Effondrement : « Monsieur Le Président Emmanuel Macron, éclairez-nous ! » – Clément Montfort…

Je ne comprends pas les propos de Macron qui, pour très juste qu’ils soient, ne sont pas suivis d’actes. (ironie) C’est bien beau de faire des déclarations, de parler comme un livre ouvert, pour dénoncer ce que nous constatons tous avec le temps qui passe. Le laxisme du gouvernement sur les problèmes environnementaux. Souhaitons que l’appel de Clément Monfort soit entendu et que ces beaux parleurs, ne se contentent pas de « promesses », devant le constat dramatique de la dégradation de notre environnement. C’est immédiatement qu’il faut agir. Partagez ! Volti

*************

Source Aphadolie

Pour faire face à l’effondrement en cours, il va falloir prendre des mesures un peu plus drastiques que la seule extinction des lumières de l’Élysée.

Clément Montfort, réalisateur et journaliste indépendant, interpelle le Président de la République Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Son interrogation est de taille : « Éclairez-nous, Mr. le Président Emmanuel Macron : qu’avez-vous prévu pour l’effondrement puisque cette question « taraude » votre Premier Ministre Édouard Philippe ? » Depuis octobre 2017, Clément Montfort, journaliste web, réalise « NEXT » sur YouTube, une série documentaire dont le but est de comprendre les risques d’effondrement de notre civilisation et les manières d’y répondre.

Dans une vidéo publiée il y a quelques jours, il interpelle directement le Président de la République Emmanuel Macron quant aux mesures que ce dernier compte prendre afin de tenir ses engagements environnementaux.

En conséquence, Clément Montfort organise un grand colloque avec des acteurs de la transition et des experts afin de mettre en lumière la question de l’effondrement et d’organiser la résilience française.

Rendez-vous sur Twitter avec le hashtag #EclairezNous. N’hésitez pas à interpeller les membres du gouvernement français en les taguant.

Source :

https://www.next-laserie.fr/

https://positivr.fr/clement-montfort-eclairez-nous-emmanuel-macron-effondrement/

Twitter : https://twitter.com/clementmontfort?lang=fr

Chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC0i7t1CC7T0xheeBahaWZYQ

Facebook : https://www.facebook.com/Clément-Montfort-Journaliste-Réalisateur-211880889364239/

Publié sur Aphadolie

Voir:

 

 

21 commentaires

  • Demander a un personnage aussi obscur de nous éclairer?

  • Parce qu’il le prend pour le larbin ou fils de lucifer, l’ancien porteur de lumière déchu !

  • agnelette

    Cessons de rêver, M. Macron, de tout cela, s’en fiche complètement.

    Ses centres d’intérêt se situent bien ailleurs.

    C’est un personnage auto-centré sur lui-même, donc les autres et tout le reste, cela ne l’intéresse pas.

  • Quel effondrement? Celui de nos retraites, indemnités chômage, indeminités maladies, pas de problème. il faut que cela disparaisse.
    Mais pour les autres qui faisaient partie de la commission attali, dont la liste suit, si vous cherchez les montants des rémunération, pas de surprise. C’est en hausse.

    M. Philippe Aghion, professeur d’économie à l’université Harvard (Etats-Unis), membre du Conseil d’ analyse économique ;
    M. Franco Bassanini, ancien ministre du Gouvernement de la République d’Italie ;
    M. Claude Bébéar, président de l’Institut Montaigne ;
    M. Jihad Belamri, président-directeur général de BEE ;
    M. Christian de Boissieu, professeur d’économie, président délégué du Conseil d’analyse économique, membre du Conseil d’orientation pour l’emploi ;
    M. Stéphane Boujnah, managing director de Deutsche Bank ;
    M. Peter Brabeck-Letmathe, président-directeur général de Nestlé SA ;
    M. Boris Cyrulnik, médecin, neurologue et psychiatre ;
    M. René Carron, président de Crédit agricole SA ;
    M. Jean-Philippe Cotis, économiste en chef de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ;
    M. Jean-Michel Darrois, avocat ;
    Mme Michèle Debonneuil, nommée dans des fonctions d’inspecteur général des finances, membre du Conseil d’analyse économique, membre du Conseil de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale ;
    M. Jacques Delpla, économiste, membre du Conseil d’analyse économique ;
    M. Pierre Ferracci, président du groupe ALPHA ;
    M. Xavier Fontanet, ingénieur civil des ponts et chaussées, président-directeur général d’Essilor International ;
    Mme Evelyne Gebhardt, représentant au Parlement européen (Allemagne) ;
    M. Pehr G. Gyllenhammar, président de Kinnevik, président de la Banque maritime suédoise, ancien Président de Volvo ;
    Mme Marion Guillou, ingénieur général du génie rural, des eaux et des forêts, présidente-directrice générale de l’Institut national de recherche agronomique (INRA) ;
    Mme Nathalie Hanet, secrétaire générale du COORACE, Fédération des comités et organismes d’aide aux chômeurs par l’emploi ;
    M. Jean Kaspar, consultant, ancien secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) ;
    M. Yves de Kerdrel, journaliste ;
    M. Eric Labaye, directeur général associé de McKinsey au bureau de Paris ;
    M. Jean-Pierre Landau, inspecteur général des finances, sous-gouverneur de la Banque de France ;
    Mme Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’Areva ;
    M. Bruno Lasserre, conseiller d’Etat, président du Conseil de la concurrence ;
    M. Eric Le Boucher, journaliste ;
    M. Hervé Le Bras, démographe, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales ;
    Mme Reine-Claude Mader Saussaye, présidente de la Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie, membre du Conseil de la concurrence ;
    M. Mario Monti, président de l’université Bocconi de Milan (Italie), ancien commissaire européen ;
    M. Pierre Nanterme, président d’Accenture ;
    M. Erik Orsenna, écrivain, membre de l’Académie française, conseiller d’Etat ;
    Mme Ana de Palacio Vallelersundi, avocat, professeur d’université, premier vice-président et conseiller juridique de la Banque mondiale, ancienne ministre du Gouvernement du Royaume d’Espagne ;
    M. Geoffroy Roux de Bézieux, président-directeur général de Virgin Mobile France, président de CroissancePlus ;
    Mme Dominique Senequier, présidente du directoire d’AXA Private Equity ;
    M. Pierre Sébastien Thill, président du directoire CMS Bureau Francis Lefebvre ;
    M. Philippe Tillous-Borde, président de Saipol et de Diester Industrie ;
    M. Jean-Noël Tronc, directeur général et membre du comité exécutif d’Orange France ;
    M. François Villeroy de Galhau, inspecteur général des finances, président-directeur général de CETELEM ;
    M. Michel de Virville, conseiller maître à la Cour des comptes, secrétaire général et responsable de la performance des fonctions support du groupe Renault ;
    M. Serge Weinberg, président du conseil d’administration et président du conseil stratégique d’Accor ;
    Mme Dinah Weissmann, présidente-directrice générale de Biocortech ;
    M. Theodore Zeldin, écrivain, sociologue, historien, doyen du Saint Anthony’s College d’Oxford (Grande-Bretagne).

