Diabète : Diabeloop, ce « pancréas artificiel » qui pourrait changer la vie des diabétiques…

Innovation pour les diabétiques,  Diabeloop malgré son nom de pancréas artificiel, n’est pas un organe. Souhaitons que beaucoup de malades puissent en bénéficier. Vous êtes diabétiques, donnez votre avis. Partagez ! Volti

***********

Auteur Jean-Yves Paillé  pour La Tribune enrichit par Aphadolie

La startup française, qui vient de lever 13,5 millions d’euros, compte lancer sa pompe à insuline connectée pour les diabétiques de type 1 sur les marchés européen et américain, en 2018 et 2019. Si son appareil n’est pas totalement automatisé, Diabeloop estime détenir le système le plus performant au monde.

Diabeloop presse aux portes du marché. Mardi 19 septembre 2017, la startup française a levé 13,5 millions d’euros auprès d’Air Liquide, Sofimac Partners, et Crédit Agricole, entre autres. Et ce pour continuer à développer le Diabeloop, son « pancréas artificiel », puis le vendre au début de l’année 2018 en Europe. La startup a lancé un essai clinique pivot en mai sur 60 patients dans 12 hôpitaux français, et prévoit d’envoyer le dossier pour obtenir un marquage CE pour son appareil, « courant quatrième trimestre », explique à La Tribune Erik Huneker, directeur général et cofondateur de la startup. L’obtenir serait synonyme de feu vert à la commercialisation de cette pompe à insuline connectée. La startup française prévoit de lancer l’appareil dans l’Hexagone dans un premier temps.

Le Diabeloop est destiné aux patients développant un diabète de type 1, une maladie auto-immune provoquant la destruction des cellules du pancréas produisant l’insuline.  Le système est composé d’un capteur de glucose collé sur la peau et d’une pompe à insuline, qui sont tous les deux connectés par Bluetooth à un appareil – une sorte de smartphone personnalisé, lui-même lié par GSM à des serveurs et un hébergeur de données sécurisé. Le taux de sucre est calculé par les algorithmes, tout en prenant en compte le poids de la personne, puis la pompe délivre la bonne dose d’insuline au corps.

La startup ne craint pas la concurrence internationale

Après l’Europe, la startup vise le plus grand marché mondial pour le diabète de type 1: les Etats-Unis –1,25 million de personnes vivent avec cette pathologie dans le pays -. Diabeloop espère obtenir un feu vert de la FDA (Agence des médicaments) « au milieu de l’année 2019, pour commercialiser l’appareil à la fin de l’année. », détaille Erik Huneker.

…/….

Lire l’article complet et voir les vidéos

Source la Tribune via Aphadolie

Sources complémentaires :

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/diabete-le-francais-diabeloop-va-t-il-bouleverser-le-marche-avec-son-pancreas-artificiel-750826.html

https://www.diabeloop.fr/

https://diabete-infos.fr/diabeloop/

https://diabete-infos.fr/validation-vie-reelle-dblg1-diabete-type-1/

https://www.caminteresse.fr/sante/le-pancreas-artificiel-diabeloop-une-revolution-pour-les-diabetiques-1190203/

 

Un commentaire

  • Dans un premier temps, je dirais: faut voir…
    Dans un second, je dirais: aïe ! un objet connecté ! Mais comme de toute façon les personnes qui n’ont plus de pancréas sont morts (pronostic très grave en cas de cancer ou de destruction programmée), ça fait réfléchir.
    En admettant qu’il n’y ait pas de piratage dans le système, pas de panne à grande échelle… que sais-je encore.
    On joue avec ces objets connectés sans en voir toute la portée (on ne VEUT PAS les voir). Et si on tente de supplanter une pathologie en en causant une autre (le cancer du pancréas ou d’un organe proche, ou bien une EHS), je ne suis pas sûre que la personne soit gagnante…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif