Face à l’importation d’huile de palme, la FNSEA menace de bloquer les raffineries…

Je me demandais si la FNSEA avait enfin la fibre verte, déception!! Non pas de défense des orang-outang, ni des forêts, juste de la concurrence, car l’huile de palme entre en conflit avec la filière colza et tournesol. C’est de l’économie, rien à voir avec la défense de la planète, même si c’est pour du « bio-carburant » et que « la hulotte » a daigné sortir de la nuit.. Merci Gros.

Déforestation avant plantation des palmiers à huile

Va-t-on connaître une pénurie d’essence d’ici quelques jours ? La FNSEA, syndicat agricole majoritaire, annonce vouloir bloquer les raffineries et les sites de stockage pétrolier « dans toute la France » à partir du 10 juin. Dans le collimateur des agriculteurs : l’autorisation délivrée le 16 mai par la préfecture des Bouches-du-Rhône à la multinationale Total pour exploiter la « bio-raffinerie » de La Mède avec de l’huile de palme [1].

300 000 tonnes d’huile de palme devraient ainsi être importées chaque année sur ce site de la zone industrielle de l’étang de Berre. Selon la FNSEA, ces importations viendront directement concurrencer la filière colza et tournesol française. « L’ouverture de nos frontières aux prix bas, à des produits importés sans les mêmes contraintes que les nôtres, à des produits responsables de désastres écologiques, n’est pas une solution. C’est une erreur stratégique ! », dénonce le syndicat qui appelle à la mobilisation [2].

« Projet industriel destructeur »

« Ce n’est pas de gaieté de cœur que j’ai autorisé la raffinerie de la Mède à rouvrir », s’est défendu Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, faisant valoir que la multinationale avait reçu le feu vert du précédent gouvernement pour cette conversion, en contrepartie du maintien de 450 emplois [3]. Sur les 500 000 tonnes de biodiesel produits chaque année à la Mède, son ministère aurait notamment obtenu l’engagement de Total « à limiter » le recours à l’huile de palme à 300 000 tonnes, le reste provenant d’huiles usagées et de graisses animales.

Un ratio mis en doute par l’association Les Amis de la Terre qui constate que cette limitation « est absente de l’autorisation officielle ». Greenpeace rappelle également que les agrocarburants produits à partir d’huile de palme « sont responsables de trois fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que les carburants fossiles » et contribuent à une déforestation massive en Malaisie et en Indonésie. « Comment un ministre de la Transition Écologique et Solidaire peut-il ainsi servir de caution à un projet industriel destructeur pour les forêts et la biodiversité de notre planète ? », s’insurge l’ONG.

- Relire notre enquête : Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme

La vente d’armes prioritaire pour Matignon ?

« On est en train de s’organiser au niveau européen pour sortir de l’huile de palme et de la déforestation importée », a par ailleurs précisé Nicolas Hulot. Des négociations se tiennent cette semaine à Bruxelles entre la Commission et le Conseil européen, sur le renouvellement de la directive décidant de la part des énergies renouvelables dans les transports. Le 17 janvier dernier, les députés européens ont en effet voté la suppression de l’huile de palme dans les carburants d’ici à 2021.

Or, la France fait partie des États-membres opposés à cette interdiction. D’après une lettre adressée aux institutions européennes et relayée par Le Canard enchaîné, il semble que l’argument de la vente d’armes, et en particulier du Rafale, à la Malaisie soit entrée en ligne de compte dans la position du gouvernement français. La Malaisie aurait en effet mis ces contrats dans la balance…

« Je vais soutenir la position forte parce que je veux à terme qu’on sorte définitivement des agrocarburants et principalement de l’huile de palme, surtout celle faite sur le dos de la biodiversité », assure Nicolas Hulot. A défaut du soutien de Matignon, le ministre de la Transition écologique et solidaire pourra toujours s’appuyer sur la colère des céréaliers français…

Auteur Sophie Chapelle pour BastaMag

Notes

48 commentaires

  • GROS

    Risque que vous ne puissiez plus faire rouler votre BMW. Remplissez vos jerricans !

  • GROS

    Bon, ça va, ça ne durera que 3 jours.
    Pas de quoi fouetter un chat (même si c’est rigolo de fouetter des chats).

    Blocage des raffineries : faites le plein avant le 10

    Les agriculteurs vont bloquer 13 raffineries et dépôts pour dénoncer les importations non réglementaires d’huile de palme et d’éthanol notamment.

    La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont annoncé le blocage à partir du 10 juin de 13 raffineries et dépôts de carburant à travers la France, pour dénoncer les « contradictions » d’un gouvernement qui exige des agriculteurs des normes qu’il n’impose pas aux importations de matières premières.

