LINKY : des origines aux moyens de refuser…

Notre amie de Stop-Linky-Var-Est, nous a fait un résumé à propos de Linky, qui va être imposé à tous. Pour ceux qui ont du mal à se repérer avec tout ce qui circule sur ce compteur, des indications à connaître. Sans devenir parano, il est important de savoir que le  moyen le plus efficace de se protéger, c’est de le refuser ou refaire toute l’installation électrique, avec des câbles blindés. Ce n’est pas prévu par Énédis qui posera le compteur sans plus, charge à l’usager de faire les frais nécessaires à sa protection et à celle de sa famille. Tous les compteurs actuels sont posés sur des socles en bois, que se passera t-il en cas de « problème » avec Linky? Les témoignages s’accumulent sur les désagréments et accidents imputés à Linky. Le 14 juillet dernier près de Toulouse, le compteur se met à fumer, le technicien Énédis met en cause Linky. Informez vous et prenez votre décision en toute conscience. Avec la 5G qui arrivera bientôt, c’est dans un bain d’ondes permanent que nous devrons vivre, nous sommes déjà pas mal fournis avec le Wi-Fi, micro-ondes, téléphone portable, etc… Partagez ! Volti

***************

Sources: vous trouverez tous les détails avec les références sur le blog  stoplinkyvarest.canalblog.com

ainsi que sur d’autres blogs et sites aussi sérieux :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

http://www.robindestoits.org

http://www.next-up.org

www.santepublique-editions.fr

Origines :

Directive européenne 2009/72 : déploiement pour au moins 80% des consommateurs du marché intérieur d’un système de comptage dit « intelligent »

Mais : La directive 2012/27/UE du 25 octobre 2012, art.9 « 2. Lorsque et dans la mesure où les États membres mettent en place des systèmes intelligents de mesure et des compteurs intelligents pour le gaz naturel et/ou l’électricité conformément …

Ce qui signifie bien que le Linky n’est pas obligatoire.

En France : Loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui, dans son titre 1er dit : Définir les objectifs communs pour réussir la transition énergétique, renforcer l’indépendance énergétique et la compétitivité économique de la France, préserver la santé humaine et l’environnement et lutter contre le changement climatique.

On est loin du compte !

– Enedis a obligation venant de la CRE (commission de régulation de l’énergie), de poser les Linky, avec pénalités et incitations financières (le bâton et la carotte).

Mais : aucune loi oblige les occupants, propriétaires ou locataires, à accepter le Linky !

– Enedis pèse donc sur les sociétés de pose (très intéressées puisque souvent parties prenantes dans le Big Data) pour installer au plus vite. C’est ainsi qu’un poseur peut travailler 12 à 13h/j et finir avec un burn-out ! (témoignage direct!)

Pourquoi le Linky ?

Plusieurs raisons :

– de plus en plus de propriétaires créent leur système de production énergétique et revendent l’électricité à EDF. Il faut gérer ces flux irréguliers.

– « Nous sommes un opérateur de Big Data », dixit Monloubou devant un groupe parlementaire. Difficile d’être plus clair. Il s’agit, à terme, de vendre nos données personnelles. Pourquoi dépenser 7 milliards d’euros pour mettre en place un système de comptage qui ne rapporterait qu’une facilité de gestion ?

Liquider des emplois. Alors là, les chiffres sont variables : plus de releveurs, dont certains deviennent, provisoirement, des poseurs. Et après ?

la surveillance de masse. Mais chut… je n’ai rien dit !

Comment ?

Le résultat est une marche forcée, des poses forcées, avec violations de domiciles et agressions de part et d’autres : les occupants se défendent, les poseurs sous pression peuvent se montrer violents.

Tout cela avec la complicité de l’État puisque les préfets ne bougent pas, condamnent dès qu’ils le peuvent les mairies qui tentent de protéger leur population, envoient parfois les forces de l’ordre qui ne savent plus où elles en sont – protéger la population ? ou protéger les poseurs? -, sachant qu’EDF est dans les arcanes du pouvoir. Sans doute plus puissant que ce dernier…

Ségolène Royale a sermonné Enedis en 2017 : « « Le déploiement du compteur Linky ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques qui contredisent ma volonté de faire adhérer l’ensemble des français à la transition énergétique de manière positive et participative ». »

Et pourtant nous sommes en état de siège !

Les arguments pour refuser

Ils sont très nombreux… donc, en résumé…

– risques de feux et/ou d’explosion : le Linky se consume et met le feu au circuit ainsi qu’à la platine, souvent en bois, sur lequel il est posé illégalement. Il peut aussi se produire des arcs électriques et une explosion.

– dysfonctionnement des appareils électroménagers et informatiques

– disjonctions si votre abonnement est en limite de la puissance souscrite. EDF vous demandera, pour éviter ce désagrément, de souscrire un abonnement plus cher.

– surfacturations dues à deux facteurs : le Linky ne calcule pas la même électricité, et il peut mettre en marche un appareil pour libérer l’électricité qu’il a en trop, ou bien couper un chauffage s’il manque d’énergie en hiver.

problèmes de santé : l’Anses préconise de se tenir à 2m du compteur. Mais ce n’est pas encore tant le compteur lui-même qui pose problème (à moins qu’il soit près du lit ou d’un fauteuil), c’est le Courant Porteur en Ligne. Ce CPL va polluer le courant en 50 Hz qu’EDF nous doit, courant censé être « propre » mais qui ne l’est plus. Et ce jusque dans nos lampes de chevet.

Ce CPL passe dans des câbles qui ne sont pas blindés et on a donc non seulement des déperditions énergétiques, – qu’il faut aussi payer – mais aussi et de fait, un rayonnement électromagnétique constant.

On estime à 10 % la population sensible aux ondes pulsées, – celles des appareils connectés – ce qui veut dire 10 % d’électrohypersensibles. Or nous sommes des êtres électriques et nul ne connaît son seuil de tolérance aux ondes. Un peu plus tard, ce sera des cancers, dont la leucémie, chez les enfants notamment.

Comment refuser ? Lire attentivement la rubrique sur le blog Stop Linky cité sous le titre

– Une lettre de refus à Enedis (pour le côté juridique) avec copie au maire

– blindage très sérieux du compteur

– grande fermeté face aux poseurs, en évitant gestes équivoques et insultes

– pensez à protéger vos Anciens qui pourraient se faire bousculer

– résistez aux menaces en tous genres : « c’est obligatoire », huissier, « vous paierez plus cher après » …

– que le poseur zélé nous montre le texte de loi qui nous obligerait à accepter ce compteur !

Conclusion

Il faut bien comprendre que cette histoire n’est que la partie immergée de l’iceberg. Le but est la smart city, la ville connectée. Le Linky va être le rassembleur d’informations, auquel se connecteront tous les objets qui posséderont une puce électronique, du frigo à la montre et à la brosse à dents. En filaire au début, puis en wifi permanent avec l’installation – encore facultatif de l’ERL – (émetteur radio Linky). En y ajoutant des antennes tous les 50m avec la 5G, y compris dans les écoles !

Allons plus loin, soyons fous : il sera très facile par la suite d’interférer sur les ondes pour ensuite contrôler la population.

Alors si vous voulez vraiment un monde connecté, si vous êtes passionné de domotique ou incorrigible flemmard,

si l’idée d’un frigo qui commande vos courses, d’une montre qui contrôle vos battements cardiaques et envoie l’info à votre toubib, d’une carte de crédit qui paie sans contact, …

si l’idée de rester le postérieur dans votre fauteuil et de contrôler votre maison à partir de votre smartphone tout aussi piratable que le reste,

si l’idée que votre assurance, votre mutuelle, les services de l’État, doivent connaître vos faits et gestes,

si ces idées vous font vibrer, alors… il ne faudra pas venir vous plaindre ! Vous ne serez pas surveillé 24h/24 seulement par l’État… Il y a bien d’autres vautours qui rôdent…et Big Pharma se frotte les mains…

Collectif StopLinkyVarEst

55 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Bravo et merci à l’Amie en question qui a fait un travail d’investigation formidable qu’elle a mis à la disposition de tous avec son blog référencé ci-dessus.
    Et merci à Volti pour retransmettre ces données si peu connues encore par beaucoup, beaucoup trop de monde.

  • Après le linky, ils vont nous imposer le réseau 5G pour la téléphonie.

    Le 23 juin 2018 , la 5G a été inaugurée à Sacramento, Californie. 2 mois plus tard les pompiers qui avaient accepté les antennes sur le toit de leur caserne commencent à avoir des problèmes neurologiques.
    « Les pompiers de San Francisco signalent des problèmes de confusion, de mémoire, après l’installation d’antennes 5G sur leur caserne. Les problèmes ont disparu lorsque ils ont déménagé pour un local sans 5G »
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=i3jspe02egA (anglais)

    • Pour ce qui est des socles de bois, appelés platines, la pose d’un compteur est tout simplement interdite. Alors qui plus est lorsqu’il s’agit d’un linky. Ce dernier est fait pour fondre, à partir de 140°. Il met ensuite le feu à ce qui peut se trouver à proximité, dont cette platine. Et les gaz qu’il dégage sont évidemment toxiques.

    • supermouton supermouton

      La première partie de la vidéo est bien un reportage de CBS, qui ne parle pas des pompiers de Sacramento, mais de gens qui râlent contre la 5G. Dont acte. Et juste après, la seconde partie de la vidéo, collée pour faire croire à la suite du même reportage est un pamphlet anti 5G, se basant sur un article de yournewswire.com…
      Evitons de nous faire pipoter par des mélanges de sources.
      Soit on écoute CBS, qui ne parle absolument pas des pompiers de Sacramento,
      soit on lit le site web qui dit quelque chose, sans aucune source… admettons
      Cela me rappelle une excellente expérience qui fut menée à la mairie de Paris voici quelques années avec des bornes WiFi : plusieurs sites de bibliothèques furent équipées de spots wifi, et les employés ont soudain eu des maux de tête violents. L’expérience fut donc arrêtée, et les maux de tête disparurent.
      Après quelques contrôles de santé, réglage des bornes wifi, les sites ont été remis en route.
      Les employés ont immédiatement eu a nouveau des maux de tête… y compris sur les sites où les bornes WiFi n’avaient pas été réactivées :-)
      L’affaire a été classée dans la journée, et les bornes WiFi sont toujours actives…
      Je ne dis pas qu’il n’y a aucun impact sur les humains, je ne peux le prouver ni dans un sens ni dans l’autre…
      Je dis juste que l’hystérie collective dépasse largement les faits… mais s’il n’y avait que dans ce domaine :-)

      • CryptoKrom

        Nous voyons ici l’effet d’Informations retravaillées,
        sans éléments détaillés sur les pollutions hautes fréquences dans les batiments.
        Premiere pollution Basse/Moyenne et Haute frequence (selon Protocoles ) = transmissions des données numériques dans les batiments par les cables (recepteurs sur les toits, pas besoin de Wifi )
        Seconde pollution = activation des Wifi

        1 + 2 = augmentation des troubles

        Résultat: Wifi éteints on fait croire que plus rien ne rayonnent, but atteint, mouton sous controle !

      • Merci pour ton avis sur la vidéo.
        Etant donné la portée du wifi, il est tout à fait possible que les personnes sensibilisées après la première connexion le reste. Chez moi, je reçois 14 wifis du voisinage ! Rarement des maux de tête mais un très mauvais sommeil. Et pourtant, tout est désactivé chez moi.

  • suzanna

    Une installation blindée ne suffira pas, c’est le compteur qui pulse les ondes en premier lieu, et pour ceux qu’ils l’ont à l’intérieur du logement, câble blindé ou non, ça ne changera rien.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    c’est ce qui attend tout le monde à commencer par les plus sensibles, les plus fragiles. Je suis triste quand je constate à quel point nos compatriotes continuent tranquillement à vivre leur petite vie en toute quiétude sans essayer de se renseigner afin de se prémunir contre tout ce qui pointe à l’horizon proche !

    coucou Agnelette;

  • Pimpin

    Il ya tout de même pas mal d’inepties dans ce texte, par exemple :
    « il peut mettre en marche un appareil pour libérer l’électricité qu’il a en trop, ou bien couper un chauffage s’il manque d’énergie en hiver. »
    C’est vraiment n’importe quoi !

