Climat : De temps en temps….

Une petite explication sur le « réchauffement » climatique par Vincent Courtillot, géophysicien et académicien des sciences. C’est technique mais, assez bien expliqué pour les non scientifiques que nous sommes. Partagez ! Volti

**************

Source Le Passeur pour Urantia-gaia-info (publié le 13 mai 2018)

Histoire d’entendre un autre son de cloche que la lithurgie du GIEC et les chœurs médiatiques qui la glorifient au service d’intérêts douteux, voici la position étayée d’un géophysicien, dont vous serez seul juge, sur le soi-disant réchauffement médiatique. Elle résume assez bien la démarche des gens écoutables qui tentent de démentir la propagande en marche.

Ajoutons au passage que de plus en plus de modèles basés sur l’étude du comportement actuel du soleil et de ce qui se passe du côté du Gulf Stream (courant marin atlantique) appuient largement l’idée d’un refroidissement à venir autour de l’Atlantique plutôt que d’un réchauffement. Le climat change, certes, de manière différente et inégale d’un lieu à l’autre. Ce qui fût autrefois des terres vertes, comme le Groenland qui en porte encore le nom, pourraient le redevenir. Mais ailleurs d’autres terres, habitées celles-là, pourraient aussi se couvrir d’un manteau blanc plus épais et durable que ce qu’on a connu ces dernières décennies.

Vincent Courtillot, géophysicien et académicien des sciences – 25mn 19″

Source Le Passeur pour Urantia-Gaïa

7 commentaires

  • Très intéressant ! et je n’en suis pas étonnée. Qu’il y ait des journées très chaudes, voire plus chaudes depuis x années, d’accord. Mais globalement, il fait moins chaud maintenant que dans mon enfance. Pfft… ça commence à faire…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    La démonstration est édifiante.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Exact Biquette ! j’ai connu beaucoup plus chaud tant à Paris lorsque j’étais jeune qu’un peu plus tard sur la Côte. Et cela durait beaucoup plus longtemps, en général à Paris la chaleur commençait fin avril début mai. Je me revois encore potassant mes cours au Luxembourg vêtue légèrement, Juillet et Août étaient difficilement supportables !
    Quand au Midi, de Mai à Octobre il faisait chaud avec des pics en Juillet et Août. Je me baignais encore fin Octobre habitant au bord de mer et je crains l’eau froide c’est tout dire.

  • suzanna

    Où qui sont les moutons qui pensent encore au réchauffement climatique causé par l’homme moderne ?

    J’en ai pourtant vu ici, ils ne se montrent plus, bizarre.

  • Je ne crois plus à cette fumisterie depuis début 2015, après avoir vu Drieu Godefridi dans un débat.

  • Nak1neuron

    Je m’en vais bêler à contre courant ….
    Quand depuis un peu plus d’un siècle on brule de l’énergie qui a été stocké à l’ère carbonifère (un peu plus longue qu’un siècle quand même) , on peut s’attendre à quelques effets secondaires, non ?
    Donc de l’énergie a été stockée et puis libérée.
    La libération de cette énergie change la composition de l’atmosphère, en augmentant le taux de CO2, entre autres.
    Ce n’est pas aussi simple, il y a d’autres facteurs qui jouent : les variations solaires notamment. On sait aussi que le climat a changé avant la découverte du pétrole.
    Mais nier qu’il y ait un effet de notre consommation d’énergie fossile, c’est quand même osé …. on voit des historiques de relevés de température, on voit déjà (et encore) des phénomènes extrêmes, …

    Sans parler du climat : moins je brule des énergies fossiles mieux je me porte, et mon portefeuille aussi !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Tu n’as pas tort Nak1neuron, mais la part de l’humain dans ce changement climatique est vraiment minime par rapport aux autres conditions atmosphériques, dont une bonne part due aux caprices du soleil, plus l’histoire de volcans qui se réveillent etc..
    on pensait que la fonte des glaces aux pôles étaient dues à divers facteurs humains et voilà qu’on vient de s’apercevoir à certains endroits, à cause de volcans sous-marins, à d’autres, à d’autres causes – je n’ai pas tout retenu – et que l’humain là-dedans n’y était pas pour grand chose contrairement à ce qui avait été annoncé et pratiquement certifié.
    N’oublions pas non plus, l’action des chemtrails et autres calamités du même genre bien humaines mais volontaires !

    • Au moins il raisonne ^^ T’as peut être qu’un neurone mais au moins il fonctionne lol.

      Mais personnellement ce que je me dis, c’est que un peu plus d’un siècle, c’est rien face à l’évolution de la terre étalé sur des milliards d’années.. Dans de telles conditions est-il possible qu’il ait une incidence ?

      En même temps on a pu retrouver dans les calottes glacières de l’Alaska des traces de pollutions venant de milliers de km de là et qui remonte ) plus de 2000 ans d’activité pré industriel venant de Rome par l’utilisation de plomb : lire

      Akasha.

Laisser un commentaire