    À partir du 10 juin au soir et jusqu’au 13, treize raffineries et dépôts de carburant seront bloqués à travers toute la France « pour dénoncer les contradictions du gouvernement sur les accords internationaux et les négociations bilatérales qui autorisent des contingents d’importation complémentaires qui viennent déstabiliser l’ensemble des filières », a indiqué à l’AFP Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA. […]

    Source et suite : Le Point, 07/06/2018

  • bonjour

    3 jours ….MDR….3 semaines seraient mieux…..3 mois commencerait à devenir intéressant…..

  • Graine de piaf Graine de piaf

    je crois que j’ai fait le plein du réservoir de la voiture à temps !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif tu parles charles la fnsea tu leurs promets des aides et ils repartiront leur p’tite bite entre les jambes ( evidemment les aides c’est avec nos impot )
    perso j’vais rien changé si plus de carburant bha je reste chez moi c’est pas ça qui va me stresser le moin du monde…

    • Voltigeur Voltigeur

      Quand on voit comment ils se sont insurgés contre l’interdiction du glyphosate, on a pas vraiment besoin de ces exploitants agricoles, pour pourrir un peu plus les terres. Place aux paysans, aux vrais !! ;)

      • predateur

        « Place aux paysans, aux vrais !! »
        celui qui manoeuvre comme un dieu fourche et brouette …..grand consommateur d huile de coude ??????

      • predateur

        alors volti tu t es inscrit à l amour est dans la bergerie……et tu as dégusté du bâton de berger …….heureuse ??????https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
        bon là je sors https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        • Voltigeur Voltigeur

          Tu sais que si la bêtise était primée, tu serais détenteur de la palme ? Non bien sûr que non ! tu es trop attaché à ton sublimissime avis, qui ne pèse pas bien lourd, face à la masse des avis divergents, même s’il y a des adeptes. On sait que la stupidité est ce qu’il y a de plus partagé, alors bienvenu au club ! tu vois! je ne m’exclue pas ;) :)

  • le chat

    La FNSEA nous a flingué les sols français pour des siècles, c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

    ça va être encore la foire avec les p’tits vieux aux stations

      • logic

        bien sûr ! dans biocide, il y a « la vie », et « tueur », mais à part ça c’est inoffensif…..

        • GROS

          Ah bah oui. Bien sûr.
          Désolé, j’ignorais que je m’adressais à un illustre expert scientifique ayant mené de longues études et analyses sur le sujet. Je m’incline.

          • logic

            il n’y a pas besoin de faire d’étude pour expliquer ce qu’un mot signifie, cela s’appelle l’éthymologie…. mais bon, de toutes façons tout ce qui échappe à ta compréhension est du domaine des pseudo-expert ou du complotisme…..

          • GROS

            Non non, aucun problème.
            L’étymologie est bien plus fiable que l’épidémiologie pour apporter des preuves irréfutables. C’est bien connu.

          • logic

            faudrait-il encore « croire » aux études épidémiologique non indépendante! la croyance, c’est pas mon truc, je préfère le savoir..

          • logic

            toujours à propos du glyphosate, pourrais-tu me dire quels intérêts auraient les écolobobo à vouloir interdire le glyphosate s’il est inoffensif?

          • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

            et c’est bien connu que mosanto est une société qui oeuvre pour le bien de tous, éradiquer la faim dans le monde ………….. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
            Perso j’en bois deux litre par jour c’est un anti oxidant révolutionnaire mais chuuut le lobby des bouffeurs d’herbes vas nous faire croire l’inverse
            en tout cas depuis je fais des éconnomies de rasoir et de coiffeur je peut m^me bouffer ce que je veux je continue de perdre du poids

            ALors que le purin d’ortie est hautement toxiques et qu’ils restent dans le sols durant des millénaires pire que la radioactivité
            http://www.liberation.fr/planete/2017/11/27/comment-monsanto-a-finance-des-scientifiques-en-europe-pour-defendre-le-glyphosate_1612822

          • GROS

            études épidémiologique non indépendante!

            Bin… pour le coup, il semble que si, l’étude était indépendante.
            Faut lire l’article.
            Ou alors l’article dit des conneries, ce qui est possible aussi, je ne suis pas allé vérifier personnellement. Mais dans ce cas, on ne peut plus se fier à rien.

          • GROS

            toujours à propos du glyphosate, pourrais-tu me dire quels intérêts auraient les écolobobo à vouloir interdire le glyphosate s’il est inoffensif?

            La même pathologie mentale que celle qui anime les végans : la croyance irraisonnée, voire dogmatique.

          • logic

            @grOS

             » toujours à propos du glyphosate, pourrais-tu me dire quels intérêts auraient les écolobobo à vouloir interdire le glyphosate s’il est inoffensif?