    • Voltigeur Voltigeur

      Ils appellent ça DÉLESTAGE.. Ce n’est pas « n’importe quoi » renseigne toi ;)

      • supermouton supermouton

        La seule chose que peut faire le compteur, c’est couper en tout ou rien.
        Pour le reste, chaque appareil pourra recevoir ou non de la signalisation (qui n’existe pas encore à l’heure actuelle). Et en tous cas, avec le matos actuelle, aucune chance qu’il comprenne cette éventuelle future signalisation. GroTek is GoodTek :-)

        • Voltigeur Voltigeur

          Non détrompe toi, ils peuvent couper à distance si la demande est trop forte à un endroit, ils appellent ça, délestage ou effacement pour équilibrer la demande. Les compteurs que nous avons font six kilos watts par défaut, ceux qui seront installés
          avec cette même puissance, en fonction du matériel ménager, wi-fi, chauffe-eau par accumulation etc, ne suffiront pas et demanderont un abonnement à une puissance supérieure. Énédis pourra réduire la puissance à distance, par exemple l’hiver quand il y a forte demande d’où délestage ou effacement….

          • supermouton supermouton

            Ce que je veux dire c’est qu’il peuvent en effet couper ta ligne globalement, mais pas sélectionner les appareils a couper. C’est tout ou rien.
            Ce mécanisme existe déjà en industrie sur des abonnements spécifiques.
            Après, ils vendront surement des abonnements avec des priorités… plus chers ;-)

            Sur la notion des 6KW des compteurs, le fait est que le Linky coupera exactement a 6Kw, là ou les bons gros compteurs actuels mettent plus de temps à réagir, grosse électricité analogique oblige.
            Ceci dit, il est tout a fait possible de programmer un Linky pour qu’un 6KW ne disjoncte qu’après plus de quelques minutes à 7KW par exemple. Ce serait surement un des axes de bataille pertinent qu’il faudrait mener.

            • Et que penser du l’électro-ménager « intelligent », avec puce etc….. qu’on veut absolument nous vendre ??? EDF peut réduire la puissance envoyée, et il ne se gène pas en cas de forte demande…. Avec le linky, la tâche va être simplifiée.
              Exemple : risque de black out durant un hiver rigoureux, interdiction de se servir du sèche-linge : le linky permettra de verbaliser les « fraudeurs » puisqu’il reconnait chaque appareil en état de marche. De même, on peut envisager un surcoût pour ceux qui feraient le plein de leur voiture électrique « écolo » pour compenser la perte énorme des taxes sur les carburants etc….. je suis sûre qu’ils ne manqueront pas d’idées pour nous faire les poches, comme d’habitude https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

              • supermouton supermouton

                Je disais juste avant que c’est conceptuellement possible. Aujourd’hui il n’y a aucune norme internationale permettant cela sur les équipements provenant de n’importe où… On a encore un peu de temps, et ces matos seront forcément hackable. De préférence, acheter des matériels simplifiés sans fioritures informatiques, on est sur qu’ils ne seront jamais contrôlable ;-)

      • Pimpin

        Non ! le délestage consiste à couper tout. Linky ne peut pas faire des choix entre les différents appareils. Sauf ceux comme les chauffe-eau qui sont sur une ligne spécifique équipée d’un relais qui peut être commandé à distance, pas par Linky. Mais ce relais peut être désactivé par l’utilisateur.

  • Ce n’est là qu’un résumé, il manque bien des détails comme il est dit dans l’article.
    @ Pimpin, pour ceux qui doutent:
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2018/05/18/36415572.html
    Bien sûr, on dira encore que ce n’est qu’un témoignage. Il est pourtant bien détaillé…et il n’est pas le seul.

