Hypocrisie : Des sociétés de téléphonie mobile avertissent leurs actionnaires des risques de cancer…

Une alerte de Robin des toits envoyée par Angelo M.

Pixabay

ROBIN DES TOITS
Attention changement d’adresse de
Correspondance : 55 rue des Orteaux 75020 Paris Tél. : 33 1 47 00 96 33 E-mail :

contact@robindestoits.org

http://www.robindestoits.org

Des sociétés de téléphonie mobile avertissent leurs actionnaires des risques de cancer mais les cachent à leurs clients. Les principales firmes de la Téléphonie Mobile accusées d’être sélectives dans leur approche de la vérité

MIRROR, 02 Juin 2018, par Grace MACASKILL

https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/top-mobile-phone-firms-warning-12637044

Sept ans après le classement des radiofréquences dans le Groupe 2B, probablement cancérogène, l’industrie des Télécoms alerte ses actionnaires des risques de cancer possibles liés à leurs appareils.

Les plus importantes firmes de téléphonie mobile, dont BLACKBERRY, EE, NOKIA et VODAFONE ont averti leurs investisseurs qu’ils pourraient devoir faire face à des poursuites judiciaires de la part d’usagers de téléphones portables s’il s’avérait que des études démontrent des liens entre l’utilisation de leurs produits et le cancer.

British Télécom, qui possède le groupe EE, a informé sans détour ses investisseurs dans son rapport annuel de 2017 : « Nous ne pouvons fournir l’assurance absolue que la recherche dans le futur n’établisse pas de liens entre les émissions de radiofréquences et les risques sanitaires ».

Et NOKIA affirme : « Certains résultats de recherche ont indiqué que les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables et les stations de base peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, comme l’augmentation du risque de cancer ».

NOKIA affirme aussi qu’en dépit du respect de la réglementation « les inquiétudes sur les effets néfastes sur la santé… pourraient rendre difficile l’acquisition et la fidélisation des clients ».

Jusqu’à maintenant, ils ont négligé d’avertir les usagers de tous les risques potentiels aussi bien dans leurs publicités que sur leurs packagings.

Neil WHITFIELD, premier Britannique à poursuivre un fabricant de téléphones portables, a déclaré : « Si les firmes mettent en garde les investisseurs qu’il existe un risque potentiel, qu’elles avertissent les personnes qui utilisent leurs téléphones et leurs réseaux ! ».

https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/brit-dad-sues-nokia-up-12523446

Pierre-Marie THEVENIAUD

Voir le rapport et avertissement sur les risques liés aux radiations émises par les téléphones portables (en anglais!!)

4 commentaires

  • asjacks asjacks

    Sans vouloir polémiquer… Qui aujourd’hui douterait que les ondes quelles qu’elles soient n’augmentes pas le risque de cancer ?? C’est un peu comme le tabac. Tout ce qu’on bouffe, tout ce qu’on respire est cancérigène…. Y a peut être que l’alcool qui nous sauvera !

  • Argument a conserver sous le coude. C’est une façon pour les fabricants de se dédouaner de leurs responsabilité sur le dos des actionnaires.

  • On sait bien que, à la Silicone Valley, les enfants n’ont pas droit au portable. Alors que ce sont leurs parents qui les conçoivent. C’est bien pour quelque chose.
    Si on veut vraiment s’informer, on peut y arriver la majeure partie du temps. Au moins pour le moment. Bientôt, ce sera plus difficile…

  • kalon kalon

    En fait, dés l’instant ou ils préviennent leurs actionnaires d’un risque éventuel, ces fabricants sont OBLIGES par la loi d’émettre le même avertissement aux acquéreurs de leurs saloperie !
    Il s’agit de la même loi obligeant les « big pharmas » de signaler les effets secondaires néfastes et possibles de leurs « médicaments » !
    Ainsi que de celle obligeant les cigarettiers à mettre sur leurs paquets de cigarettes un avertissement disant que le tabac est dangereux pour la santé ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Qui, pour signaler cette illégalité parmi les groupes de défense des consommateurs ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    Quelques milliards d’amendes comme pour VW devraient pouvoir les amener à réfléchir ! ;-)
    Avec obligation de créer un fond de réserve pour indemniser leurs futures victimes ! :-)