            La même pathologie mentale que celle qui anime les végans : la croyance irraisonnée, voire dogmatique. »

            Magnifique bottage en touche! là, je dis RESPECT !

          • GROS

            Parce que selon toi, la croyance irraisonnée et dogmatique ne fait pas partie des travers humains ?

          • logic

            « Bin… pour le coup, il semble que si, l’étude était indépendante.
            Faut lire l’article.
            Ou alors l’article dit des conneries, ce qui est possible aussi, je ne suis pas allé vérifier personnellement. Mais dans ce cas, on ne peut plus se fier à rien. »

            Bon, j’ai fait l’effort de lire l’article, alors voilà, ils ont suivit 54000 agriculteurs pendant 20ans dont 9300 n’ont pas utilisé de glypho, et au final le taux de cancer est le même !

            1 : il n’est pas dit dans l’étude s’il y avait des agriculteur bio ou pas
            2 : si ils remontent à 20ans en arrière, on peut supposer qu’il s’agit surtout d’agriculteurs conventionnels
            3 : l’agriculture conventionnelle utilise des 10 aines de produits phytosanitaire plus dangereux les uns que les autres (c’est marqué sur les bidons)

            à partir de ce constat, l’étude est totalement biaisée, même s’il elle est indépendante…..

          • logic

            @gros

            « Parce que selon toi, la croyance irraisonnée et dogmatique ne fait pas partie des travers humains ? »

            une croyance ne pousse pas des individus a lancer une campagne pour interdiction d’un produit, pour ça il faut un intérêt, c’était ma question !

          • GROS

            C’est pourtant ce que font les végans, et bien des religieux.

          • logic

            « C’est pourtant ce que font les végans, et bien des religieux. »

            pour une fois, je suis d’accord avec toi! les fanatiques sont tous dangereux, y compris les végans ;)

            Cela ne fait pas des opposants au glypho des fanatiques…

      • engel

        Bonjour gros,
        Au contraire de beaucoup ici, je ne suis pas un théoricien mais un praticien.

        J’ai donc expérimenté et utilisé(très pratique) le glyphosate dans les années 90 dans mon jardin.
        Jusqu’au jour où très rapidement j’ai constaté que ma terre ne comptait plus aucun lombric. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
        J’ai donc cessé de l’employer…et les lombrics sont progressivement réapparus.
        Mais comme je suis septique par nature et qu’un autre paramètre inconnu aurait très bien pu intervenir, j’ai donc renouvelais « l’expérience » par deux fois.
        Le résultat fut a chaque fois identique.

        Pour moi, la chose est entendue et mes lombrics m’en remercient…

  • Rainette

    La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont annoncé le blocage à partir du 10 juin de 13 raffineries et dépôts de carburant à travers la France, pour dénoncer les « contradictions » d’un gouvernement qui exige des agriculteurs des normes qu’il n’impose pas aux importations de matières premières.

    J’me suis frotté les yeux. La FNSEA qui monte au créneau pour des raisons écologiques ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif Ah non, j’ai lu trop vite, c’est parce qu’on leur applique des normes que d’autres peuvent ignorer. Mouaarrf ! Ceci dit je ne dis pas qu’ils ont tort.

  • predateur

    engel chez ceux qui pratiquent l agriculture de conservation , avec du non labour ,l utilisation du glyphosate et un peu plus fréquente que chez les conventionnelles , car le labour réduit la prolifération des adventives ……
    les doses de glypho sont réduites souvent à 2 litres/ha par passage et il n y a pas de problèmes pour les vers de terre

    • engel

      Le dosage, je n’en sais rien, car je ne suis pas agriculteur.
      Je ne fais que relater mon expérience perso. Qui pour moi, fut révélatrice d’un sacré problème.
      Crois moi bien, que dans le cas contraire, je préférerai évidemment utiliser du Round-up, plutôt que de me faire chi.. avec des solutions dites alternatives.

      • predateur

        il n y a pas besoin d être agriculteur c est écrit sur le bidon
        dose pour vivaces: six litres pour un produit dosé à trois cent soixante de glypho

    • engel

      Ps: Le « non-labour » peut parfaitement se faire sans herbicide.

      « Alternative aux herbicides : le désherbage mécanique demeure l’exception. Il concerne 7 % des cultures annuelles en 2006, et à peine plus en non-labour car il est coûteux à mettre en œuvre.
      Autre solution pour lutter contre les mauvaises herbes : la gestion de la rotation.
      En alternant cultures d’hiver et de printemps, graminées et dicotylédones, on coupe le cycle de certaines adventices.
      C’est une des difficultés des producteurs d’orge qui ne labourent pas leur sol : 90 % de la culture est précédée d’une autre graminée. »