    Enedis ne cache pas sa politique d’effacement. Vous aurez toutes les informations venant d’un commentateur ici: http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2017/10/31/35823737.html#c73264139

    @Suzanna, ce serait un moindre mal, mais je suis bien d’accord qu’il faut absolument le refuser. D’autant plus que les câbles qui courent le long des façades ne seront pas blindés. Je connais un balcon inutilisable à cause de ce ces câbles. Une amie EHS n’a pas tenu deux minutes à proximité de ce balcon. Elle n’y a même pas mis les pieds !
    A ce sujet, un ami me racontait qu’il a mis un appartement en location à un prix plutôt élevé. L’agence lui a dit qu’il ne pourrait pas louer à ce prix. Or il a fait blinder tous les câbles de l’appartement. Moins d’1/4 d’heure après la mises en ligne, il avait…30 demandes !! Essentiellement des scientifiques ! L’appartement est en effet situé près d’un centre de recherche. Pas fous les gars !
    Ce qui n’exclut en rien le fait que, si ton compteur est à l’intérieur, voire mieux près du lit, il faut éviter le changement à tous prix.

    • CryptoKrom

      Tiens donc, des scientifiques veulent des logements non-rayonnants ?
      Cela n’est guére étonnant actuellement vue toutes les contre-vérités qu’ils ont essayés de nous faire avaler…

    • Pimpin

      @Biquette. J’ai déjà vu ce « témoignage » totalement suspect tant ce qui est décrit ne correspond en rien à un fonctionnement normal. Soit c’est un faux, soit la personne en question a un gros problème dans son installation, soit il ne comprend pas comment fonctionne la commutation heures creuses heures pleines. En tout cas, rien ne peut forcer un chauffe-eau à chauffer alors que l’eau est à la bonne température. C’est donc un problème local.

      • CryptoKrom

        C’est étrange que peux de temps aprés l’enclenchement des heures creuses (nocturnes) que la plupart des incendies nocturnes démarrent…
        démarrant non pas a l’appareil consommateur ou ses cables , mais bien au compteur ou autour puisque a chaque fois ENEDIS viens le chiper avant de pouvoir analyser le départ de feu…

  • Flo500

    Un des moyens légaux de refuser Linky : la RGPD.
    Toute entreprise qui récupère des données personnelles doit demander au préalable l’autorisation des personnes concernées.

    Chaque citoyen peut poursuivre Enédis en justice pour violer la loi.

    Enedis doit proposer clairement deux choix :
    – oui j’accepte que mes données soit collectées
    – Non, je refuse.

    Enedis ne respecte pas la RGPD.
    Tous ceux qui ont le compteur Linky (parfois de force) peuvent saisir la justice et poursuivre ENEDIS pourqu’il change son compteur de façon à ne plus collecter des données.

    • Absolument. La CNIL dit surveiller la situation mais on est loin du compte. Sur le site d’EDF, on ne parle pas de « j’accepte ou je refuse que mes données soient collectées » (ta phrase est très claire) mais quelque chose comme « je gère ma courbe de charge ». 90% de la population ne peut pas comprendre, c’est de la sémantique de tricheurs.
      De plus, même si l’info était très claire, qui peut jurer qu’Enedis n’en fera rien, lorsque sont directeur lui-même nous dit:  » nous sommes un opérateur de Big Data, qui gérons 35 millions de capteurs » ? (texto) Capteurs de données, bien évidemment…

      Il y a aussi bien d’autres raisons de saisir la justice (voir les commentaires de JLG sur le blog) et le message d’un Officier de Gendarmerie. Sauf que… il faut des sous pour cela…

    • Salut FLo.

      J’en discutais avec un certain S.L…
      Cet argument tombe à l’eau !

      Dans la RGPD il est spécifiquement édicté que :
      Article 21 de la RGPD:
      « La personne concernée a le droit de s’opposer à tout moment, pour des raisons tenant à sa situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel la concernant fondé sur l’article 6, paragraphe 1, point e) ou f), y compris un profilage fondé sur ces dispositions. »

      MAIS

      « Le responsable du traitement ne traite plus les données à caractère personnel, à moins qu’il ne démontre qu’il existe des motifs légitimes et impérieux pour le traitement qui prévalent sur les intérêts et les droits et libertés de la personne concernée, ou pour la constatation, l’exercice ou la défense de droits en justice. »

      Donc…. C’est mort.

