquoi mais ça marche .

        • @mianne
          ce n’est pas le moi ou l’ego qui survivent a notre corps apres la mort car ils en dépendent. c’est la partie individualisee de la conscience qui est immortelle. la reflexion ne permet pas a elle seule de comprendre cette realite car justement le mental est ne de la separation avec la conscience universelle. aborder ces questions avec le mental est voué a l´echec puis la frustration et enfin le rejet de cette eventualité. les livres stimulent les fonctions mentales mais n’offrent pas de champ d’experimentation. si vous voulez decouvrir cet aspect des choses ils faut experimenter sans arriere pensee du resultat a venir. sinon ca reste du blablabla. la difficulte est d’oser remettre en cause ses croyances initiales pour voir s’il y autres possibilites que la culture que l´on a reçue. c’est plus rassurant pour l’ego de se dire qu’il n’y a rien apres la mort plutôt que d´affronter le vide de ne pas savoir. pour comprendre ma derniere phrase , observer les personnes sans nouvelle d’un proche. l’attente , le fait de ne pas savoir ce qu’il en est de la vie ou de la mort de celui qui est attendu genere bcq de sress car la vie est comme suspendue. suspendue = bloquée. l’absence de repere ( vie ou pas apres la mort ) est insupportable. la plupart des personnes tranchent leur opinion sans essayer de savoir pour ne pas souffrir du manque de discernement. je ne cherche a convaincre personne, seulement donner des pistes de réflexions.

      • engel

        Billou n’a pas dit le contraire.

        Ps:
        Depuis Planck, nous savons officiellement que tout n’est qu’énergies et informations matérialisées.
        Nous savons aussi, que l’observateur et l’expérimentateur influent directement sur le résultat observé*.

        En clair, dans ce « bas-monde » la vérité sur « l’au-delà » n’existe pas.
        Car cette « vérité » est toujours distorsionnée par notre niveau énergétique personnelle…et peu importe le degré de « raffinement et d’évolution ».

        *https://fr.wikipedia.org/wiki/Physique_quantique (voir ch « panorama général)

        « La verité » n’est pas de ce monde…et perso, je suis pas presser de la découvrirhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif.

  • gneu

    En ce qui me concerne, ma vision personnelle des choses, c’est que ce n’est pas l’âme qui fait partie de nous (ou de notre corps) mais nous qui faisons partie de notre âme.
    Notre âme est la collection de nos différentes vies. Lorsqu’on nous sommes dans la réalisation de l’une d’entre elle, nous perdons la mémoire des précédentes vies (sauf quelques brides parasites parfois dans le monde des rêves et lors de ce type d’expérience de sortie du corps). Mais effectivement, cela ne sert à rien (selon moi) de chercher à interférer avec ses autres expériences. Nous devons réaliser au mieux chaque vie, point.
    Lorsque nous mourons (ou quittons une vie), nous retournons dans notre âme et retrouvons une vision d’ensemble de nos expériences, enrichie de la vie qui vient de s’écouler. Puis, nous repartons, ou une sorte de divinité nous permet de repartir vers une expérience nouvelle, avec reset de la conscience, le temps de cette nouvelle vie.
    Bien sûr, cette vision des choses que je développe est une pure impression personnelle.
    Chacun est libre d’avoir ses concepts sur ces sujets !

Laisser un commentaire