    Mme Josseline de Clausade, conseiller d’Etat, est nommée rapporteur général de la commission.
    M. Emmanuel Macron, inspecteur des finances, est nommé rapporteur général adjoint.

  • Possible que cette référence fréquente à l’effondrement soit une façon de nous faire accepter des mesures indigestes !
    Même s’il est une réalité ! En tout cas, on ne peut pas compter sur ceux qui, en grande partie, l’auront provoqué.

  • agnelette

    « L’allocution sur Twitter, du 24 mars 2018 d’Emmanuel Macron a inscrit la biodiversité dans la parole présidentielle »

    A l’occasion de l’Earth Hour, le chef de l’Etat a posté sur Twitter une vidéo dans laquelle il alerte sur l’effondrement de la biodiversité :

    « Imaginez. Vous vous réveillez et quelque chose a changé. Vous n’entendez plus le chant des oiseaux. Vous regardez par la fenêtre : les paysages que vous avez jadis chéris sont désormais desséchés et toute vie en a disparu. L’air et l’eau, tout ce que vous respirez et qui permet la vie, est altéré. Ce n’est pas un cauchemar et encore moins une illusion. Vous le savez. Vous le savez parce que nous en constatons les premiers effets. Le temps du déni est révolu. Nous ne sommes pas seulement en train de perdre la bataille contre le changement climatique, nous sommes en train de perdre notre bataille contre l’effondrement de la biodiversité. »

    L’adresse d’Emmanuel Macron s’achève en enjoignant aux citoyens d’accomplir le geste symbolique institué un samedi de la fin du mois de mars depuis une dizaine ­d’années par le WWF, avec l’Earth Hour :

    éteindre la lumière pendant une heure, en signe d’adhésion aux politiques de protection de l’environnement. En clôture de la courte séquence, un dernier plan montre, en exemple, l’extinction des feux au palais de l’Elysée.

    Ces mots d’alarme ne sont pas ceux d’un militant écologiste : ce sont ceux du président de la République française, prononcés (en anglais) dans une brève vidéo postée le 24 mars à 20 h 35 sur son compte Twitter.

    Cette intervention aura pourtant un impact que nous ne soupçonnons pas, estime dans sa chronique Stéphane Foucart, journaliste au « Monde » : L’allocution présidentielle a été visionnée un peu plus de 200 000 fois sur le réseau social, mais est passée à peu près inaperçue des grands médias. Poliment ignorée, ou presque.

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/31/l-allocution-du-24-mars-d-emmanuel-macron-a-inscrit-la-biodiversite-dans-la-parole-presidentielle_5279094_3232.html

    —–

    … Quel cinéma…. !! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Tout le monde s’en bat les balloches alors que voulez-vous que la bonne y fasse.
    Autant laisser Lucie faire.

  • agnelette

    Les fumistes font illusion mais seulement un temps… du moins, je j’espère.

  • agnelette

    on n’est pas encore à l’ère généralisée, des êtres augmentés, pour atteindre tous, en terme d’années, cette longévité (250 ans).

    Mais ce qui semble-t-il, ne saurait tarder.

    Alors là, je te ne raconte pas : bonjour les dégâts….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

Laisser un commentaire