      Il faudrait plutôt jouer sur les contradictions de la CNIL…

      :)

    • supermouton supermouton

      Pour l’instant, je suis beaucoup plus réservé quant au traitement des données qui sera effectué et de l’absence de visibilité qu’en aura le particulier, que de la modulation CPL qui circulera sur le réseau électrique…

    • CryptoKrom

      Bien que la « Justice soit saisie », et en attendant qu’elle « Poursuive ENEDIS » (…) , on va compter les années a attendre l’aboutissement ?
      Vue le nombre de cas …en attente, les pathologies environnementales n’attendrons pas pour faire des victimes…
      Donc plus la Justice attendra….de rattraper ENEDIS….plus elle se rendra elle-méme « coupable » de non-assistance de personnes EHS en danger.

      Les EHS n’attendrons pas, surtout s’ils n’ont aucun moyens de fuir, ou de se protéger,
      Et un maire reformaté par la pression des préfectures elles-mémes sous la pression des business du numérique n’empéchera pas de protéger notre domaine privé considéré par la Loi « Un lieu de repos, de refuge, de paix »

  • Pensée pour Arkebi le chasseur de voiture EDF, et le seul de son village de hippie à se bouger en consacrant deux matinées par semaine sur les marchés…

    Et le pire , c’est que même seul, il va y arriver.

    Tout est possible!!

    • Super la photo ! Pour ma part, j’ai été la seule de mon village. Et je n’ai pu obtenir qu’une lettre du maire, demandant à Enedis… de ne pas mettre le compteur chez les gens qui n’en veulent pas.
      Cet idiot n’a même pas pensé que la majorité des gens ne connaissent pas, ne voient pas les dangers, et donc ils vont de faire avoir. Il faut exiger qu’il ne soit posé que chez ceux qui le veulent vraiment, soit une minorité.
      Ou mieux, évidemment, l’interdire dans la commune, puisque ce n’est qu’ainsi qu’il n’y aura pas -ou ne devrait pas y avoir – de CPL courant dans les câbles.
      Je me console en pensant que j’ai fait augmenter le nombre des personnes qui le refusent. Mais quand même… c’est triste !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Témoignage tout frais d’un proche ; pompe à eau qui prend feux après la pose d’un linky https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Reçu ce matin deux lettres, une de la société de pose, qui ne pouvant me joindre au téléphone – et pour cause je ne réponds jamais aux numéros inconnus – me demandait de prendre rendez-vous – elle peut toujours courir ! – l’autre d’Enedis qui me confirme que j’ai bien refusé le compteur, mais qui me menace de rétorsions dont je n’ai que faire et me somme en quelque sorte d’accepter ce foutu machin.

    Aux deux je ne compte pas répondre ! j’ai prévenu mon voisin, au cas où un de ces zigotos se renseignerait sur ma présence ou non dans les lieux, de dire que j’étais partie en vacances pour un temps indéterminé et qu’il n’en savait pas plus.

    Ce qui est assommant dans cette histoire c’est que je suis obligée si je veux sortir, de le faire qu’après 20 heures quand ces messieurs les poseurs ont quitté le village. je ne peux même plus aller sur la terrasse qui est de plain-pied en fin d’après-midi. Bon, avec la chaleur ce n’est pas trop difficile mais je n’aime pas du tout me sentir piégée comme çà !
    Ils vont obligatoirement venir dans le coin car mon voisin( nous sommes voisins de terrasse seulement) n’a pas refusé le compteur et le sien est dehors donc il n’a pas besoin d’être présent… Pour moi ils sont bien ennuyés car mon compteur est dedans et j’ai prévenu du blindage de ma porte, alors… qu’ils aillent se faire voir chez…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • CryptoKrom

    Rien n’oblige de signer la reception d’un recommandé, sinon faudra mettre nos doigts en prison hein https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • M.G. M.G.

      Attention, refuser une lettre recommandée avec AR peut juridiquement valoir acceptation de son contenu par le destinataire. On parle bien du refus signifié verbalement au facteur qui doit obligatoirement stipuler le motif du retour du courrier sur le bordereau. Je sais c’est tordu, mais ça fait partie des p’tites choses faites pour nous pourrir la vie. Conclusion, il vaut mieux réceptionner la LRAR et contester son contenu ultérieurement …

      M.G.

Laisser un commentaire